Affichage des articles dont le libellé est bière. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est bière. Afficher tous les articles

mercredi 17 juin 2015

Ouverture 1815

Comme vous le savez tous, nous célébrons cette semaine le bicentenaire de la bataille de Waterloo! Une occasion inespérée de manger un bon truc avec de la bière de là-bas (elle est végan, m'ont confirmé les gens de la brasserie)
Voici donc une sympathique recette à déguster devant cette petite vidéo (...The Music Lovers: film à voir absolument), ou encore celle-ci (...évidemment!)




Pour deux personnes
  • 1 petite bouteille de Waterloo Strong Dark
  • 150g de graines d'avoine
  • 150g de seitan
  • 250g de pommes de terre et autres légumes racines au choix (j'ai utilisé des carottes violettes et des patates violettes aussi, bon faut aimer le violet)
  • 1 oignon1 gousse d'ail
  • 1 pincee de cannelle
  • 1 tête de clou de girofle écrasée
  • 1 cas d'huile de mais (ou autre) pour la cuisson
  • 2 cm2 d'écorce d'orange (...amère)

Préparation
  1. Faire tremper l'avoine quelques heures, et la rincer
  2. Les rincer, les cuire 30 minutes
  3. Couper le seitan en dés voire en gros cubes de deux trois centimères 
  4. Couper l'oignon, écraser l'ail
  5. Nettoyer les légumes et les détailler en pièces de deux- trois centimères aussi
  6. Faire cuire les légumes racines dans de la bouillante eau (...ça donne un excquis goût à tout)
  7. Faire chauffer l'huile dans une poele, y faire cuire l'oignon, l'ail et les dés de seitan quelques minutes
  8. Ajouter les graines d'avoine
  9. Poivrer, ajouter la cannelle et le clou de girofle
  10. Verser de la bière petit à petit dans la poele, au fur et à mesure de la cuisson de l'avoine (un peu comme pour un risotto)
  11. Quand c'est cuit (après une dizaine de minutes), y intégrer les légumes racines
  12. Servir avec des lanières d'écorce d'orange par dessus

Servir

...à déguster tel quel ou sur un stoemp aux orties ou simplement de la purée - ou encore des frites, bien sûr.


mardi 9 juin 2015

Friture de l'Eau d'Heure

D'après la légende - et wikipedia- les Wallons de dans le temps avaient l'habitude de pêcher dans la Meuse et de faire frire les plus petits poissons. Par un beau matin du 17e siècle, ils se seraient décidé à soigner leur karma et à plutôt faire frire des petits bouts de pommes de terre... Et ce serait là l'origine des fameuses frites belges. Chouette histoire, non? Quitte à faire frire des petits trucs pour ressembler à des poissons, j'aurais plutôt pris des feuilles de consoude... Mais au fond peut-être bien qu'ils le faisaient.

La cuvée de l'eau d'heure

Un mot sur la cuvée de l'eau d'heure, brassée par la Brasserie de Silenrieux... J'ai contacté la brasserie pour vérifier et d'après eux toutes leurs bières sont vegan! Wouhou! (...l'info devrait être bientôt disponible sur Barnivore)

D'autre part, la cuvée de l'eau d'heure a été analysée par des vrais scientifiques qui l'ont certifiée sans gluten. C'est beau la science non?

Quelques mots sur la consoude. 

Bon il faut savoir que cette plante est généralement décrite comme comestible dans les sources en français, mais toxique en anglais... A vous de voir. En tout cas il est unanimement conseillé de ne pas en manger trop régulièrement. Enfin comme pour toutes les plantes sauvages évitez les bordures de route et SURTOUT les bordures de champs... pulvérisés.

Une dernière chose: si après avoir lu toutes ces infos la consoude ne vous inspire pas - ou si vous n'en avez pas sous la main, sachez que vous pouvez les remplacer par du lamier blanc pour cette recette, vous obtiendrez également d'excellents beignets.




Pour 2 portions
  • une bonne vingtaine de feuilles de consoude (...ou de lamier)
  • 1/2 bouteille de cuvee de l eau d heure
  • 40g de farine de riz
  • 20 g de maizena
  • 1/2 citron
  • sel marin
  • huile de soja

Préparation
  1. Bien laver les feuilles de consoude et les essuyer
  2. Battre la farine et la maizena avec la bière
  3. Tremper les feuilles dans la pâte à beignet
  4. Les faire frire à la poele dans l'huile de soja
  5. Servir immédiatement avec un filet de citron et une bonne pincée de sel marin





jeudi 4 juin 2015

Chokladkaka med Kimäblösås

(Prononcer "Chouclade caca med Chimay bleue sauce")

Alors certes, trappiste et chocolat: c'est très belge comme trip, mais comme j'ai fait ce gâteau pour l'anniversaire de ma sœur, qui est née le 6 juin, soit le jour de la fête nationale suédoise, j'ai donné à ce gâteau un petit nom suédois. En plus, c'est plus marrant. 



Pour quatre à six personnes... Enfin, une à six personnes:
  • 100 g de farine
  • 50 g de maizena
  • 100 g de sucre de canne
  • 120 g de chocolat noir
  • 100g d’huile de coco
  • 1/2 chimay bleue
  • 3 cm carrés d'écorce d'orange, en petits morceaux

Pour la sauce:
  • 1/2 chimay bleue
  • 1 pomme
  • 1 à 2 càs de raisins secs ou autres fruits secs en petits morceaux (goji, abricots, ...)
  • 3 cm carrés d'écorce d'orange
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 ou 2 clous de girofle
  • 1 bout de gingembre
  • 1 morceau de piment rouge

Préparation :
  1. Dans une casserole, faire fondre le chocolat et l'huile de coco à feu très doux
  2. Quand c'est à moitié fondu, y incorporer le sucre et l'écorce d'orange
  3. Couper le feu
  4. Quand c'est fondu, verser la farine et la maizena tout en mélamgeant
  5. Enfin, ajouter la chimay et mélanger
  6. Verser la préparation dans un ou plusieurs moules (j'utilise de petits moules en silicone)
  7. Enfourner à 160°C pour environ 20 minutes.

Pour la sauce:
  1. Couper la pomme en fines traches ou cubes et la cuire à la poele à feu doux avec un peu de bière
  2. Ajouter les épices, l'écorce d'orange en petits morceaux et les fruits secs
  3. Verser le reste de la bière petit à petit
  4. On peut éventuellement ajouter du sucre pour une sauce plus sirupeuse


Servir:
Laisser refroidir les gateaux avant de les démouler
Les démouler sur une assiette et verser la sauce sur le gateau (sinon, il est fort sec).

(linguistenecdote du jour: vous aimez le graphème å? Sachez qu'il existe en wallon aussi - c'est Wikipedia qui le dit).

mardi 5 mai 2015

Champignons à la Saint Feuillien

Retenez bien ceci:


Le Hainaut,
C'est Beau.

... Comme vous le savez tous, nous sommes en 2015 et notre très charmante ville de Mons est la capitale de l'Univers. C'est donc un plaisir et un honneur pour moi de vous proposer cette super recette montoise.

D'autres recettes hennuyères suivront tout au long de la saison!




Pour 2 portions
  • 300g de petits champignons de paris (agarics)
  • 2 càs d'huile de coco (ou toute autre huile pour cuisson)
  • 1/2 poireau ou 1 jeune oignon
  • 1/2 bouteille de St Feuillien triple
  • 1/2 boite de crème de soja
  • un petit bouquet de fines herbes (estragon, persil, aneth ... ou pour une version plantes sauvages: ail des ours, lierre terrestre, lamier blanc, cardamine, ...)
  • poivre noir
  • sel

Préparation
  1. Dans une casserole, faire cuire le poireau et les champignons (entiers) dans l'huile de coco, à feu  doux à moyen
  2. Ne pas couvrir, l'eau des champignons doit pouvoir s'évaporer (...et il peut y en avoir beaucoup)
  3. Après 10 minutes, ajouter la Saint Feuillien
  4. Poursuivre la cuisson 5 à 10 minutes, toujours sans couvrir
  5. Ajouter la crème et bien mélanger. cuire encore quelques minutes et couper le feu
  6. Ajouter le sel, poivre, les fines herbes hachées.

Servir bien chaud, sur une bintje au four, un stoemp ou une bonne purée, et avec un verre de St Feuillien ou de vin blanc.

dimanche 7 décembre 2014

Boulettes Sauce Lapin

Il y a quelques semaines, je me suis portée volontaire pour préparer une spécialité belge pour la fête de Noël du Bureau: en l'occurence des boulettes sauce lapin.

Comme je ne connaissais pas vraiment de recette de boulettes et surtout que je redoutais de ne pas avoir le temps d'en fabriquer une grande quantité, j'avais d'abord pensé, dans un premier temps, acheter des boulettes toutes faites. Ne sachant où en trouver, je me suis tournée vers mes potes vegan et cette bande de junkies, au lieu de me filer des noms de marques industrielles et des adresses de magasins, n'ont fait rien qu'à m'envoyer des recettes. Voilà qui conforte l'idée que je me fais des vegans: ces hippies font tout eux-mêmes et n'y connaissent juste rien en brols industriels. 

J'ai finalement suivi la recette -très fiable- de Madame Pigut, qui en combinant tofu et graines de tournesol, obtient la consistance boulettesque parfaite. J'ai utilisé du tofu fumé, et ajouté 10cl d'huile de tournesol, une grosse échalote hachée, du thym, du persil, de la marjolaine.

J'ai failli aussi y ajouter du pain trempé dans du lait, parce que ma maman faisait toujours les boulettes comme ça quand j'étais petite, mais je me suis rendu compte que ce n'était pas utile d'ajouter du gluten à une recette qui n'en contient pas à la base.

Quelques mots sur la sauce liégeoise, également appelée Lapin. Le nom Lapin n'a rien à voir avec un lapin D'après Wikipedia -que j'ai lu en entier- c'est en référence à une certaine Madame Lapin, créatrice de la recette, qu'on aurait appelé Lapin la sauce Lapin. 

Je vous dis ça pour que vous puissiez étaler un peu votre science lorsque vous en parlerez avec des omnis, parce qu'en entendant Lapin ils vont d'office croire que la sauce contient un lapin, alors que justement non... La recette est traditionnellement déjà vegan: échalotes, sirop de liège, bière... Rien que des bonnes choses! Sans déconner! 




Pour les boulets

Comme je  le disais plus haut: pas de création originale, je suis toujours la recette de Pigut (cliquez sur le lien). J'utilise du tofu fumé, et j'ajoute un peu d'huile de tournesol, un oignon ou une échalote hachée, du thym, du persil, et surtout de la marjolaine (ingrédient essentiel des boulets à la liégeoise).

Pour la sauce: ingrédients (pour 4 portions)

5 ou 6 grosses échalotes
2 à 3 grosses cuillères à soupe de sirop de Liège
1 à 2 cuillères à soupe d'huile de tournesol
1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
1 cuillère à soupe de raisins de corinthe
20 cl de bière brune ou ambrée 
1 feuille de laurier
1 cuillère à café de thym

Préparation

1. Éplucher les échalotes, les couper en quatre dans le sens de la longueur
2. Faire chauffer l'huile à feu doux dans une poele, ajouter les échalotes. Les laisser cuire tranquillos 5 à 10 minutes. Couvrir, mais surveiller pour que ça n'attache pas.
3. Ajouter le vinaigre et les herbes. 
4. Après quelques minutes, ajouter le sirop de liège et les raisins.
5. Ajouter ensuite la bière, progressivement. 
6. Laisser cuire encore quelques minutes -et éventuellement réduire si c'est trop liquide.

Servir avec des croquettes et une bière (ou plusieurs).

Remarque: Les boulettes, on peut en faire plein et les congeler :) ... Pour les décongeler je les mets gentiment dans la sauce qui mijote.