Affichage des articles dont le libellé est inspiration finlandaise. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est inspiration finlandaise. Afficher tous les articles

jeudi 18 juillet 2019

Nice cream à la cardamome et son crumble salé à la réglisse


Certes, cette recette contient des fruits exotiques plutôt que des ingrédients finlandais... Mais notez qu'il est peu sustainable de consommer en masse des fruit finlandais, qui sont rares et impossibles à importer.

Quand j'aurai le temps, j'essayerai de faire une nice cream plus locale, mais en attendant... On garde la banane! Notez que j'ai aussi testé avec une boîte de lait de coco, mais je ne suis pas du tout convaincue.


Pour deux ou trois portions:
  • 2 bananes
  • Quelques càs de crème d'avoine
  • 1 càc de cardamome moulue
  • 1 pincée de vanille
  • 1 pincée de cannelle
  • Pour le crumble salé: 2 càs de noisettes hachées, une petite pincée de sel marin très fin ou un chouia d'ume su, 1 sachet d'infusion à la réglisse
Préparation:
  1. Peler les bananes et les placer au congélateur 4 à 6 heures à l'avance (ça dépend des congélateurs... Attention, elles ne doivent pas être tout à fait congelées - mieux vaut pas assez que trop) 
  2. Préparer le crumble: hacher les noisettes et les faire toaster, ajouter le sel et la réglisse vers la fin; ensuite, laisser refroidir
  3. Peu avant de servir, sortir les bananes du gélateur et les mixer avec la crème et les épices
  4. Servir immédiatement dans des verrines, avec le crumble salé par dessus

Tarte carélienne


C'est LA spécialité finlandaise. Très sophistiqué, excellent pour un brunch, servi avec un verre de bulles.

Les tartes caréliennes sont délicieuses servies avec du tofu brouillé et/ou de la chiffonade de carottes, et j'ajouterais que quelques rondelles d'oignons marinées dans de l'ume su font toute la différence.



Pour une dizaine de petites tartes ( et on peut les congeler)


Pour la farce (le porridge de riz)

  • 250 ml riz à risotto
  • 500ml eau
  • 500ml lait d'avoine ou soja
  • 1 càs huile de coco ou de tournesol désodorisée
  • 1 càc de sel
La pâte à tarte

  • 200 g de farine de seigle
  • 100 g de farine de froment + 50 à 100 gr pour le plan de travail et pour manipuler la pâte
  • 150 à 200 ml d'eau froide
  • 1 càc de sel
Pour servir

Préparation

Bon, la préparation prend pas mal de temps. Il peut être utile de s'y prendre à l'avance (la veille) pour préparer les garnitures (tofu brouillé etc) et le porridge de riz.

Le porridge
  1. Faire chauffer l'eau et le lait d'avoine et y faire cuire le riz à feu doux une vingtaine de minutes
  2. Ajouter le sel et l'huile, mélanger, laisser cuire encore 5 minutes
La tarte
  1. Faire la pâte: mélanger la farine, l'eau et le sel dans un grand saladier;
  2. Pétrir jusqu'à obtenir une pâte souple, qui ne doit pas coller; ajouter de l'eau ou de la farine si nécessaire.
  3. Quand la pâte a la bonne consistance, façonner de petits boudins de la taille d'une madeleine
  4. Aplatir chaque boudin sur une surface bien farinée de façon à obtenir une plaque ovale de 10 à 15 cm de longet 3 à 5 mm d'épaisseur. Notez que j'ai trouvé plus facile de les taper avec mes mains (préalablement enfarinées), plutôt que d'utiliser un rouleau.
  5. Placer ces fonds de tarte sur la surface de cuisson (j'utilise des plaques en sillicone assez épaisses)
  6. Sur chaque fond, étaler une bonne couche de porridge de riz, en laissant au moins deux cm de libre sur les bords
  7. Replier les bords de la pâte avec les doigts en formant de jolis petits plis
  8. Faire cuire au four 15 à 20 minutes à 180 degrés
  9. Les tremper 30 secondes dans une assiette de lait de soja à la sortie du four pour que la pâte ne devienne pas toute dure
  10. Pour servir, garnir les tartes de tofu brouillé, de faumon, d'une petite branche d'aneth, et surtout de quelques rondelles d'oignons en saumure 


mercredi 17 juillet 2019

Timbale d'orge au thym

Comme je le disais l'autre jour, j'ai séjourné quelques jours à Helsinki il y a exactement dix ans. Voici un plat que je me rappelle avoir mangé dans un resto finlandais pittoresque ... Resto que je viens de retrouver sur google maps dites donc: et je m'aperçois que ces gens charmantes et extrêmement civilisées ont des plats vegan au menu. J'ai très envie d'y retourner!


Pour six portions
  • 1 tasse d'orge perlé
  • 1/3 tasse de gruau d'avoine
  • 400 ml de bouillon de légumes
  • 300 ml d'eau tiède
  • 2 courgettes, jeunes, longues et fines comme on les aime (alternativement, deux poireaux - selon la saison)
  • plein de branches de thym frais
  • poivre noir
  • sel fumé
  • quelques càs d'huile de tournesol désodorisée
  • groseilles rouges
Matériel
  • Une mandoline, mais un économe ça peut aller si les courgettes sont assez fines.
  • Un plat à gateau (j'ai pris un rectangulaire, mais notez qu'avec un moule en couronne c'est la top classe aussi - à faire si vous voulez faire une plus grande quantité)
Préparation
  1. Faire cuire l'orge dans le bouillon avec les branches de thym
  2. Mixer le gruau d'avoine dans l'eau tiède, et ajouter progressivement à l'orge en train de cuire : remuer et surveiller le gonflement - un peu comme un risotto
  3. En fin de cuisson: ajouter un filet d'huile de tournesol et le poivre noir
  4. Retirer les branches de thym
  5. À l'aide d'un économe ou d'une mandoline, couper la courgette en longues tranches
  6. Si jamais les tranches de courgette sont un peu dures, verser un filet de citron et attendre qu'elles ramolissent
  7. Huiler le moule à gateau
  8. Disposer les tranches de courgette dans le moule perpendiculairement au bord comme sur la photo: elles doivent se recouvrir d'un bon centimètre, minimum
  9. Déposer délicatement l'orge dans la couronne
  10. Refermer avec d'autres lamelles de courgette
  11. Mettre au four une quinzaine de minutes à 180 degrés
  12. Le démoulage est parfois délicat. Il vaut mieux laisser le gateau refroidir un peu.
  13. Servir avec des fraises ou groseilles fraiches en saison (à défaut, de la gelée) et une branche de thym



 




mardi 16 juillet 2019

Poreau'nkäristys

J'ai découvert le poronkäristys grâce à mes camarades de Voodoo Vegan, qui sont de grands fans de cuisine et de bières finlandaises.

Poro, en finlandais, signifie renne, mais comme mes connaissances du finlandais sont assez limitées, j'ai fait l'innocente: j'ai utilisé des poireaux... C'est Rudolf qui va être content!

Les cornichons et betteraves marinées font toute la différence.
Alternativement, vous pouvez aussi faire la recette en remplaçant le poro par du seitan, par exemple une boîte de seitan taiwanais façon mock duck.

Pour deux personnes
  • 3 poireaux
  • une petite poignée de baies de genévier fraîchement moulues
  • deux autres baies de genévier
  • 10 cl d'ume su 
  • 1 oignon 
  • Une branche de thym
  • 1 càs de farine
  • 10 cl de bière brune
  • quelques càs d'huile de tournesol désodorisée
  • Pour servir: purée de pomme de terre (pommes de terre, sel, lait de soja nature, un chouia de poivre noir), confiture d'airelles, quelques rondelles de cornichons en saumure et de betterave, un peu de ciboulette
1. Faire mariner les poireaux
Préparation
  1. La veille: nettoyer les poireaux et les couper en tronçons de 5 à 7 cm (finalement on n'utilise que le blanc); les faire mariner dans une marinade 1/3 ume-su, 2/3 eau, et deux trois baies de genevrier; laisser mariner immergé, à température ambiante, 24 à 36 heures
  2. Si vous n'avez pas encore de betterave en saumure, vous pouvez aussi les couper et les faire dégorger dans un peu d'ume su avec de l'aneth; pareil avec un petit concombre si vous n'avez pas de cornichons)
  3. Le jour J, commencer par préparer la purée de pommes de terre (n'hésitez pas à revoir cette vidéo expliquant comment faire une purée parfaite)
  4. Dans une bonne vieille casserole en fonte, faire chauffer l'huile de tournesol à feu très doux, y placer les rondins de poireaux avec la branche de thym et les baies de genévrier moulues, couvrir et laisser cuire lentement (jeter un oeil toutes les deux ou trois minutes et les retourner lorsque nécessaire)
  5. Pendant ce temps, hacher finement l'oignon
  6. Lorsque les poireaux sont cuits, les retirer délicatement de la casserole et les garder bien au chaud
  7. Faire cuire l'oignon haché dans la même casserole (ajouter un peu d'huile si vous le sentez)
  8. Quand l'oignon est translucide, ajouter 1 càs de farine et mélanger
  9. Ajouter la bière, mélanger, couvrir, laisser cuire à feu très doux cinq minutes
  10. Couper le feu et assaisonner: poivre noir et sel fumé
  11. Dresser les assiettes avec une généreuse portion de purée, deux rondins de poireaux, la sauce à la bière, deux petites cuillères à soupe de confiture d'airelles et enfin quelques rondelles de cornichons et de betterave en saumure, et un chouia de ciboulette hachée pour faire joli
4. Cuisson des poireaux, à feu doux, dans une casserole en fonte





lundi 15 juillet 2019

Petites brioches à la cardamome et aux graines de nigelle

Il y a une dizaine d'années j'ai eu la chance de séjourner brièvement à Helsinki et je me rappelle avoir mangé des espèces de muffins aux graines de nigelle. Ca n'est peut-être pas une spécialité finlandaise à proprement parler, mais en tout cas j'ai été très impressionnée - en particuler par l'utilisation des graines de nigelle dans un en-cas sucré: quelle idée géniale!!!!

Bref, j'ai essayé d'en refaire.


Ingrédients
  • 250 g de farine
  • 100 g de fécule de maïs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 150 ml de lait d'avoine ou d'amandes
  • 1 citron
  • 2 càs de grains de nigelle 
  • 1 càc de cardamome moulue
  • 1 pincée de cannelle
  • 100 g d'huile de coco (ou de tournesol) désodorisée
  • 100 g de sucre de canne
  • 1/2 tasse de sucre perlé
Préparation
  1. Râper le zeste du citron avant de le presser
  2. Verser le jus de citron dans le lait tiède
  3. Mélanger dans un grand bol la farine, la fécule, le sucre, la cardamome et la levure chimique
  4. Ajouter l'huile de coco dans le bol, bien mélanger
  5. Y ajouter le lait, les grains de nigelle et le zeste de citron, et bien mélanger; on obtient une masse de pâte assez épaisse
  6. Façonner des boulettes et les disposer dans des moules à muffins
  7. Laisser reposer une dizaine de minutes
  8. Faire cuire au four 15 à 20 minutes à 180 degrés

jeudi 4 juillet 2019

Sun päiväs koittaa, oi synnyinmaa

Joyeux Solstice les camarades!

Comme vous le savez, dans dix jours c'est justement la FINLANDE qui reprendra le flambeau de la présidence tournante du Conseil de l'UE... Et on va en profiter pour mettre à l'honneur la cuisine de ce très très sympathique pays!!!

Retrouvez de nouvelles délicieuses recettes finlandaises dès le mois prochain sur From Belgium Witloof!















vendredi 8 décembre 2017

Lohikeitto

Voici ma recette préférée de la semaine - une soupe finlandaise traditionnelle et 200% réconfortante qui va vous faire aimer l'hiver. Il s'agit d'une réinterprétation très personnelle de la recette traditionnelle, puisque j'ai remplacé les bouts de poissons morts par des carottes et un mélange d'épices qui déchire.



Pour deux ou trois portions 
  • 2 grosses pommes de terre farineueses
  • 1 oignon
  • 1 ou 2 carottes gravadlaxées (voir recette de mardi)
  • 2 càs d'huile de tournesol
  • 2 càs de pureé d'amandes
  • 1 càs de wakamé ou de sargasse séchée
  • 1 petite branche de thym (citronné, si vous avez)
  • 1/2 càc de cumin moulu (ou pas moulu à la limite, pour les vrai-es fans de cumin)
  • Sel marin fumé 
  • Pour le mélange d'epices: graines d'aneth, aneth séché, carvi en poudre, sel fin, graines de nigelle (cumin noir), écorce de citron séchée
Préparation:
  1. Couper l'oignon grossièrement
  2. Éplucher et couper les pommes de terre en gros morceaux
  3. Faire cuire l'oignon dans l'huile avec le thym et le cumin, à feu modéré
  4. Quand l'oignon est à moitié translucide, ajouter les pommes de terre et les algues, mélanger et couvrir
  5. Ajouter progressivement 400 à 600 ml d'eau, couvrir et laisser cuire (environ 10 minutes, ça dépend des pommes de terre)
  6. En fin de cuisson, quand les pommes de terre sont bien cuites et vaguement décomposées, couper le feu, ajouter la purée d'amandes et mélanger, ajouter un peu d'eau si la soupe vous semble trop épaisse
  7. Pour le mélange d'épices: mélanger tous les ingrédients et les faire toaster 1 ou deux minutes dans une poele (à sec); on peut en faire un peu plus et le garder dans un petit bocal (c'est excellent sur des pommes de terre nature avec un filet d'huile d'olive, par exemple)

Servir
Dresser le potage dans des assiettes à soupe, disposer par dessus un peu de mélange d'épices, et enfin les carottes chiffonnées.



jeudi 7 décembre 2017

Lanttulaatikko

En Alaska, il n'y a pas de rutabaga et pas de bouillon gras, mais en Finlande, si, il y en a! Et les gens en font un super gratin pour toutes les tables de Noël...

Cette photo est numéro trois au top ten des plus moches photos de ce blog.

Pour deux ou trois portions
  • 1 rutabaga
  • 350 ml de bouillon gras
  • 100g de tofu soyeux
  • une pincée de noix muscade rapée
  • 3 càs d'huile de coco
  • une pincée de kala namak ou de sel normal
  • 3 càs de creme d'avoine
  • 3 càs de chapelure
Préparation
  1. Éplucher le rutabaga et le couper en morceau, et le faire cuire dans le bouillon bouillant
  2. Mixer le tofu soyeux avec le kala namak
  3. Quand le rutabaga est cuit, le réduire en purée avec un presse purée (eh oui)
  4. Y ajouter le tofu soyeux, 1 càs d'huile de coco, la muscade, la crème, mélanger
  5. Vous pouvez ajouter un peu du bouillon de cuisson si c'est trop épais
  6. Goûter et rectifier l'assaisonnement
  7. Disposer dans un plat allant au four, saupoudrer de chapelure, et dipsoser quelques morceaux d'huile de coco par dessus, comme sur la photo
  8. Mettre au four, une dizaine de minutes à 180 degrés, et servir bien chaud

mercredi 6 décembre 2017

Korvapuustit

JOYEUSES FÊTE NATIONALE FINLANDAISE À TOUSTES!!!






Pour fêter ça dignement, rien de tel que le traditionnel roulé à la cannelle, très populaire dans tous les pays nordiques, et connu en Finlande sous le doux nom de korvapuustit, en finnois, ou encore kanelbullar, en suédois.


Pour sept ou huit cinamon rolls

  • 500g de farine blanche
  • 200 g de tofu soyeux
  • 100 g d'huile de coco (inodore)
  • 100 g de sucre de canne
  • 1 sachet de levure
  • 1 càs de cannelle

Préparation
  1. Faire fondre l'huile de coco (sans la faire chauffer)
  2. Mixer le tofu soyeux et y ajouter l'huile de coco
  3. Mélanger la farine, le levure, la moitié de la cannelle et le sucre
  4. Y ajouter le tofu et l'huile et mélanger; ensuite pétrir
  5. La pâte doit être souple, malléable et ne pas coller. Si elle est trop liquide, ajouter un peu de farine
  6. Former de petites boules de pâte de la taille d'un citron vert
  7. Prendre les boules une à une, faire de chaque boule un boudin d'environ 1 à 1,2 cm de diamètre en ajoutant une pincée de cannelle; rouler ensuite le boudin sur lui-même comme pour faire un escargot en plasticine; c'est très relaxant
  8. Placer les roulés les uns à côtés des autres dans un grand moule à tarte; attention, il ne faut pas les serrer: ils vont gonfler
  9. Alternativement, vous n'êtes pas obligé-e de les coller les uns aux autres, mais c'est tellement joli!
  10. Une fois que le moule est rempli, le couvrir d'un essuie propre et le faire lever dans un endroit chaud et isolé; laisser lever au moins une demi heure
  11. Une fois les roulés levés, placer le moule au four préchauffé à 180 degrés et cuire 15 à 20 minutes; 
  12. Idéalement, placer dans le four un plat contenant un peu d'eau, et couvrir le moule d'un papier ou avec le couvercle d'un tajine, pour éviter que les roulés ne sèchent

mardi 5 décembre 2017

Chiffonade de carottes façon Gravad Lax


Le gravad lax est une spécialité bien connue de l'Europe du Nord, traditionnellement réalisée à base de poisson mort sur lequel on tape plein de sel pour que ce soit plus mangeable. De nos jours on trouve de plus en plus de recettes de gravad lax végétal à base de carottes. J'ai testé celle-ci, que je trouvais excellente - et quelles superbes photos! 

Par contre, j'ai eu envie de trouver une alternative un poil plus rapide - en coupant les carottes avant la cuisson. Au début je pensais les faire fermenter dans de la saumure plutôt que de les cuire, mais je n'ai pas eu la patience et je les ai tapées dans le four. Résultat: le bonheur. Des petits bouts caramélisés qui dépassent. Maintenant, si vous cherchez un truc qui ressemble au goût du saumon, j'ai un gros doute. Mais franchement c'est juste mille fois meilleur.



Pour 4 à 6 portions
  • 2 ou 3 grosses carottes orange
  • 1 càs d'ume su ou, à défaut, une grosse pincée de sel
  • 1/2 càc de fumée liquide
  • 2 càs d'huile de tournesol
  • 1 càs d'aneth séché
Préparation
  1. À l'aide d'un éplucheur, découper la carottes en lamelles dans le sens de la longueur (c'est plus facile qu'avec une mandoline et les tranches sont plus fines)
  2. Disposer les lamelles dans un grand tajine et assaisonner avec les autres ingrédients, bien mélanger et former un tas au centre du plat
  3. Placer le couvercle sur le tajine et mettre au four préchauffé à 150 degrés, pendant 15 à 20 minutes
Servir

Sur du pain de seigle avec de la crème épaisse ou de la créme sûre et un brin d'aneth, voire quelques câpres.

Suggestion

Excellent également avec des carottes blanches ou jaunes. J'ai également testé avec un long radis rose, c'était très bon aussi, agréablement acidulé.


lundi 4 décembre 2017

Rosolli


Nous sommes le 4 décembre: c'est la Sainte Barbe! A cette occasion, démarrons notre grande semaine à thème finlandaise avec cette sympathique recette finlandaise de Noël et rose: la couleur fétiche de la plus célèbre des Barbara.
Quoi qu'il en soit, en Finlande, le rosolli est un must des tables de Noël, donc allons-y gaiment!


Pour 3 ou 4 portions
  • 3 pommes de terre à chair ferme
  • 2 carottes
  • 3 petites betteraves rouges cuites
  • 1 oignon 
  • 1 ou 2 gros cornichons
  • 10 à 20 cl de crème d'avoine
  • 1 larme de vinaigre de cidre
  • 1 généreuse pincée d'aneth séché
  • poivre noir, sel de mer
Préparation
  1. Nettoyer ou éplucher les pommes de terre et les carottes, et les cuire à l'eau ou à la vapeur (il faut savoir faire des choix dans la vie)
  2. Hacher finement l'oignon
  3. Couper le cornichon en petits cubes
  4. Couper les betteraves en cubes de 1.3 cm de côté
  5. Couper les pommes de terre et les carottes cuites en cubes de la même taille que les cubes de betteraves
  6. Mélanger tous les légumes dans un grand plat et assaisonner avec le vinaigre, la crème, l'aneth, le sel et le poivre
  7. Bien mélanger et laisser reposer quelques heures - c'est une salade qui se prépare idéalement la veille pour que les goûts se mélangent bien

Pour les vraies fans

Pour celleux qui suivent très attentivement le blog, vous aurez certainement une impression de déjà vu: effectivement nous avions dégusté une salade similaire lors de notre grande semaine estonienne. Leçon d'étymologie du jour: le mot Rosolli, tout comme le mot estonien Rosolje, viennent tous deux du Russe rossol qui signifie saumure. Merci Wikipedia!

jeudi 30 novembre 2017

Oi Suomi, katso, sinun päiväs koittaa

Bientôt le 6 décembre les petits amis! ... Et que fête-t-on le 6 décembre? ... La fête nationale finlandaise bien sûr!!!

Et pas n'importe laquelle cette année, puisque la Finlande fête le centenaire de son indépendance! Pour fêter ça, découvrons ensemble des petits plats d'hiver inspirés de la cuisine finlandaise :)


(...Et pour la chanson en entier, c'est ici.) :) :) :)