mercredi 12 juin 2019

Pasteis de pastinaga

Pastinaga = pastinaak. Eh oui, par moment la langue portugaise présente de sympathiques similtudes avec le néerlandais. Notez qu'on dit aussi cherovia, notamment dans la région de Covilhã, charmante petite ville de montage célèbre pour son festival du panais qui a lieu chaque automne. 

Voici une recette de beignets bien sympathiques qui accompagneront avec bonheur un petit apéro à la Superbock.


Pour deux personnes
  • Un citron entier, à savoir l'écorce rapée et le jus
  • Deux panais
  • 2 ou 3 càs d'huile d'olive
  • 2 ou 3 càs d'huile de tournesol
  • 1 càs de sargasse ou d'hijiki moulue
  • 1 gousse d'ail
  • 1 oignon finement haché
  • 2 pommes de terre
  • 2 ou 3 càs de fécule de pomme de terre
  • 1 petite poignée de persil haché
  • Quelques càs de chapelure
  • 1 bonne pincée de sel fumé 
  • 1 pincée de piri piri

Préparation
  1. Nettoyer les pommes de terre et les panais et les couper en gros morceaux
  2. Les faire cuire au four dans un tajine avec l'ail, un peu d'huile d'olive, le sel fumé, le piment et les algues; les laisser ensuite refroidir
  3. Les écraser avec un presse purée (il peut rester de petits morceaux)
  4. Ajouter l'oignon et le persil haché, le citron, l'huile de tournesol et la fécule de pomme de terre, rectifier l'assaisonnement si nécessaire, et bien mélanger de façon à obtenir une pâte - elle doit être assez compacte et sèche: rectifier avec de la fécule de pdt si nécessaire; s'il fait chaud laisser reposer un peu au frigo
  5. Façonner des quenelles et les rouler dans l'huile et dans la chapelure
  6. Les faire cuire dans une poele avec plein d'huile d'olive (ou à la limite dans une friteuse, mais je n'ai pas essayé, je n'ai pas de friteuse)
  7. Servir à l'apéritif, avec une bière et un verre de vinho verde, ou en plat principal, accompagné d'une petite salade
Le festival du panais, sans déconner:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire