Affichage des articles dont le libellé est Tofu. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Tofu. Afficher tous les articles

mardi 6 mars 2018

Sabayofu

Une recette incroyable, où on voit que même dans une recette sucrée, un chouia de kala namak peut apporter juste la petite touche de soufre qu'on attend. Ceci dit, si vous détestez le kala namak ou que vous n'en avez pas, vous pouvez aussi faire sans.



Pour trois a quatre petites portions


  • 150g de tofu soyeux
  • 1 mini pincée de kala namak
  • 4 càs de sucre
  • 1 petite pincée de safran moulu
  • 1 càs d'arrow root ou de fécule de tapioca
  • 1 larme de whisky (ou de cognac, ou autre)
  • 5 cl d'aquafaba

Préparation

  1. Mixer ensemble tofu, safran, sucre, whisky, arrow root et kalanamak
  2. Monter en neige l'aquafaba
  3. Faire chauffer au bain marie la mixture au tofu, tout en fouettant sans interruption, et y incorporer progressivement l'aquafaba quand ça commence à épaissir, et retirer du feu
  4. Servir de petites portions, dans des verrines éventuellement avec quelques fruits rouges




mardi 13 février 2018

Les boulettes de Mami

Voici une recette bien rustique et qui me vient en droite ligne de mon enfance, puisque quand j'étais petite, ma maman faisait souvent des boulettes artisanales. La toute première étape du processus: faire tremper une ou deux tranches de pain dans du lait. La suite, j'ai oublié.

Mais je me rappelle qu'au moment de les manger, je trouvais toujours immensément cool de reconnaître un bout de croûte de pain dans ma boulette. Comme quoi, savoir ce qu'il y a dans qu'on mange, c'est toujours rassurant. Comme je le disais l'autre jour, c'est d'ailleurs un des grand avantages quand on est végétarien-ne et qu'on prépare ses boulettes et burgers soi-même.

Dernier détail: pour les personnes qui évitent le gluten et qui ont justement un reste de riz sous la main, allez-y en remplaçant le pain par le riz!


Pour trois à quatre portions
  • deux ou trois tranches de pain
  • un demi verre de lait de soja
  • 200g de tofu fumé,
  • 50g de protéines de soja texturé réhydratées dans du bouillon avec un peu de tamari
  • 1 oignon haché finement
  • 2 à 5 gousses d'ail écrasées (facultatif)
  • 1 càc de marjolaine
  • 1 pincée de cumin
  • 1 pincée de piment, 1 pincée de sel
  • Huile pour la cuisson
Préparation
  1. Réhydrater le pain dans le lait et le déchirer en petits morceaux (attention de ne pas mettre trop de lait
  2. Réhydrater les pst dans le bouillon additionné d'un peu de tamari
  3. Mixer le tofu fumé
  4. Quand le pain et les pst sont réhydratées, mélanger tous les ingrédients: tofu mixé, pst, pain, oignon haché, ail, condiments
  5. Bien mélanger, rectifier si nécessaire l'assaisonnement et la consistance (au pire, si c'est trop mou, vous pourrez ajouter un peu de farine ou de maïzena)
  6. Laisser reposer la pâte au frigo une heure ou deux
  7. Pour façonner les boulettes: mouillez-vous bien les mains pour que ça ne colle pas, et formez des boulettes de 5 ou six cm de diamètre, légèrement applaties
  8. Les cuire à la poele dans de l'huile, à feu moyen
Servir 

... avec une bonne bière, des frites et votre sauce préférée, par exemple de la compote de pomme, ou une sauce tomate avec des échalotes et du thym, ou un bon vieux gravy aux oignons, ou encore la cultissime sauce lapin.

1. Réhydrater le pain dans le lait

4. Tous les ingrédients: tofu mixé, pst, pain, oignon haché, ail, condiments



lundi 20 novembre 2017

Tofondue savoyarde


C'est lundi: on commence la semaine avec une recette festive qui va nous tenir en haleine toute la semaine! Invitez-vite vos potes pour vendredi, ça va être la fête!

Cette recette est directement inspirée de la recette de fromage de tapioca de Season Square, la recette qui a changé ma vie. Pour une fondue, je fais typiquement une version un peu plus liquide et plus alcoolisée. Je la fais sans ail, mais vous pouvez en mettre si vous êtes accro.

J'utilise cette recette de base, moyennant quelques variations, dans tout plein de recettes - tarte al djote, croquettes au fromage, poutine, welsh, kachkéis, quesadillas, etc. Et je vous préviens, on va aussi en utiliser plein cette semaine...


Ingrédients

Recette de base:
  • 400 g de tofu soyeux
  • 75 g d'huile de coco ou de tournesol (désodorisées)
  • 75 g de fécule de tapioca
  • 1 càs de sel marin
  • 3 ou 4 càs de levure maltée
  • une pincée de noix muscade rapée
  • 10 à 20 cl de vin blanc sec
  •  5 cl de sherry 
  • 4 à 5 càs de parmesamande (... 90 % amandes en poudre, 8 % levure maltée, 2% sel - un de ces trucs ultra pratiques à toujours avoir dans le placard)
  • 2 gousses d'ail (facultatif)
  • 1/2 càc de marmite (facultatif)
  • poivre noir (facultatif)

    Pour servir:
    • Différents types de pain coupés en gros cubes

    Préparation
    1. Faire fondre l'huile de coco dans un poelon, à feu moyen
    2. Si vous utilisez de l'ail, l'ajouter à ce moment là
    3. Y ajouter le tofu soyeux, en gros blocs
    4. Y verser doucement la fécule de tapioca et la fécule d'arrow root, tout en remuant
    5. Remuer sur le feu jusqu'à ce que la consistance change
    6. Ajouter le vin, la noix muscade, le sel, et la levure maltée, retirer du feu tout en continuant à remuer
    7. Mixer patiemment au mixeur plongeur (ça prend parfois quelques minutes pour bien avoir tous les grumeaux)
    8. Ajouter le sherry et le parmesamande, et mixer encore un peu
    9. Gouter et rectifier l'assaisonnement, essentiellement en jouant avec le sel, le vin, et la levure maltée
    Servir
    • Disposer le poelon sur la table - utiliser un chauffe plat si vous en avez un
    • Après, c'est comme dans Astérix, chacun trempe son petit bout de pain etc. Si vous n'avez pas de pics à fondue, on en trouve facilement de seconde main pour pas cher, mais à la limite vous pouvez juste utiliser de simples fourchettes.

    lundi 3 avril 2017

    Matoufu

    On commence la semaine par un bon gros brunch pour avoir plein d'énergie jusque vendredi.

    Pas tout à fait gaumais mais quand même luxembourgeois, puisque le matoufé est un plat rustique traditionnel de la Famenne, qui est d'ailleurs la région de notre binamé minisse René Collin.

    C'est simple, rustique, épais et roboratif. On aurait plutôt du l'appeler M'étouffer.




    Pour deux portions (ou une seule pour les vrais Ardennais, ou trois pour les chochotes de Bruxelles)

    • 200g de tofu soyeux
    • 100g de tofu fumé
    • 20 cl de lait de soja
    • 3 càs de farine
    • 1 bonne pincée de kala namak 
    • 1 pincée de paprika fumé
    • 1 mini pincée de safran
    • huile d'olive
    • sel, poivre

    Préparation
    1. Bien délayer la farine dans le lait, ensuite ajouter le tofu soyeux, le kala namak et le safran et passer au mixeur plongeur (obligé)
    2. Couper le tofu fumé en petits dés et les faire rissoler à la poele, dans l'huile, avec un peu de sel et le paprika fumé
    3. Une fois cuits, réserver les dés de tofu fumé
    4. Verser ensuite la préparation au tofu soyeux dans la poele
    5. Faire cuire à feux moyen quelques minutes, en remuant constamment, jusqu'à épaississement
    6. Saler et poivrer, rectifier
    7. Servir sur une grosse tranche de pain rustique, ajouter les dés de tofu fumé par dessus, avec éventuellement un brin de ciboulette ou d'ail des ours pour faire joli

    vendredi 2 décembre 2016

    Tofurama

    Je vais faire ça à Noël pour l'apéro. Sur des blinis et tout. La classe.


    Au départ, lorsque j'ai fait mon brainstorming "qu'est-ce qui est rose et qui se mange?", ma première idée était d'utiliser des prunes umeboshi pour obtenir un tarama bien rose (même si c'est surtout le tarama industriel qui est rose, mais restons dans le thème!). 

    Après une première séance de prototypes, j'ai du constater que finalement avec juste de l'umebosi mon tarama n'était "pas si rose" comme dirait le Capitaine Haddock. Du coup, tout en conservant l'umeboshi, qui donne un petit goût acidulé tout à fait unique, j'ai finalement joué mon jocker: la betterave rouge, what else? En l'occurence, vous pouvez utiliser soit un tout petit bout de betterave cuite, soit juste le jus, soit, pour les plus braves d'entre vous, de la saumure ayant servi à conserver des betteraves rouges crues. 

    Je vous ai dit hier qu'il fallait toujour garder la saumure, n'est-ce pas? Et les petits grains de moutarde aussi! Si vous avez réalisé des conserves avec des grains de moutarde dedans récemment (comme par exemple les oignons dont je parlais hier), n'hésitez pas à ajouter deux ou trois cuillères de grains de moutarde dans le tofurama, ça lui donne une texture particulièrement... Vous verrez.

    Autre élément très important: l'huile. Eh oui, le tarama, ce n'est pas juste rose, c'est aussi très gras! Et ça c'est cool, parce que le gras, c'est la vie. On peut utiliser de l'huile d'olive, comme pour tout, mais personnellement j'aime bien varier un peu, donc en général lorsque je fais des préparations froides, j'essaye de caser des huiles impropres à la cuisson -et éventuellement riches en omega 3, puisqu'il paraît que c'est important. En plus, c'est l'occasion d'utiliser des produits locaux: Graines de Curieux produit notamment de l'huile de noix et de l'huile de cameline.


    Sur une tartine

    Pour une petite barquette

    • 200 g de tofu fumé nature
    • 4 à 5 càs d'huile de cameline (alternativement: de l'huile de noix, ou un mélange pour salades)
    • 1 càc de pâte d'umeboshi (ou 4 prunes umeboshi)
    • 1 càc de dulse
    • 1 càc de sargasse (et plus si affinités)
    • le jus d'1/2 citron
    • 2 cm2 d'écorce de citron râpée
    • 1 pincée de sargasse
    • 1 càs d'eau de cuisson de betterave rouge ou de saumure de betterave rouge (ainsi que, éventuellement, deux ou trois càs de grains de moutarde ayant séjourné dans la même saumure)

    Préparation
    1. Couper le tofu en gros morceaux et les cuire à la vapeur
    2. Dans un hachoir, mixer ensemble le tofu avec tous les autres ingrédients sauf les grains de moutarde
    3. Ajouter les éventuels grains de moutarde et mélanger
    4. Servir sur des blinis avec un peu de sargasse par dessus

    lundi 24 octobre 2016

    Bibeleskaes

    Prononcer "bibeuleuskèss". Je crois. 



    Le bibeleskaes traditionnel est tout simplement un fromage blanc, assaisonné avec de l'ail, de l'échalote et de la ciboulette, et servi avec des pommes de terre sautées - en fait, pour accommoder un petit reste de pommes de terres, c'est parfait!

    Lorsque l'on reçoit, les différents condiments (échalote hachée, ciboulette, ail) sont présentés sur la table dans de petits raviers, de façon à ce que chacune et chacun puisse se faire son propre petit mélange. De plus, à ma connaissance, aucune loi n'empêche de proposer également l'une ou l'autre herbe - cerfeuil, persil, bref ce que vous avez dans le jardin... Et en avril, the crème of the crème: l'ail des ours bien sûr !!!!! (courage, plus que 6 mois)

    Pour une version vegan, j'ai simplement pris du ricofu auquel j'ai ajouté un peu de crème pour plus d'onctuosité.

    Pour quatre portions 
    • 200 à 250g de tofu ferme
    • 1/2 citron pressé
    • 2 càs d'huile d'olive 
    • 5 cl de crème de soja
    • 1 bonne pincée de sel
    • Poivre noir du moulin
    • Pour l'assaisonnement: 2 échalotes, 2 gousses d'ail, quelques brins de ciboulette, et éventuellement d'autres herbes selon vos goûts
    Préparation:
    • Couper le tofu en morceaux et les faire cuire 5 à 10 minutes à la vapeur
    • Laisser refroidir 5 minutes, ensuite mixer le tofu cuit avec le jus de citron, l'huile, le sel
    • Ajouter la crème et le poivre, remixer. La consistance doit être bien céremeuse et homogène, sans grumaux
    • Transvaser dans un bocal et laisser bien refroidir
    • Hacher les échalotes, l'ail et les herbes, et les disposer dans des petits bols individuels
    • Servir avec des pommes de terre sautées et bien sûr un verre de riesling - what else?

    jeudi 29 septembre 2016

    Tarte aux courgettes, pignons et aneth


    Comme d'habitude: j'aime garder ma recette préférée pour la fin de la semaine: et je suis super fan de cette tarte! Elle est parfaite pour accompagner l'apéro un bel après-midi de fin d'été comme on a la chance d'en avoir ces temps-ci... 

    Autre chose: on va pouvoir utiliser les restes de la tofeta de lundi... Quand je vous disais que j'en fait hyper souvent, ce n'était pas une blague... Alternativement, j'ai également testé cette recette avec du fromage de cajou à la place de la tofeta, c'était tout aussi très bon.

    Autre truc qu'on a déjà utilisé cette semaine (hier): le parmesamandes ...C'est un truc hyper connu des vegan: tout simplement des amandes en poudre avec un peu de levure maltée et de sel; ça se saupoudre sur des pâtes ou du risotto, un peu comme du gomasio ou du parmesan.


    Pour une grande tarte
    • 1 rouleau de pate brisée vegan
    • 1 petite courgette
    • 200g de tofu nature + 3 càs d'umebosi (alternativement: 3 càs de fromage frais de cajou)
    • 2 càs d'huile olive
    • 2 càs de creme d'avoine
    • 1 petite poignée de pignons
    • 1 grosse poignee d'aneth ciselé
    • 3 càs d'amandes en poudre
    • 1 càs de levure maltée

    Préparation
    1. Idéalement la veille, préparer de la tofeta: couper le tofu en cubes, le cuire à la vapeur, et le faire ensuite mariner avec l'ume su
    2. Ouvrir le paquet de pâte et allumer le four (180 à 200 degrés)
    3. Égoutter les cubes de tofu mariné et les écraser grossièrement à a fourchette
    4. Dérouler la pâte dans un moule et la précuire 6 minutes dans le four
    5. Mélanger dans un bol la tofeta écrasée, l'huile et la crème d'avoine
    6. Disposer ce mélange sur la tarte
    7. Faire toaster les pignons une ou deux minutes à la poele (ce n'est pas obligatoire, mais c'est vraiment mieux)
    8. Disposer l'aneth ciselé et les pignons par dessus la tofeta écrasée
    9. Couper la courgette en fines rondelles et disposer ces rondelles sur la tarte
    10. mélanger les amandes en poudre et la levure en les seccouant dans un bocal pour faire du parmesamandes: en parsemer un peu sur la tarte par dessus les rondelles de courgettes ( et garder le reste au placard)
    11. Replacer la tarte au four 8 à 10 minutes
    12. Servir avec une salade et une vinaigrette au citron

    lundi 26 septembre 2016

    Salade grecque à l'aneth

    Telle qu'on la connaît ici, la salade grecque est plus souvent réalisée avec de l'origan (voire de la menthe), mais d'un autre côté, dans la cuisine grecque c'est aneth à fond les maneth donc pourquoi pas une fois changer nos habitudes... D'autant plus que l'aneth va super bien avec le concombre comme chacun le sait!

    Maintenant, quelques mots sur la tofeta: c'est un de ces trucs que je fais tout le temps et que j'ai souvent dans le frigo pour mettre dans des salades ou sur des pizze. J'ai découvert cette recette dans ce livre génial de Virginie Péan - je ne dévoilerai pas les détails de sa recette, évidemment, mais sachez juste que la base, c'est du tofu cuit à la vapeur et mariné dans de l'ume su (l'ume su, c'est génial, je l'ai découvert grâce à cette recette et maintenant j'en utilise tout le temps - on en vend dans la plupart des magasins bio à côté des autres trucs japonais).



    Pour deux petites portions
    • 100 gr de tofu
    • 2 càs d'ume su
    • 1 tomate
    • 1 petit concombre
    • 1 càs d'huile olive
    • 1 poignée d'aneth

     Préparation
    1. La veille (idéalement - à défaut, quelques heures à l'avance...): couper le tofu en cubes et le cuire quelques minutes à la vapeur
    2. Placer les cubes dans un bol, verser l'ume su par dessus et laisser mariner quelques heures, voire toute la nuit
    3. Le lendemain, égoutter les cubes et verser l'huile d'olive dessus
    4. Couper les légumes en rondelles; dresser sur un plat avec les cubes de tofeta et l'aneth

    Suggestion

    J'aime préparer cette salade le matin et la manger quelques heures plus tard pour mon lunch - avec un gros bout de pain pour tremper dans le jus.



    -----------------------

    vendredi 2 septembre 2016

    Smoked Tofu and Cucumber Sandwich

    Une version un chouia plus sophistiquée du cucumber sandwich. Je le poste en dernier parce que c'était le préféré de la plupart des gens qui ont gouté tous les prototpyes de la semaine - et moi aussi, c'est mon préféré, avec le Tofu and Watercress. :)

    Pour info, j'en ai également servi lors d'un cocktail à des omnis, qui en furent ravis. (Comme d'habitude, la consigne: attendre qu'ils aient dit que c'était bon avant de préciser que c'était du tofu).




    Pour quatre gros sandwiches (...ou 16 minis, pour l'apéro)
    • 8 tranches de pain
    • 200g de tofu fumé nature
    • 1 filet d'huile d'olive
    • 1 gros filet d'ume su
    • Quelques brins d'aneth
    • 1 petit concombre

    Préparation
    1. Idéalement la veille: couper le tofu en petites tranches et le faire cuire à la vapeur quelques minutes; 
    2. Disposer ensuite les tranches dans un récipient avec quelques brins d'aneth et les asperger d'ume su : laisser mariner au frigo - une nuit de préférence
    3. Le jour j: sortir le tofu du frigo, l'arroser d'un filet d'huile d'olive, et laisser reposer
    4. Pendant ce temps, couper les concombres en fines tranches (par exemple avec une mandoline)
    5. Étaler la véganaise sur les tranches de pain
    6. Disposer sur le pain les tranches de tofu, les tranches de concombre et un ou deux brins d'aneth et refermer le sandwich - le couper ou pas, selon les circonstances


    mardi 30 août 2016

    Tofu and Watercress Sandwich

    Autre super grand classique britannique sandwich et qui me rappelle mes aventures palpitantes dans le Northumberland...

    La recette est toute simple: un reste de tofu brouillé, mouillé d'un peu de veganaise, et relevé avec plein de bon cresson tout frais.

    Pour rappel, le tofu bruoillé se conserve plusieurs jours au frigo et on peut faire plein d'autres chouettes trucs avec, genre garnir un gazpacho ou une pizza: du coup c'est toujours sympa d'en avoir sous la main...


    Pour 2 sandwiches
    • 4 tranches de pain (eh oui)
    • Quelques càs de tofu brouillé (=tofu nature, huile d'olive, cumin, thym, safran et sel - du kala namak si vous aimez ça)
    • 4 à 5 càs de véganaise
    • 1 poignée de cresson

    Préparation
    1. Si ce n'est déjà fait, préparer le tofu brouillé (le couper en gros blocs, le faire revenir dans l'huile d'olive, écraser avec une cuillère en bois, ajouter le cumin, le thym, le safran et le sel, mélanger)
    2. Pour bien faire, le laisser refroidir (pour rappel, on peut le conserver plusieurs jours au frigo! Et on peut faire plein de trucs avec)
    3. Mélanger un peu de tofu brouillé avec quelques cuillères de véganaise (en garder un peu pour le pain)
    4. Nettoyer et couper le cresson
    5. Étaler un peu de véganaise sur le pain
    6. Disposer la salade de tofu tofu et le cresson sur les sandwiches et les refermer
    7. Les découper artistiquement en diagonale

    Office du tourisme

    Le Northumberland, c'est le Pays du Mur d'Hadrien et du Tyne Chease!!!! Et j'ai vécu là!!!! Haaaan! Pas longtemps mais quand même!

    ...Seulement quand j'y étais, il n'y avait pas encore le Tyne Chease (mais il y avait déja le Mur d'Hadrien.) ...Une bonne raison pour y retourner en vacances, et je vous invite tousses à faire de même. <3 br="">

    lundi 13 juin 2016

    Queso decadente

    Les Belges jouent ce soir dites donc! C'est à dire, je parle de l'équipe nationale de football masculin, mais en fait  moi aussi je me ferais bien une partie de pétanque là, tout en prenant l'apéro. Et en mangeant des Nachos avec une sauce complètement décadente - nomnomnom).




    Sauce fromage pour aller avec des nachos
    • 400g de tofu soyeux
    • 4 càs d'huile de coco
    • 3 gousses d'ail écrasées
    • 1 grosse pincée de sel
    • 1 càs de curcuma
    • 1 càc de cumin
    • 1 càc de liquid smoke (facultatif - et alternativement vous pouvez aussi utiliser de l'ail fumé, du sel fumé ou du paprika fumé si vous en avez)
    • 1 pincée de piment ou 0.4 cm de piment frais
    • 15 cl de bière
    • 80 g de poudre de tapioca

    Préparation
    1. Faire chauffer l'huile à feu doux
    2. Y ajouter les gousses d'ail et les laisser cuire quelques minutes
    3. Ajouter le tofu et les condiments, mélanger
    4. Ajouter le tapioca, mélanger et laisser épaissir, tout en ajoutant la bière progressivement
    5. Oter du feu et mixer

    Servir avec de la coriandre fraîche.






    vendredi 18 mars 2016

    Irish Welch (...hein?)

    Alors, dans ma tête toujours un peu confuse, le WELSH était le nom d'une spécialité chti, découverte il ya des années lors de petites vacances à Wissant. Wikipedia m'apprend qu'il s'agit quand même d'une spécialité du Pays de Galles au départ - tout rentre dans l'ordre - populaire dans le Nord sous le nom de welsch.

    BREF, il s'agit d'un toast noyé dans du cheddar fondu. Plus rustique que ça tu meuuuuurs. Pour cette version, j'ai fait un fromage de tapioca à la guinness et au marmite: on disait que ça faisait un cheaddar irlandais... Ah oui et pour le pain: ne le dites à personne mais en fait j'ai fait un pain à la guinness. Absolument: avec un petit peu de sucre, et en remplaçant l'eau par de la guinness...


    Pour 4 portions
    • 4 grosses tranches de pain
    • 400g de tofu soyeux
    • 50 g d'huile de coco
    • 20 cl de guinness
    • 80g de fécule de tapioca
    • 1 càc de marmite
    • un peu de poivre
    • 1 càc de sel

    Préparation
    1. Faire fondre l'huile de coco dans un poelon
    2. Verser le tofu soyeux, et ensuite la fécule de tapioca
    3. Laisser bloblotter en touillant avec une cuillère en bois
    4. Verser la guinness et le marmite, couper le feu, continuer à remuer 5 minutes
    5. Saler et poivrer
    6. Mixer avec un mixeur plongeur
    1. Placer les tranches de pain 2 minutes au four (180 degrés)
    2. Ensuite, les placer chacune dans un petit plat et recouvrir de cheaddar
    3. Remettre au four 5 à 10 minutes 
    4. Servir avec une guinness


    mardi 23 février 2016

    Fiskbullar (utan fisk)

    Toutes les autres recettes de cette semaine seront des grands classiques revisités (ou même pas revisités en fait), mais celle-ci est quand même une création originale. 

    Ça faisait un moment que je pensais faire des boulettes un peu nordiques à base d'avoine. Si vous vous demandez ce qu'il y a de nordique dans cette recette, voici: pour la concevoir, j'ai pensé très fort à la Suède. Et aussi un peu à Asterix et les Normands.
     
    A part ça, le résultat est plutôt néerlandais en fait: le truc, c'est que l'ingrédient clef est une algue que j'ai achatée aux Pays-Bas et que je n'ai pas trouvée ailleurs. Il s'agit de zeeuws bessenwier (Sargassum muticum pour les intimes latinistes - sargasse en français)... Pour celles-ceux que ça intéresse on en vend en ligne, par exemple ici. On peut faire sans ou utiliser d'autres algues ou herbes - mais le goût de la sargasse est vraiment spécial, ça vaut la peine d'essayer si vous avez l'occasion de vous en procurer.



    En plus, au moment de faire la photo, j'ai pas pu remettre la main sur mes petits drapeaux suédois, alors j'ai pris un drapeau néerlandais.


    Pour 20 boulettes
    • 200g de tofu fumé
    • 150g de flocons d'avoine
    • 1 gros oignon
    • 15 cl d'huile olive (voire plus, pour les Normands qui ignorent la peur)
    • 1 càc de vinaigre de cidre
    • 5 cm2 d'écorce de citron
    • Un filet de jus de citron (genre, 1/2 citron)
    • 2 càs de Zeeuws Bessenwier (à défaut, votre herbe ou algue favorite)
    • 1 càc de sel fumé (ou de sel marin normal)

    Préparation
    1. Mixer le tofu et l'oignon (épluché)
    2. Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol
    3. Passer un bref coup de mixeur plongeur si la pâte n'est pas assez homogène
    4. Faire refroidir la pâte au frigo quelques heures
    5. Façonner des boulettes de 4 à 5 cm de diamètre (les mains mouillées, ça va tout seul)
    6. Faire cuire au four, 20 minutes, à 180 degrés
    7. Servir avec une sauce à la crème comme dans Astérix et les Normands, (crème d'avoine de préférence) et une bière servie dans le crâne de votre ennemi.

    jeudi 4 février 2016

    Potée au chou de Jalhay

    Après les bouquettes de ma Bonne-Maman, voici la potée de mon Bon-Papa...

    Connaissez-vous le chou de Jalhay? Mon grand-père en avait dans son jardin. Quand on allait lui dire bonjour il faisait toujours sa mythique potée super rustique avec plein de patates et du jus. 

    Le problème du chou de Jalhay c'est qu'il pousse essentiellement à Jalhay et dans la région. Au delà, il n'est pas très connu: mon maraîcher n'en avait jamais entendu parler quand je lui ai posé la question... Hélas donc, le chou de Jalhay est plutôt difficile à trouver - même dans la région de Verviers. A tel point  que j'ai du me résoudre, cette année encore, à manger du chou de Savoie à la place. Si quelqu'un connaît un producteur de chou de Jalhay ça m'intéresse - la saison n'est pas finie, j'ai encore de l'espoir. J'y crois j'y crois!



    Pour 2 portions
    • 5 à 6 pommes de terre (charlotte, ou autre variété relativement ferme)
    • 1 oignon
    • une petite dizaine de feuilles de chou de jalay ou chou de Savoie ou de Milan
    • 2 càs d'huile de coco
    • 1 bonne pincee de sel
    • pour la garniture: 200 g de tofu fumé, quelques cuillères à soupe d'ume su

    Préparation
    La garniture
    Si on vend des saucisses vegan près de chez vous (des un peu rustiques genre Field Roast), pourquoi pas, vous obtiendrez un effet visuel conforme au plat traditionnel. Sinon, des dés de tofu fumé feront très bien l'affaire. Personnellement, je préfère le tofu parce que je n'aime pas trop acheter des produits transformés. On peut également utiliser du seitan ou bien sûr manger la potée nature (ce que je vous recommande de faire la première fois que vous goûtez le chou de Jalhay si vous avez le bonheur d'en trouver).
    Si vous optez pour le tofu, procédez comme suit:
    1. Prenez un bloc de tofu fumé (200g), coupez-le en cubes, et faites cuire les cubes à la vapeur 5 minutes
    2. Faites mariner les cubes dans 3 à 4 càs d'ume su, pendant un jour ou deux idéalement
    La potée
    1. Peler les patates, les couper en deux et les faire cuire dans de l'eau salée
    2. Nettoyer les feuilles de chou et les couper grossièrement en morceaux, hacher l'oignon
    3. Faire fondre l'huile de coco dans une grande marmite, à feu doux
    4. Y déposer l'oignon et les feuilles de chou, couvrir
    5. Au bout de dix minutes, prendre les pommes de terre avec une louche et les déposer dans la grande marmite, avec un peu de leur eau de cuisson. (en fait j'ai préféré précuire les pdt à part de peur qu'il y ait trop d'amidon)
    6. Mélanger et casser grossièrement les pommes de terre
    7. Ajouter la garniture, un demi verre d'eau, une noix d'huile de coco, mélanger délicatement
    8. Couvrir et laisser mijoter encore cinq à dix minutes
    9. Rectifier l'assaisonnement avant de servir (sel, poivre)

    ...à l'arrière plan, la ferme de mes grands-parents

    dimanche 17 janvier 2016

    De Groene Boerenburger

    Voici une recette n'est pas une recette traditionnelle des Pays-Bas (pour autant que je sache) mais inspirée de produits en vogue aux Pays-Bas: chanvre, boerenkool, moutarde.

    Alors, un hamburger au kale: TROP le truc de hipster, me direz-vous... Sauf qu'aux Pays Bas, les gens mangeaient du kale avant que ce ne soit branché. Les modes passent, le style est éternel.

    En plus du kale, devinez ce qu'on va mettre dedans: du chanvre. Ça aussi ça se trouve plus facilement aux Pays-Bas qu'ici - non, c'est pas une blague: on trouve facilement des graines de chanvre décortiquées dans les supermarchés. Et ça tombe bien parce que le chanvre c'est un superaliment. Qu'est-ce qu'un superaliment me direz-vous? C'est comme un aliment mais avec un cape et des collants.

    Avec mon pain maison - rhooooh que c'était trop bon!
    Pour 4 portions
    • 150 g de chanvre
    • 1 oignon
    • 1 tasse de protéines de soja texturées, réhydratées dans du bouillon
    • 200 g de tofu  fumé
    • 10 à 15 petites branches de kale
    • 1 càs de moutarde à l'ancienne
    • 4 à 5 càs d'huile d'olive
    • 2 càs de fécule de maïs
    • sel, poivre, marjolaine, sauge
    Préparation
    1. Mixer le tofu avec l'huile et le kale (sans les tiges) pour obtenir une pâte homogène et verte
    2. Hacher l'oignon finement
    3. Mélanger tous les ingrédients pour former une pâte épaisse
    4. Laisser reposer qq heures au fridge (oh mon dieu je parle comme Gonzague!?)
    5. Former des patties à l'aide d'un cercle à dresser et les faire cuire à la poêle dans un peu d'huile d'olive 
    Pub pub

    En parlant de chanvre et de burger, si vous avez l'occasion d'aller vous balader aux Pays Bas, ne manquez pas le désormais célèbre weedburger.

    jeudi 14 janvier 2016

    Wâld Beantsjes

    L'année dernière j'ai visité la Frise et voici ce que j'ai découvert ceci dans un boutique de souvenirs de Leeuwarden: des Wâld Bounen, une sorte de haricots jaunes. L'autre jour, j'ai fini par me décider à les cuisiner... Après une rapide recherche, j'apprends que les wâld bounen se mangent en hiver avec de l'art fumé et un topping vinaigré style cornichons, petits oignons ou moutarde . Mais ça me semble très bien tout ça... Testé et approuvé: les cornichons à la moutarde apportent un petit relief sympa qui me change de mes cassoulets habituels.


    Pour 2 portions
    • 200g de haricots Wâld Beantsjes (...à défaut, prenez des haricots blancs ou des borlotti)
    • 200g de tofu fumé
    • 1 tasse de bouillon
    • 2 càs d'huile olive
    • Paprika fumé, sel fumé
    • Une dizaine de petits cornichons et petits oignons

    Préparation

    La veille
    1. Rehydrater les haricots dans de l'eau
    2. Couper le tofu en petits cubes ou lamelles
    3. Préparer une marinade en mélangeant: huile, paprika et sel fumés; 
    4. Verser les cubes de tofu dans la marinade et disposer au four à 150degres pour 20 à 30 minutes

    Le jour J
    1. Faire cuire les haricots une petite heure dans de l'eau bouillante
    2. Les rincer
    3. Réserver la moitié du tofu et mélanger les haricots cuits aux autres dés de tofu 
    4. Dans un plat allant au four, disposer les haricots mélangés au tofu, ensuite le reste des dés de tofu. Le but est d'avoir le tofu surtout au dessus. Bien verser toute la marinade
    5. Verser du bouillon dans le plat jusqu'à ce qu'il apparaisse: les dés de tofu peuvent dépasser de la surface, mais les haricots de préférence pas ou juste à moitié
    6. Faire mijoter au four à 150 degrés pendant 30 à 60 minutes 
    7. Au moment de servir, couper les cornichons en petites rondelles et les disposer sur le plat

    Tourisme

    A propos, pour celles et ceux qui n'ont jamais mis les pieds en Frise, allez-y c'est super chouette. Bon préparez-vous à un choc quand vous découvrirez le marchandizing développé à partir du drapeau frison... Sans déconner l'Union Jack c'est rien à côté. Enfin au moins sur le drapeau frison il y a des coeurs. Ok c'est censé être des pétales de fleurs mais bon.


    dimanche 8 novembre 2015

    Tartiflette des morts

    Oh je sais bien ce que vous pensez. Vous vous dites que je passe mon temps bêtement à faire des plats en ETTE et à ajouter des tdm dedans pour m'amuser.  EH BIN PASDUTOUT. C'est sérieux ici ce qu'on fait.

    Si je cuisine tout avec des trompettes des morts, c'est parce que  ÇA DONNE UN EXQUIS GOUT A TOUT. Point final. Essayez si vous ne me croyez pas.


    Pour deux personnes
    • 456g de pommes de terre à chair ferme
    • 1 bel oignon
    • 1 petite poignée de tdm séchées
    • 400g de tofu soyeux
    • 75 ml d'huile mais
    • 2 gousses d'ail
    • 50 g de farine de tapioca
    • 10 cl de vin blanc
    • 2 càs de levure maltée
    • 1 bonne pincée de sel
    • 1 pincée de noix muscade

    Préparation

    Commencez par préparer un formage de tapioca:
    1. Faire chauffer l'huile de maïs dans une casserole haute, avec les gousses d'ail, et ajouter le tofu
    2. Ajouter la farine de tapioca et mixer le tout avec un mixeur plongeur
    3. Augmenter la température de cuisson et ajouter le vin en remuant constamment
    4. Quand ça bloblotte, laisser cuire deux trois minutes tout en remuant toujours
    5. Oter du feu et ajouter le sel, la muscade et la levure
    Réservez la casserole de formage sur le côté et occupez vous de vos oignons:
    1. Nettoyer les pommes de terre et les couper en fines tranches
    2. Éplucher l'oignon et le couper en super fines tranches
    3. Disposer dans un plat, successivement, les rondelles de pommes de terre, les rondelles d'oignon, les trompettes émiettées, et enfin le formage
    4. Vous pouvez éventuellement terminer par quelques rondelles d'oignons supplémentaires
    5. Faire cuire au four à 200o 20 à 30 minutes




    Remarques:

    OUI, vous pouvez faire une tartiflette normale en omettant simplement les trompettes des morts. L'oignon, par contre, n'oubiez pas, c'est super important. 

    Sinon, pour boire: un muscadet (Roger).


    vendredi 6 novembre 2015

    Croquettes des morts

    L'autre jour je savais pas quoi manger et je discutais avec un pote, qui m'a dit : "Fais des croquettes, c'est bon, les croquettes". Faut dire, c'est un chat. C'est malin.




    Pour une douzaine de croquettes
    • 50 ml d'huile olive + un peu pour la fin
    • 5 gousses d'ail
    • 13 trompettes des morts fraîches ou séchées
    • 400 g de tofu soyeux
    • 100g de polenta (instantanée/précuite)
    • 50 ml de vin blanc (... ou rouge! même si ça donnera une couleur plus osée)
    • 150 à 200 ml de bouilon aux cèpes ou de bouillon végétal
    • 2-3 càs de maizena
    • 1 càs de levure maltée
    • 1 petite càc de sel
    • 2 à 3 càs de chapelure
    Préparation
    1. Dans une casserole assez haute, faire chauffer l'huile à feu doux, et y faire cuire l'ail 5 minutes
    2. Ajouter le tofu soyeux et remuer
    3. Ajouter ensuite la polenta et 150 ml de  bouillon, laisser cuire 5 bonnes minutes en mélangeant régulièrement (ajouter du bouillon si ça devient trop dur)
    4. Ajouter la maizena, remuer et laisser cuire 2 minutes
    5. Couper le feu et incoprorer le vin tout en remuant
    6. Retirer du feu, ajouter la levure maltée
    7. Mixer avec un mixeur plongeur
    8. Ajouter ensuite les trompettes des morts nettoyées, bien remuer, gouter et rectifier l'assaisonnement 
    9. Laisser refroidir (idéalement, laisser la préparation quelques heures au frigo, voire toute la journée)
    10. Enfin, façonner les croquettes en roulant la pâte en petits boudins dans vos mains humidifiées, et en les roulant ensuite dans la chapelure après les avoir badigeonnées d'huile d'olive.
    11. Faire dorer les croquettes à la poele ou au four 


    Servir

    En entrée avec une petite salade de roquette; à déguster avec un Muscadet Sèvre et Maine ou un chouette Pinot noir par exemple.

    mercredi 14 octobre 2015

    Tofu mimosa

    Voici un plat qui vous rappellera sans doute votre enfance si pour vous aussi les oeufs mimosa ont été votre première leçon de cuisine... 

    Alors, certes, les oeufs farcis datent de bien longtemps avant les années 1950, et pourtant les oeufs mimosa ont à mes yeux un petit je ne sais quoi kitsh et délicieusement fifties. Ça sent la jeune épouse modèle de la classe moyenne, qui porte des bigoudis et passe la journée à la maison à préparer des petits trucs sophistiqués pour impressioner Roger quand il rentre du Bureau. Ah la dépendance financière des épouses à leur mari, quel délicieux charme rétro. Si seulement c'était vraiment rétro. 

    Dernière question, est-ce pertinent de fabriquer un plat vegan en forme d'oeuf... Je comprends que la question se pose, même si pour moi ça reste juste un gag visuel; en cas de doute, on peut régler le problème en préparant juste le tofu en forme de tofu - des petits cubes quoi (c'est d'ailleurs plus simple, il faut admettre) Et là on reste vraiment dans le thème fifties: des "oeufs carrés" ça fait très révolution verte ... Elles auraient adoré les gens à l'époque d'arriver a faire des oeufs carrés (ça et aller sur la lune); maintenant qu'on est civilisés et vegan on a réussi et voilà.


    Et après avoir pris la photo j'ai du bouffer tout le persil. C'est malin.


    Pour une douzaine de machins:
    • 1 gros bloc de tofu (500g)
    •  5 à 10 cl d'huile d'olive
    • 1 pincée de cumin
    • 1 pincée de safran
    • 1 citron
    • 1 grosse pincée de kala namak* (also known as sel qui pue)
    • 1 poignée de persil

    On peut utiliser un emporte pièce , par exemple en forme de coeur.

    La veille:
    1. Couper le bloc de tofu en tranches de 9mm d'épaisseur
    2. Découper des formes - ovoïdes ou autres - dans les tranches. On peut utiliser un emporte pièce avec des courbes, par exemple en forme de coeur. Alternativement, faire des oeufs carrés.
    3. Dans chaque pièce, prélever un petit creux avec une cuillère.
    4. Cuire tout le tofu à la vapeur (y compris les chutes)
    5. Réserver les chutes
    6. Préparer une marinade avec le jus du citron, le kala namak et un demi verre d'eau froide
    7. Verser la marinade sur les formes en tofu et laisser reposer une nuit
    Le matin (à 7h38):
    1. Cuire les chutes de tofu à la poele comme pour faire un tofu brouillé, avec du sel (normal), du cumin et, tout à la fin, une pincée de safran
    2. Une fois cuit, écraser le tofu à la fourchette avec la véganaise et le persil finement haché 
    3. égoutter els pièces blanches marinées et déposer une cuillère de "jaune" sur chacune
    4. Quand Roger rentre du Bureau, servir frais sur une petite salade avec un brin de persil pour faire classe.
    Autre rêve des années 50: l'oeuf carré. Les vegans, ces futuristes.

    *L'ingrédient 'nawak: le kala namak


    On l'appelle aussi sel noir, mais en fait il est rose... L'ingrédient bizarre et introuvable du jour: le kala namak. C'est un sel volcanique qui a une odeur vraiment dégueu qui rappelle celle de l'oeuf. J'en avais acheté il y a un petit temps par curiosité mais finalement j'en utilise très peu. La ressemblance est indéniable, et justement... On ne peut vraiment pas dire que l'odeur et le goût de l'oeuf me manquent. Et oui, si vous êtes vegan depuis toujours ou depuis longtemps, vous avez peut-être oublié cette triste réalité, mais: les oeufs, ça pue en fait. (à vrai dire, l'odeur exacte est celle du souffre. On a envie de dire "ça sent l'oeuf" mais c'est une erreur: ça ne sent pas "l'oeuf", c'est le souffre que ça sent...)

    Le kala namak est relativement populaire parmi certains vegans. On en trouve d'ailleurs dans certains egg replacers. De même, certaines recette de tofu brouillé recommandent d'en utiliser, personnellement j'ai essayé mais beurk, je préfère le sel normal. Disons qu'en très petite quantité ça peut être intéressant d'en utiliser, dans une recette comme celle-ci.

    Pour les Bruxellois: j'ai trouvé du kala namak chez Garam Masala - Chaussée de Wavre ("if you dont find something, you find garam masala"); sinon, j'en ai chez moi, un gros paquet, et j'en utilise presque pas. Je peux vous en filer un peu dans un petit pot. Alternativement, utiliser un sel normal ou de l'ume su.



    mercredi 30 septembre 2015

    Minitiron farci - une recette qu'elle est bonne pour quand on a mal sa gorge

    Demain c'est le 1er octobre, Happy Veggie Day tout le monde!


    Voici donc un petit plat de fête qui célèbre en même temps l'arrivée de l'automne, des potirons et des microbes avec une recette anti rhumes pleine de bonnes choses qui piquent.



    Pour deux portions
    • 2 mini potirons
    • 100g de tofu fumé
    • 1 ou 2 échalotes finement hachées
    • 1 càs de graines de sésame
    • 1 càs de graines de courge
    • 1 càs de vinaigre de pomme
    • 1 càs d'huile d'olive
    • 2 tranches de citron, finement hachées
    • 1 doigt de gingembre rapé (je veux dire: un bout de gingembre du volume de votre pouce)
    • 1 pincée de sauge, une de romarin, une de thym, et une petite de piment
    • un peu de sel

    Préparation
    • Décalotter les potirons et les vider
    • Précuire les potirons à la vapeur 10 à 15 minutes
    • Popcorner les graines de courge et de sésame
    • Écraser le tofu avec les échalotes, l'huile, les herbes, le citron, le gingembre, le vinaigre, le sel
    • Bien mélanger, ajouter les graines
    • Farcir les potirons avec- et remettre le haut
    • Les faire cuire 22 minutes au four à 168 degrés
    Servir 
    Avec une infusion de thym et d'eucalyptus...



    Remarque
    Les citrons sont un peu durs en ce moment parce que ce n'est pas encore la saison (D'après ce que la maraichère m'a expliqué, et si j'ai bien retenu, l'italie exporte des citrons toute l'année, mais hors saison ils sont un peu bofbof et impossibles à presser.) Certes, en Amñerique c'est la saison, mais il n'est pas question que j'achète des citrons qui viennent d'aussi loin quand les Italiens ont fait l'effort de nous en garder! Je suis peut-être une junkie du citron mais je n'irai pas jusqu'à en acheter qui viennent des antipodes. Du coup, on peut les hacher. Ça permet d'avoir le zeste, finalement, c'est pas une mauvaise idée.