lundi 18 décembre 2017

Lutenitsa


On commence avec une recette super incontournable de la culture bulgare: le lutenitsa (лютеница). N'importe qui en Bulgarie vous le confirmera: que ce soit sur des pâtes, sur du pain, comme trempette pour des crudités, ou pour assaisonner un potage: le lutenitsa donne un exquis goût à tout

Qu'est-ce? Me direz-vous. Il s'agit d'une pâte de poivron rôti que l'on confectionne dans toutes les familles à la fin de l'été, pour conserver une récolte de poivrons miraculeuse.

Je vous accorde que ce n'est pas tout à fait la saison mais je ne pouvais pas évoquer la cuisine  bulgare - a fortiori la cuisine végétarienne -  sans parler de lutenista. Donc voici une recette à garder sous le coude jusqu'en été ...

Un dernier détail: on me dit qu'il n'y a pas d'oliviers en Bulgarie, et que l'on utilise de préférence l'huile de tournesol. Pour les gens qui ne sont pas fan du goût, sachez qu'on en trouve de la désodorisée, mais personnllement je trouve que la goût va super bien avec les poivrons finalement.


 Pour trois ou quatre bocaux
  • 8 poivrons rouges allongés
  • 1 aubergine
  • 3 à 4 gousses d'ail
  • 1 petite boîte de concentré de tomate
  • Quelques càs d'huile de tournesol
  • sel, poivre
Préparation
  1. Nettoyer les poivrons
  2. Les faire cuire au four dans un grand plat avec l'aubergine et l'ail, pendant une quarantaine de minutes. 
  3. Ça va commencer à sentir, très, TRÈS bon.
  4. Les poivrons sont cuits quand leur peau forme des cloques noires
  5. Il faut laisser refroidir les légumes quelques minutes avant de pouvoir les manipuler. 
  6. Éplucher les poivrons, l'aubergine et l'ail. En principe la peau se détache plus ou moins facilement
  7. Mixer les légumes épluchés avec l'huile de tournesol et le concentré de tomates, et assaisonner
  8. Goûter et rectifier l'assaisonnement. On pourra éventuellement ajouter des herbes selon ses affinités personnelles, bien sûr: thym, origan, menthe, aneth, persil ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire