Affichage des articles dont le libellé est en-cas. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est en-cas. Afficher tous les articles

mardi 14 septembre 2021

Feuilletés à l'estragon

Voici ma recette préfére de la semaine. Les strudel, spanakopitas et autres en-cas en-cas feuilletés sont extrêmement populaires dans les Balkans et aux alentours. Cette recette-ci fut cependant une révélation pour moi, car je n'en avais jamais goûté à l'estragon: et pour cause, j'étais persuadée jusque là de détester l'estragon! 

J'ai cuisiné ce plat pour la première fois le jour de mon 42e anniversaire (puisque j'avais des invité-es à qui en faire manger) ...Ce fut une véritable épiphanie. Un nouvel univers de sagesse s'ouvrit soudain à moi: ce feuilleté à l'estragon marque le début d'une nouvelle ère, le passage à l'âge adulte. Je suis une Femme Nouvelle. 

Bref, si vous non plus vous n'aimez pas l'estragon, testez certainement cette recette!!!!


Pour trois ou quatre portions

  • 5 ou 6 feuilles de pâte filo ou une portion de pâte feuilletée
  • 500 g de ricofu  (400 g de tofu ferme, 1 citron pressé, sel, un peu d'huile)
  • 200 ml de crème épaisse de soja
  • quelques càs d'huile d'olive
  • une botte d'estragon frais

 Préparation 

  1. Faire le ricofu (mixer tous les ingrédients - le tofu est plus souple une fois cuit à la vapeur)
  2. Plier les feuilles de filo en quatre et les disposer sur une grande plaque; les badigeonner d'un peu d'huile; (alternativement, si vous utilisez de la pâte feuilletée, étalez-la finement)
  3. étaler le ricofu sur les feuilles de filo, ajouter un peu d'estragon, ensuite enrouler comme un gros sushi 
  4. Disposer les boudins ainsi obtenus dans un plat et faire cuire au four (180 degrés, une vingtaine de minutes)
  5. Servir coupé en rondelles

lundi 25 mai 2020

štrukli sa sirom

Encore un truc trèèèès bon et tout simple!!!


Pour un plat de strukli
  • 5 ou 6 feuilles de brick
  • 500 g de ricofu  (400 g de tofu ferme, 1 citron pressé, sel, un peu d'huile)
  • 200 ml de crème de soja
  • quelques càs d'huile d'olive

Préparation


  1. Faire le ricofu (mixer tous les ingrédients - le tofu est plus souple une fois cuit à la vapeur)
  2. Dérouler les feuilles de brick sur une grande plaque et les badigeonner d'un peu d'huile
  3. Placer le ricofu en boudin sur les feuilles de brick, et ensuite les enrouler - c'est comme un gros sushi mais plus compliqué à manipuler...
  4. Aplatir le gros boudin et couper des carrés; il faut couper en pressant pour souder les bords. A cette fin, on peut utiliser une soucoupe
  5. Faire cuire les carrés au four (180 degrés, une vingtaine de minutes)
  6. (facultatif) Mettre les carrés dans un plat, verser la crème par dessus et remettre au four

lundi 15 juillet 2019

Petites brioches à la cardamome et aux graines de nigelle

Il y a une dizaine d'années j'ai eu la chance de séjourner brièvement à Helsinki et je me rappelle avoir mangé des espèces de muffins aux graines de nigelle. Ca n'est peut-être pas une spécialité finlandaise à proprement parler, mais en tout cas j'ai été très impressionnée - en particuler par l'utilisation des graines de nigelle dans un en-cas sucré: quelle idée géniale!!!!

Bref, j'ai essayé d'en refaire.


Ingrédients
  • 250 g de farine
  • 100 g de fécule de maïs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 150 ml de lait d'avoine ou d'amandes
  • 1 citron
  • 2 càs de grains de nigelle 
  • 1 càc de cardamome moulue
  • 1 pincée de cannelle
  • 100 g d'huile de coco (ou de tournesol) désodorisée
  • 100 g de sucre de canne
  • 1/2 tasse de sucre perlé
Préparation
  1. Râper le zeste du citron avant de le presser
  2. Verser le jus de citron dans le lait tiède
  3. Mélanger dans un grand bol la farine, la fécule, le sucre, la cardamome et la levure chimique
  4. Ajouter l'huile de coco dans le bol, bien mélanger
  5. Y ajouter le lait, les grains de nigelle et le zeste de citron, et bien mélanger; on obtient une masse de pâte assez épaisse
  6. Façonner des boulettes et les disposer dans des moules à muffins
  7. Laisser reposer une dizaine de minutes
  8. Faire cuire au four 15 à 20 minutes à 180 degrés

mardi 19 mars 2019

Scone, le monde est scone


On ne présente plus le scone, le petit pain écossais légèrement sablé, qui peut se déguster le matin, à l'heure du thé, ou à toute heure de la journée.


Ingrédients
  • 300 g de farine
  • 50g de fécule de maïs
  • 1 càc de bicarbonate de soude
  • 150 ml de lait de soja tiède
  • 1 citron
  • 1 pincée de vanille
  • 80 g d'huile de coco légèrement ramollie
  • 30 g de sucre de canne
Préparation
  1. Râper le zeste du citron avant de le presser
  2. Verser le jus de citron dans le lait tiède
  3. Mélanger dans un grand bol la farine, la fécule, le sucre et le bicabonate de soude 
  4. Ajouter l'huile de coco dans le bol, mélanger en écrasant avec les mains de façon à obtenir des espèces de boulettes de pâte sèche (comme pour faire un crumble)
  5. Y ajouter le lait et le zeste de citron, et bien mélanger; on obtient une masse de pâte assez épaisse
  6. Façonner des boulettes plates (des disques de 7 ou 8 cm de diamètre et de deux ou trois cm de haut)
  7. Laisser reposer une dizaine de mintes
  8. Faire cuire au four 15 à 20 minutes à 180 degrés
Suggestion
  • Mon coup de coeur: servir les scones encore chauds avec du formage de cajou et de la confiture de fraises
  • Notez qu'on peut également faire des scones aux petits raisins, à la cannelle, ou - un brin plus original -aux grains de nigelle.

mercredi 20 juin 2018

Marillenknödeln

Ce qui est chouette et exotique quand on voyage en Autriche, c'est de constater qu'en allemand autrichien certains noms de fruits et légumes ont un nom très différent de l'allemand allemand. J'adore particulièrement Erdäpfel et Karfiol... Et les abricots, c'est pareil: on ne les appelle pas Aprikosen, mais bien Marillen. C'est joli non? Moins intuitif, certes, mais si mignon.

Comme vous le comprendrez en voyant la photo, j'avais envisagé de publier ceci lors de la semaine "no egg", mais ce n'était pas la saison des abricots. MAINTENANT, OUI.



Pour deux ou trois portions 
(en principe trois, mais on ne sait jamais qu'il y en ait un de raté)
  • 1/2 tasse de ricofu (tofu nature cuit à la vapeur et mixé avec un peu de jus de citron et de sel)
  • 3 à 4 càs de farine
  • 1 càs de fécule de maïs
  • 2 càs de sucre
  • 3 petits cubes de sucre de canne
  • 3 petits abricots bien murs
  • 4 càs de chapelure + 2 càs de sucre, impalpable ou très fin 
Préparation
  1. Fendre les abricots et enlever le noyau; mettre un sucre à la place
  2. Mélanger farine, sucre, fécule, et ajouter le ricofu
  3. Il faut obtenir une pâte ferme, sèche, pas collante: ajouter de la farine si c'est trop liquide
  4. Façonner une boule de pâte en placant 1 abricot au milieu (comme un onigiri)
  5. Veriifer que votre boule est bien compacte, bien homogène et bien fermée (pas de fente sinon c'est raté)
  6. Cuire les boules (Knödeln) dans l'eau bouillante 15 minutes (comme un gnocchi)
  7. Quand ils sont cuits, enlever de l'eau et laisser refroidir
  8. Mélanger chapelure et sucre en les secouant dans un bocal
  9. Rouler les Knödeln dans le mélange chapelure-sucre


mercredi 24 janvier 2018

Smurfjes met blauwe muisjes

Une fois n'est pas schtroumpf, pour cette recette, j'ai un peu schtroumpfé, en schtroumpfant pour ingrédient un schtourmpf qui contient du colorant (E132, ou indigotine pour les schtroumpfs)... Il s'agit des muisjes: ces schtroumpfs d'anis schtroumpfées de sucre que l'on schtroumpfe partout aux Pays-Bas. Ça ressemble un peu aux schtroumpfs qu'on vous schtroumpfe avec l'addition dans les schtroumpfs indiens. (...Vous savez, ces petits trucs colorés... A chaque fois, vous vous schtroumpfez dessus désespérément en schtroumpfant que ça va vous schtroumpfer à digérer, mais schtroumpfez-vous à l'évidence : vous avez trop schtroumpfé).

Bref, aux Pays-Bas on en schtroumpfe aussi, entre autres pour les schtroumpfer aux gens qui viennent de schtroumpfer un bébé. On en schtroumpfe des roses et des bleues, mais schtroumpfez bien que les roses ne sont pas vegan.



Pour 12 smurfs
  • 200g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique 
  • 75 g de schtroumpf de canne
  • 1 pincée de vanille 
  • 2 à 3 càs de blauwe muisjes
  • 200 ml de lait de soja
  • 1 càs de vinaigre de cidre
  • 80 g de schtroumpf de tournesol (désodorisée) (alternativement, de la schtroumpf de coco fondue)
Matériel: des schtroumpfs à muffins ou à cupcakes, soit en silicone soit en papier. Si on schtroumpfe des schtroumpf en papier il faut prévoir un schtroumps rigide pour les mettre dedans, sinon ils se schtroumpfent.

Schtroumpf
  1. Schtroumpfer la farine, la levure et le schtroumpf de canne dans un grand schtroumpf et mélanger
  2. Schtroumpfer les ingrédients liquides ensemble dans un autre schtroumpf - le vinaigre fait schtroumpfer le lait, c'est normal
  3. Schtourmpfer progressivement le schtorumpf liquide dans le mélange sec et bien schtroumpfer avec un fouet
  4. Schtroumpfer les muisjes tout à la fin et schtroumpfer
  5. Si vous schtroumpfez des schtroumpfs en papier, schtroumnpfez-les dans un schtroumpf rigide (par exemple un schtroumpf à cupcakes en métal) 
  6. Schtroumpfer deux càs de pâte à schtroumpf dans chaque petit moule à schtroumpf
  7. Faire schtroumpfer au four à 200 schtroupmf pendant 20 à 30 minutes (schtroumpfer régulièrement un coup d'oeil)
  8. Vers la fin de la cuisson, schtroumpfer quelques muisjes au sommet de chaque schtroumpf, pour faire plus schtroumpf.

mercredi 6 décembre 2017

Korvapuustit

JOYEUSES FÊTE NATIONALE FINLANDAISE À TOUSTES!!!






Pour fêter ça dignement, rien de tel que le traditionnel roulé à la cannelle, très populaire dans tous les pays nordiques, et connu en Finlande sous le doux nom de korvapuustit, en finnois, ou encore kanelbullar, en suédois.


Pour sept ou huit cinamon rolls

  • 500g de farine blanche
  • 200 g de tofu soyeux
  • 100 g d'huile de coco (inodore)
  • 100 g de sucre de canne
  • 1 sachet de levure
  • 1 càs de cannelle

Préparation
  1. Faire fondre l'huile de coco (sans la faire chauffer)
  2. Mixer le tofu soyeux et y ajouter l'huile de coco
  3. Mélanger la farine, le levure, la moitié de la cannelle et le sucre
  4. Y ajouter le tofu et l'huile et mélanger; ensuite pétrir
  5. La pâte doit être souple, malléable et ne pas coller. Si elle est trop liquide, ajouter un peu de farine
  6. Former de petites boules de pâte de la taille d'un citron vert
  7. Prendre les boules une à une, faire de chaque boule un boudin d'environ 1 à 1,2 cm de diamètre en ajoutant une pincée de cannelle; rouler ensuite le boudin sur lui-même comme pour faire un escargot en plasticine; c'est très relaxant
  8. Placer les roulés les uns à côtés des autres dans un grand moule à tarte; attention, il ne faut pas les serrer: ils vont gonfler
  9. Alternativement, vous n'êtes pas obligé-e de les coller les uns aux autres, mais c'est tellement joli!
  10. Une fois que le moule est rempli, le couvrir d'un essuie propre et le faire lever dans un endroit chaud et isolé; laisser lever au moins une demi heure
  11. Une fois les roulés levés, placer le moule au four préchauffé à 180 degrés et cuire 15 à 20 minutes; 
  12. Idéalement, placer dans le four un plat contenant un peu d'eau, et couvrir le moule d'un papier ou avec le couvercle d'un tajine, pour éviter que les roulés ne sèchent

jeudi 26 octobre 2017

Massepain au raisin


Les gens du Moyen-Âge utilisaient volontiers du miel... Mais moi pas. Ça complique un peu les choses, sachant qu'il n'y avait pas non plus de sucre - ni de canne, ni de betterave, ni autre. Restent les fruits.

Du coup, j'ai eu l'idée de tester un massepain avec juste des amades et ... du jus de raisin. J'en ai aussi testé au vin blanc, et certes, ce n'était pas mauvais, mais bon, on en a déjà utilisé toute la semaine, ça sufit maintenant, quand même... Non? Bon ok.



Pour une dizaine de boulettes de massepain
  • 1/2 tasse d'amandes moulues
  • 1 càs de raisins de corinthe
  • 5 à 10 ml de jus de raisin artisanal
  • un chouia de vin blanc (facultatif)
  • 1 pincée de cannelle

Préparation
  • Faire tremper les raisins de Corinthe dans le vin ou un peu de jus de raisin, pendant quelques heures
  • Mélanger les amandes, la cannelle, les raisins, et ajouter progressivement le jus de raisin, et former de petites boulettes compactes
  • On peut également ajouter un peu d'eau de fleur d'oranger, c'est super bon, ou encore les copines de la cannelles (gingembre, clous de girofles, noix muscade, ...)




mercredi 6 septembre 2017

Carolo et fier de lettre

Dans la région de Charleroi, on mange traditionnellement les pâtes avec - suspense! -  de la cassonade. Moi-même, quand j'étais petite, je ne les mangeais que comme ça... Jusqu'à l'âge de dix ans, quand mes petits camarades m'ont fait goûter de la sauce tomate (j'ai dit que j'aimais bien pour ne pas avoir l'air cucul, et par la suite, évidemment, je suis devenue accro comme tout le monde). 

sucre graeffe
Regardez comme cet enfant blond est heureux.

Pour deux petites portions
  • 120 grammes de pâtes alphabet
  • 2 càs d'huile de coco
  • 3 à 18 càs de cassonade blonde
Préparation
  1. Cuire les pâtes 5 minutes dans l'eau bouillante avec une pincée de sel
  2. Les égoutter, les verser dans un petit plat, et ajouter l'huile de coco sur les pâtes encore fumantes
  3. Saupoudrer de cassonade et servir

vendredi 23 juin 2017

Mannavaht

Si j'ai bien compris, le mannavaht c'est le top du top ultime de la comfort food pour toute personne qui a grandi en Estonie. La Leivasupp aussi, un peu. Mais le mannavaht a une plus jolie couleur.

Comme nous sommes en juin, profitons-en pour utiliser tous les fruits frais à notre disposition - mais sachez que le reste de l'année, on peut très facilement faire du mannavaht avec de la confiture de fruits rouges, voire de la grenadine.

On peut utiliser les baies que l'on veut (par exemple des framboises - des fraises aussi mais ce sera moins rose); pour cette recette, j'ai pris des groseilles parce que j'en avais trouvé dans les bois, et, moi qui n'aime pas trop les groseilles, j'ai été très agréablement surprise du résultat : voilà enfin quelque chose de bon à faire avec ces trucs!


Pour deux portions
  • 100g de groseilles rouges
  • 300 ml d'eau
  • 50 g de sucre blanc
  • 40 g de semoule de blé
  • 20 cl de lait de soja
Préparation
  1. Nettoyer les groseilles et les faire bouillir dans l'eau 5 à 10 minutes
  2. Quand elles se décomposent, filtrer et récolter le jus 
  3. Remettre le jus sur le feu, avec le sucre, mélanger
  4. Quand ça commence à bouillir, verser la semoule en pluie en remuant constamment
  5. La semoule va gonfler en quelques minutes, couper le feu
  6. Servir dans des petits raviers, avec du lait 



 

lundi 29 août 2016

Cucumber sandwich

Britannicus classicus classicorum! Se déguste à 17h00 avec une tasse de thé.


Pour 12 mini sandwiches
  • 6 tranches de pain de mie (...Eh oui, on en trouve du vegan - et même sans huile de palme ni tout plein d'additifs dégueus, surpraïze!)
  • 3 càs de véganaise
  • 1 concombre
  • 2 branches d'aneth frais
  • Poivre du moulin


Préparation
  1. Couper le concombre en fines tranches (avec une mandoline si vous en avez une)
  2. À l'aide d'une spatule, étaler la véganaise sur un côté de chaque tranche de pain
  3. J'y crois pas, je vais vous expliquer comment faire une tartine?
  4. Prendre deux tranches et les garnir de concombre (du côté véganaisé)
  5. Ajouter un brin d'aneth et un tour de moulin à poivre
  6. Refermer le sandwich et le couper en deux ou quatre - en diagonale c'est plus joli



vendredi 12 août 2016

Nice cream aux capucines

L'autre matin au petit déjeuner j'étais tranquillement sur mon balcon en train de contempler mon potager tout en mangeant une banane. En regardant pousser les capucines d'un air complice et détendu, j'ai machinalement cueilli une fleur pour la grignoter -c'est mon côté bovin et très spontané. 
Illumination: haaaan c'est trop super bon les fleurs de capucines avec une banane!? ... Ce qui m'a donné l'idée d'agrémenter une nice cream avec des fleurs de capucines - non seulement c'était très bon mais en plus, alleeeez dis, une glace aux fleurs, si c'est pas le sommet de la classe, je suis la Reine d'Angleterre.


Pour deux petites portions
  • 2 ou 3 bananes très mûres
  • 3 càs de crème d'amandes
  • 3 cm de gousse de vanille (facultatif)
  • 2 ou 4 fleurs de capucine bien fraîches

Préparation
  1. Peler les bananes et les placer entières au congélateur pour 5 ou 6 heures (plus ou moins ...bon ça dépend selon les congélateurs, en même temps)
  2. Après quelques heures, donc, sortez les du congélateur. Si jamais elles sont restées trop longtemps et sont trop dures, il faut les laisser dégeler partiellement pendant quelques minutes.
  3. Couper les bananes en tranches et les mixer minutieusement avec la crème d'amandes et la vanille
  4. Servir la glace dans de petites coupes et disposer une ou deux fleurs sur chaque coupe
Aidez-moi à trouver un portmanteau cool

Nasturtium Nice Cream... Nice-Turtium Cream?

mardi 7 juin 2016

... Enlevez les Sombreros!

C'était il y a 30 ans: le 28 juin 1986, les Diablos Rojos remportaient la 4ème place lors de la coupe du monde de football masculin organisée au Mexique... ÉMOTION dans les barraques à frites! ...D'heureux souvenirs qui font chaud au coeur des supporters qui suivent justement ce mois-ci la coupe d'Europe de football masculin - on en apprend tous les jours: ça ça tombe bien alors!

Pour fêter ça, je vous propose une semaine de fingerfood mexicaine comme les Belges l'adorent - des machins à grignoter devant le match, devant l'intégrale de Buffy, ou devant la fenêtre, en dégustant des Cervezas Tontas*! (avec ou sans tequila).

(BELGIAN) MEXICAN FINGER FOOD


* Silly Pils, bien sûr

vendredi 3 juin 2016

La véritable tarte au suc'

Oui: une tarte au sucre. En Belgique, on a peur de rien.

La tarte au sucre parfaite est brune, croquante à la surface et coulante juste en dessous. On obtient des plaques de croute sucrée en rajoutant une ultime couche de sucre vers la fin de la cuisson.


 Pour une grande tarte
  • 250g de pâte brisée vegan (= un rouleau)
  • 200g de tofu soyeux
  • 100g de sucre de canne ou de cassonade blonde
  • 120 g de cassonade brune (also known as "sucre candi")
  • 70g d'huile de coco
  • 4 à 5 cas de sucre en plus
 Préparation
  1. Dérouler la pâte et la placer dans un moule à tarte
  2. Préchauffer le four à 180 degrés
  3. Faire fondre l'huile de coco (en la réchauffant au bain marie par exemple)
  4. Mixer l'huile fondue, le tofu soyeux et le sucre clair
  5. Verser cette mixture sur le fond de tarte
  6. Saupoudrer avec 80 g de cassonade brune
  7. Faire cuire au four quinze à vingt minutes
  8. Saupoudrer la tarte avec le reste de la cassonade brune et remettre au four dix minutes









mardi 19 avril 2016

Babaghanours

Le classique des classiques.

Hors saison de l'ail des ours, tester avec de l'aneth, c'est divin.

pique nique!

Ingrédients
  • 1 aubergine
  • 2 à 3 càs d'huile d'olive
    (de la bonne, et plutôt fruitée a priori -sauf si vous aimez celle qui pique un peu)
  • 3 feuilles d'ail des ours, ciselées
  • 1 pincée de sel marin
Préparation
  1. Faire cuire l'aubergine au four, en entier (genre 15 minutes à 180 degrés - pour vérifier qu'elle est cuite, y enfoncer la pointe d'un couteau pour voir si c'est bien mou)
  2. La laisser refroidir
  3. L'éplucher avec les doigts: en principe la peau se détache toute seule
  4. L'écraser à la fourchette dans un petit bol
  5. Ajouter l'huile et le sel et mélanger
  6. Parsemer d'ail des ours ciselé juste avant de servir


lundi 14 mars 2016

Guinness Craquelin

Comme je n'ai pas la prétention de bien connaître la cuisine irlandaise, pour notre semaine guinness on va plutôt faire de la cuisine fusion belgo-irlandaise: en invitant la guinness dans des recettes belges traditionnelles histoire de leur donner un petit coup de fouet.


Pour un petit craquelin
  • 250 g de farine de froment
  • 100 g de sucre
  • 50 g d'huile de coco
  • 20 g de levure
  • 10 à 15 cl de guinness
  • 1/2 tasse de sucre perlé
Préparation
  1. Mélanger la farine et le sucre
  2. Faire fondre l'huile de coco délicatement
  3. Délayer la levure dans un peu d'eau tiède avec une càs de sucre
  4. Incorporer l'huile, la levure et la guinness (progressivement) au mélange farine/sucre
  5. Pétrir, ajouter le sucre perlé, continuer à pétrir
  6. Couvrir la pâte et la faire lever une heure ou deux bien au chaud
  7. Faire cuire au four 40 minutes à 180 degrés
  8. Laisser refroidir un peu avant de couper
Alternativement, la version cramique est fabuleuse aussi (remplacer le sucre perlé par 1/2 tasse de raisins secs, une càs de sucre perlé quand même, et une bonne pincée de cannelle) 

mercredi 24 février 2016

Pasteis de nata

Eh oui, l'écorce de citron est l'un des ingrédients clef de la célèbre douceur portugaise...

Autre ingrédient clef de cette recette, le custard powder. Quelle bonne surprise j'ai eue en découvrant sur Wikipedia (je ne peux plus vivre sans) que l'indémodable Bird's Custard Powder a été mise au point par un certain Alfred Birds qui cherchait à créer un custard sans oeufs pour son épouse, qui était allergique aux oeufs! Bon, un mari comme ça, à la limite, je ne serais pas contre. Viens viens cuisiner pour moi mon petit Bird.

Une dernière info précieuse: pour celles et ceux qui habitent trop loin de chez Stonemanor, sachez que notre bonne vieille poudre Impérial est l'équivalent belge de la Bird's custard powder. Et enfin, pour celles et ceux qui préfèrent le bio, vous vous doutez déjà que quelques cuillères de fécule de maïs feront exactement l'affaire (ce sera juste moins jaune, sachant que l'autre ingrédient de la Bird's powder -comme de la poudre Impérial, c'est juste du colorant).



Pour 12 pasteis
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 300 ml de lait de soja
  • 50 g de sucre de canne (un peu plus si le lait de soja n'est pas sucré)
  • 3 cas de custard powder ou de poudre imperial ou de fécule de mais
  • 1 cas d'arrow root
  • 5 cm2 d'écorce de citron (en un seul gros morceau si possible)
  • 1 càc cannelle

Préparation
  1. étaler la pâte afin qu'elle soit un poil plus fine
  2. découper des ronds avec un cercle à dresser et les disposer dans un moule à muffin. A priori, un cercle basique et un moule à muffins basique, ce sera plus ou moins la bonne taille - ou alors c'est juste moi qui ai eu du bol
  3. délayer la custard powder et l'arrow root dans une partie du lait
  4. faire chauffer le reste du lait avec le reste ds ingrédients
  5. quand le sucre est fondu, ajouter le bol de lait avec la poudre délayée, porter à ébullition tout en mélangeant (vous avez probablement vu une grand-mère ou un chef scout faire de la crème vanille comme ça)
  6. retirer du feu, ôter le morceau de citron et disposer la crème dans les tartelettes; pas trop sinon ça va déborder en cuisant (remplir la tarte à moitié environ)
  7. faire cuire au four à 150 degrés, 15 à 20 minutes
  8. si vous avez un lance-flamme à crème brûlée, vous pouvez faire brunir le dessus pour faire plus portugais
là par exemple c'était un peu trop rempli

mardi 23 février 2016

Fiskbullar (utan fisk)

Toutes les autres recettes de cette semaine seront des grands classiques revisités (ou même pas revisités en fait), mais celle-ci est quand même une création originale. 

Ça faisait un moment que je pensais faire des boulettes un peu nordiques à base d'avoine. Si vous vous demandez ce qu'il y a de nordique dans cette recette, voici: pour la concevoir, j'ai pensé très fort à la Suède. Et aussi un peu à Asterix et les Normands.
 
A part ça, le résultat est plutôt néerlandais en fait: le truc, c'est que l'ingrédient clef est une algue que j'ai achatée aux Pays-Bas et que je n'ai pas trouvée ailleurs. Il s'agit de zeeuws bessenwier (Sargassum muticum pour les intimes latinistes - sargasse en français)... Pour celles-ceux que ça intéresse on en vend en ligne, par exemple ici. On peut faire sans ou utiliser d'autres algues ou herbes - mais le goût de la sargasse est vraiment spécial, ça vaut la peine d'essayer si vous avez l'occasion de vous en procurer.



En plus, au moment de faire la photo, j'ai pas pu remettre la main sur mes petits drapeaux suédois, alors j'ai pris un drapeau néerlandais.


Pour 20 boulettes
  • 200g de tofu fumé
  • 150g de flocons d'avoine
  • 1 gros oignon
  • 15 cl d'huile olive (voire plus, pour les Normands qui ignorent la peur)
  • 1 càc de vinaigre de cidre
  • 5 cm2 d'écorce de citron
  • Un filet de jus de citron (genre, 1/2 citron)
  • 2 càs de Zeeuws Bessenwier (à défaut, votre herbe ou algue favorite)
  • 1 càc de sel fumé (ou de sel marin normal)

Préparation
  1. Mixer le tofu et l'oignon (épluché)
  2. Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol
  3. Passer un bref coup de mixeur plongeur si la pâte n'est pas assez homogène
  4. Faire refroidir la pâte au frigo quelques heures
  5. Façonner des boulettes de 4 à 5 cm de diamètre (les mains mouillées, ça va tout seul)
  6. Faire cuire au four, 20 minutes, à 180 degrés
  7. Servir avec une sauce à la crème comme dans Astérix et les Normands, (crème d'avoine de préférence) et une bière servie dans le crâne de votre ennemi.

mercredi 3 février 2016

Tarte au riz

Voilà bien une douceur verviétoise qu'on ne présente plus - et surtout pas à moi, qui en ai dévoré toute mon enfance.

Tout comme pour les galettes des rois de l'autre jour, je me suis amusée à faire de mini tartes avec mon super moule à cupcakes (eh oui, j'ai acheté ce truc il y a pas longtemps). Bien sûr, vous pouvez faire une grande tarte - les quantités seront plus ou moins les mêmes.


Pour 12 mini tartes
  • 200g de pâte brisée vegan*
  • 80g de riz ( de type bomba ou arborio... en tout cas, prenez un petit gros genre collant et gonflant – oui ça vous rappelle ce pauvre brave garçon que vous avez repoussé au collège, sans cœur va: ah, la culpabilité vous ronge -c'est bien fait pour vous)
  • 500ml+ 300ml de lait d'amandes
  • 1/2 càs d'extrait d'amande (non sucré, ou alors utiliser moins de sucre)
  • 3 + 2 càs de sucre de canne
  • 1 pincée de vanille ou de cannelle
  • 3 cm2 d'écorce de citron (en une pièce de préférence)
  • 1 càs de fécule de maïs

Préparation
  1. Faire bouillir 400 ml de lait d'amandes, baisser le feu et y faire cuire le riz
  2. Il faut bien remuer et surveiller ; si ça devient trop épais, ajouter du lait
  3. Quand le riz est cuit, retirer la casserole du feu et ajouter encore 100ml de lait, remuer
  4. Ajouter 3 càs de sucre, la peau de citron, la vanille, remuer, laisser gonfler
  5. Si ce n'est pas déjà fait, étaler la pâte et découper de petits cercles de la bonne taille avec un emporte pièces ou un cercle à dresser, et poser les cercles de pâte dans le moule (alternativement > un seul grand rond dans un seul grand moule)
  6. Déposer une grosse cuillère de riz au lait dans chaque fond de tarte (quand vous tombez sur le bout de citron, virez-le)
  7. Enfourner à 180 degrés pour dix minutes
  8. Pendant ce temps, délayer  la fécule de maïs dans 100 ml de lait d'amandes, et faire chauffer le reste du lait (200 ml -c'est bien juste?); quand ça bout, couper le feu, verser le lait avec la fécule, le sucre, et laisser épaissir une minute ou deux tout en remuant bien pour obtenir une sorte de crème
  9. Quand les tartes sont à moitié cuites (après genre dix minutes dans le four), ajouter sur chacune deux ou trois cuillères de crème, et laisser cuire encore 10 à 15 minutes


Suggestions de présentation

  • Servir avec une tasse de café au lait pas trop fort aromatisé à la chicorée. 
  • Si vous en avez fait trop n'hésitez pas à la congeler. Mon grand-père d'ailleurs congelait et décongelait toujours plusieurs fois la tarte au riz avant de la servir - ce que je ne vous conseille pas nécessairement de  faire.
  • Si vous disposez d'un lance-flamme à crème brûlée (?), ça peut être utile pour obtenir une apparence plus fidèle aux tartes de mes souvenirs. (Moi je n'en ai pas, donc faites-le et racontez-moi, c'est gentil.)

* * *

(1) Si vous utilisez un rouleau de pâte brisée du commerce (la plupart du temps ils sont vegan) (même si ok, les trucs industriels c'est nul et on sait pas quelles crasses ils mettent dedans – au fait, attention: si vous faites la pâte vous-mêmes n' utilisez pas de la margarine du commerce : cela ne fait que déplacer le problème... L'huile de coco convient très bien par contre) ...Si vous utilisez un rouleau de pâte tout prêt, donc, moi en général quand je fais des mini tartes je l'étale un peu plus pour pas qu'il y ait proportionnellement trop de pâte, mais en l'occurence ce n'est pas nécessaire, vu ce qu'on va mettre dedans l'épaisseur de la première couche d'hydrates de carbonne n'est pas tellement importante.

mardi 2 février 2016

Bouquettes nature

Comme c'est la chandeleur, voici tout spécialement pour vous une recette de Noël. 


Alors attention EMOTION ceci est une recette héritée directement de ma grand-mère : il y a quelques années j'étais tombée par hasard sur une feuille où elle avait transcrit, avec sa jolie écriture toute soignée, sa recette de bouquettes. Passés les premiers moments d'intense émotion, quelle surprise, pour moi qui n'avais jamais fait de crêpes qu'avec du lait, comme je l'avais appris à l'école, de voir que la recette de ma grand mère n'en contenait pas. Eh non, au lieu de ça : de la bière ! ...Joie !
Et je vous assure que c'est bien cet ingrédient qui élève cette recette une année lumière au dessus de toutes les autres recettes de crêpes de l'histoire de l'humanité. D'ailleurs, ma grand-mère avait des vaches, c'est dire si elle aurait très bien pu faire des crêpe avec du lait : et c'est dire si la bière est meilleure.



Et pourquoi? Parce que la bière, c'est de la levure: non seulement elle fait lever la pâte mais en plus elle donne un parfum absolument extraordinnaire à nos crêpes.





Pour une dizaine de petites bouquettes
  • 150 g de farine de sarrasin
  • 80g de farine de froment
  • 1 pincée de sel
  • Quelques càs d'huile de coco (trois pour la pâte, une ou deux pour la cuisson)
  • 3 càs de sucre de canne
  • 33 cl de bière blonde
Préparation

  1. Mélanger les farines, le sel et le sucre dans un grand saladier
  2. Faire fondre l'huile de coco
  3. Verser l'huile et la bière dans le saladier, petit à petit, en mélangeant
  4. S'il y a des grumaux, passer un coup de mixeur dans la pâte, mais ne dites surtout pas à ma grand mère que je vous ai dit ça
  5. Laisser reposer une vingtaine de minutes avant de cuire les crêpes
  6. Servir chaud avec un bol de cidre
Variantes

J'ai un très lointain souvenir d'enfance de bouquettes où on mettait des raisins secs ou des tranches de pommes. Je ne sais plus si c'était à Noël ou au Nouvel an.