lundi 3 septembre 2018

Jeunes cornichons en saumure


Longtemps j'ai détesté les cornichons. Mais ça, c'était avant. Avant que je ne découvre l'été letton.

Juillet 2015, alors que je passais devant un marché fermier du côté de Jurmala (très, très belle plage), j'ai eu le regard attiré par un énorme bocal de cornichons et j'ai eu la bonne idée d'en goûter un. Un énorme. Frais, croquant. De plus, il était en saumure (plutôt que dans un vinaigre sucré dégueu comme ceux qu'on trouve ici), et surtout, il n'était manifestement dans la saumure que depuis quelques jours, et donc seulement au tout début du processus de lactofermentation.

Même si le but des cornichons en conserve, c'est de pouvoir les manger tout l'hiver, rien à faire: des cornichons fermentés de deux jours, c'est un luxe absolu de l'été.



Pour un bocal d'un litre
  1. Une bonne dizaine de petits cornichons frais le plus frais possible (coupés le jour même, idéalement)
  2. 1 L d'eau
  3. 30 g de sel marin
  4. de l'aneth sous toutes ses formes: fueilles, graines, et si vous avez une ou deux ombelles en fleur c'est encore plus classe
  5. 2 càs de grains de moutarde
  6. 1 petit filet de vinaigre blanc
Matériel: un bocal de conservation d'un litre (essayez de trouver une bonne marque, style Fido ou Le Parfait, ils sont plus durables et plus faciles à laver), et un bocal plus petit qui rentre tout juste dedans.


Préparation
  1. Faire boullir l'eau et y ajouter le sel; laisser refroidir
  2. Nettoyer affectueusement les cornichons, couper l'extrémité avec la cicatrice de la fleur, et fendre les cornichons dans le sens de la longueur presque jusqu'en haut (à deux trois centimètres du bout où il y avait la tige)
  3. Placer les cornichons dans le bocal avec l'aneth, la moutarde et un chouia de vinaigre, et couvrir d'eau salée
  4. Placer le petit bocal dans le grand de façon à bloquer les cornichons sous la surface de l'eau. Il ne faut pas qu'ils puissent flotter, ils doivent être complètement immergés pour se conserver
  5. Refermer le bocal et le laisser à température ambiante
  6. Consommer dès le lendemain pour des cornichons super croquants

Aucun commentaire:

Publier un commentaire