Affichage des articles dont le libellé est Rapide. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Rapide. Afficher tous les articles

mardi 10 janvier 2017

Déjeuner en paix

Aujourd'hui nous allons réaliser une salade de lentilles, l'un des plats végétariens les plus populaires et faciles à réaliser. C'est un plat qui se mange froid et peut facilement se transporter, comme pique-nique ou si vous êtes invité-e quelque part. 

Mais avant de passer à la recette, je vais vous donner des leçons de vie sociale, ce pour quoi je ne suis d'ailleurs absolument pas qualifiée.


Manger à l'extérieur

Être végétarien-ne est assez facile tant que vous mangez chez vous et gardez le contrôle. Manger à l'extérieur est parfois plus compliqué - a fortiori avec des gens, et a fortiori si vous ne les connaissez pas bien.

Lorsque vous sortez au restaurant, suggérez un restaurant végétarien, bio, libanais ou indien - vous y trouverez des plats végétaux à la carte, ce qui vous épargnera même de dire que vous êtes végé si vous ne le souhaitez pas (ça peut être pénible, on y reviendra dans un instant). A défaut, commandez une salade verte ou des frites, ou contactez le restaurant à l'avance. 

Lorsque vous êtes invité-e chez des gens, si ce sont des gens que vous connaissez bien, vous pouvez leur demander s'ils ont prévu un plat végétal, voire leur proposer un coup de main; même chez des gens que vous ne connaissez pas bien et que vous ne pouvez pas contacter à l'avance, vous pouvez apporter spontanément une salade de lentilles (prétextez que ça se fait toujours dans votre famille, ou que vous aviez mal compris).

Dans tous les cas, gardez le contrôle. Évitez absolument d'en arriver à manger de la viande par simple manque d'assertivité: cela vous rendrait simplement très malheureux -se. Si néanmoins cela vous est arrivé, ne vous blâmez pas indéfiniment: cela arrive à beaucoup de gens au début (... y compris moi) ... Mais ne le refaites pas. C'est vraiment important d'être assertif-ve. Lisez des bouquins de développement personnel.

"L'annonciation"
Pour les gens comme moi qui sont créatives mais peu assertives, le plus difficile en devenant végé n'est pas de trouver à manger, mais plutôt de l'annoncer aux gens, et de gérer leurs réactions. Mais soyez rassuré-e: dans la plupart des cas, vous aurez la bonne surprise de voir votre décision accueillie avec bienveillance voire avec admiration.

Comment procéder? Une seule règle: vous faites comme vous le sentez. Vous le dites ou pas, vous répondez aux questions ou pas, vous choisissez si, où, quand, et avec quels mots. Gardez le contrôle en toutes circonstances.

Le plus simple: dites simplement "j'ai décidé de ne plus manger de viande". En utilisant le verbe décider vous rappelez aux gens que vous et vous seul-e avez le contrôle de votre vie. D'autre part, c'est nul mais c'est comme ça: sachez que le mot "végétarien" fait encore peur aux gens (et a fortiori le mot "vegan"...) Rien ne vous oblige donc à utiliser ce mot si vous n'êtes pas à l'aise et redoutez de choquer les gens. Si par contre cela ne vous fait pas peur, faites-vous plaisir et dites "j'ai décidé d'arrêter de mettre des morceaux de cadavres dans ma bouche": là vous allez bien vous amuser.

Gérer les questions

Dans la plupart des cas, les gens réagissent, et posent des questions. Celles-ci peuvent être très enthousiastes ou très hostiles. Dans tous les cas, il est important d'analyser la situation et d'apprendre à reconnaître les différents types de question. Selon moi, il en existe essentiellement trois:
  • les questions sincères
  • les questions polies
  • les questions malveillantes
Les questions sincères émanent de personnes qui s'intéressent réellement à vous et/ou au végétarisme. Elles peuvent être répétitives, mais prenez le temps d'y répondre. A défaut, vous pouvez proposer à la personne d'en rediscuter à une autre occasion, ou lui donner de la documentation si vous estimez ne pas être (encore) assez informé-e vous même: vous êtes végétarien, vous n'êtes pas wikipedia.

Les question polies visent uniquement à faire la conversation. C'est très déroutant lorsque vous constatez que la même personne vous pose systématiquement la même question à chaque fois que vous la voyez. Si cela se produit, rien ne vous oblige à répondre. Vous avez le droit de changez de sujet. 

Enfin, les questions malveillantes ne visent ni à s'informer ni à meubler, mais à vous pourrir la vie, ni plus ni moins. Malheureusement, ça arrive. Parfois les gens sont simplement un peu lourds, ce n'est pas la fin du monde mais dites-leur fermement que leur comportement n'est pas acceptable. Si par contre vous avez affaire à un comportement plus pernicieux (des gens qui ne vous lachent pas la grappe et semblent incapables de vous parler d'autre chose), méfiez-vous sérieusement. Dans tous les cas, ce n'est ni normal, ni acceptable. Les questions malveillantes sont des agressions: évitez d'y répondre, car cela donne une prise à votre agresseur; cela revient à le laisser vous marcher dessus.

La salade de lentilles

Et maintenant que je vous ai foutu les boules, une petite recette.

Les lentilles sont des légumineuses, commes les haricots et les pois chiches. Ce qui est pratique, c'est qu'elles ne doivent pas tremper ni cuire longtemps: il est donc facile de préparer des lentilles sèches. La seule difficulté, c'est le temps de cuisson: il faut bien surveiller, parce que quand c'est trop cuit, c'est beurk. L'idéal est qu'elles soient quasi al dente.


Pour 2 petites portions
  • 100g lentilles vertes
  • 3 cas huile d'olive
  • 2 cas vinaigre balsamique
  • sel, paprika, chili, herbes au choix (romarin, laurier, ...)

Préparation
  1. Faire cuire les lentilles dans de l'eau bouillante non salée, bien surveiller (ça prend 15 à 20 minutes)
  2. Quand elles sont al dente, égouttez-les et les assaisonnez
  3. Servir chaud ou froid. Idéal pour les piques-niques

à demain...


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)



jeudi 5 janvier 2017

Gratin de haricots

Aujourd'hui c'est la fêtes des rois dites donc! Si vous ambitionnez de faire une galette végétale, vous trouverez une recette ici. Mais parlons d'abord de la fève...

Comme vous le savez sans doute, les haricots et les fèves appartiennent à la famille des légumineuses. Ce sont des aliments magiques, riches en protéines et en fibres, et de surcroît très bon marché (même en bio) et très faciles à trouver (on en trouve dans à peu près n'importe quelle minuscule épicerie - ceci vous sauvera lors de votre prochain trip au milieu de nulle part). Bref, les légumineuses n'ont que des qualités (ou presque... mais comme le dit Philippe Geluck, si les lentilles vous font péter, portez des lunettes.) 

De plus, il y en a pour tous les goûts: certaines ont une saveur très prononcée, d'autres sont plus neutres. Il existe une telle variété de légumineuses et de recettes qu'il est facile d'en manger plusieurs fois par semaine sans jamais se lasser.

En effet, il existe une infinité de recettes traditionnelles à base de légumineuses, sur tous les continents. Pouvez-vous en citez quelques unes? Vous en connaissez déjà au moins une!

On peut les acheter prêtes à manger (en bocal) ou déshydratées - auquel cas il faut généralement les faire tremper plusieurs heures et les cuire plus de 30 minutes: cela demande un peu de planification, mais d'un autre côté, c'est meilleur, c'est encore moins cher, et cela épargne de la place dans le placard et du poids sur vos épaules quand vous faites les courses. Bref, pensez-y aussi.



Recette - Gratin de haricots blancs

Pour une portion
  • Un petit bocal de haricots blancs
  • 1 oignon, 1 petite carotte
  • 3 càs de chapelure 
  • 2 càs d'huile d'olive
  • Herbes: 1 feuille de laurier, origan, thym, romarin
  • Sel, poivre noir

Préparation 
  1. Éplucher les légumes et les couper en petits morceaux
  2. Les faire cuire à feu doux dans l'huile d'olive
  3. Ajouter les haricots, le laurier, le thym et le romarin, sel et poivre;
  4. Ajouter un demi verre d'eau
  5. Si vous avez un four: transvaser dans un plat allant au four, saupoudrer de chapelure et enfin d'origan
  6. Placer quelques minutes au four à 180 degrés, la chapelure va former une croute et ça va sentir bon dans la cuisine


à demain...


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)



mardi 3 janvier 2017

Au marché

Maintenant qu'on a beaucoup parlé de légumes, il est temps d'aller faire des courses (sauf pour les gens qui ont un super potager de la mort qui tue). Je vous propose d'aller au marché chercher des légumes et des épices.



Le marché présente une infinité d'avantages sur les supermarchés

Essentiellement: la réduction des déchets ...Déjà, vous pouvez aller faire vos courses avec vos propres sacs et ainsi revenir avec un panier de course zéro emballages. Ça c'est déjà super. Mais en plus des emballages, il y a d'autres déchets auxquels on pense moins... Le truc, c'est qu'au supermarché, pour vous vendre une pomme, on vous montre une pyramide de pommes. C'est comme ça. Avez-vous souvent vu dans un supermarché un bac avec juste une pomme qui reste? Sans doute pas, et vous ne l'auriez sans doute pas achetée - c'est pas votre faute, on fonctionne comme ça (pourquoi? parce qu'ON nous MANIPULE)... 

Chez un maraîcher, par contre, rien à voir. Y a plus de pommes? Bin y en a plus. Bon ok c'est surtout vrai pour les maraîchers bio qui vendent essentiellement leur production: bin oui, c'est justement chez ceux-là qu'il faut aller. C'est là que vous trouverez des produits locaux, de saison et de qualité, ainsi que des variétés plus rares (les fameux "légumes oubliés"). Et surtout, vous pouvez discuter avec des gens qui connaissent leurs produits.

Votre mission


Trouvez un marché bio près de chez vous ou dans un quartier pratique pour vous. Il y en a partout, ça pousse comme des champignons - et les nouveaux marchés sont souvent organisés l'après-midi et le soir. (A propos on est mardi: vous avez testé le nouveau marché de la Place du Luxembourg?) 


Chez le maraîcher

Quand vous avez trouvé votre maraîcher, prenez le temps de tout regarder, de discuter, de demander des conseils pour la préparation des légumes que vous ne connaissez pas bien, etc. Posez toutes les questions qui vous passent par la tête et essayer d'aller vers des trucs que vous ne connaissez pas. Prenez en une petite quantité et essayez de les préparer selon les indications du maraîcher ou de recettes trouvées sur internet. Et si jamais vous n'aimez pas... Bin ça arrive, ce qui compte c'est de prendre un petit risque et d'apprendre des trucs. (Ceci dit, un conseil: donnez toujours une seconde chance à un légume que vous n'aimez pas)

Chez le marchand d'épices


Vous le savez, les herbes et épices c'est vraiment la clef pour cuisiner de bons petits plats.

On en a déjà parlé un peu il y a deux jours; maintenant je vous propose de refaire le même genre de brainstorming que pour les légumes, pour stimuler votre imagination.


Sur base de vos résultats et réflexions, faites-vous une petite liste de ce qui vous manque, de ce que vous aimeriez tester, etc. Il y a généralement des marchands d'épices sur les marchés.

D'autre part, sachez que vous aurez notemment besoin, pour les recettes publiées ces prochains jours, d'un certain nombre de trucs que j'utilise souvent: thym, romarin, origan, laurier, cumin, noix muscade, chili, paprika, curcuma, safran moulu. (Une remarque pour le safran: je n'en utilise généralement qu'une mini pincée, dont j'ai estimé le prix de revient à 20 centimes - sinon, on peut aussi faire sans.)

D'autres trucs que j'utilise beaucoup aussi: sauge, fenouil, anis, grains de moutarde, baies roses, clous de girofle, grains de coriandre, cardamome verte.

Evitez d'acheter trop de mélanges d'épices, souvent ils restent juste dans le placard pendant des années...  Par contre, si vous trouvez du paprika fumé, génial! Prenez-en! Du sel fumé aussi - j'en mets dans tout.

Du reste, comme pour les légumes, un mot d'ordre: tester des trucs que vous ne connaissez pas et familiarisez vous avec en les testant plusieurs fois.



Et maintenant, une recette facile 

 

... à demain!


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants.




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)