Affichage des articles dont le libellé est gateau. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est gateau. Afficher tous les articles

vendredi 11 décembre 2020

Bolo Rei

Le Bolo rei est un gâteau des rois, mais que l'on trouve déjà pour Noël et jusque fin janvier. Parce que c'est très bon. 

Cette recette pour dix portions devrait tout à fait convenir pour deux ou trois. 



Ingrédients

  • 500g de farine fluide
  • 50g d'huile d'olive
  • 100g de fruits confits (j'ai trouvé des cerises confites et des fruits confits en cubes dans une épicerie portugaise) 
  • 100g fruits secs (raisins, figues, ananas, ...)
  • 100g de sucre
  • 50 g d'amandes effilées
  • 3 càs de purée d'amandes
  • 10 cl de porto ou de vin rouge 
  • 20 g de levure de boulanger
  • écorce de citron, écorce d'orange rapées
  • Amandes en poudre?
  • Pour la déco: encore des fruits confits, des amandes effilées, de la gelée de coings, du sucre perlé et/ou du sucre impalpable, de la pâte de coing, bref lâchez-vous avec ce que vous avez sous la main.

Préparation

  1. La veille, couper les fruits secs et les fruits confits en cubes et les faire mariner dans le vin rouge
  2. Délayer la levure dans un peu d'eau tiède avec un chouia de sucre
  3. Mélanger l'huile, le sucre, la purée d'amandes et les zestes
  4. Verser ce mélange, ainsi que la levure, dans la farine, et pétrir
  5. Y ajouter les fruits imbibés
  6. Bien mélanger, former une boule et la laisser lever bien au chaud et bien couverte (5 heures?)
  7. Façonner une couronne, ou utiliser un moule, refaire lever 
  8. Faire cuire au four, 180 degrés, 20 à 30 minutes
  9. Une fois sorti du four, décorer le gâteau avec le reste des fruits confits et la gelée de coings

jeudi 5 septembre 2019

Tarte Gouyasse 100% végétale

Dimanche dernier a eu lieu la ducasse d'Ath, devenue tristement célèbre à cause d'un personnage folklorique raciste dénoncé unanimement par les associations anti racistes et l'Unesco... On parle d'un type en black face, qu'on appelle le Sauvage; il porte des plumes sur la tête, de gros anneaux dorés, et est enchaîné à un bateau; il ne parle pas, il hurle AAAAAARH pour faire peur aux petits enfants en faisant de gros yeux méchants ... Serait-ce raciste ??????

Jean-Claude du Café de la Place nous fait signe que non, pas du tout.

Enfin ce qui est dommage c'est qu'avec tout ça on entend moins parler des autres éléments de la ducasse : en réalité "le sauvage" n'est jamais qu'un des très nombreux personnages du cortège - on le supprimerait tout simplement, ça ne ferait pas vraiment de différence... Seulement voilà, à partir du moment où ce sont des militant-es racisé-es qui le demandent, c'est important de s'accrocher en pleurnichant pour montrer qui est le patron.

Or, la ducasse de Ath, c'est surtout les aventures de Goyasse et tous ses amis les géants, son stag do (littéralement un brûlage de culotte géante), son mariage, et enfin le combat singulier contre le Berger David, dont l'issue est toujours une surprise - eh oui: parfois David PERD! C'est pas comme à Mons où Saint Georges gagne toujours... Au moins à Ath il y a du suspense!


Et puis surtout, la ducasse, c'est à boire et à MANGER, dont la célébrissime tarte à masteilles, appelée aussi Tarte Gouyasse, qui ne peut se manger qu'après le combat et jusqu'au huit de setembre.

Vous l'avez compris, des amis à moi Athois m'ont mise au défi de véganiser la tarte Gouyasse, et comme je ne résiste pas à un défi, et comme en plus je me suis dit qu'une tarte traditionnelle véganisée ferait très plaisir à Jean-Claude du café de la place, je m'y suis mise... Voici le résultat! Il vous reste trois jours pour le tester.

Quelques mots sur les ingrédients: mastelles et macarons

Chaque famille a sa recette top secrète (évidemment), mais j'ai quand même réussi à me procurer un manuscrit du siècle dernier avec une recette.

Il faut savoir que les gens qui font la tarte chez elles utilisent généralement des ingrédients achetés tout faits, à savoir les masteilles et les macarons. Alors, d'abord, les macarons ne sont pas des macarons au sens où on le comprend généralement de nos jours mais des biscuits secs aux amandes style amaretti. Quant aux masteilles, si j'ai bien compris de sont des pistolets (autrement dit, des petits pains), mais très durs, et un peu plus gras et sucrés: bref, des sortes de couques. Mais dures.  Et plates.

Et en version vegane? Bon, j'étais un peu perplexe et je n'avais pas  envie ni de faire les magasins pendant des jours ni de cuisiner deux jours en plus pour faire mes propres mastelles et macarons (pourquoi le ferais-je, si même les mamies athoises ne le font pas?), donc j'ai cherché des solutions simples. J'ai remplacé les mastelles par un mélange de pain sec et de biscuits italiens en pâte feuilletée (voir photo). Pour les macarons, j'ai utilisé des caramels "Golden Crunch cinder toffee" - ils ne sont pas restés croustillants comme j'espérais naivement mais ils ont fondu en laissant une couche de caramel très sympathique dans le fond de la tarte. L'année prochaine je testerai avec des pepernoten ou d'autres biscuits. Alternativement, si vous avez des moules à cookies en forme de léopold 2 vous pouvez effectivement faire vos propres cookies, puisque dans un deuxième temps il va falloir les casser en morceaux en tapant dessus avec un gros marteau.
Enfin pour donner du volume au gateau, je ne suis pas fan d'aquafaba - j'ai jamais vraiment réussi à faire des gateaux avec ce truc - j'ai préféré utiliser de la crème végétale additionnée de bon vieux klop klop et de bicar (les vieux amis des grands-mères pour des gateaux inratables!)

Pour une tarte
  • Un rouleau de pâte brisée
  • 150 g de pain sec ou de couques, et/ou de biscuits palmiers, voire d'un reste de croissants vegan, tant que c'est sec et dur on est tout à fait dans l'esprit
  • 100 g de biscuits légers et croquants, de préférence aux amandes
  • 100 g d'amandes en poudre
  • quelques gouttes d'extrait d'amandes
  • 1 càc de vanille en poudre 
  • 1 morceau de badiane (anis étoilé)
  • 120 g de sucre 
  • 400 ml de crème d'amandes
  • 100 ml de lait de soja
  • 200 ml de crème de soja à fouetter 
  • facultatif: une petite poignée de raisins secs (je joue dans l'équipe "sans raisins" personnellement)
  • 1 sachet de klop klop
  • 1 sachet de levure chimique 
  • 1 pincée de sel
Préparation
  1. Détruire le pain sec ou les couques et les réduire en miettes
  2. Dans une grande casserole, mélanger ces miettes avec les amandes en poudre 
  3. Faire chauffer doucement la crème d'amande additionnée du lait de soja, y faire fondre le sucre, ajouter la vanille et le morceau de badiane 
  4. Ca ne doit pas bouillir, juste chauffer un peu pour faire fondre le sucre et infuser la badiane
  5. Ôter la badiane et verser la crème tiédie sur le mélange miettes - amandes
  6. Laisser refroidir complètement et placer au frigo quelques heures
  7. Ajouter la levure chimique
  8. Fouetter la crème additionnée de Klop klop
  9. Incorporer délicatement la crème fouettée à la pâte à base de miettes
  10. Dérouler la pâte brisée dans un moule à tarte à bords hauts (voire un moule à gateau en fait, pour qu'elle soit bien épaisse) (un truc à bords qui se clipsent, c'est l'idéal)
  11. Émietter les biscuits (pas trop fines les miettes, on veut des morceaux!), et disposer les morceaux sur le fond de la tarte
  12. Disposer délicatement la pâte molle sur le fond de tarte par dessus les bouts de biscuits
  13. Cuire au four à 200 degrés 30 à 40 minutes
  14. Laisser refroidir avant de servir
  15. Servir les parts de tarte avec un verre de Bourgogne OU une Ducassis, excellente bière athoise au cassis (sans déconner), qui a le mérite d'être très légère
  16. Alternativement, vous pourriez utiliser cette tarte pour entarter le bourgmestre de Ath. Mais c'est quand même beaucoup de boulot, je trouve, et puis vous allez salir votre tarte. 
Les palmiers en pâte feuilletée
La pàte avec la crème

Le fond de tarte avec des morceaux de cinder toffee

jeudi 23 mai 2019

TRIFFLE

Le trifle (prononcez traïfeule), c'est le gateau que fait Rachel pour Thanksgiving dans Friends. Certains bloggeurs téméraires se sont amusés à reproduire cette recette, mais comme elle contient de la viande, je me suis abstenue - c'est dans ce genre de moment qu'on est content d'être végétarien...

Nous allons plutôt suivre une recette victorienne, et le faire sans viande. Cette recette est vaguement inspirée de celle décrite dans cette chouette video victorienne.

Ce qui est bien avec le Trifle c'est que non seulement il en jette à mort visuellement, non seulement il contient de l'alcool, mais en plus, il est en réalité assez facile à faire, et peut même se faire avec des restes! Dans ce cas-ci, j'ai utilisé les chutes du Battenberg d'hier (je vous l'avais dit qu'on en reparlerait!)



Pour huit portions. Ou une, ça dépend.
  • environ 300 g de sponge cake (voir recettes des jours précédents) ou de morceaux de gateaux (donc par exemple, les chutes du Battenberg de l'autre jour)
  • 50 ml de cognac
  • 125 ml de sherry
  • 200g de confiture artisanale (par exemple, de fraise, ou fraise rhubarbe)
  • 100g de gingembre confit, coupé en tout petits morceaux
  • Pour le custard: 100g de poudre imnpérial (2 sachets) ou de Birds' custard, 1 litre de lait de soja, 50 g de sucre de canne, 100g d'amandes moulues
  • 1 cas de sucre
  • Une boite de crème végétale à fouetter (style alpro)
  • Un sachet de klop klop (Dr Oetker ou autre)
  • Pour la touche finale: des fleurs comestibles, fraîches, confites, ou séchées: rose, lavande, violettes, ...
Matériel

Avant tout, il vous faut un superbe plat à trifle. Le pied n'est pas obligatoire, mais c'est bien d'avoir un grand plat transparent avec des bords verticaux. On doit voir les couches. Alternativement, vous pouvez servir des portions individuelles dans des verrines.

Prévoyez également une spatule et une douille.

Préparation
  1. Commencer par préparer le custard: délayer la poudre dans un bol de lait de soja, porter le reste du lait à ébullition, y verser le bol de lait contenant la poudre, couper le feu, mélanger constamment, ajouter le sucre, laisser épaissir, et ajouter les amandes en poudre tout à la fin, et laisser refroidir
  2. Préparer maintenant la crème fouettée: j'utiliser un pot de crème à fouetter alpro, avec quelques càs de sucre impalpable et une sachet de KlopKlop (dr Oetker) pour bien la faire tenir; réserver au frais
  3. Couper le gateau en tranches, en disposer la moitié dans le fond du plat
  4. Verser le cognac dessus
  5. Disposer qq càs de confiture par dessus, ensuite les morceaux de gingembre confit
  6. Ensuite, une deuxième couche de tranches de gateau, et verser le sherry par dessus (bien partout)
  7. Étaler ensuite délicatement la couche de custard aux amandes
  8. Enfin, peu avant de servir, recouvrir le tout d'une très épaisse couche de crème fouettée, en formant de jolies volutes à l'aide d'une douille
  9. La touche finale: disposer délicatement les fleurs sur les volutes de crème
  10. Quand vous êtes prêt-e à passer au dessert, sonnez votre majordome afin qu'il envoie le valet de pied servir le trifle. Servir avec un vin doux, ou, pourquoi pas une petite coupe de bulles.

Battenberg cake


Alors ce gateau C'est la CLASSE ou c'est pas la classe, hein, dites? Il est ROYALEMENT victorien, oui!

Comme Wikipedia vous l'expliquera aussi bien que moi, le Battenberg cake fut créé en 1884 à l'occasion du mariage de la princesse Victoria - une des petites-filles de la Reine Victoria - avec le Prince Louis Alexandre de Battenberg - ces braves gens ne sont autres que les ancêtres du Prince Philip (oui, la reine et lui sont cousins, tout comme l'étaient Victoria et Albert).

Si vous êtes invité-e à une fête quelque part, apportez un Battenberg et c'est la classe assurée. C'est du boulot mais fondamentalement ce n'est difficile à faire. Vous allez voir que la description de l'assemblage est un peu longue : ne vous laissez pas intimider, globalement c'est assez intuitif, et quand vous voyez les photos vous avez compris l'idée.



Pour huit petites portions
  • 300g de farine
  • 75g de fécule de mais
  • 1 sachet de levure chimique
  • 150g de sucre
  • 75g d'amandes moulues
  • 250 ml de lait d'amandes
  • 2 càs de vinaigre de cidre
  • 100 ml d'huile de coco desodorisée
  • 1 pincée de vanille
  • Quelques gouttes d'extrait d'amandes
  • Quelques gouttes de colorant rouge vegan
  • Un peu d'écorce de citron rapée
  • Un chouia de curcuma rapé
  • 100g de confiture d'abricots
  • 250g de Massepain (ou pour du massepain artisanal: 250 ml sucre impalpable, 200 ml d'amandes moulues, un chouia d'eau)

Matériel

Il va falloir cuire deux gateaux (un jaune et un rose), et découper deux tiges d'envirron 3x3x15cm. L'idéal est d'utiliser deux moules rectangulaires, mais vous pouvez utiliser un moule rond et y découper le gateau (il y aura des chutes - mais ce n'est pas vraiment un problème). Au pire, si jamais vous n'avez qu'un seul moule, vous pouvez y cuire les deux gateaux successivement.

Personnellement, j'ai utilisé un moule rectangulaire pour le gateau jaune et un moule rond pour le gateau rose. Les chutes peuvent être congelées et/ou recyclées dans un crumble, un tiramisu, des biscuits, ... On en reparlera!

Autres ustensiles nécessaires: un grand couteau, une spatule, un rouleau à patisserie, une plaque souple en sillicone.

Préparation
  1. Mélanger dans un grand bol la farine, le sucre, la fécule, la levure chimique, les amandes moulues, la vanille
  2. Mélanger le lait d'amandes et le vinaigre dans une tasse
  3. Faire fondre l'huile de coco et l'incorporer progressivement au mélange à base de farine
  4. Incorporer également le lait caillé et l'extrait d'amandes
  5. Bien pétrir et diviser en deux boules 
  6. Pour le gateau jaune: ajouter dans la première boule de pâte le curcuma rapé et l'écorce de citron, bien mélanger, le mettre dans un moule en silicone huilé et faire cuire au four à 180 degrés une petite demi heure (surveiller)
  7. Pour le gateau rose: dans la deuxième portion de pâte, ajouter deux ou trois gouttes de colorant rouge et bien mélanger; faire cuire comme l'autre gateau
  8. Quand les gateaux sont cuits bien les laisser refroidir, et les démouler
  9. Préparer le massepain en mélangeant le sucre impalpable et les amandes moulues avec un chouia d'eau, et placer au frigo
  10. Maintenant allez dormir et vous continuerez demain
  11. Découper les gateaux: il faut deux tiges roses de +/- 3x3x15 cm, et deux tiges jaunes d'exactement la même taille
  12. Garder les chutes, évidemment - on en reparlera à l'occasion
  13. Étaler délicatement la confiture d'abricot sur chaque côté des tiges et monter le gateau en assemblant les tiges en damier comme sur la photo
  14. Sortir le massepain du frigo et l'étaler sur la plaque en silicone; ne pas trop étaler, il vaut mieux trop épais que trop fin, sinon ça casse; visez 4 ou 5 mm d'épaisseur
  15. Découper un rectangle de massepain pour servir de "plaque de base". Il doit faire la taille du gateau PLUS un peu de marge sur les bords (donc ça fait genre 7x16 cm);
  16. Placer cette plaque de base bien au centre du le plat où vous servirez le gateau, et ensuite poser délicatement le gateau sur la plaque de base
  17. Notez que si jamais vous n'avez pas assez de massepain (pourquoi? .... Vous l'avez mangé, avouez!?), vous pouvez à la limite ne pas mettre de plaque de base
  18. Maintenant, assurez vous d'avoir sur la plaque en sillicone une grande couverture en massepain assez grande pour recouvrir les trois autres flancs du gateau et les deux faces carrées
  19. Pour recouvrir le gateau, retourner la plaque en sillicone directement sur le gateau et ensuite la décoler délicatement de façon à ce que la couverture de massepain recouvre le gateau (voir photo)
  20. Bien ajuster la couverture de massepain, couper ce qui dépasse, et souder la couverture avec la plaque de base. Manger les chutes, ou me les envoyer par fax.
  21. On peut éventuellement décorer le gateau avec du sucre impalpable, des pétales de rose ou encore des bouboules qui brillent
Servir
  1.  Servir le gateau avec deux ou trois tranches déjà découpées pour un effet visuel topissime
  2. Excellent avec un thé à la bergamote ou, plus festif, des bubulles roses - comme le Chant d'Éole, crémant local, et vegan (vendu chez la Petite Éthicerie)., récemment sacré parmi les meilleurs crémants et champagnes du monde.
Le making of 

Découper deux tiges roses et deux tiges jaunes de +/- 3x3x15 cm

Étaler délicatement la confiture d'abricot sur chaque côté des tiges

Monter le gateau en damier

Retourner la plaque sur le gateau et ensuite décoller la plaque du massepain



mercredi 22 mai 2019

Violet's sandwich cake


It's teatime at Downton Abbey!

...Pour Cousin Violet, le weekend est peut-être un concept absurde, mais il y en a d'autres avec lesquels on ne plaisante pas: l'heure du thé.

C'est pourquoi aujourd'hui Cousin Violet a fait faire vos sandwiches préférés, pour se détendre avec une tasse de Earl Grey - avec du pavot et de la lavande pour être parfaitement, mais parfaitement détendue et flegmatique comme toute britannique Dame digne de ce nom. Si jamais vous voulez être encore plus détendue, vous pouvez même y ajouter des boutons de chanvre.

Pour une douzaine de parts

 Pour le gateau:
  • 300g de farine
  • 100 g de fécule de maïs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 150g de sucre fin
  • 80ml d'huile de coco désodorisée (ou d'huile de tournesol désodorisée, ou ce que vous avez l'habitude d'utiliser)
  • 200ml de lait d'amande
  • 1 citron (écorce rapée et jus)
  • 1 càc de vanille en poudre
Pour la crème:
  • 250 g de tofu nature
  • 5 cl de crème de soja
  • 2 càs d'huile de coco désodorisée
  • une pincée de vanille
  • 1 citron (écorce rapée et jus)
  • 70 g de sucre impalpable
  • 2 à 3 càs de graines de pavot
  • Pour la touche finale: fleurs de lavande et violettes séchées

Préparation
  1. Mélanger dans un grand bol la farine, le sucre, la fécule, la levure chimique, la vanille
  2. Mélanger le lait d'amandes et le jus de citron dans une tasse
  3. Faire fondre l'huile de coco et l'incorporer progressivement au mélange à base de farine
  4. Incorporer également le lait caillé et l'écorce de citron rapée, bien pétrir et laisser reposer 10 minutes
  5. Placer la pâte dans une moule à cake rectangulaire et faire cuire au four à 180 degrés une petite demi heure (surveiller)
  6. Laisser refroidir avant de démouler
  7. Préparer la crème. Couper le tofu en blocs et le faire cuire à la vapeur; laisser refroidir, avant de mixer les blocs de tofu avec la crème de soja, le jus de citron et un peu d'écorce râpée, une pincée de vanille, l'huile de coco fondue, le sucre, et le pavot. Il faut bien mixer jusqu'à ce que ça devienne homogène. Placer au frigo
  8. Maintenant allez dormir. Il est préférable de monter le gateau peu avant de le servir
  9. Couper le gateau en deux moitiés horizontales
  10. Étaler une généreuse couche de crème sur la moitié inférieure, et refermez le sandwiche-gateau en plaçant délicatement la moitié supérieure par dessus
  11. Étaler le reste de la crème sur le haut du gateau. Vous pouvez utiliser une spatule ou bien faire de jolies volutes avec une douille
  12. Enfin, la touche finale: disposer les fleurs séchées sur le gateau. Vous pouvez également les mettre sur chaque assiette après avoir découpé les parts.
  13. Servir avec une tasse de thé et un petit oinj, ou encore des bulles à fleurs

mardi 21 mai 2019

Victorian sponge cake

THE gateau victorien par excellence, le Victoria Sponge est tellement emblématique qu'il a son propre émoticône (allez taper cake dans whatsapp...). Il est devenu assez facile d'en trouver des versions vegan au Royaume Uni, mais en attendant vos prochaines vacances sur les Terres de Sa Majesté, voici une recette pour faire votre propore Victoria Sponge à la maison, et ainsi épater tous vos amis.


Pour dix à douze parts 

Pour le gateau:
  • 400g de farine
  • 100 g de fécule de maïs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 200g de sucre fin
  • 100ml d'huile de coco désodorisée (ou d'huile de tournesol désodorisée, ou ce que vous avez l'habitude d'utiliser)
  • 400ml de lait d'amande
  • 1 citron
  • 1 càc de vanille en poudre
Pour la garniture:
  • 150 g de confiture de framboises
  • 400 g de tofu nature
  • 5 cl de crème de soja
  • 3 càs d'huile de coco désodorisée
  • Vanille en poudre
  • 1 citron (jus et peau)
  • 100 g de sucre impalpable
  • Pour la touche finale: des framboises fraîches, des fraises, ou, à défaut, des pétales de rose


Matériel

Il va falloir cuire deux gateaux ronds de la même taille (en tout cas, le diamètre). J'ai utilisé un moule clipsable et un moule en sillicone qui par chance font quasi le même diamètre: lors de la construction du gateau, j'ai placé le légèrement plus large en dessous...

Sinon, si jamais vous n'avez qu'un seul moule, vous pouvez y cuire les gateaux successivement.

Autres ustensiles nécessaires: une spatule, un mixeur, une douille, et un joli plat qui fait classe.


Préparation

La veille
  1. Mélanger dans un grand bol la farine, le sucre, la fécule, la levure chimique, la vanille
  2. Mélanger le lait d'amandes et le jus de citron dans une tasse
  3. Faire fondre l'huile de coco et l'incorporer progressivement au mélange à base de farine
  4. Incorporer également le lait cailléet l'écorce de citron rapée
  5. Bien pétrir et diviser en deux boules 
  6. Disposer chaque boule dans un moule et faire cuire au four à 180 degrés une petite demi heure (surveiller)
  7. Quand les gateaux sont cuits bien les laisser refroidir, et les démouler
  8. Préparer la crème blanche: couper le tofu en blocs et le faire cuire à la vapeur, ensuite mixer les blocs de tofu avec la crème de soja, le jus de citron et un peu d'écorce râpée, une pincée de vanille, le sucre et l'huile de coco fondue. Il faut bien mixer jusqu'à ce que ça devienne magnifiquement homogène.
  9. Maintenant allez dormir et vous continuerez demain
Le jour J
  1. Il est préférable de monter le Victoria Sponge peu avant de le servir
  2. Placer un des gateaux ronds sur le joli plat
  3. Étaler une généreuse couche de confiture de framboise sur le gateau
  4. À l'aide de la douille, disposer une couche de crème blanche par dessus la couche de confiture de framboise
  5. Placer ensuite délicatement le deuxième gateau par dessus le premier
  6. Toujours à l'aide de la douille, recouvrir le haut du gateau de jolies petites volutes de crème blanche
  7. Pour finir, la touche finale: disposer des framboises fraîches ou des pétales de rose séchées sur l'ultime couche de volutes de crème. 
  8. Garder au frais jusqu'au moment de servir, allez revêtir votre costume de soubrette et apporter le gateau dans la salle à manger en grande cérémonie, en le portant à deux mains devant vous, à deux mètres du sol. Une musique majestueuse s'impose.
Le making of





Syndicat d'initiative
Personnellement, j'ai adoré j'ai adoré le Victoria Sponge de Seeds for the Soul (Edinburgh) et celui de Lele's (Londres), par exemple.

Seeds for the Soul



...L'EMOTICONE

Résultat de recherche d'images pour "cake emoticon"



lundi 18 mars 2019

BANOFFEE PIE

Une fois n'est pas coutume, je commence la semaine avec une recette de gateau, parce que c'est l'anniversaire de mon gentil frère. 

Cette recette plaira beaucoup aux linguistes et autres fans de portmanteau, puisque Banoffee est un sympathique mot-valise, composé de banana et toffee. C'est un gâteau très populaire au Royaume-Uni, qui est aussi très facile à préparer, et très délicieux...

Cette version est une réinterprétation personnelle, spécialement adaptée aux gens qui comme moi ne sont pas des spécialistes de la pâtisserie, et qui d'autre part permet éventuellement de caser des restes de fonds de placard, par exemple on peut bricoler la croûte avec un fond de paquet de biscuits (j'ai testé avec un reste de shortbreads c'était excellent), ou encore un reste de tofu soyeux, des bananes dont on ne sait pas quoi faire, etc.

La petite touche en plus: des graines de nigelle pour faire joli (et parce que c'est super bon avec les bananes).



Pour deux mini tartes
  • Pour le fond: une petite poignée de digestives (ou autres biscuits vegan), 1 càs d'huile de coco fondue
  • Pour la deuxième couche: 1 tasse de lait de soja sucré et 3 càs de poudre "pudding" style Impérial ou Bird's Custard (si vous n'en avez pas, utilisez simplement de la fécule de maïs, de tapioca ou d'arrow root, avec un chouia de vanille et de sucre) (ou encore: plutôt que de faire la crème vous même, vous pouvez utiliser de la crème vanille ou caramel style Provamel etc)
  • Pour la troisième couche: une banane mûre
  • Pour la quatrième couche: quelques càs de crème fouettée vegan
  • Pour la touche finale: 1 càs de graines de nigelle, et un peu de sirop en tube (d'agave, de riz, de blé..., voire, pour faire plus britiche, du Golden Syrup)

Préparation
  1. Disposer deux cercles à dresser sur des assiettes
  2. Préparer la crème vanille (délayer la poudre dans un peu de lait de soja, ensuite verser cette mixture dans le reste du lait à peine porté à ébullition, laisser épaissir tout en mélangeant); laisser refroidir
  3. Écraser les biscuits avec l'huile de coco fondue et tasser dans le fond de deux ou trois cercles à dresser.
  4. Disposer quelques càs de crème vanille dans chaque cercle
  5. Couper la banane en fines rondelles et les étaler dans les cercles sur la crème vanille
  6. Placer la crème fouettée sur les bananes (avec une douille si vous en avez une)
  7. Réfrigérer une petite demi heure
  8. Pour servir, ôter les cercles à dresser, et décorer chaque tarte avec un peu de graines de nigelle et un fil de sirop qui va dans tous les sens


mercredi 14 novembre 2018

Makowiec

Les gateaux roulés au pavot sont très populaires dans de nombreux pays d'Europe centrale et de l'Est... En voici une version polonaise: avec des oranges et des petits raisins. 




Un gateau pour tout le village
  • 350 g de farine
  • 50 g de fécule de maïs
  • 100 g d'huile de tournesol desodorisée
  • 100 g de sucre de canne
  • 42 g de levure ou 80 grammes de levain de base
  • 150 ml de lait d'amandes
  • 3 càs de graines de lin moulues, trempées dans 5 cl d'eau
 Pour la farce
  • 200 g de graines de pavot, moulues et trempées dans 10 cl de lait d'amandes 
  • 2 càs de raisins secs légèrement réhydratés avec un peu de gnole
  • Quelques cm2 du zeste d'orange (ou de mandarine - c'est la saison). Alternativement, on peut aussi prendre une ou deux tranches d'orange confite et les couper en petits bouts
  • 70 g de sucre de canne
  • 50 g d'huile de tournesol 
Préparation
  1. Délayer la levure dans un petit bol d'eau tiède avec une cuillère à soupe de sucre
  2. Mélanger la farine, la fécule de maïs, le sucre
  3. Y ajouter la levure, l'huile, le lait d'amandes, les graines de lin dans leur eau, et pétrir comme pour faire un pain; comme pour un pain, n'hésitez pas à ajouter un peu d'eau ou de farine pour obtenir la bonne consistance
  4. Placer la pâte dans un récipient, couvrir et laisser lever une heure près d'une source de chaleur
  5. Pendant ce temps, préparer la farce au pavot en mélangeant tous les ingrédients
  6. Une fois la pâte levée, la placer sur un support souple (plaque en silicone ou papier de cuisson par exemple) et l'étaler avec un rouleau jusqu'à obtenir un grand rectangle de 2 à 3 cm d'épaisseur. Ajouter de la farine si besoin
  7. Étaler délicatement la farce sur la pâte, en laissant 2 cm de libre sur les bords, 3 cm au début (là où vous commencerez à le faire rouler), et au moins 10 cm à la fin (là où il faudra souder la pâte une fois le gâteau roulé)
  8. Enfin, roulez le gâteau; une fois bien roulé, souder les extrémités en pinçant délicatement la pâte. Vous devez obtenir un gros boudin tout mou avec une petite peau bizarroïde au bout (hehehe)
  9. Faire cuire au four à 180 degrés pendant environ 30 minutes
  10. Laisser refroidir complètement avant de couper délicatement

vendredi 22 juin 2018

Sachertorte

Sachertorte. Parce qu'il n'y a qu'une seule chose à faire quand vous avez envie d'abricots ET de chocolat.

Comme pour les autres recettes de cette semaine, cette recette est une version amateur et simplifiée de la recette pro:  vous le voyez sur la photo, je ne suis pas équipée ni formée pour réaliser, par exemple, un beau nappage uniforme (après tout la patisserie, c'est pas comme premier ministre: c'est vraiment un métier!) ...Quoi qu'il en soit, un gateau artisanal préparé avec amour, ça ne manque jamais de charme ni de goût.


Le gateau:
  • 250g de farine
  • 50g de fécule de maïs
  • 100g de chocolat noir
  • 30g de cacao en poudre (on parle bien de cacao, pas d'une boisson instantanée)
  • 100g d' huile de tournesol désodorisée
  • 100 g sucre
  • 150 ml de crème de soja et/ou un peu de lait de soja
  • 1 sachet de levure chimique
  • 150g de confiture d'abricot

Le napage chocolat:
  • 50g chocolat 
  • 4 ou 5 càs de sucre glace
  • 10 cl de crème de soja
Préparation

La veille
  1. Mélanger la farine, la fécule de maïs, le sucre, la levure chimique et le cacao
  2. Casser le chocolat en petits morceaux, les mettre dans une tasse avec l'huile, et faire fondre au bain marie
  3. Verser le chocolat dans le mélange à base de farine et commencer à mélanger 
  4. Ajouter la crème de soja progressivement et continuer à mélanger, jusqu'à obtention d'une pâte à gateau épaisse
  5. Placer dans un moule rond (pas trop grand si possible, genre 20 à 25 cm de diamètre c'est bien)  
  6. Faire cuire au four, environ 30 à 40 minutes, à 150 degrés
  7. Une fois le gateau cuit, le laisser refroidir complètement, genre toute la nuit
Le matin
  1. Démouler le gateau et, à l'aide d'un grand couteau, le couper en deux dans le sens de l'épaisseur, et séparer délicatement les deux "disques" ainsi obtenus
  2. Étaler une généreuse couche de confiture d'abricots sur la moitié inférieure, et remettre la moitié supérieure par dessus
  3. Pour le nappage: faire fondre le chocolat au bain marie avec le sucre glace; ajouter la crème de soja vers la fin et bien mélanger
  4. Étaler une généreuse couche de nappage au chocolat sur le gateau 
  5. Le remettre dans le moule pour vous rendre à la fête à laquelle vous êtes attendu-e avec impatience!
Bonus

Si vous êtes équipé-e pour, vous pouvez traver des lettres en chocolat et écrire "Sacher" sur le Sacher: cela permet d'éviter tout risque de confusion avec une tarte al djote

1. couper le gateau en deux dans le sens de l'épaisseur avec un grand couteau,
2. Étaler une généreuse couche de confiture d'abricots

3. Étaler une généreuse couche de nappage au chocolat sur le gateau

mercredi 22 novembre 2017

Gateau de Saint Genix


Saint-Genix-sur-Guiers est un charmant village où je n'ai jamais mis les pieds, MAIS je suis allée à Chambéry (tout aussi charmante), où je suis tombée sur un gâteau de Saint Genix en lechant les vitrines des patisseries: ce joli gateau rose a immédiatement attiré mon attention!

Et pour cause: le gateau est réalisé avec des "pralines roses" - la praline française est une amande enrobée de sucre, contrairement à nos pralines belges, qui sont à base de chocolat. Il y a moyen d'en acheter sur internet ou peut-être en épicerie fine, mais j'ai estimé plus simple d'en faire moi-même (en suivant cette recette - il y a aussi celle là qui a l'air pédagogique); ce n'est vraiment pas très compliqué: je n'ai pas l'habitude de cuire du sucre et ne possède pas de thermomètre spécial, et j'y suis parvenue du premier coup.




Pour une grosse brioche
  • 500g de farine blanche
  • 80 g de sucre de canne blanc
  • 75g d'huile de noix de coco
  • 20 g de levure fraîche
  • 1 tasse de pralines roses
  • quelques càs de sucre perrlé
  • 1 pincée de sel
Préparation
  1. Faire fondre l'huile de coco (au bain marie par exemple ou en la plaçant sur le radiateur)
  2. Dissoudre la levure dans un peu d'eau tiède avec une càs de sucre
  3. Mélanger la farine, le sucrre de canne, l'huile fondue et la levure, bien pétrir
  4. Couvrir et laisser lever bien au chaud (si jamais vous avez un déshydrateur c'est super pour faire lever des pains et des brioches)
  5. Après une grosse demi heure, diviser la pâte en deux boules; aplatir la première boule et la disposer  dans un moule rond; recouvrir ce disque de pâte de la moitié des pralines roses, ainsi que quelques perles de sucre sur les bords
  6. Avec la deuxième boule de pâte, former un deuxième disque et le placer par dessus l'autre
  7. Disposer délicatement le reste des pralines roses au sommet du gateau, ainsi qu'un peu de sucre perlé
  8. Remettre lever une grosse demi heure
  9. Faire cuire la brioche au four à 180 degrés, environ une demi heure, en la couvrant les 20 premières minutes avec une feuille d'alu ou, mieux, un couvercle de tajine.




jeudi 13 juillet 2017

Mi-cuit décadent au potiron, sirop d'érable et noix de pécan

Pour les vrais durs, vous pouvez ajouter du gingembre, du caramel salé, du beurre de cacahuètes et des pépites de chocolat. Ou bien des graines de potiron toastées avec de l'ume su. Ça je n'ai pas testé, non.



Matériel:

Un  mixer (comme d'hab), un moule à brownies ou n'importe quel moule permettant de produire un truc plus ou moins plat.J'ai utilisé un moule à gateau rond en silicone.

Pour une dizaine de parts
  • 250 g de morceaux de potiron (à défaut, des carottes)
  • 2 càs de purée de noisettes
  • 80 g de farine
  • 20 g de fécule de maïs
  • 5 g de bicarbonate de soude
  • 50 g de sucre de canne pas trop raffiné
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de piment 
  • 1/2 verre de lait de soja
  • 3 à 4 càs de sirop d'érable
  • 1 petite poignée de noix de pécan



Préparation
  1. Cuire le potiron à la vapeur
  2. Mixer ensemble tous les ingrédients sauf le sirop d'érable, le lait de soja et les noix de pécan
  3. Si c'est trop sec, mouiller avec un peu de lait de soja
  4. Disposer dans le moule (ça doit être assez plat) et faire cuire 10 à 15 minutes au four à 180 degrés
  5. Disposer les noix de pécan sur la surface du gâteau, à intervalles réguliers (visualisez la forme des carrés que vous allez couper)
  6. Laisser cuire encore 5 minutes
  7. Laisser refroidir le gateau avant de le couper en carrés comme des brownies, avec chacun une noix de pécan au milieu
  8. Servir avec une larme de sirop d'érable sur chaque part



dimanche 4 décembre 2016

Cheasecake aux Framboises et aux Lego

Tadaaaaaaaa!!!! Joyeuse Fête de Sainte Barbe à toutes et tous!

Alors. Ce gateau m'a valu une demande en mariage, je vous préviens.


Pour 3 petits gateaux
  • 60g de speculoos (ou digestives)
  • 20g d'huile de noix de coco
  • 30g + 1càs de sucre de canne
  • 200g de tofu soyeux
  • 40g de crème végétale (d'amande,c'est parfait)
  • 1 càc d'extrait de framboise
  • 1 goutte d'extrait d'amandes
  • 1g d'agar agar
  • 60g de sirop de framboise
  • Encore 1g d'agar agar
Prévoir des carrés ou cercles à dresser. Si vous comptez faire de plus grandes quatités, on peut aussi faire un grand gâteau plutôt que de petites portions (prévoir un moule qui se déclipse avec un fond détachable)

Préparation
  1. Écraser le speculoos et y ajouter l'huile de noix de coco fondue et 1cas de sucre, mélanger et appliquer dans le fond des carrés ou cercles à dresser en compactant bien le brol
  2. On prépare ensuite le "blanc": mixer le tofu soyeux, le sucre, 1g d'agar agar, porter à ébullition juste deux minutes, ôter du feu, ajouter la crème, l'extrait d'amandes et l'extrait de framboise, bien mélanger
  3. Verser cette mixture dans les cercles par dessus le fond en speculoos. Laisser au moins 5 mm de bord
  4. Laisser refroidir et figer complètement (au frigo)
  5. Enfin, on prépare la partie rose: mélanger le sirop de framboise avec 1 ou 2 càs d'eau et 1 goutte d'extrait de framboise, ajouter 1g d'agar agar, porter à ébullition juste deux minutes en mélangeant bien, et déposer délicatement sur les gâteaux (avec une cuillère)
  6. conserver au frigo et oter délicatement le cercle ou carré à dresser avant de servir
Pour les Lego en chocolat

Bin il faut un moule à glaçon Lego, et du chocolat blanc qui fond bien (ils ne fondent pas toujours bien - Plamil et Vantastic food sont pas top, RiceDream ça va). Mais sinon vous pouvez décorer avec ce que vous voulez, hein (des petites framboises, des baies roses, une gousse de cardamome, ...).







mercredi 26 octobre 2016

Rosemer Ropfkueche


Mercredi, c'est patisserie! ... À l'occasion de notre grande semaine alsacienne, plutôt qu'une Kaeskueche ou un kouglof - ça tout le monde sait déjà en faire, n'est-ce pas - j'ai choisi de vous proposer un gateau alsacien un peu peu moins connu, le ropfkueche de Rosheim.

Aaaaah, ROSHEIM... Son terroir, son fesival Lego, son église romane remarquable ...Mais connaissez-vous le fabuleux Ropfkueche rosheimois? (attendez, on dit le ou la ropfkueche?) BREF, c'est une brioche recouverte de noix parfumées à la cannelle.



Pour la brioche
  • 500g de farine
  • 80 g de sucre de canne
  • 120 g d'huile de coco fondue
  • 21 gr de levure (1 demi bloc)
  • 100g d'aquafaba fouettée (facultatif - à défaut, un peu de crème de soja)
  • 20 cl de lait de soja
  • 1 petite pincée de sel
Pour la croute en noix
  • 200 g de noix hachées (un mélange d'amandes, noisettes, noix de grenobles, voire des faînes si vous en avez!)
  • 5 cl de crème végétale
  • 20 g de sucre
  • 1 càs de cannelle

Préparation
  1. Dissoudre la levure dans le lait tiédi, avec un peu de sucre
  2. Préparer la pâte à brioche en mélangeant la farine, le sucre, l'huile, le lait et la levure
  3. Incorporer l'aquafaba (ou la crème de soja)
  4. Pétrir comme pour faire un pain, ajouter le sel vers la fin
  5. Couvrir la pâte et la placer au chaud pour la faire monter, 40 à 60 minutes
  6. La placer dans un moule à gateau rond (éventuellement graissé à l'huile de coco)
  7. Couvrir et laisser de nouveau monter, 30 minutes, bien au chaud
  8. Pendant ce temps, hacher les noix (pas trop, on veut de gros morceaux), et les mélanger avec le sucre, la cannelle, et la crème végétale
  9. Disposer ce mélange sur la pâte (vous pouvez préalablement y faire de petits trous pour que les noix s'y enfoncent, mais pas trop profonds sinon les noix coulent dans le fond) 
  10. Remettre lever la brioche une dernière fois, toujours bien au chaud, 30 minutes
  11. Enfin, mettre cuire au four  à 180°C pendant 30 à 40 minutes
  12. Laisser refroidir avant de servir, avec un peu de sucre impalpable* par dessus, et un verre de Gewurztraminer
  13. Sucre impalpable, c'est le mot belge pour sucre glace - bisous :* 

prototype avec des trous un peu trop profonds

...du coup les noix se sont enfoncées

...Mais c'était quand même vachement bon.

mercredi 6 juillet 2016

Makovník (gâteau roulé au pavot)

Les gateaux roulés au pavot sont très populaires dans de nombreux pays d'Europe centrale et de l'Est. La version slovaque porte le doux nom de Makovník. Outre le pavot, devinez quel est l'ingrédient clef de la recette: le citron, dites donc! ... Encore lui!


Pour un gros gateau (au moins dix portions)
  • 350 g farine
  • 50 g de fécule de maïs
  • 100 g d'huile de coco
  • 100 g de sucre
  • 42 g de levure
  • 150 ml de lait de soja
  • 3 càs de graines de lin moulues, trempées dans 5 cl d'eau
 Pour l'intérieur
  • 100 g de graines de pavot
  • Le jus et quelques cm2 du zeste d'1 citron
  • 70 g de sucre
  • 70 g d'huile de coco fondue

Préparation
  1. Délayer la levure dans un petit bol d'eau tiède avec une cuillère à soupe de sucre
  2. Faire fondre l'huile de coco (au bain marie ou en la plaçant près d'une source de chaleur)
  3. Melanger la farine, la fécule de maïs, le sucre
  4. Y ajouter la levure, l'huile, le lait de soja, les graines de lin dans leur eau, et pétrir comme pour faire un pain; comme pour un pain, n'hésitez pas à ajouter un peu d'eau ou de farine pour obtenir la bonne consistance
  5. Placer la pâte dans un récipient, couvrir d'un essuie propre et laisser lever une heure près d'une source de chaleur
  6. Pendant ce temps, préparer la farce au pavot en mélangeant le pavot, le citron, l'huile fondue et le sucre
  7. Une fois la pâte levée, la placer sur un support souple (plaque en sillicone ou papier de cuisson par exemple) et l'étaler avec un rouleau jusqu'à obtenir un grand rectangle de 2 à 3 cm d'épaisseur. N'hésitez pas à mettre de la farine partout
  8. Étaler délicatement la farce sur la pâte, en laissant 2 cm de libre sur les bords, 3 cm au début (là où vous commencerez à le faire rouler), et au moins 10 cm à la fin (là où il faudra resouder la pâte sur elle-même une fois le gâteau roulé) (si vous n'avez rien compris: voir photos ci-dessous)
  9. Enfin, roulez le gateau comme un gros maki; une fois bien roulé, souder les extrémités en pinçant délicatement la pâte. Vous devez obtenir un gros boudin tout mou avec une petite peau bizarroïde au bout (prrrrrt hihihihuhu)
  10. Faire cuire au four à 180 degrés pendant environ 30 minutes
  11. Laisser refroidir complètement avant de couper délicatement (c'est fragile quand même)

Le roman photo de l'été




lundi 1 février 2016

Vautchon

Une fois n'est pas coutume, commençons notre grande semaine verviétoise par une petite douceur... 

Le vaution, également appelé  vôtion , waution,  vôtchon ou vautchon à Verviers et Jabba the Hutt à Woluwe Saint Pierre, est une sorte de gateau rond et plat composé de fines couches de pâte levée, séparées par des couches de sucre à la cannelle, et servi saupoudré de sucre impalpable. 

Le vaution n'est pas la plus connue des sucreries verviétoises -c'est un peu injuste d'ailleurs parce que sa structure en couches lui donnent une texture absolument scandaleuse, sans parler de la cannelle.




Pour un petit vaution (4 personnes)
  • 300 grammes de farine
  • 15 cl de lait de soja ou d'amandes
  • 20 grammes de levure fraîche
  • 50 gr + 150 gr de sucre de canne
  • 50 gr + 150 gr d'huile de coco
  • 1 càc de sel
  • 2 càs de cannelle moulue
  • 2 càs de sucre impalpable  (en France: sucre glace)
Préparation

La pâte
  1. Faites fondre 50 gr d'huile de noix de coco
  2. Dans un bol, additionner le lait de soja de 10 cl d'eau bouillante et y délayer la levure
  3. Dans un grand saladier, mélanger la farine, le sucre, le sel
  4. Y ajouter l'huile de coco fondue et le lait avec la levure, pétrir
  5. Divier la pâte en 5 boulettes (idéalement, l'une doit être un peu plus grosse que les autres)
  6. Faire lever les boules dans un endroit bien chaud avec un essuie propre dessus, pendant une heure
Le gateau
  1. Mélanger le sucre avec la cannelle en poudre
  2. Abaisser la plus grosse boule de pâte et la poser dans un moule à gateau
  3. Etaler une fine couche de sucre à la cannelle sur la pâte (en laissant 2 cm de bord sans sucre). Y poser ensuite quelques noix d'huile de coco.
  4. Étaler les autres boules de pâte, et placer les disques de pâtes les uns sur les autres,en intercalant à chaque fois une couche de sucre et des de noix d'huile de coco, et en soudant les bords par petites pressions
  5. Recouvrir le vaution et le remettre à reposer une demi-heure
  6. Le cuire au four à 180 degrés pendant 20 à 30 minutes
  7. Saupoudrer de sucre impalpable avant de servir avec un verre de cidre







samedi 16 janvier 2016

Tarte aux pommes drentoise

La Drenthe est une des plus jolies provinces des Pays Bas et la moins densément peuplée. C'est plein de grands espaces sauvages, de bruyère, de dolmens et de moutons. Il y a des petits villages tout mignons avec des fermes aux toits de chaume où un beau grand blond vous prépare de la tarte aux pommes avec plus de raisins que de pommes.


Pâte
  • 200g de farine
  • 75g d'huile coco
  • 75g de sucre
  • 10 cl de lait végétal
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs de cannelle
  • 1 grosse pincée de bicarbonate de soude

Farce
  • 5 à 6 pommes
  • 3 càs de raisins de corinthe trempés la nuit dans du genièvre ou du whisky
  • 4 càs de sucre
  • 1 càc de cannelle
  • facultatif: 1 càc de graines d'oignon

Préparation
  • Faire la pâte en mélangeant tous les ingrédients
  • Étaler 80 % de la pâte et la disposer dans un moule à gateau (genre, un moule qui s'ouvre): en disposer sur le fond + 3 à 4 cm de bord le long de la paroi verticale du moule
  • Couper les pommes en morceaux et les mélanger avec les autres ingrédients de la farce
  • Étaler le reste de la pâte et la couper en lanières de 1.5 cm de large, disposer ces lanières sue la tarte: d'abord verticalement (les espacer d'au moins 2 cm), ensuite horizontalement. Vous pourriez les faire se croiser pour que ce soit encore plus joli mais à mon avis ça doit prendre des heures et je vous rappelle qu'on ne vit qu'une seule fois alors bon.


Voilà.

jeudi 4 juin 2015

Chokladkaka med Kimäblösås

(Prononcer "Chouclade caca med Chimay bleue sauce")

Alors certes, trappiste et chocolat: c'est très belge comme trip, mais comme j'ai fait ce gâteau pour l'anniversaire de ma sœur, qui est née le 6 juin, soit le jour de la fête nationale suédoise, j'ai donné à ce gâteau un petit nom suédois. En plus, c'est plus marrant. 



Pour quatre à six personnes... Enfin, une à six personnes:
  • 100 g de farine
  • 50 g de maizena
  • 100 g de sucre de canne
  • 120 g de chocolat noir
  • 100g d’huile de coco
  • 1/2 chimay bleue
  • 3 cm carrés d'écorce d'orange, en petits morceaux

Pour la sauce:
  • 1/2 chimay bleue
  • 1 pomme
  • 1 à 2 càs de raisins secs ou autres fruits secs en petits morceaux (goji, abricots, ...)
  • 3 cm carrés d'écorce d'orange
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 ou 2 clous de girofle
  • 1 bout de gingembre
  • 1 morceau de piment rouge

Préparation :
  1. Dans une casserole, faire fondre le chocolat et l'huile de coco à feu très doux
  2. Quand c'est à moitié fondu, y incorporer le sucre et l'écorce d'orange
  3. Couper le feu
  4. Quand c'est fondu, verser la farine et la maizena tout en mélamgeant
  5. Enfin, ajouter la chimay et mélanger
  6. Verser la préparation dans un ou plusieurs moules (j'utilise de petits moules en silicone)
  7. Enfourner à 160°C pour environ 20 minutes.

Pour la sauce:
  1. Couper la pomme en fines traches ou cubes et la cuire à la poele à feu doux avec un peu de bière
  2. Ajouter les épices, l'écorce d'orange en petits morceaux et les fruits secs
  3. Verser le reste de la bière petit à petit
  4. On peut éventuellement ajouter du sucre pour une sauce plus sirupeuse


Servir:
Laisser refroidir les gateaux avant de les démouler
Les démouler sur une assiette et verser la sauce sur le gateau (sinon, il est fort sec).

(linguistenecdote du jour: vous aimez le graphème å? Sachez qu'il existe en wallon aussi - c'est Wikipedia qui le dit).