Affichage des articles dont le libellé est inspiration française. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est inspiration française. Afficher tous les articles

vendredi 26 février 2021

Brochettes sauce fine champagne

De la Rue des Blancs Chevaux à la Place des Wallons, on ne présente plus la valeur sûre du Piano et du Café des Halles.

Pour les brochettes, j'ai testé avec des pleurotes marinées et avec du mock chicken taiwanais (le truc vendu en épicerie asiatique, dans les boîtes de conserve bleues, vous voyez?) Les deux prototypes étaient fort bons.


Pour 2 portions
  • 250 g de jolies pleurotes, jeunes et tendres comme des bleus Philo (alternativement, une boîte de mock chicken tawanais)
  • 1 gousse d'ail
  • 1 morceau de gingembre, râpé
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 3 ou 4 échalotes 
  • 1 toute petite pointe de couteau de moutarde
  • 1 petite branche de thym
  • 10 cl de cognac
  • 10 cl de crème de soja
  • 1 bonne pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de macis
  • 1 pincée de sumac
  • 1 pincée de safran
  • Sel, poivre
  • Persil ou basilic frais pour faire joli


Préparation
  1. Pour les brochettes: préparer une marinade avec l'huile d'olive, la petite gousse d'ail écrasée, le gingembre rapé et une larme de cognac
  2. Nettoyer les pleurotes et les badigeonner de marinade, laisser reposer une petite heure (alternativement, si vous utilisez du mock chicken: essorer les morceaux et les faire mariner une heure)
  3. Les faire cuire au four ou à la poele
  4. Les enfiler sur des pics à brochettes, et les garder au chaud
  5. Pour la sauce: hacher les échalotes finement
  6. Les faire cuire à feu doux dans l'huile d'olive avec le thym et ensuite la moutarde
  7. Eteindre la hotte
  8. Faire chauffer légèrement le cognac et le flamber; l'ajouter sur les échalotes
  9. Ajouter la crème, mélanger et laisser réduire à feu doux
  10. Ajouter les épices et mixer (enlever la branche de thym!), ou passer au chinois
  11. Rectifier l'assaisonnement (le cognac ça compte comme assaisonnement)
  12. Servir la sauce sur les brochettes, avec des frites ou, à la limite, du riz. 

mardi 23 février 2021

Crêpe Florentine

La crêperie bretonne, un des plus vieilles institutions de Louvain-la-Neuve.

Ma crêpe préférée était la Comédie Française (glace vanille et flambée au Grand Marnier); il y en avait aussi une salée avec de la bière blanche et des pêches mais je ne sais plus comment elle s'appelait, et elle n'a plus l'air d'être au menu. (Dommage, j'aimais bien les crêpes à la bière).

Oui, parce que bien sûr je suis allée sur leur site web jeter un oeil au menu. Certaines crêpes portent la mention "Au menu depuis 1975", et c'est de l'une d'elles que j'ai décidé de m'inspirer pour cet article...

Un mot au sujet des galettes bretonnes: je ne connais pas la recette de la Mère Fillioux, mais si j'ai bien compris, les crêpes bretonnes traditionnelles sont généralement composées uniquement de farine de sarrasin, d'eau, et de sel. Personnellement, comme je ne suis pas équipée pour faire de belles grandes galettes, pour me simplifier la vie j'achète des galettes bretonnes que l'on trouve dans le commerce (elles sont en général sans oeufs). Je ne peux que suggérer aux étudiants d'en faire de même, à moins d'avoir une cokotteuse psycho mignonne comme un coeur qui fait des crêpes tous les deux jours. (Bisous Emilie!)

Pour deux personnes

  • 2 galettes bretonnes
  • 100g de tofu brouillé - chaud ou tiède de préférence
  • Qq càs de formage frais de cajou
  • 150 g d'épinards hachés (congelés) (Eh oui, pour les étudiants c'est comme pour les camps scouts: aucun aliment frais!)
  • Qq càs de crème de soja
  • Sel, poivre, noix muscade, ail en poudre

Préparation

  1. Faire décongeler et égoutter les épinards, faire chauffer à feu doux avec crème, noix muscade, huile d'olive, une bonne pincée d'ail en poudre, sel
  2. Disposer chaque crêpe sur un plat à tarte,
  3. Etaler du formage de cajou sur la crêpe
  4. Etaler les épinards par dessus, ensuite ajouter qq càs de tofu brouillé au milieu
  5. Replier légèrement les cotés et enfourner quelques minutes juste pour réchauffer
  6. Assaisonner avec du poivre et du sel (...voire une pincée de kala namak) 
  7. Servir à l'endroit (farce apparente) ou, comme chez la Mére Fillioux, pliée et retournée sur une assiette (farce cachée), avec une bière spéciale ou une bolée de cidre breton


mercredi 30 octobre 2019

Soupalognon Y Crouton


"- Homme, je fais toute ma cuisine à l'huile d'olive!
- Vraiment, vous ne dites pas? J'utilise toujours de la bouillante eau. Je trouve que ça donne un exquis goût à tout."




Après le voyage d'Astérix et Obélix en Hispanie, cette recette est devenue très prisée au village gaulois les soirs de banquets: il faut reconnaître qu'une bonne Soupalognon c'est super réconfortant au milieu de la nuit quand on a encore un petit creux après avoir dansé le flamenco pendant des heures.

Pour deux portions
  • Trois ou quatre oignons
  • Quelques càs de bouillon en poudre artisanal (à défaut, un cube)
  • Des croutons artisanals
  • 500 ml de bouillante eau
  • Quelques càs d'huile d'olive
  • Une ou deux gousses d'ail
  • Quelques belles branches de thym
  • 1 feuille de laurier de César

Préparation
  1. Éplucher les oignons et les hacher finement, éplucher et écraser les gousses d'ail
  2. Prendre un gros chaudron. Ne pas tomber dedans.
  3. Y faire chauffer l'huile d'olive à feu doux et y faire cuire l'ail et les oignons avec la feuille de laurier (il faut assez bien d'huile, pour que les légumes en soient un petit peu enveloppés)
  4. Quand les oignons sont translucides, ajouter le thym et le bouillon artisanal, remuer, et ajouter la bouillante eau et un chouia de sel
  5. Réduire ou couper le feu et laisser infuser quelques minutes 
  6. Rectifier l'assaisonnement si nécessaire et servir avec les croûtons 

Le saviez-vous? 

La recette de base du Gazpachoandalus (du nom du célèbre Centurion Romain à la tête du camp de Babaorum) remonte effectivement aux Romains - la version antique ne comportant bien sûr pas de tomates, mais juste les ingrédients de base: eau, pain, ail, huile d'olive et vinaigre.



mardi 25 octobre 2016

Flammeküeche

La flammekueche, grand classique de l'art de vivre alsacien, peut se servir en plat principal, mais elle fait aussi fureur à l'apéritif.

Le truc pour se simplifier la vie: utiliser des pains libanais comme base. Cela convient parfaitement - encore mieux que pour les pizze. Au fait, n'hésitez pas à en acheter plusieurs paquets et les congeler.



Pour deux flammekueches
  • Deux pains libanais
  • Deux oignons rouges coupés en fines lamelles
  • Quelques càs de crème végétale (riz, soja... mais choisissez-en une assez épaisse, c'est important)
  • Facultatif: 100 g de tofu fumé prêt à manger (par exemple Taifun)
  • Une bonne poignée de feuilles de roquette
  • Poivre noir du moulin, sel de mer (fumé, c'est encore meilleur)

Préparation
  1. Étaler la crème sur les pain libanais et y diposer les rondelles d'oignon et le tofu coupé en petits dés
  2. Faire cuire au four (150 degrés, environ 5 minutes)
  3. Saler et poivrer, et ajouter la roquette juste avant de servir
  4. Servir sur une planche en bois et découper avec une roulette à pizza
  5. Servir par exemple avec un pinot noir nature

Suggestion

Pour varier, on peut aussi ajouter des lamelles de poireaux et/ou de champignons


* * *

PS - Le tofu prêt à manger, c'est ça: 
Il est plus ferme, plus salé et plus gras que les tofus fumés "nature", et il est souvent déjà assaisonné (amandes sésame, fines herbes, ...)

mardi 18 octobre 2016

Nouvelle grande semaine à thème, hopla!


...Devinez où je suis allée en vacances cet été dites donc.


... Et si je vous dis Bretzel, cigognes et marchés de Noël?

BREF, j'ai ramené plein de Pinot Noir et d'inspiration... à suivre dès cette semaine et toute la semaine prochaine sur FROM BELGIUM WITLOOF!