Affichage des articles dont le libellé est dutch touch. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est dutch touch. Afficher tous les articles

vendredi 27 novembre 2020

Le Middelbourgeois

QUI n'a jamais pique-niqué sur la plage du Zoute, le cul sur le sable entre le frigobox et le bac de carapils, et rêvé d'aventure en contemplant au loin Cadzand et les tours de Vilssingen, et songé: "Au fond j'aurais pu aller en Zélande, c'est pas si loin..."? 

...Effectivement ce n'est pas loin du tout, Vlissingen et Middelburg sont à quelques heures à peine de la gare de Bruges. (...Quelques heures de VELO, bien entendu - et sur les plus chouettes pistes de l'Univers!) Pour fêter ça nous allons mettre à l'honneur la sympathique et provinciale Middelbourg, chef-lieu de la Zélande - et donc capitale de la Mignonnitude Ultime. 

Ce sympathique Bourgeois a été conçu en pensant très fort à la Mer du Nord et à Middelbourg, aux jolies petites fermes, aux étals couverts de confitures artisanales, et à tous les bons trucs qui poussent dans la Mer et qui sentent si bon. 


Pour 4 portions:

  • 250 g de flageolets ou de haricots jaunes (cuits)
  • 1 oignon blanc haché
  • 1 poignée de mousse d'Irlande - ou toute autre algue au parfum très iodé (laissez tomber le nori et la dulse)
  • 30 g d'huile neutre (par exemple de l'huile de tournesol désodorisée)
  • 2 à 3 càs de graines de lin
  • poivre noir et sel marin - éventuellement fumé ou aromatisé aux algues

Préparation

  1. Réhydrater les algues dans de l'eau chaude et les hacher
  2. Ecraser les haricots y ajouter tous les ingrédients
  3. Laisser reposer uen petite heure avant de façonner les bourgeois et de les cuire
  4. Servir sur une tranche de pain rustique avec de fines rondelles d'oinon cru, un filet de jus de citron, et de la véganaise additionnée d'une petite pointe de moutarde. 



samedi 24 novembre 2018

Apple pie


Un dessert qu'on ne présente plus, extrêmement populaire chez les yankees et pas seulement chez Jason Biggs.

On met de la pâte en dessous ET au dessus. Il y a différentes façons de présenter la couche supérieure: on peut mettre une couche de pâte telle quelle, mai il y a aussi moyen d'y faire de jolis trous avec un emporte pièce en forme de b... en forme de cœur, par exemple.

Personnellement, je préfère faire un tissage de bandelettes de pâte. Ça rappelle la recette drenthoise et surtout ça permet d'utiliser un peu moins de pâte, parce que bon deux rouleaux c'est beaucoup quand même.


Pour une grande tarte
  • 4 ou 5 pommes
  • 1 càs de cannelle
  • 1 càs de vanille
  • 1 citron
  • 40g d'huile de coco fondue
  • 80 g de sucre ou de sirop de mais
  • un ou deux rouleaux de pate brisée 
  • facultatif: quelques biscuits vegan cassés en petits morceaux (des digestives ou des speculoos, idéalement), selon la variété de pommes, pour absorber le jus
Préparation
  1. Raper l'écorce du citron et le presser
  2. Nettoyer les pommes et les couper en cubes
  3. Verser le jus du citron avec le zeste sur les pommes pour les empêcher de brunir
  4. Ajouter sur les pommes le sucre, l'huile et les épices; mélanger 
  5. Dérouler la pâte dans un petit moule à tarte et découper ce qui dépasse pour en faire des bandelettes de pâte
  6. Eparpiller les morceaux de biscuits dans le fond de la tarte
  7. Placer les pommes par dessus
  8. Tisser les bandelettes de pâte au sommet de la tarte et les souder aux bords
  9. Cuire au four une bonne demi heure à 180 degrés

vendredi 23 novembre 2018

Coleslaw

Comme vous le savez, le mot yankee vient très probablement du néerlandais Janneke / Janke.

Et que mangent les Jannekes? ...De la salade de chou: KOOL SLA. Eh oui: Coleslaw ça vient AUSSI du néerlandais dites donc.

 

Pour une grande famille
  • Un chou blanc ou un chou pointu de première qualité
  • Une ou deux carottes
  • une càc de sel
  • 1 petite orange
  • poivre noir
  • facultatif: quelques càs de véganaise ou 2 càs d'huile de noi; personnellement je n'en mets même plus, j'aime trop le chou
Préparation
  1. Raper le chou et les carottes, ainsi que l'écorce d'orange
  2. Mélanger et assaisonner avec le jus de l'orange et les autres ingrédients

mercredi 24 janvier 2018

Smurfjes met blauwe muisjes

Une fois n'est pas schtroumpf, pour cette recette, j'ai un peu schtroumpfé, en schtroumpfant pour ingrédient un schtourmpf qui contient du colorant (E132, ou indigotine pour les schtroumpfs)... Il s'agit des muisjes: ces schtroumpfs d'anis schtroumpfées de sucre que l'on schtroumpfe partout aux Pays-Bas. Ça ressemble un peu aux schtroumpfs qu'on vous schtroumpfe avec l'addition dans les schtroumpfs indiens. (...Vous savez, ces petits trucs colorés... A chaque fois, vous vous schtroumpfez dessus désespérément en schtroumpfant que ça va vous schtroumpfer à digérer, mais schtroumpfez-vous à l'évidence : vous avez trop schtroumpfé).

Bref, aux Pays-Bas on en schtroumpfe aussi, entre autres pour les schtroumpfer aux gens qui viennent de schtroumpfer un bébé. On en schtroumpfe des roses et des bleues, mais schtroumpfez bien que les roses ne sont pas vegan.



Pour 12 smurfs
  • 200g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique 
  • 75 g de schtroumpf de canne
  • 1 pincée de vanille 
  • 2 à 3 càs de blauwe muisjes
  • 200 ml de lait de soja
  • 1 càs de vinaigre de cidre
  • 80 g de schtroumpf de tournesol (désodorisée) (alternativement, de la schtroumpf de coco fondue)
Matériel: des schtroumpfs à muffins ou à cupcakes, soit en silicone soit en papier. Si on schtroumpfe des schtroumpf en papier il faut prévoir un schtroumps rigide pour les mettre dedans, sinon ils se schtroumpfent.

Schtroumpf
  1. Schtroumpfer la farine, la levure et le schtroumpf de canne dans un grand schtroumpf et mélanger
  2. Schtroumpfer les ingrédients liquides ensemble dans un autre schtroumpf - le vinaigre fait schtroumpfer le lait, c'est normal
  3. Schtourmpfer progressivement le schtorumpf liquide dans le mélange sec et bien schtroumpfer avec un fouet
  4. Schtroumpfer les muisjes tout à la fin et schtroumpfer
  5. Si vous schtroumpfez des schtroumpfs en papier, schtroumnpfez-les dans un schtroumpf rigide (par exemple un schtroumpf à cupcakes en métal) 
  6. Schtroumpfer deux càs de pâte à schtroumpf dans chaque petit moule à schtroumpf
  7. Faire schtroumpfer au four à 200 schtroupmf pendant 20 à 30 minutes (schtroumpfer régulièrement un coup d'oeil)
  8. Vers la fin de la cuisson, schtroumpfer quelques muisjes au sommet de chaque schtroumpf, pour faire plus schtroumpf.

mardi 25 avril 2017

Oranje balletjes

Ce 27 avril, c'est le koningsdag: la fête nationale néerlandaise et les 50 ans du Roi Alex: ...des boulettes oranges s'imposent donc!

Pour une expérience encore plus dutch, vous pouvez remplacer la pâte de noisettes par du pindakaas, évidemment! En ce qui concerne les graines, le lin est indispensable pour la texture, mais à part ça, prenez ce que vous avez dans le placard (sésame, tournesol, potiron, cumin, chanvre, ...).




Pour une douzaine de balletjes
  • 2 carottes cuites
  • 2 grosses càs de pâte de noisette (ou de pindakaas)
  • 2 càs de graines de lin
  • 2 càs de graines de chanvre décortiquées (ou d'autres graines)
  • 2 càs de graines de sésame (ou d'autres graines)
  • 2 càs de graines de sésame pour rouler les boulettes dedans
  • 2 càc de thym
  • 2 pincées de piment
  • 2 pincées de sel
  • 2 càc de vinaigre de cidre 
  • 2 càc d'oignon séché
  • 2 càc de raisins de Corinthe (facultatif)

Préparation
  1. Mixer les carottes cuites avec la pâte de noisettes
  2. Ajouter tous les autres ingrédients, mélanger, goûter et rectifier l'assaisonnement
  3. Laisser reposer la pâte une petite heure au frigo
  4. Former des boulettes (il faut se mouiller les mains pour que ça ne colle pas)
  5. Rouler les boulettes dans les graines de sésame
  6. Conserver au frigo
  7. Excellent avec un petit verre de maitrank artisanal
Fan des Pays-Bas?...Retrouvez toutes nos recettes néerlandaises! 

mardi 26 avril 2016

Vaatjes

Pour célébrer le Koningsdag, - l'anniversaire du Roi des Pays-Bas, le 27 avril - voici une petite recette néerlandaise aussi festive que printanière....

Vous connaissez les maatjes? Ce sont des petits harengs morts qui, entre autres traitements spéciaux, sont évidés en laissant le pancréas -qui continue à secréter des trucs; après, les petits poissons doivent également être congelés et décongelés pour éviter des parasites toxiques... Mmmmmh trop chouette...

BREF, je sens que je vais manger une aubergine, plutôt.

Eeeh oui: pour celles et ceux qui l'ignorent encore, le poisson-bergines c'est LE MUST vegan de l'été, les aubergines se prêtant avec bonheur à la plupart des méthodes de préparation du hareng... La principale différence entre les deux, c'est que les aubergines c'est beaucoup moins dégueu. C'est même carrément bon.

Souvenez-vous de l'été dernier: j'avais déjà testé les harembergines façon suédoise (...avec plein de crème comme dans Astérix et les Normands), ainsi que des escaveg d'aubergines à la chimacienne. Cette fois, pas de crème, mais plutôt des betteraves rouges qui vont donner aux aubergines une douce acidité et surtout une très chouette couleur.



Pour 2 ou 3 portions
  • 1 aubergine, coupée en deux puis en tranches dans le sens de la longueur (1 cm d'épaisseur)
  • 1 betterave rouge mixée ou 1/2 verre de jus de betterave rouge (ou d'eau de cuisson)
  • 1 oignon blanc coupé en petits cubes
  • 1 pomme verte coupée en tout petits cubes
  • 3 à 4 càs huile d'olive
  • 1 càs de vinaigre de cidre
  • 1 pincée de sel fumé
  • un peu de poivre noir
Préparation
  1. Cuire les lamelles d'aubergine qq minutes dans de l'eau bouillante salée
  2. Préparer la marinade: mélanger jus de betteraves + huile + vinaigre
  3. Laisser mariner les aubergines pendant une nuit au frigo
  4. Servir avec les cubes d'oignon et de pomme
  5. Les Vaatjes se gobent la tête en arrière - attrapez-les par le bout et placez-les au dessus de votre bouche à la verticale.

mardi 23 février 2016

Fiskbullar (utan fisk)

Toutes les autres recettes de cette semaine seront des grands classiques revisités (ou même pas revisités en fait), mais celle-ci est quand même une création originale. 

Ça faisait un moment que je pensais faire des boulettes un peu nordiques à base d'avoine. Si vous vous demandez ce qu'il y a de nordique dans cette recette, voici: pour la concevoir, j'ai pensé très fort à la Suède. Et aussi un peu à Asterix et les Normands.
 
A part ça, le résultat est plutôt néerlandais en fait: le truc, c'est que l'ingrédient clef est une algue que j'ai achatée aux Pays-Bas et que je n'ai pas trouvée ailleurs. Il s'agit de zeeuws bessenwier (Sargassum muticum pour les intimes latinistes - sargasse en français)... Pour celles-ceux que ça intéresse on en vend en ligne, par exemple ici. On peut faire sans ou utiliser d'autres algues ou herbes - mais le goût de la sargasse est vraiment spécial, ça vaut la peine d'essayer si vous avez l'occasion de vous en procurer.



En plus, au moment de faire la photo, j'ai pas pu remettre la main sur mes petits drapeaux suédois, alors j'ai pris un drapeau néerlandais.


Pour 20 boulettes
  • 200g de tofu fumé
  • 150g de flocons d'avoine
  • 1 gros oignon
  • 15 cl d'huile olive (voire plus, pour les Normands qui ignorent la peur)
  • 1 càc de vinaigre de cidre
  • 5 cm2 d'écorce de citron
  • Un filet de jus de citron (genre, 1/2 citron)
  • 2 càs de Zeeuws Bessenwier (à défaut, votre herbe ou algue favorite)
  • 1 càc de sel fumé (ou de sel marin normal)

Préparation
  1. Mixer le tofu et l'oignon (épluché)
  2. Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol
  3. Passer un bref coup de mixeur plongeur si la pâte n'est pas assez homogène
  4. Faire refroidir la pâte au frigo quelques heures
  5. Façonner des boulettes de 4 à 5 cm de diamètre (les mains mouillées, ça va tout seul)
  6. Faire cuire au four, 20 minutes, à 180 degrés
  7. Servir avec une sauce à la crème comme dans Astérix et les Normands, (crème d'avoine de préférence) et une bière servie dans le crâne de votre ennemi.

dimanche 17 janvier 2016

De Groene Boerenburger

Voici une recette n'est pas une recette traditionnelle des Pays-Bas (pour autant que je sache) mais inspirée de produits en vogue aux Pays-Bas: chanvre, boerenkool, moutarde.

Alors, un hamburger au kale: TROP le truc de hipster, me direz-vous... Sauf qu'aux Pays Bas, les gens mangeaient du kale avant que ce ne soit branché. Les modes passent, le style est éternel.

En plus du kale, devinez ce qu'on va mettre dedans: du chanvre. Ça aussi ça se trouve plus facilement aux Pays-Bas qu'ici - non, c'est pas une blague: on trouve facilement des graines de chanvre décortiquées dans les supermarchés. Et ça tombe bien parce que le chanvre c'est un superaliment. Qu'est-ce qu'un superaliment me direz-vous? C'est comme un aliment mais avec un cape et des collants.

Avec mon pain maison - rhooooh que c'était trop bon!
Pour 4 portions
  • 150 g de chanvre
  • 1 oignon
  • 1 tasse de protéines de soja texturées, réhydratées dans du bouillon
  • 200 g de tofu  fumé
  • 10 à 15 petites branches de kale
  • 1 càs de moutarde à l'ancienne
  • 4 à 5 càs d'huile d'olive
  • 2 càs de fécule de maïs
  • sel, poivre, marjolaine, sauge
Préparation
  1. Mixer le tofu avec l'huile et le kale (sans les tiges) pour obtenir une pâte homogène et verte
  2. Hacher l'oignon finement
  3. Mélanger tous les ingrédients pour former une pâte épaisse
  4. Laisser reposer qq heures au fridge (oh mon dieu je parle comme Gonzague!?)
  5. Former des patties à l'aide d'un cercle à dresser et les faire cuire à la poêle dans un peu d'huile d'olive 
Pub pub

En parlant de chanvre et de burger, si vous avez l'occasion d'aller vous balader aux Pays Bas, ne manquez pas le désormais célèbre weedburger.

samedi 16 janvier 2016

Tarte aux pommes drentoise

La Drenthe est une des plus jolies provinces des Pays Bas et la moins densément peuplée. C'est plein de grands espaces sauvages, de bruyère, de dolmens et de moutons. Il y a des petits villages tout mignons avec des fermes aux toits de chaume où un beau grand blond vous prépare de la tarte aux pommes avec plus de raisins que de pommes.


Pâte
  • 200g de farine
  • 75g d'huile coco
  • 75g de sucre
  • 10 cl de lait végétal
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs de cannelle
  • 1 grosse pincée de bicarbonate de soude

Farce
  • 5 à 6 pommes
  • 3 càs de raisins de corinthe trempés la nuit dans du genièvre ou du whisky
  • 4 càs de sucre
  • 1 càc de cannelle
  • facultatif: 1 càc de graines d'oignon

Préparation
  • Faire la pâte en mélangeant tous les ingrédients
  • Étaler 80 % de la pâte et la disposer dans un moule à gateau (genre, un moule qui s'ouvre): en disposer sur le fond + 3 à 4 cm de bord le long de la paroi verticale du moule
  • Couper les pommes en morceaux et les mélanger avec les autres ingrédients de la farce
  • Étaler le reste de la pâte et la couper en lanières de 1.5 cm de large, disposer ces lanières sue la tarte: d'abord verticalement (les espacer d'au moins 2 cm), ensuite horizontalement. Vous pourriez les faire se croiser pour que ce soit encore plus joli mais à mon avis ça doit prendre des heures et je vous rappelle qu'on ne vit qu'une seule fois alors bon.


Voilà.

vendredi 15 janvier 2016

Stoofperen


Voici un autre plat d'hiver assez traditionnel aux Pays-Bas. 

A première vue ça n'a pas l'air particulièrement néerlandais, mais c'est quand même là Bas que j'ai découvert les poires au vin - c'était l'année dernière. 

Quelques mois plus tard je mettais la main sur un vieux livre de recettes édité par l'Association contre le Cancer à l'époque de l'Europe des Douze (avant 1995 donc, n'est-ce pas), et qui présentait des recettes santé des douzes États membres de l'époque (à l'occasion, faudra qu'on en reparle, de ce bouquin). Au chapitre Pays-Bas, il y avait une recette de poires au vin. J'en ai déduit que cette recette était non seulement typiquement néerlandaise, mais également: très bonne à la santé! Dingue non? Une fois de plus: pourquoi se priver!


Pour deux portions
  • 2 poires
  • 200 ml de vin rouge
  • 1 morceau de cannelle (ou une pincée de cannelle moulue)
  • 3 ou 4 clous de girofle
  • 3 à 4 cm2 de zeste de citron en petits morceaux
  • 1 gousse de cardamome verte, écrasée
  • 1 càs de sucre canne

Préparation
  1. Éplucher les poires
  2. Les mettre entières dans un poelon; y verser le vin avec les épices , couvrir
  3. Faire cuire 30 minutes à feu doux

Servir

Comme entremet ou comme accompagnement de gros machins d'hiver gras et rustiques: seitan cochon, boudins, pain de viande de Louis Willems, haggis, ...



jeudi 14 janvier 2016

Wâld Beantsjes

L'année dernière j'ai visité la Frise et voici ce que j'ai découvert ceci dans un boutique de souvenirs de Leeuwarden: des Wâld Bounen, une sorte de haricots jaunes. L'autre jour, j'ai fini par me décider à les cuisiner... Après une rapide recherche, j'apprends que les wâld bounen se mangent en hiver avec de l'art fumé et un topping vinaigré style cornichons, petits oignons ou moutarde . Mais ça me semble très bien tout ça... Testé et approuvé: les cornichons à la moutarde apportent un petit relief sympa qui me change de mes cassoulets habituels.


Pour 2 portions
  • 200g de haricots Wâld Beantsjes (...à défaut, prenez des haricots blancs ou des borlotti)
  • 200g de tofu fumé
  • 1 tasse de bouillon
  • 2 càs d'huile olive
  • Paprika fumé, sel fumé
  • Une dizaine de petits cornichons et petits oignons

Préparation

La veille
  1. Rehydrater les haricots dans de l'eau
  2. Couper le tofu en petits cubes ou lamelles
  3. Préparer une marinade en mélangeant: huile, paprika et sel fumés; 
  4. Verser les cubes de tofu dans la marinade et disposer au four à 150degres pour 20 à 30 minutes

Le jour J
  1. Faire cuire les haricots une petite heure dans de l'eau bouillante
  2. Les rincer
  3. Réserver la moitié du tofu et mélanger les haricots cuits aux autres dés de tofu 
  4. Dans un plat allant au four, disposer les haricots mélangés au tofu, ensuite le reste des dés de tofu. Le but est d'avoir le tofu surtout au dessus. Bien verser toute la marinade
  5. Verser du bouillon dans le plat jusqu'à ce qu'il apparaisse: les dés de tofu peuvent dépasser de la surface, mais les haricots de préférence pas ou juste à moitié
  6. Faire mijoter au four à 150 degrés pendant 30 à 60 minutes 
  7. Au moment de servir, couper les cornichons en petites rondelles et les disposer sur le plat

Tourisme

A propos, pour celles et ceux qui n'ont jamais mis les pieds en Frise, allez-y c'est super chouette. Bon préparez-vous à un choc quand vous découvrirez le marchandizing développé à partir du drapeau frison... Sans déconner l'Union Jack c'est rien à côté. Enfin au moins sur le drapeau frison il y a des coeurs. Ok c'est censé être des pétales de fleurs mais bon.


mercredi 13 janvier 2016

Stamppot met boerenkool


Dans la catégorie plus rustique que ça tu meurs, voici: LE plat néerlandais.

Comme vous n'êtes pas sans l'avoir remarqué, stamppot a la même racine que notre bon vieux stoemp: bref, c'est une potée, autrement dit: une purée de pommes de terre avec un légume en guise de guest star, et souvent accompagné d'une ou deux saucisses.

Quant à boerenkool, littéralement chou fermier: c'est sous ce nom qu'il est vendu par certains maraîchers courageux... Tandis que dans les magasins plus hispter, on le nomme... KALE bien sûr!


Pour 2 portions
  • 500g de pommes de terre (je préfère en prendre à chair plutôt ferme, même pour les purées)
  • 200g de chou fermier (kale)
  • 2 càs d'huile de coco
  • 1 càs de vinaigre de cidre
  • sel, poivre
Préparation
  1. Éplucher les pommes de terre, les couper en 4 dans le sens de la longueur et les faire cuire dans l'eau boulliante
  2. Nettoyer le kale: bien le rincer et enlever les tiges; hacher finement les feuilles -très finement
  3. Dans une casserole, faire revenir 1 càs d'huile coco, et cuire le boerenkool à feu doux
  4. Quand les pommes de terre sont cuites, les égoutter vite fait (garder un peu d'eau de cuisson)
  5. Reverser les pommes de terre dans dans la casserole, ajouter le kale
  6. Prenez un presse purée sérieux pour écraser les pommes de terre;
  7. Ajouter le vinaigre, un peu d'huile de coco, sel et poivre, et bien mélanger; si c'est trop ferme ajouter un peu d'ea; rectifier l'assaisonnement

Servir

En général avec des saucisses, par exemple un truc fumé style seitan cochon ou encore une saucisse à la sauge, voire carrément du boudin. Pour une version rustique traditionnelle, faire cuire les saucisses avec le kale dans la casserole (les enlever avant l'étape presse-purée, et les remettre juste après!)

Alternative

Découvrez un autre stamppot très couru: le andijvestamppot (aux scaroles, donc).

mardi 12 janvier 2016

Eekhorntjesbrood Bitterballen

Les bitterballen, ce sont des p'tites boulettes-croquettes qu'on se grignotte en prenant une bière. Un art de vivre quoi.

La semaine dernière, j'ai essayé d'en faire avec des cèpes, parce que c'est bon les cèpes, mais aussi parce que Eekhorntjesbrood est quand même un des mots les plus mignons de la langue néerlandaise  (littéralement: le pain des petits écureuils) ...Alors pourquoi se priver!


Vous avez vu j'ai trouvé un drapeau néerlandais


Pour une dizaine de ballen
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 1/2 tasse de protéines de soja texturé 
  • 1 tasse de bouillon de légumes
  • 1 tasse de fécule de maïs spéciale roux (à défaut: farine normale ou fécule de maïs)
  • 15 cl de vin blanc
  • 1 mini poignée de cèpes séchés en morceaux
  • 1/2 tasse de chapelure
Préparation
  1. Couper les morceaux de cèpes en petits morceaux et les faire tremper dans le bouillon, avec les protéines de soja; laisser tremper une petite demi heure
  2. Et maintenant on va se faire un petit roux, c'est toujours sympa
  3. Faire chauffer l'huile à feu modéré dans un poelon
  4. Verser la farine dans le poelon en touillant bien avec une cuillère en bois
  5. Y verser un peu du bouillon (sans morceaux), touiller une minute
  6. Y verser le vin blanc petit à petit tout en touillant
  7. Enfin, verser tout le bouillon (avec les morceaux) tout en continuant à touiller, et retirer du feu.
  8. Ça doit devenir super épais.
  9. Laisser refroidir.
  10. Quand la sauce est bien dure et froide, on peut façonner les boulettes: avec les mains mouillées c'est le plus simple (prévoir une assiette creuse avec de l'eau dedans); disposer les boulettes sur un plateau afin de les pouvoir les remettre au frigo une bonne demi heure histoire qu'elles soient plus faciles à manipuler.
  11. Rouler les boulettes dans la chapelure
  12. A ce stade, on peut soit les cuire (dans une poele avec plein d'huile), soit les congeler pour plus tard...

Servir avec

Une bière. Suivez, un peu.

lundi 11 janvier 2016

Groningse Mosterdsoep

Oui, absolument, de la soupe à la moutarde. C'est super bon, je suis totalement fan. Et en été, la version glacée est sympa aussi.


Pour deux portions
  • 2 càs de moutarde de Groningen (ou de moutarde à l'ancienne)
  • 2 càs d'huile de coco
  • 1 gros poireau
  • 1L de bouillon de légumes
  • 2 càs de farine
  • 2 càs de fécule de mais
  • 20 cl de crème de riz

Préparation
  1. Mélanger la farine et la fécule de maïs
  2. Faire fondre l'huile de coco dans un pelon et y faire revenir le poireau
  3. Une fois cuit, enlever le poireaudu poelon
  4. Déposer dans le poelon le mélange de farines en remuant avec cuillere en bois
  5. Y ajouter le bouillon petit à petit (ne vous en faites pas pour les grumeaux, on va mixer après)
  6. Augmenter le feu, laisser bouillir qq minutes
  7. Couper le feu, remettre les poireaux
  8. Ajouter la moutarde
  9. Retirer le poelon du feu, mixer soigneusement la soupe
  10. Ajouter la crème de riz

Servir:
...avec un chouia de crème de riz épaisse et deux trois germes de moutarde  :)

vendredi 8 janvier 2016

Bientôt sur vos écrans!!!! Une nouvelle grrrrrande semaine à thème!!!




Bonne année les amis!


Dites donc, vous savez que depuis janvier 2016, ce sont les Pays Bas qui président le Conseil de l'Union européenne...

Fêtons ça avec une nouvelle grande semaine à thème 
consacrée à la cuisine néerlandaise!



Avouez que vous êtes impatients. Je ne vous en dis pas plus... tot binnenkort!




lundi 23 mars 2015

Pindaballekes


Je fais souvent des burgers à base de cacahuètes avec des restes de cacahètes apéritives qui trainent dans le fond du placard. La dernière fois, mes burgers étaient vraiment trop chargés en cacahuètes... du coup, j'ai décidé d'utiliser le reste de la pâte pour faire plutôt des petites boulettes.

C'est encore un truc facile à congeler et dégeler - super pratique pour les fêtes improvisées.




Pour 36 boulettes

  • 1 tasse de cacahuètes apéritives
  • 3 càs de pindakaas
  • 1 grosse carotte
  • 1 oignon
  • 1 càs de purée de gingembre (ou du gingembre frais)
  • 3 ou 4 gousses d'ail
  • 1 càs sésame
  • 1 càs graines de pavot
  • 1 càs de mélange d'épices au choix (style curry, garam masala, ...)
  • coriandre moulue
  • cumin moulu

Préparation
  1. Mixer les cacahuètes dans un hachoir, réserver dans un grand saladier
  2. Peler la carotte, la couper en petits bouts et la mixer dans le hachoir avec la pâte de gingembre. Verser la purée de carottes dans le saladier
  3. Éplucher, couper et mixer l'oignon, ajouter dans le saladier
  4. Ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger
  5. Idéalement, placer quelques heures au réfrigérateur
  6. Façonner les boulettes... Ma technique: je les roule avec les doigts de la bonne main dans la paume de l'autre main... C'est plus facile avec les mains mouillées, et j'utilise un pinceau en silicone et un gobelet d'eau pour les remouiller régulièrement. Quand on acquiert la technique il y a moyen de devenir raisonablement rapide.
  7. Déposer les boulettes sur une plaque ou sur la grille du four avec une feuille de papier sulfurisé.
  8. Cuire au four 10 à 20 minutes à 180 degrés

Servir

...Avec de la véganaise et/ou de la sauce piquante.


Congélation
  • Une fois les boulettes refroidies, on peut les transvaser dans des petits sacs de congélation.
  • Pour réchauffer les boulettes congelées, quelques minutes au four suffisent.