samedi 3 mars 2018

La disparition

"Quelle idée de donner à la nourriture végétale la forme d'un produit animal!", me disait mon beau-frère en bouffant tous les oeufs en chocolat.  

Bref, je pensais à un truc. Nous, les véganes occidentaux-ales, avons parfois tendance à nous voir comme des pionnier-es avant-gardistes, en ignorant que ce que nous avons découvert il y a trois semaines sur un blog tendance, d'autres cultures le font depuis des siècles.* Mais ce qui est bien plus étrange, c'est que souvent nous ignorons aussi les traditions véganes... de nos propres ancêtres! 

En effet, comme je le racontais en octobre dernier, j'ai été tout à fait stupéfaite des choses que j'ai apprises en m'intéressant à la cuisine médiévale chrétienne. 

En très résumé, lors des periodes dites maigres, comme le carême, la consommation de produits d'origine animale était interdite: viande, lait oeufs, etc. (à l'exception des animaux vivants dans l'eau). Ces interdits alimentaires ont incité les gens à mettre au point des recettes de substituts aux produits animaux interdits, et c'est ainsi qu'est apparu, par exemple, le lait d'amandes!

Selon certaines soucres, les gens utilisaient également des coquilles d'oeufs pour y mouler d'autres aliments afin de pouvoir manger des choses en forme d'oeuf... Vous voyez certainement où je veux en venir. ;)

Bref, comme je le disais la dernière fois, les véganes européen-nes qui créent des recettes de substituts ne font que reproduire ce que leurs ancêtres ont fait pendant des siècles... Et la création de substitut est tout sauf... une hérésie! Si quelqu'un vous prétend que ce que vous faites n'est pas très orthodoxe... C'est littéralement tout faux! **

Alors allons-y à coeur joie frères et soeurs véganes, et découvrons toute la semaine prochaine des recettes d'oeufs, mais sans eux (et ce aussi en hommage à Georges Perec, mort il y a 36 ans aujourd'hui). 


Retrouvez ici toutes nos recettes inspirées de recettes traditionnelles à base d'oeufs:  les pasteis de nata, le britannique lemon curd, le très vintage tofu mimosa, le rustique matoufu (spécialité ardennaise), et bien sûr le fameux tofu brouillé, avec lequel on peut faire un chouette sandwich sans salmonelle, ou encore une sympathique salade pour vos brunches et pique-niques.


* Si le sujet vous intéresse, je ne peux que vous recommader la lecture de cet article; s'il ne vous intéresse pas, je vous la recommande encore plus. 

** En parlant d'orthodoxes: de nombreuses populations chrétiennes orthodoxes dans le monde observent d'ailleurs des périodes de véganisme strict durant le carême ou l'avent, comme en Ethiopie par exemple - c'est pour ça que la cuisine éthiopienne est si géniale et vegan friendly! Et rappelez-vous aussi les recettes bulgares de Noël!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire