Affichage des articles dont le libellé est inspiration suédoise. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est inspiration suédoise. Afficher tous les articles

mercredi 6 décembre 2017

Korvapuustit

JOYEUSES FÊTE NATIONALE FINLANDAISE À TOUSTES!!!






Pour fêter ça dignement, rien de tel que le traditionnel roulé à la cannelle, très populaire dans tous les pays nordiques, et connu en Finlande sous le doux nom de korvapuustit, en finnois, ou encore kanelbullar, en suédois.


Pour sept ou huit cinamon rolls

  • 500g de farine blanche
  • 200 g de tofu soyeux
  • 100 g d'huile de coco (inodore)
  • 100 g de sucre de canne
  • 1 sachet de levure
  • 1 càs de cannelle

Préparation
  1. Faire fondre l'huile de coco (sans la faire chauffer)
  2. Mixer le tofu soyeux et y ajouter l'huile de coco
  3. Mélanger la farine, le levure, la moitié de la cannelle et le sucre
  4. Y ajouter le tofu et l'huile et mélanger; ensuite pétrir
  5. La pâte doit être souple, malléable et ne pas coller. Si elle est trop liquide, ajouter un peu de farine
  6. Former de petites boules de pâte de la taille d'un citron vert
  7. Prendre les boules une à une, faire de chaque boule un boudin d'environ 1 à 1,2 cm de diamètre en ajoutant une pincée de cannelle; rouler ensuite le boudin sur lui-même comme pour faire un escargot en plasticine; c'est très relaxant
  8. Placer les roulés les uns à côtés des autres dans un grand moule à tarte; attention, il ne faut pas les serrer: ils vont gonfler
  9. Alternativement, vous n'êtes pas obligé-e de les coller les uns aux autres, mais c'est tellement joli!
  10. Une fois que le moule est rempli, le couvrir d'un essuie propre et le faire lever dans un endroit chaud et isolé; laisser lever au moins une demi heure
  11. Une fois les roulés levés, placer le moule au four préchauffé à 180 degrés et cuire 15 à 20 minutes; 
  12. Idéalement, placer dans le four un plat contenant un peu d'eau, et couvrir le moule d'un papier ou avec le couvercle d'un tajine, pour éviter que les roulés ne sèchent

mardi 5 décembre 2017

Chiffonade de carottes façon Gravad Lax


Le gravad lax est une spécialité bien connue de l'Europe du Nord, traditionnellement réalisée à base de poisson mort sur lequel on tape plein de sel pour que ce soit plus mangeable. De nos jours on trouve de plus en plus de recettes de gravad lax végétal à base de carottes. J'ai testé celle-ci, que je trouvais excellente - et quelles superbes photos! 

Par contre, j'ai eu envie de trouver une alternative un poil plus rapide - en coupant les carottes avant la cuisson. Au début je pensais les faire fermenter dans de la saumure plutôt que de les cuire, mais je n'ai pas eu la patience et je les ai tapées dans le four. Résultat: le bonheur. Des petits bouts caramélisés qui dépassent. Maintenant, si vous cherchez un truc qui ressemble au goût du saumon, j'ai un gros doute. Mais franchement c'est juste mille fois meilleur.



Pour 4 à 6 portions
  • 2 ou 3 grosses carottes orange
  • 1 càs d'ume su ou, à défaut, une grosse pincée de sel
  • 1/2 càc de fumée liquide
  • 2 càs d'huile de tournesol
  • 1 càs d'aneth séché
Préparation
  1. À l'aide d'un éplucheur, découper la carottes en lamelles dans le sens de la longueur (c'est plus facile qu'avec une mandoline et les tranches sont plus fines)
  2. Disposer les lamelles dans un grand tajine et assaisonner avec les autres ingrédients, bien mélanger et former un tas au centre du plat
  3. Placer le couvercle sur le tajine et mettre au four préchauffé à 150 degrés, pendant 15 à 20 minutes
Servir

Sur du pain de seigle avec de la crème épaisse ou de la créme sûre et un brin d'aneth, voire quelques câpres.

Suggestion

Excellent également avec des carottes blanches ou jaunes. J'ai également testé avec un long radis rose, c'était très bon aussi, agréablement acidulé.


mardi 23 février 2016

Fiskbullar (utan fisk)

Toutes les autres recettes de cette semaine seront des grands classiques revisités (ou même pas revisités en fait), mais celle-ci est quand même une création originale. 

Ça faisait un moment que je pensais faire des boulettes un peu nordiques à base d'avoine. Si vous vous demandez ce qu'il y a de nordique dans cette recette, voici: pour la concevoir, j'ai pensé très fort à la Suède. Et aussi un peu à Asterix et les Normands.
 
A part ça, le résultat est plutôt néerlandais en fait: le truc, c'est que l'ingrédient clef est une algue que j'ai achatée aux Pays-Bas et que je n'ai pas trouvée ailleurs. Il s'agit de zeeuws bessenwier (Sargassum muticum pour les intimes latinistes - sargasse en français)... Pour celles-ceux que ça intéresse on en vend en ligne, par exemple ici. On peut faire sans ou utiliser d'autres algues ou herbes - mais le goût de la sargasse est vraiment spécial, ça vaut la peine d'essayer si vous avez l'occasion de vous en procurer.



En plus, au moment de faire la photo, j'ai pas pu remettre la main sur mes petits drapeaux suédois, alors j'ai pris un drapeau néerlandais.


Pour 20 boulettes
  • 200g de tofu fumé
  • 150g de flocons d'avoine
  • 1 gros oignon
  • 15 cl d'huile olive (voire plus, pour les Normands qui ignorent la peur)
  • 1 càc de vinaigre de cidre
  • 5 cm2 d'écorce de citron
  • Un filet de jus de citron (genre, 1/2 citron)
  • 2 càs de Zeeuws Bessenwier (à défaut, votre herbe ou algue favorite)
  • 1 càc de sel fumé (ou de sel marin normal)

Préparation
  1. Mixer le tofu et l'oignon (épluché)
  2. Mélanger tous les ingrédients dans un grand bol
  3. Passer un bref coup de mixeur plongeur si la pâte n'est pas assez homogène
  4. Faire refroidir la pâte au frigo quelques heures
  5. Façonner des boulettes de 4 à 5 cm de diamètre (les mains mouillées, ça va tout seul)
  6. Faire cuire au four, 20 minutes, à 180 degrés
  7. Servir avec une sauce à la crème comme dans Astérix et les Normands, (crème d'avoine de préférence) et une bière servie dans le crâne de votre ennemi.

jeudi 25 juin 2015

Smörgåstårta

Littéralement "gâteau de tartines": voici un truc typiquement suédois, un super chouette plat froid de fête. Sans déconner. Il s'agit tout simplement d'une espèce de château en pain de mie. Le sommet du cool. Je l'ai testé lors d'une petite sauterie: finalement, comme ça se découpe en mini sandwiches, ça fait un peu pain surprise - mais en plus classe.

On peut même faire une Smörgåstårta d'anniversaire
(Gateau pour ma soeur, qui a son anniv le jour de la
fête nationale suédoise, et n'aime pas le sucré )


Pour la base:
  • Un pain de mie (bonne chance pour en trouver du bio? Quoique, ça existe peut-être... Personnellement j'ai été surprise d'en trouver un conventionnel qui n'avait pas l'air trop crasse - pas d'huile de palme et pas d'ingrédients au nom inconnu... )
  • Une barquette de crème épaisse ou de fromage blanc maison style ricofu ou fromage de cajou
Pour la garniture:
  • 1 citron
  • 1 boîte de chiaviar maison ou de tångkaviar du commerce (on en vend chez ikea, ainsi que chez delhaize sous le nom de cavi-art)
  • quelques brins d'aneth
  • vos crudités préférées: un concombre en rondelles, des radis, un oignon, une échalote hachée, une carotte, ...
  • ...bref, on met un peu ce qu'on veut. Disons que citron - aneth - tångkaviar c'est le trio standard semble-t-il. Pour une fête parfaitement réussie je recommande particulièrement les petits sandwiches au concombre et tofu et/ou  tofu and watercress.

Préparation - pour 4 à 6 portions
  1. Assembler les tranches en deux tas de quatre tranches (plus, ça devient haut je trouve)
  2. Pré-découper les tas de tranches en quatre ou six, histoire que le gâteau soit facile à couper par la suite. Vous pouvez visualiser les futures parts de gâteau tout au long du processus, c'est plus facile.
  3. Disposer la première couche de tranches de pain sur un joli plateau.
  4. Tartiner les tranches  de pain avec le ricofu ou la crème épaisse et ajouter quelques tranches de légumes, par exemple de radis. N'oubliez pas que les tranches de pain sont prédécoupées, je vous conseille de disposer une rondelle de radis au centre de chaque morceau, pour rendre le découpage plus facile et les portions plus harmonieuses. Si vous disposez de beauocup de temps, vous pouvez aussi faire des sandwiches plus sophistiqués, comme je le disais plus haut:  petits sandwiches au concombre et tofu et/ou  tofu and watercress.
  5. Disposer la seconde couche de tranches de pain par dessus, tartiner de ricofu et un peu de tångkaviar (toujours au centre de chaque part)
  6. Disposer la troisième couche, la tartiner de ricofu, ajouter quelques morceaux de légumes (par exemple des petits morceaux d'échalote, voire d'une petite pomme acide)
  7. Disposer la quatrième et dernière couche de pain. 
  8. Tartiner le dessus et les bords du gâteau avec du ricofu
  9. Décorer le gâteau et le plateau selon votre inspiration en utilisant moult tångkaviar, brins d'aneth et tranches de citron, ainsi que tout ce que vous voulez... Comme pour tout gâteau, il y a moyen de faire de très jolies choses :)
le gateau une fois entammé

mercredi 24 juin 2015

Morotsmarmelad

Cette gelée de carottes est très sympa sur une tarine avec un peu de ricofu, mais aussi en accompagnement de plats salés.

Vous pouvez bien entendu faire cette recette sans fleurs de sureau, mais si vous avez la chance d'en avoir sous la main, profitez-en!




Pour trois à quatre bocaux
  • 500g de jeunes carottes
  • 500 g de sucre de canne
  • 1 orange (jus + zeste)
  • 3 ou 4 grappes de fleurs de sureau infusée dans 200ml d'eau
  • 1 càs d'agar agar

Préparation
  1. Nettoyer et râper les carottes
  2. Égoutter les fleurs de sureau et récupérer l'eau
  3. Faire cuire les carottes dans l'infusion de sureau avec le jus de l'orange et 3-4 cm de zeste râpé
  4. Au bout de 10 minutes, ajouter l'agar agar et laisser bouillir une minute
  5. Enlever l'écume éventuellement apparue à la surface et ôter la casserole du feu
  6. Verser dans les bocaux préalablement rincés avec un chouia d'eau bouillante
Variantes

N'hésitez pas à parfumer la gelée avec un poil de cannelle, de gingembre, voire de cumin...

mardi 23 juin 2015

Harembergines à la crème

Je suis tombée sur une recette d'"aubergines-harengs" pour la première fois dans cet excellent bouquin de Jérôme Eckmeier.

Par la suite, j'ai trouvé des recettes similaires dans plusieurs magazines suédois, où j'ai appris que les aubergines-harengs étaient devenus un classique de la cuisine végan. Ah bon? On ne me dit jamais rien à moi.

Bref je n'ai rien inventé (...cette fois-ci), mais comme je n'ai encore vu cette recette nulle part dans le monde francophone je me suis dit que ça valait la peine de la partager...


Pour 3 à 4 portions
  • 1 grosse aubergine
  • 125 ml de yogurt de soja
  • 2 càs de crème d'avoine
  • 1 càs de sucre
  • 1 citron
  • 1 oignon (rouge, c'est plus joli)
  • 4 ou 5 petits cornichons
  • 1 càs de vinaigre de cornichons
  • 1 càs de baies roses
  • 1càs de moutarde de dijon
  • 1 poignée d'aneth
  • poivre
  • sel fumé
  • 1 petite pomme verte

Préparation
  1. nettoyer l'aubergine et la couper en morceaux d'exactement 1x2x7 cm
  2. faire cuire les morceaux d'aubergine quelques minutes dans de la bouillante eau (... ça donne un exquis goût à tout)
  3. couper l'oignon en fines rondelles 
  4. couper la pomme en fins petits morceaux, de même que les cornichons
  5. ciseler l'aneth en en gardant un petit brin pour la déco éventuellement
  6. préparer la sauce en mélangeant bien tous les ingrédients et y incorporer les morceaux d'aubergine cuits et bien égouttés
  7. laisser reposer quelques heures au frigo, voire une nuit

Servir

Décorer avec une rondelle de citron, des tranches de pomme, un brin d'aneth...
Déguster sur des chicons à l'apéro, ou sur du pain, ou juste comme ça en salade. Bande de décadents.

Paisley Pattern Bananza: LE Ultimate Swedish Pizza


Le matin du dimanche 17 juin 2012, débarquant d'un train lui-même débarqué d'un bateau, je mettais pour la première fois les pieds en Suède. C'était à Malmö. Quelques heures plus tard à peine, mon hôte m'initiait , je cite, à la culture suédoise de la pizza.

C'est une blague? me dis-je. Existe-t-il réellement une chose ou une planète nommée "La Culture suédoise de la Pizza"? 

Oh oui, elle existe, et elle est magique! ...Alors, comment vous dire, par quoi commencer! Laissons parler les connaisseurs: voici un excellent article pour en apprendre un peu plus...Sans oublier la mythique salade à pizza, pilier de la culture sédoise de la pizza.

En attendant, voici une pâle réplique de la Bananza disponible à la pizzeria Rex (Malmö). Les amateurs de junk food devraient être ravis. 




Les ingrédients: tous plus décadents les uns que les autres
  • votre fond de pizza préféré *
  • votre fromage à pizza préféré **
  • 2 à 3 càs de coulis de tomate
  • 1/2 banane, à couper en rondelles
  • 1 poignée de cacahuètes salées, concassées et saupoudrées d'un mélange d'épices style "curry"
  • éventuellement un peu de coriandre fraîche pour faire joli

Préparation
  1. Étalez successivement le coulis de tomates et le fromage sur le fond de pizza. 
  2. Ajouter le cacahuètes au curry et les rondelles de bananes
  3. Faire cuire au four à 180 degrés une dizaine de minutes

* Le fond

A huit minutes de marche de mon bureau se trouve une minuscule boutique appelée Garam Masala où tu trouves plein d'ingrédients indiens super difficiles à trouver... (c'est chaussée de Wavre, à la hauteur du musée des dinosaures).
Ils ont des naans -sans produits laitiers- que j'adore utiliser comme fonds de pizza - surtout ceux tomate/coriandre/chili. C'est cool parce qu'ils ont une forme de goutte genre Paisley pattern, c'est très joli.  
Alternativement, vous pouvez bien sûr utiliser du pain libanais ou à la limite de la vraie pâte à pizza.




** Le fromâche

Ici aussi, vous avez le choix. J'ai un fort faible pour la recette de season square (> bière, tofu soyeux et tapioca), mais vous pouvez aussi utiliser une crème de noix de cajou ou un produit du commerce comme le wilmersburger par exemple. Un autre truc que je mets souvent sur ma pizza, c'est juste une crème végétale épaisse -améliorée avec un peu de sel et de levure maltée - comme par exemple la crème de riz de la marque italienne Isola bio. Elle est vraiment super (et si la boîte est ouverte depuis plus de quelques jours elle a pris un goût d'autant plus fromagé...)




lundi 22 juin 2015

Chiaviar

Le caviar de chia, au début je croyais que c'était juste un truc de hipsters rawfoodists, mais  maintenant non je le trouve super. 

Je viens de passer quelques jours à tester des prototypes de caviar végétaux et celui-ci est clairement mon préféré. De plus, il est facile à faire et super rapide (contrairement à cet horrible caviar d'amaranthe qui prend des plombes à cuire). C'est un poil cher peut-être, mais probablement moins que le cavi-art de delhaize ou le tångkaviar d'ikea.



Ingrédients

50g de graines de chia
200ml de bouillon ou d'infusion d'algues (dulse, nori, kombu, ...) et/ou d'un mélange d'epices "pour poisson" (en général, sel, fenouil, aneth, poivre, ...)
1 càs d'huile de noix
1 citron
1 brin d'aneth frais


Préparation

Faire tremper les graines de chia dans le liquide, ajouter l'huile et un filet de citron. Ça va gonfler tout seul en une heure -même pas!

On peut utiliser une autre huile végétale selon ses goût -personnellement j'ai trouvé l'olive trop prononcée par exemple. On peut préférer une huile au gout plus subtil, comme de l'huile de tournesol ou de mais - mais je déconseille l'huile de coco, qui se recoagule. L'huile de soja donne un goût cheap que j'aime bien aussi - bien que cela manque de subtilité.

Servir

Bien frais sur des blinis ou des pommes de terre, avec de la crème épaisse (d'avoine par exemple)
On oublie pas la petite rondelle de citron et la branche d'aneth.


++++

jeudi 4 juin 2015

Chokladkaka med Kimäblösås

(Prononcer "Chouclade caca med Chimay bleue sauce")

Alors certes, trappiste et chocolat: c'est très belge comme trip, mais comme j'ai fait ce gâteau pour l'anniversaire de ma sœur, qui est née le 6 juin, soit le jour de la fête nationale suédoise, j'ai donné à ce gâteau un petit nom suédois. En plus, c'est plus marrant. 



Pour quatre à six personnes... Enfin, une à six personnes:
  • 100 g de farine
  • 50 g de maizena
  • 100 g de sucre de canne
  • 120 g de chocolat noir
  • 100g d’huile de coco
  • 1/2 chimay bleue
  • 3 cm carrés d'écorce d'orange, en petits morceaux

Pour la sauce:
  • 1/2 chimay bleue
  • 1 pomme
  • 1 à 2 càs de raisins secs ou autres fruits secs en petits morceaux (goji, abricots, ...)
  • 3 cm carrés d'écorce d'orange
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 ou 2 clous de girofle
  • 1 bout de gingembre
  • 1 morceau de piment rouge

Préparation :
  1. Dans une casserole, faire fondre le chocolat et l'huile de coco à feu très doux
  2. Quand c'est à moitié fondu, y incorporer le sucre et l'écorce d'orange
  3. Couper le feu
  4. Quand c'est fondu, verser la farine et la maizena tout en mélamgeant
  5. Enfin, ajouter la chimay et mélanger
  6. Verser la préparation dans un ou plusieurs moules (j'utilise de petits moules en silicone)
  7. Enfourner à 160°C pour environ 20 minutes.

Pour la sauce:
  1. Couper la pomme en fines traches ou cubes et la cuire à la poele à feu doux avec un peu de bière
  2. Ajouter les épices, l'écorce d'orange en petits morceaux et les fruits secs
  3. Verser le reste de la bière petit à petit
  4. On peut éventuellement ajouter du sucre pour une sauce plus sirupeuse


Servir:
Laisser refroidir les gateaux avant de les démouler
Les démouler sur une assiette et verser la sauce sur le gateau (sinon, il est fort sec).

(linguistenecdote du jour: vous aimez le graphème å? Sachez qu'il existe en wallon aussi - c'est Wikipedia qui le dit).