Affichage des articles dont le libellé est Légumes de mon jardin. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Légumes de mon jardin. Afficher tous les articles

lundi 3 septembre 2018

Jeunes cornichons en saumure


Longtemps j'ai détesté les cornichons. Mais ça, c'était avant. Avant que je ne découvre l'été letton.

Juillet 2015, alors que je passais devant un marché fermier du côté de Jurmala (très, très belle plage), j'ai eu le regard attiré par un énorme bocal de cornichons et j'ai eu la bonne idée d'en goûter un. Un énorme. Frais, croquant. De plus, il était en saumure (plutôt que dans un vinaigre sucré dégueu comme ceux qu'on trouve ici), et surtout, il n'était manifestement dans la saumure que depuis quelques jours, et donc seulement au tout début du processus de lactofermentation.

Même si le but des cornichons en conserve, c'est de pouvoir les manger tout l'hiver, rien à faire: des cornichons fermentés de deux jours, c'est un luxe absolu de l'été.



Pour un bocal d'un litre
  1. Une bonne dizaine de petits cornichons frais le plus frais possible (coupés le jour même, idéalement)
  2. 1 L d'eau
  3. 30 g de sel marin
  4. de l'aneth sous toutes ses formes: fueilles, graines, et si vous avez une ou deux ombelles en fleur c'est encore plus classe
  5. 2 càs de grains de moutarde
  6. 1 petit filet de vinaigre blanc
Matériel: un bocal de conservation d'un litre (essayez de trouver une bonne marque, style Fido ou Le Parfait, ils sont plus durables et plus faciles à laver), et un bocal plus petit qui rentre tout juste dedans.


Préparation
  1. Faire boullir l'eau et y ajouter le sel; laisser refroidir
  2. Nettoyer affectueusement les cornichons, couper l'extrémité avec la cicatrice de la fleur, et fendre les cornichons dans le sens de la longueur presque jusqu'en haut (à deux trois centimètres du bout où il y avait la tige)
  3. Placer les cornichons dans le bocal avec l'aneth, la moutarde et un chouia de vinaigre, et couvrir d'eau salée
  4. Placer le petit bocal dans le grand de façon à bloquer les cornichons sous la surface de l'eau. Il ne faut pas qu'ils puissent flotter, ils doivent être complètement immergés pour se conserver
  5. Refermer le bocal et le laisser à température ambiante
  6. Consommer dès le lendemain pour des cornichons super croquants

mercredi 18 juillet 2018

Fleurs de courge farcies à la grecque

Parce qu'il n'y a pas qu'en Italie qu'on vénère la courgette pour sa fleur, voici une recette grecque, pleine de menthe pour se rafraîchir la joie de vivre.

Notez que ce plat peut également se congeler, et je vous promets que si vous le faites vous serez super content-e dans deux mois ou quand vous rentrerez de vacances après une longue journée de train de pouvoir décongeler un délicieux plat d'été fait maison.


Pour deux portions
  • Une petite dizaine de fleurs de courge
  • 1 petit oignon blanc
  • 1 petite tomate
  • 1 petite courgette 
  • Quelques feuilles de menthe ciselée
  • 1 gousse d'ail (facultatif)
  • 1 généreux filet d'huile d'olive
  • 1/2 tasse de riz (de type arborio ou carnaroli, on en trouve deu grec dans les boutiques bio)
  • 1 tasse de bouillon de légumes


Préparation
  1. Couper l'oignon, la tomate et la courgette en petits cubes et les cuire à l'huile dans une casserole
  2. Écraser la gousse d'ail facultative et l'ajouter dans la casserole
  3. Ajouter le riz, et progressivement le bouillon, pour cuire à la façon d'un risotto
  4. Ajouté la menthe ciselée à la fin
  5. Farcir les fleurs et les "refermer" (tasser le bout des pétales)
  6. Les disposer dans un plat destiné au four; alternativement, si vous voulez les congeler, c'est le moment
  7. Cuire au four avec un fond d'eau et de l'huile d'olive
  8. Servir avec un vin blanc sec et parfumé - je me répète mais celui-ci est fin bon

regardez bien elles sont congelées

mardi 17 juillet 2018

Risotto ai fiori di zucca

Autre grand classique de la cuisine italienne (... Qu'est-ce qu'on ferait sans l'Italie décidément...) (Une coupe du monde de foot masculin, à la limite?) Quand je pense que pendant toute mon enfance carolo mes parents ont cultivé littéralement des tonnes de courgettes sans savoir qu'on pouvait manger les fleurs. (On laissait aussi grossir les fruits jusqu'à atteindre une bonne cinquantaine de centimètres, comme dans les Bidochons). 

Bon à savoir: cette recette peut se réaliser avec des fleurs congelées - une extrémité à laquelle vous risquez d'en arriver si tout comme moi l'an dernier vous vous retrouvez brusquement avec une dizaine de fleurs par jour.


Pour deux portions
  • 175 g de riz arborio ou similaire
  • 1 petit verre de vin blanc
  • 1 tasse de bouillon de légumes
  • 1 oignon?  et/ou une courgette
  • 1 filet de crème d'amande
  • 1 filet d'huile d'olive
  • quelques càs de parmesamandes (amandes moulues avec un peu de sel et de levure maltée)

Préparation
  1. Faire revenir le riz dans l'huile à feu moyen jusqu'à ce qu'il soit translucide
  2. Ajouter le bouillon de légumes très progressivement et mélanger tout au long de la cuisson du riz
  3. Couper la courgette en petits dés et les ajouter au risotto au bout de dix minutes de cuisson
  4. Continuer à remuer, et ajouter le vin petit à petit
  5. Couper le feu, ajouter la crème, remuer, ajouter les fleurs de courgettes entières et couvrir une minute
  6. Servir chaud avec un tour de moulin à poivre et une ou deux càs de parmesamande, et accompagner d'un chouette vin blanc italien (genre celui-ci).

Beignets de fleurs de courge

Cette recette est un grand classique bien sûr, et quasi le truc le plus simple à faire avec des fleurs de courge. D'ailleurs, les fleurs en beignets, c'est toujours chouette.

Vous pouvez éventuellement les farcir - typiquement avec 1 petit bloc de tofeta (petits cubes de tofu cuits à la vapeur et mariné 12h dans de l'ume su). Cependant, évitez les épices, le goût de la fleur est assez délicat et ce serait dommage de le masquer.



Pour 6 fleurs (comptez-en deux ou trois par personne pour l'apéro)
  • Sept fleurs de courgette (oui: comme ça vous pourrez en manger un en plus en secret)
  • 4 càs de farine
  • 5 cl de bière blonde (à défaut: de l'eau avec un chouia de levure chimique et une larme de vinaigre de cidre)
  • 1 pincée de sel
  • Huile d'olive

Préparation
  1. Préparer la pâte à beignet en mélangeant la bière et la farine, ajouter le sel et laisser reposer 20 minutes; la pâte doit être relativement liquide
  2. Tremper les fleurs dans la pâte, bien en mettre dans les replis
  3. Cuire les beignets à la poêle dans l'huile d'olive 
  4. Servir à l'apéro, avec un petit vin blanc croustillant, genre, lui par exemple

Fleurs de courge farcies au formage de cajou


Pour un apéro entre amis, mais pas trop, c'est la classe absolue en quelques minutes. Rappelons que pour consommer les fleurs à l'apéro il vaut mieux les cueillir le matin et les conserver dans le frigo. Après, je ne sais pas à quelle heure vous prenez l'apéro.


Pour deux portions (quatre fleurs)
Préparation
  1. Nettoyer les fleurs
  2. Les farcir délicatement avec une petit ciullère de formage et refermer reserrer les pétales sur le formage
  3. Les faire dorer à la poele dans l'huile d'olive une ou deux minutes
  4. Servir avec un vin naturel (du rosé par exemple, genre un petit pinot gris macération de derrière sa mère)

jeudi 12 juillet 2018

Fleurs de courge aux frites de fruits


Première chose à savoir sur les fleurs de courge: il faut de préférence les récolter le matin. En effet, elles ne sont ouvertes que quelques heures, donc dès qu'on en voit une on peut la cueillir, et soit la manger tout de suite, soit la mettre dans une boîte au frigo pour la manger le soir.

Or il n'y a rien de plus cool, le matin au réveil, faire un petit tour au jardin et grignoter les fleurs qui viennent juste de s'ouvrir. Et au petit déjeuner, les fleurs de courges sont excellentes avec des fruits, en particulier des bananes, mais aussi d'autres fruits: abricot, melon, pastèque, ...

Si vous avez des invités à impressionner, servez-leur un smoothie roquette-amande-banane avec une fleur pour faire joli. Alternativement, je remplis la fleur avec quelques tranches de banane et une fleur de capucine si j'en ai aussi. (La capucine va aussi très bien avec la banane)



Pour deux portions

Deux énormes fleurs de courgette
Une petite banane coupée en rondelles
Un morceau de pastèque coupé en frites, ou tout autre fruit disponible

Préparation

Disposer artistiquement quelques morceaux de fruits dans la fleur

Astuce

J'ai testé pour vous: la pastèque au découpe-frites. Ça marche nickel. On perd pas mal de jus de pastèque mais bon le résultat est marrant.

vendredi 1 juin 2018

Tartelettes nivelloises - le retour de la tarte al djôte vegan!!!!!

La tåte al djote (littéralement tarte aux bettes)* est une spécialité de la ville de Nivelles, située dans le Brabant wallon (Belgique). La plus ancienne mention connue de la tåte al djote date de 1218 (je n'ai malheureusement pas ce texte sous les yeux, mais j'aimerais beaucoup : s'il y a des médiévistes amateurs parmi nous, je suis toute ouïe) ... Quoi qu'il en soit, ça lui fait 800 ans cette année dites donc!

L'ingrédient phare de la recette est bien sur la bette, comme son nom l'indique**; en outre, on utilise généralement aussi de la bètchéye, un fromage de vache local. Juste pour votre culture générale: c'est un  fromage à pâte molle à base de petit lait. Il ne s'agit pas d'un fromage de dégustation, il est essentiellement utilisé pour faire des tartes. Quoi qu'il en soit, pour les personnes qui ne comsomment pas de produits laitiers, il est bien sûr possible de faire une tarte al djote ("aux bettes") sans fromage. 

A part ça, comme c'est souvent le cas pour les  spécialités régionales, les recettes sont familiales, élaborées avec amour et perfectionnées au fil du temps, voire gardées plus ou moins secrètes. J'ai moi-même beaucoup modifié la mienne avec les années. En effet, celles et ceux qui ont une bonne mémoire se rappelleront que j'ai dejà publié une recette de tarte al djote en 2012 (émotion: une des toutes premières recettes du blog!!!), mais ces dernières années j'ai eu pas mal d'occasions de l'améliorer. Pour les fan du Rêve d'Aby: ce sont celles que l'on y vend au marché de Noël... ;)



Pourquoi des mini tartes?

Concours de cirocnstance: la dernière fois que je suis allée chez Stonemanor à Everberg, j'ai acquis des plateaux à muffins avec lesquels je comptais faire des pasteis de nata... Mais pour finir, la première chose que j'ai faite... c'était juste des centaines de mini tartes al djote! Ceci dit, bien sûr, rien ne vous empêche d'en faire une grande, les proportions sont les mêmes.

Pour 42 tartelettes
  • 2 rouleaux de pâte brisée du magasin
  • 400 g de tofu soyeux
  • 70 g d'huile de coco ou de tournesol désodorisées
  • 60 g de farine de tapioca
  • 3 g ail
  • 1 oignon
  • 4 feuilles de bettes
  • 1 poignée de persil frais
  • 7 cl de vin blanc
  • 1 pincée de sel
  • 4 càs d'amandes en poudre
  • 2 càs de levure maltée
  • 1 pincée de noix muscade

Préparation
  1. Faire chauffer l'huile 5 minutes à feu moyen, avec les gousses d'ail
  2. Ajouter le tofu soyeux et le vin blanc, et touiller avec une cuillère en bois
  3. Ajouter la farine de tapioca, en mélangeant bien, couper la plaque et laisser cuire 2 minutes
  4. Quand ça bloblote, laisser blobloter une minute avant de retirer du feu et de mixer finement
  5. Hacher très finement les oignons, le persil et les bettes, et les intégrer au fromage de tapioca, ainsi que la noix muscade et la levure maltée (rectifier l'assaisonnement)
  6. Dérouler la pâte et l'étaler avec un rouleau (la surface doit augmenter de 50%) c'est une mini tarte donc c'est mieux d'avoir une pâte plus fine que pour une tarte normale, sinon l'épaisseur de la pâte est disproportionnée
  7. couper des ronds dans la pâte (j'utilise un cercle à dresser qui a pile le bon diamètre pour la plaque à muffins)
  8. Disposer les ronds dans la plaque à muffins
  9. Placer une grosse cuillère de sauce aux bettes dans chaque tarte
  10. Faire cuire au four à 180 degrés pendant 15 à 20 minutes

Astuce: ensuite, réchauffer les tartes au four 5 minutes hors du moule pour une croute bien croquante


* (au fait c'est du wallon, pas du suédois) (eh oui il y a aussi le Å en wallon, génial non?)
** J'ai cependant cru comprendre que l'on pouvait trouver des tartes al djote sans bettes, quel sacrilège, quelle hérésie ma bonne dame...


 

jeudi 31 mai 2018

Bettes à la marocaine

Bruxelloises, Bruxellois, pour celles et ceux qui n'ont pas encore testé le Horia, je vous recommande cet endroit avec enthousiasme: excellent choix de vins natures et bières artisanales, du bon manger bio, et des tapas vegan d'inspiration libanaise et marocaine qui sortent des sentiers battus - comprenez: pas juste du houmous et du taboulé, mais aussi tout plein de légumes de saison préparés avec amour... C'est là que j'ai découvert ce plat de bettes, tout simple et délicieux, que j'ai tenté hublement de reproduire chez moi (avec des amandes pour faire joli).




Pour deux petites portions
  • Une poignée de jeunes feuilles de bette
  • Huile d'olive (de la bonne)
  • 1 gousse d'ail rapée (facultatif)
  • 1 ou 2 càs d'amandes effilées ou de pignons
  • Quelques petits morceaux de citron confit, ou, à défaut, d'écorce de citron (+ 1 chouia de jus de citron et un peu de sel)
  • 1 pincée de cumin moulu
  • 1 pincée de piment moulu


Préparation
  1. Faire rotir les amandes ou les pignons en les faisant chauffer à sec quelques minutes dans une poele; attention, ça va très vite: remuer jusqu'à ce que ça commence à devenir brun, et les verser tout de suite dans une assiette
  2. Nettoyer les feuilles de bette (et éventuellement les couper, si elles sont grandes) 
  3. Verser un chouia de jus de citron sur les bettes
  4. Faire chauffer l'huile dans une poele, y faire revenir l'ail facultatif à feu modéré
  5. Ajouter les feuilles de bettes, le citron confit ou les petits bouts d'écorce, le cumin et le piment (si vous utilisez du citron confit, ne pas saler!)
  6. Laisser cuire quelques minutes 
  7. Servir chaud ou froid, en tapas, avec un chouia d'amandes roties par dessus (ou de pignons, donc).

Servir

Parfait en tapas, à l'apéro, avec un petit verre de blanc ou de rosé (lui par exemple). 

mercredi 30 mai 2018

Pizzoccheri

Spécialité du Nord de l'Italie, et aussi du Sud de la Suisse, les pizzoccheri sont de lointains cousins des taillerins et des crozets savoyards. Ce sont des pâtes très rustiques à base de sarrasin, plates et allongées comme les tagliatelle (ou les taillerins, en fait), bien qu'on les coupe généralement en morceaux de quelques centimètres de long.

Qui est cette dame, et l'a-t-on payée pour cette photo?

On en vend dans des endroits bien fréquentés comme les supermarchés de Tirano (pour les fans de voyages en train: c'est le terminus de la Bernina Bahn), et sans doute dans l'une ou l'autre épicerie italienne de Bruxelles (UPDATE: on en trouve chez Stival, Rue Vanderkindere; j'ai aussi entendu dire qu'il y en avait peut-être Chez Giordani au Woluwe shopping center - à vérifier...). À défaut, vous pouvez à la limite utiliser d'autres pâtes de sarrasin. Rien ne vous empêche non plus de les faire vous-même: faites des taillerins au sarrasin et coupez-les en morceaux de quelques centimètres).

Traditionnellement, les pizzoccheri se préparent avec des pommes de terres, des bettes (ou bien du chou), et une sauce très grasse et crémeuse (un peu comme les crozets, donc, mais avec des pommes de terre en plus).



 Pour deux portions
  • 141 g de pizzoccheri
  • 276g de petites pommes de terre jeunes et fermes
  • 2 gousses d'ail
  • 1 filet de jus de citron
  • Une bonne poignée de feuilles de bettes
  • 4 ou 5 càs de formage de tapioca ou de formage à fondue (pour rappel, recette de base = 400g de tofu soyeux, 75 ml d'huile de mais, de tournesol ou de coco -désodorisées, 2 gousses d'ail, 75 g de farine de tapioca, 10 à 15 cl de vin blanc, 3 ou 4 càs de levure maltée, sel, noix muscade)
  • 1 petit pot de crème de soja ou d'amandes
  • Plein d'huile d'olive et/ou de tournesol
  • Quelques feuilles de sauge
  • 1 pincée de sel


Préparation

Si vous n'en avez pas déjà, commencez par préparer un formage de tapioca
  1. Faire chauffer l'huile dans une casserole haute, avec les gousses d'ail, et ajouter le tofu
  2. Ajouter la farine de tapioca et mixer le tout avec un mixeur plongeur
  3. Augmenter la température de cuisson et ajouter le vin en remuant constamment
  4. Quand ça bloblotte, laisser cuire deux trois minutes tout en remuant toujours
  5. Oter du feu et ajouter le sel, la muscade et la levure
Préparation des pizzoccheri 
  1. Nettoyer les bettes et les couper en lanières, verser un filet de jus de citron dessus pour qu'elles restent mieux vertes
  2. Nettoyer les pommes de terre et les couper en cubes (inutile de les éplucher, surtout si elles sont nouvelles)
  3. Faire cuire les pommes de terre dans 700ml d'eau salée; cinq minutes plus tard, ou quand elles sont à moitié cuites, ajouter les pizzocheri, et enfin les bettes cinq minutes plus tard
  4. Couper le feu et laisser la cuisson terminer pendant encore cinq minutes. Ensuite retirer du feu, mélanger, et éventuellement égoutter brièvement, si jamais il y a trop d'eau
  5. Dans une grande poele, faire revenir l'ail écrasé et les feuilles de sauge dans une généreuse dose d'huile, à feu doux, quelques minutes
  6. Verser dans cette poele les pizzocheri, pommes de terre et bette, ainsi que le formage de tapioca
  7. Couper le feu, bien mélanger, laisser tout fondre et se mélanger, ajouter un peu de crème d'amandes
  8. Servir avec un ou deux tours de moulin à poivre
Conseil vin:

Un vin blanc un peu gras, du Nord de l'Italie pour bien faire, comme par exemple celui-ci.


mardi 29 mai 2018

Bette lactofermentée

Comme beaucoup de vegans, j'ai un fort faible pour les conserves artisanales et suis totalement émerveillée par la magie de la lactofermentation. J'ai donc régulièrement des phases "pickling" ou je fais tout plein de bocaux de kimchis, choucroute, cornichons, et plein d'autres trucs, puisqu'on peut faire pickler a peu près tout ce qu'on veut. Mes petits préférés sont le daikon, le pakchoi et bien sûr les bettes.



Les bettes conviennent assez bien en effet pour faire des kimchis ou autres conserves lactofermentées. J'aime les faire en saumure assaisonnée, et garder la saumure pour cuisiner ou même pour la boire: depuis que je me suis rendu compte qu'on vend dans les magasins bio d'Amérique du Nord des petites bouteilles de saumure sensée se consommer en petits shots (purs ou dilués), j'avoue sans honte mon adoration des jus de choucroute et autres bombes probiotiques (attention parfois elles explosent vraiment); ) rien de tel pour se booster plein d'énergie dès l'aurore. Et en plus c'est hyper rafraichissant, je vous promets.

Mais revenons à nos bettes. Voici une recette dont j'étais assez contente.

Pour un gros bocal


  • 1 grosse bette
  • Quelques feuilles de chou blanc
  • 1/4 de citron
  • 2 à 4 càs de grains de moutarde (J'en mets toujours, c'est une graine miracle anti-mort, je vous expliquerai quand on aura beaucoup de temps)
  • 2 gousses d'ail
  • quelques petits morceaux de gingembre frais
  • 1 càc de flocons de piment... Ou plus si affinités
  • 1 L d'eau
  • 30 g de sel marin (non traité, sinon ça foire)  



Préparation
  • Prévoyez un bocal qui se clipse avec un tour en caoutchouc, mvoyez (la marque Fido est super)
  • Préparer la saumure: faire bouillir l'eau, y ajouter le sel, et laisser refroidir
  • Nettoyer la bette, bien la sécher, et éventuellement la couper en morceaux
  • Prévoir quelques feuilles de chou si jamais il reste de la place dans le bocal et surtout pour mettre une ou deux feuilles de chou tout au dessus du reste pour former un bouchon qui va coincer les feuilles de bettes de façon à ce qu'elles restent bien immergées. Notez que ces feuilles de chou ne seront donc pas mangeables à la fin. - je prends souvent des feuilles extérieures un peu moches ou coriaces. J'ai déjà utilisé du vert de poireau aussi. On peut également utiliser une plaque en verre concue pour ou tout simplement un deuxième bocal plus petit pour tasser les légumes.
  • Nettoyer le citron et le couper - on garde un quart ou deux pour la recette
  • Placer les feuilles de bettes dans le bocal, avec les épices 
  • (Vous pouvez ajouter d'autres légumes si jamais il reste de la place)
  • Placer le bout de citron tout au dessus
  • Verser l'eau salée dans le bocal; attention, éviter qu'il y ait des bulles d'air (ça arrive surtout quand le bocal est trop rempli de légumes, m'voyez)
  • Tout au dessus, placer le bouchon (en feuilles de chou ou autre), et bien s'assurer que les bettes sont immergées
  • Fermer le bocal et laisser fermenter à température ambiante quelques jours
  • Après quelques jours, et selon la température de chez vous, vous pouvez mettre le bocal au frigo
  • Au bout d'une semaine vous pouvez déjà manger les bettes


lundi 28 mai 2018

Tartiblette

Vous connaissez la tartiflette, vous connaissez la tarte al djote, mais saviez-vous que ces deux -là ont une fille cachée: la TARTIBLETTE.

Bref, c'est comme une tartiflette, mais avec des bettes. (Eh oui ami.e.s d'outre-Quiévraing, sachez qu'en Belgique on dit bettes, pas blette. Blette, c'est nul, c'est comme une poire pourrite.)




Pour deux à trois portions
  • 647 g de pommes de terre fermes
  • 2 superbes oignons 
  • Une belle poignée de bettes (à cardes blanches - je n'ai jamais essayé avec des rouges ou des jaunes, mais j'ai un gros doute)
  •  15 à 20 cl de formage de tapioca ou de fromage à fondue (pour rappel, recette de base = 400g de tofu soyeux, 75 ml d'huile de mais, de tournesol ou de coco -désodorisées, 2 gousses d'ail, 75 g de farine de tapioca, 10 à 15 cl de vin blanc, 3 ou 4 càs de levure maltée, sel, noix muscade)
  • poivre noir et noix muscade râpée
Préparation

Commencez par préparer un formage de tapioca
  1. Faire chauffer l'huile dans une casserole haute, avec les gousses d'ail, et ajouter le tofu
  2. Ajouter la farine de tapioca et mixer le tout avec un mixeur plongeur
  3. Augmenter la température de cuisson et ajouter le vin en remuant constamment
  4. Quand ça bloblotte, laisser cuire deux trois minutes tout en remuant toujours
  5. Oter du feu et ajouter le sel, la muscade et la levure
Réservez la casserole de formage sur le côté et occupez vous de vos oignons:
  1. Nettoyer les pommes de terre et les couper en fines tranches
  2. Bien nettoyer les bettes et les couper en lamelles
  3. Éplucher l'oignon et le couper en super fines tranches
  4. Disposer dans un plat huilé, successivement, des rondelles de pommes de terre, des bettes, des rondelles d'oignon, et enfin le formage, et on recommence une ou deux fois
  5. Vous pouvez éventuellement terminer par quelques rondelles d'oignons supplémentaires
  6. Faire cuire au four à 180 degrés 20 à 30 minutes

jeudi 26 avril 2018

Cultivons notre jardin


You've been a fool
And so have I,
But come and be my wife.
And let us try,
Before we die,
To make some sense of life.
We're neither pure, nor wise, nor good
We'll do the best we know.
We'll build our house and chop our wood
And make our garden grow...
And make our garden grow.


Candide quitte l'Eldorado dans l'espoir de retrouver Cunégonde. Ce qui l'amène à retourner en Europe, où après plusieurs péripéties houleuses, dont une rencontre marquante avec cinq rois déchus qui aspirent à mener une vie simple, Candide finit par retrouver Cunégonde, et  réalise brusquement qu'elle n'est pas ou plus tout à fait la merveilleuse innocente qu'il avait admirée dans sa jeunesse. Nos vieux tourteraux se marient néanmoins, et décident de consacrer leur existence à la seule chose en ce bas monde qui ait réellement un sens: le jardinage


Broccoli à jets violets

Je ne peux que vous encourager à faire pousser votre jardin vous aussi.

Il ne faut pas nécessairement espérer des récoltes miraculeuses qui vous premettront de vivre en autarcie en cas d'apocalypse zombie (bien que le jour venu toute expérience sera la bienvenue), mais même s'il ne vous nourrit pas complètement, l'intérêt d'un petit potager c'est qu'il vous apportera beaucoup de bonheur et vous permettra tout de même d'obtenir des denrées difficiles à se procurer ailleurs, comme des fleurs de courge, ou des variétés bien spécifiques, comme le navet blanc de Croissy, qui pousse assez facilement sur un potager de balcon dans des sacs géotextiles (je le sais: je n'ai aucune expérience). 


Des navets au 7e étage. Vous voyez il manque des feuilles: je les ai mangées.

Mais revenons au navet blanc de Croissy. On le cultive pour sa racine, bien sûr, mais les feuilles et les fleurs se consomment également -encore une chose que vous ne trouverez sur aucun marché: toutes les parties de la plante ont un goût extrêmenent délicat et réconfortant. La recette que je vous propose aujourd'hui.

Pour deux portions
  • Quelques beaux navets blancs de croissy, jeunes et tendres, avec leurs feuilles
  • Un filet d'huile d'olive (de la bonne, bien fruitée)
  • sel marin
Préparation
  1. Bien nettoyer les navets 
  2. Les faire cuire à la vapeur (vous pouvez ne les cuire qu'à moitié, qu'ils soient bien croquants)
  3. Les servir avec un filet d'huile d'olive et une pincée de sel.

C'est une très moche photo.
Alternative

Si vous ne mangez pas tous vos navets, au pintemps suivant, ils vous donneront des fleurs que vous pourrez préparer selon la même recette. Ce sont comme des cime di rapa -légume hélas méconnu en Belgique.

Les fleurs en bouton sont aussi délicieuses que la racine.


Conseils jardinage

Vous le voyez, cette recette est la plus simple que j'aie jamais partagée. C'est parce que quand on a un super bon légume on a envie de le déguster, pas de le noyer dans une tonne de sauce ou d'épices. (J'adore aussi le curry, c'est pas ça, mais là c'est pas pareil.)

Certes, cette recette toute simple exige plusieurs semaines de préparation au potager, mais bon.

Bref, vous pouvez vous procurez des semences de navets sur internet ou dans des endroits cool comme La Ferme Nos Pilifs

Enfin, pour celles et ceux que ma longue expérience de jardinière amatrice débutante intéresse, sachez que j'ai également facilement réussi à faire pousser sur mon balcon toute une série d'herbes aromatiques et de légumes feuilles: du cerfeuil, des bettes, de la mizuna (miam!), de l'aneth, de la coriandre, de la roquette, des capucines ou encore de la sauge.



Sur ce, je vous laisse, je vais à l'opéra.

mercredi 7 mars 2018

Koukou gamin

Aujourd'hui nous célébrons l'anniversaire de la naissance de Georges Perec. Plus précisément, cette année nous commémorons les 82 ans de sa naissance et les 36 ans de sa mort, puisqu'il est né en 36 et mort en 82.

J'ai envisagé d'écrire un article sans E pendant 3 bonnes secondes et puis j'ai laissé tombé l'idée (je n'ai aucune ambition).

Du coup je me contente d'un plat sans E et sans oeuf : le koukou, une spécialité d'Iran et d'Azerbaidjan que j'ai découverte l'an dernier au festival russophone de Koekelberg - ne l'ayant bien sûr pas goûté à ce moment-là j'étais d'autant plus curieuse d'en apprendre plus et d'en faire moi-même pour voir à quoi ça ressemblait...

En résumé, c'est une sorte frittata aux herbes. Beaucoup, beaucoup d'herbes. On utilise souent du persil, de l'aneth, de la coriandre et de la menthe, mais en fait l'idée c'est d'utiliser ce qu'on a sous la main, et de préférence des herbes sauvages au printemps, donc si vous avez l'occasion de vous faire une chouette balade allez-y joyeusement avec les orties, le pissenlit, le lierre terrestre et l'ail des ours (...c'est encore un tout petit peu tôt, mais vivement dans deux ou trois semaines!) 

On peut également y ajouter des noix et/ou des baies.



Pour trois ou quatre portions 

1 énorme assortiment d'herbes fraîches, par exemple:
  • 1/2 botte de persil plat
  • 1/2 botte de coriandre fraîche
  • 1/2 botte d'aneth
  • 1/2 botte de menthe
  • 100g de farine de pois chiches
  • 150 g de tofu soyeux
  • 200g de lait de soja
  • 1 càc de bicarbonate de soude
  • 1 petite pincée de piment
  • 1 micro pincée de safran
  • 1 bonne pincée de sel normal et une petite de kala namak

Préparation
  1. Hacher les herbes finement
  2. Mixer le tofu soyeux avec la farine de pois chiche, le lait de soja et le bicarbonate, et laisser reposer 10 à 20 minutes
  3. Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol. Si tout va bien, vous aurez une grande quantité d'herbes avec juste ce qu'il faut de pâte pour les lier (voir nimage)
  4. Placer dans un moule en silicone rond et faire cuire au four à 180 degrés pendant 20 à 30 minutes
  5. On peut également le faire cuire à la poele mais pour moi c'était plus facile au four
  6. Démouler sur une grande assiette, couper à la roulette à pizza;ajouter une pincée de kala namak juste avant de servir; je l'ai servi avec un peu de tehina et c'était bien bon



mercredi 14 février 2018

Fattouche du jardin

Fattouche, ça rime avec pas touche, parce que le jour où vous vous en amenez au boulot tous vos collègues vont vouloir vous le piquer.

Je me suis cassé le pèt' à sculpter un coeur dans une tomate.

BREF. Le fattouche, c'est une salade libanaise pleine de bons gros croutons juteux - des croutons  plats puisque faits avec du pain libanais.

Eh oui, je suis une grande adepte du pain libanais; c'est l'un des derniers brols que je consomme encore en conventionnel. Je les achète par trois ou quatre (pour économiser dix centimes) et ensuite je les congéle, comme ça j'en ai toujours sous la main pour improviser une flammekueche ou même un fond de pizza (je sais, c'est décadent).

Dimanche dernier justement j'avais des invités et j'avais décongelé trois quatre pains libanais (je les mets deux minutes dans le four - ça reste mou et c'est parfait pour accompagner un foul ou un tajine)... A la fin, on n'avait pas tout mangé, il me restait donc un pain libanais décongelé et tout sec. Comme j'avais justement aussi acheté plein de persil et de menthe (faut pas me laisser aller seule chez Freshmed), j'ai eu l'idée de me faire un petit tabouleh amélioré pour mon lunch du lendemain (et pour une fois utiliser du pain libanais pour faire un plat libanais.) C'est seulement là que je me suis rappelé que je faisais justement une semaine vieux pain cette semaine et que ce serait pas mal d'intégrer le fattouche dans l'agenda des publications! Comment n'y avais-je pas pensé plus tôt!


Alors, si pour la base du fattouche on utilise souvent des tomates, concombres, persil plat, rappelez-vous le but du jeu cette semaine c'est de pour se simplifier la vie et de gaspiller moins, en utilisant ce qu'on a sous la main - dans le jardin ou dans le frigo.  Personnellement, j'ai pris du pourpier et de la mizuna qui survivent bravement sur le balcon, ainsi que du persil plat et de la menthe, et une petite tomate acquise dans un monent d'égarement.

Pour deux chouettes portions


Pour les croutons:
  • 1 pain libanais 
  • huile d'olive 
  • sel
Pour la salade:
  • Assortiment de crudités (a priori laitue-tomates-concombre, et/ou ce que vous avez de disponible: pourpier d'hiver, radis en tranches, laitue iceberg, persil plat, ...)
  • 1 poignée de menthe ciselée
  • 1 jus de citron
  • quelques càs d'huile d'olive
  • 1 pincée de sumac (si vous n'en avez pas, et même si vous en avez, prenez un peu d'écorce de citron rapée)
  • sel, chili
  • le plus pour faire classe: quelques graines de sésames toastées (facultatif)
Préparation
  1. Déchirer ou casser le pain en petits morceaux de quelques cm de côté, les badigeonner d'huile et les faire dorer au four quelques minutes. Vous pouvez également les frire si vous avez une friteuse.
  2. Nettoyer et couper les crudités et la menthe
  3. Assaisonner avec le jus de citron, l'huile d'olive et tous les aromates
  4. Ne mettre les croutons qu'au tout dernier moment, pour qu'ils restent bien croquants

jeudi 23 novembre 2017

Gratin de crozets aux bettes

On en parlait l'autre jour, les crozets sont des pâtes savoyardes traditionnelles à base de sarrasin, et en forme de mini carrés. Si vous en trouvez dans un magasin,  vérifiez bien qu'ils ne contiennent pas d'oeufs, car c'est souvent le cas. Si vous n'en trouvez pas, vous pouvez simplement utiliser d'autres pâtes à base de sarrasin, comme des pizzocheri, que vous pouvez même couper en petits morceaux, ou encore des nouilles soba.

La plupart des recettes de crozets impliquent une énorme quantité de fromage fondu - c'est le cas de la Croziflette, par exemple - un mot-valise éloquent. Les crozets sont également soucent préparés avec des épinards ou des bettes (also known as blettes pour nos amis d'Outre-Quiévrain), et ça ça tombe bien, parce que j'en ai un peu dans le jardin.


Pour deux portions
  • 175 g de crozets
  • Une grosse poignée de petites bettes
  • 1/2 citron
  • 1 grand bol d'eau plein de glaçons (facultatif)
  • 4 ou 5 grosses càs de fromage de tapioca au vin blanc
  • 2 gousses d'ail, ou plus si affinités
  • 10 cl de crème d'amandes
  • quelques càs de parmesamandes (= 85% amandes moulues, 13% levure maltée, 2% sel) ou de  chapelure

Préparation
  1. Couper les bettes en fines lamelles
  2. Faire bouillir 50 cl d'eau avec le jus du citron et une pincée de sel
  3. Y faire cuire les bettes 3 minutes
  4. Prélever les bettes avec une écumoire ou une pince et les plonger dans le bol avec les glaçons, et ce afin qu'elles restent bien vertes. Alternativement, vous pouvez ajouter les bettes à l'eau de cuisson des crozets deux minutes avant la fin de la cuisson de ces derniers.
  5. Cuire les crozets 10 à 15 minutes (selon instructions de l'emballage)
  6. faire chauffer de l'huile dans une poele, y ajouter l'ail écrasé, ensuite ajouter les crozets et les bettes, baisser le feu et remuer
  7. Couper le feu, ajouter le fromage de tapioca et la crème, remuer
  8. Verser dans un plat, ajouter la crème et le parmesamandes ou la chapelure, avec éventuellement une pincée d'origan par dessus (je fais toujours ça, c'est plus fort que moi)
  9. Faire gratiner au four (quelques minutes à 150 degrés, juste sous le grill) 



mercredi 25 octobre 2017

Navets au vin blanc

Vous vous rappelez ce qu'on disait l'autre jour à propos de l'eau au Moyen-Âge: elle n'est pas trop potable, vaut mieux pas cuisiner avec. Le vin, ça c'est bien, ça tue les microbes et tout. Et en plus c'est bon.

Du coup, je me suis amusée à tester une recette de navets bouillis dans du vin... Et bin SURPRISE c'était très bon, surtout avec des chataîgnes si vous avez la chance d'en avoir sous la main et le courage de les éplucher! Si vous voulez tricher, utilisez des châtaignes cuites et ajoutez-les en fin de cuisson.

Pour les gens qui ont envie d'en savoir plus, je vous recommande cette page, où j'ai trouvé cette recette, ainsi que plein d'informations intéressantes sur les légumes au Moyen-Âge.

Pour 4 portions
  • 4 ou 5 beaux petits navets (j'ai pris des blancs à col violet)
  • 40 cl de vin blanc
  • Une bonne poignée de châtaignes, si vous en avez
  • Quelques feuilles de sauge
Préparation
  1. Frotter les navets pour les nettoyer
  2. Éplucher les châtaignes
  3. Faire chauffer le vin blanc dans une casserole à feu modéré et y faire cuire les navets entiers avec les feuilles de sauge (couvrir!) pendant 15 à 20 minutes; surveiller que le vin ne s'évapore pas complètement (si nécessaire, en remettre un peu)
  4. Ajouter les châtaignes et laisser cuire encore 5 à 10 minutes.


mardi 5 septembre 2017

Alphabet à la grecque


Super rapide à préparer, et succès garanti pour les piques-niques: voici une recette de salade que je fais régulièrement depuis quelques années. Au début, je la faisais toujours avec des pâtes grecques, jusqu'au jour où je me suis rendu compte qu'avec des petites lettres c'est encore plus joli, et puis ça rend cultivé. (Ma tendresse pour les petites lettres vient d'une bd où on voyait un vieux faire pousser des livres en semant des nouilles alphabet).

Évidemment, ici, le nec plus ultra, ce serait d'utiliser des pâtes alphabet grec, si quelqu'un m'en trouve je lui offre une Abbaye des Rocs.



Pour deux portions
  • 200 grammes de pâtes alphabet
  • 1 filet d'huile d'olive
  • 1 petite poignée d'aneth frais
  • 1 citron
  • sel, piment
Préparation
  1. Hacher l'aneth
  2. Râper un peu d'écorce du citron avant de le couper pour en presser la moitié
  3. Cuire les pâtes 5 minutes dans l'eau bouillante avec une pincée de sel
  4.  Les égoutter, les verser dans un petit plat, ajouter l'huile et laisser refroidir
  5. Ajouter l'écorce et le jus du citron, l'aneth, un peu de sel et de piment
  6. Mélanger, goûter, rectifier l'assaisonnement
  7. Se déguste froid, idéal comme petit lunch à emporter

vendredi 11 août 2017

Wiliborsus Simplex

Il est beau comme un champion
Il a gagné la Foire de Libramont
Vive le minisse président wallon.

Après le René Collin, voici un autre burger bien wallon: Le Willy Borsus! pour soutenir nos agriculteurs, il est essentiellement réalisé avec des produits locaux. J'ai juste utilisé du millet importé de Hongrie, mais les purisses pourront le remplacer par de l'avoine ou du maïs par exemple.


Ah oui, et il est rouge, oups.

Pour 15 petits burgers
  • 489g de betterave rouge
  • 1 gros oignon
  • 257g de flocons de millet
  • 12 feuilles de sauge + 15 pour faire joli
  • 6 càs de graines de chia (..qui est une variété de sauge, eh oui)
  • 1 càs de graines de moutarde
  • 1 càc de graines de nigelle (facultatif)
  • 1 càc de piment
  • 2 càs d'huile de tournesol ou d'olive
  • 1 càs de vinaigre de cidre
  • sel marin
Préparation
  1. mixer les betteraves rouges avec 12 feuilles de sauge
  2. hacher l'oignon
  3. mélanger le coulis de betterave avec l'oignon haché, le millet, les graines, le piment, du sel, l'huile et le vinaigre
  4. laisser reposer la pâte plusieurs heures, idéalement toute la nuit
  5. après une nuit, goûter et rectifier l'assaisonnement (ajouter du piment de l'huile, et surtout autant de sel que nécessaire)
  6. Pour former les galettes, procéder comme pour des boulettes: mouillez-vous les mains et façonnez des petites boulettes. Attation la pâte est fort molle.
  7. En placer quelques unes dans une poele avec un filet d'huile d'olive, chauffée à feu moyen;
  8. Applatir chaque boule de pâte et placer une feuille de sauge sur chacune pour faire joli
  9. Attention: ne pas trop serrer les burgers dans la poele, sinon c'est pénible pour les retourner. Il vaut mieux les cuire en plusieurs fois.
  10. Diminuer le feu pour laisser cuire lentement  - envirron 5 minutes de chaque côté
  11. Servir sur du pain avec plein de salade - feuilles de moutarde, roquette, etc, et un peu de véganaise.
Remarque

La pâte est très souple et donc plus diffilcile à manipuler que d'autres pâtes à burger: c'est à cause des graines de chia et de moutarde (par contre, une fois cuit, ça colle bien). L'intérêt c'est qu'on aura un burger très onctueux et léger - à l'image du gouvernement wallon. Bref, c'est idéal pour manger dans un petit pain.


Moralité : sauvez un cochon,
Mangez un ministre!

jeudi 10 août 2017

Soupe crémeuse à l'oignon et à la sauge


Voici encore une recette on ne peut plus simple. Excellent avec de beaux oignons blancs bien frais et goûtus.



Pour deux ou trois portions

  • 1 gros oignon frais
  • 1 tête d'ail (...qu'est-ce que l'amitié, finalement?)
  • 15 feuilles de sauge
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 2 càs de purée d'amandes
  • 1 verre d'eau ou de lait de soja



Préparation
  1. Éplucher l'oignon et le couper en gros morceaux
  2. Placer la l'oignon et la tête d'ail dans un plat, avec les feuilles de sauge en dessous et entre les morceaux d'oignon
  3. Arroser généreusement d'huile d'olive
  4. Faire cuire au four à 180 degrés pendant 15 à vingt minutes
  5. Quand les légumes sont bien cuits, éplucher l'ail et tout placer dans un blender avec la purée d'amandes
  6. Mixer consciencieusement 
  7. Ajouter l'eau ou le lait à la fin - afin que ça devienne plus liquide et moins chaud



mercredi 9 août 2017

Nice cream bien sage

Les nice cream, c'est simple et super bon. Ça change la vie des gens comme moi qui veulent faire des glaces maison, mais n'ont pas de sorbetière... La seule difficulté c'est de laisser les bananes juste assez longtemps dans le congélo, mais surtout pas trop, sinon elles deviennent trop dures et impossibles à mixer. Ça prend plus ou moins 4 heures, mais ça dépend vraiment de votre congélateur...



Pour deux portions
  • 2 bananes super mûres
  • 2 càs de purée d'amandes blanches
  • 20 feuilles de sauge
  • 1 càc de vanille en poudre

Préparation
  1. Éplucher entièrement les bananes et les placer dans un sac congélation
  2. Congeler les bananes pendant quelques heures (elles doivent être un peu congelées mais pas 100%)
  3. Laver et déchirer les feuilles de sauge
  4. Sortir les bananes du congélateur et les couper en rondelles (en principe, elles sont un peu dures mais pas trop)
  5. Placer les bananes, la sauge et la purée d'amandes dans un blender, et mixer.