Affichage des articles dont le libellé est local. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est local. Afficher tous les articles

vendredi 11 août 2017

Wiliborsus Simplex

Il est beau comme un champion
Il a gagné la Foire de Libramont
Vive le minisse président wallon.

Après le René Collin, voici un autre burger bien wallon: Le Willy Borsus! pour soutenir nos agriculteurs, il est essentiellement réalisé avec des produits locaux. J'ai juste utilisé du millet importé de Hongrie, mais les purisses pourront le remplacer par de l'avoine ou du maïs par exemple.


Ah oui, et il est rouge, oups.

Pour 15 petits burgers
  • 489g de betterave rouge
  • 1 gros oignon
  • 257g de flocons de millet
  • 12 feuilles de sauge + 15 pour faire joli
  • 6 càs de graines de chia (..qui est une variété de sauge, eh oui)
  • 1 càs de graines de moutarde
  • 1 càc de graines de nigelle (facultatif)
  • 1 càc de piment
  • 2 càs d'huile de tournesol ou d'olive
  • 1 càs de vinaigre de cidre
  • sel marin
Préparation
  1. mixer les betteraves rouges avec 12 feuilles de sauge
  2. hacher l'oignon
  3. mélanger le coulis de betterave avec l'oignon haché, le millet, les graines, le piment, du sel, l'huile et le vinaigre
  4. laisser reposer la pâte plusieurs heures, idéalement toute la nuit
  5. après une nuit, goûter et rectifier l'assaisonnement (ajouter du piment de l'huile, et surtout autant de sel que nécessaire)
  6. Pour former les galettes, procéder comme pour des boulettes: mouillez-vous les mains et façonnez des petites boulettes. Attation la pâte est fort molle.
  7. En placer quelques unes dans une poele avec un filet d'huile d'olive, chauffée à feu moyen;
  8. Applatir chaque boule de pâte et placer une feuille de sauge sur chacune pour faire joli
  9. Attention: ne pas trop serrer les burgers dans la poele, sinon c'est pénible pour les retourner. Il vaut mieux les cuire en plusieurs fois.
  10. Diminuer le feu pour laisser cuire lentement  - envirron 5 minutes de chaque côté
  11. Servir sur du pain avec plein de salade - feuilles de moutarde, roquette, etc, et un peu de véganaise.
Remarque

La pâte est très souple et donc plus diffilcile à manipuler que d'autres pâtes à burger: c'est à cause des graines de chia et de moutarde (par contre, une fois cuit, ça colle bien). L'intérêt c'est qu'on aura un burger très onctueux et léger - à l'image du gouvernement wallon. Bref, c'est idéal pour manger dans un petit pain.


Moralité : sauvez un cochon,
Mangez un ministre!

lundi 7 août 2017

Sauce Scandale


Lorsque j'ai goûté ce prototype pour la première fois j'ai immédiatement décidé de le baptiser SCANDALE tellement c'était scandaleusement bon. En plus, sa couleur riche nous rappelle le bon vieux parti socialiste.

Idéal comme trempette à l'apéritif, ou sur un carpaccio de courgette, ou encore pour agrémenter un bouddha bowl.



Pour 2 portions
  • 200g de betterave rouge cuite
  • 20 feuilles de sauge
  • 1 càs de purée d'amandes
  • 1cm2 d'écorce de citron
  • poivre noir
  • sel

Préparation
  1. Bien mixer tous les ingrédients ensemble
  2. Servir avec du pain, avec des crudités ou encore, comme sur la photo, dans des verrines avec des lamelles de courgettes et du millet.

mardi 20 juin 2017

Rosolje (salade de pommes de terre et betteraves rouges)


Une extraordinnaire salade d'été, toute rose. N'hésitez pas à l'agrémenter de quelques harembergines, elle n'attend que ça!


Pour deux portions
  • 300 g de pdt fermes (primeur de préférence), cuites et coupées en cubes
  • 150 g de betterave rouge cuite, coupée en cubes
  • 1/2 oignon rouge haché
  • 50 g cornichons en mini cubes
  • 1 petite pomme verte en petits dés
  • 3 càs veganaise
  • 4 à 5 càs de crème d'avoine + qq gouttes de vinaigre de cidre
  • 1 càc de wasabi ou raifort (...facultatif, ok, mais vous ratez quelque chose!)
  • garniture: persil, tofu brouillé froid
Préparation
  1. Dans un grand saladier, mélanger les morceaux de pommes de terre, d'oignon, de betterave, de cornichons, et de pomme
  2. Préparer la sauce en mélangeant la crème et le vinaigre
  3. Y ajouter la véganaise et le wasabi, mélanger et ajouter à la salade
  4. Si jamais tout le monde n'aime pas le wasabi, on peut le servir séparément, à la limite
  5. Servir bien frais, avec du persil et du tofu brouillé

mercredi 22 mars 2017

Le René Collin

Comme on est en plein dans la campagne 40 jours sans viande, l'autre jour je me suis fait un bon petit burger super local et j'ai décidé de la baptiser René Collin, en hommage à notre cher ministre de l'agricultre.


Je me suis dit que je publierais bien cette recette le 22 mars, pour la journée mondiale de l'eau (et l'anniversaire de mon neveu): l'occasion de rappeler ce que "consommer local" et "moins de viande" signifient en terme de consommation d'eau.

Bref, on a lu pas mal d'inepties ces dernieres semaines, donc rappelons juste une chose: quand on parle de l'empreinte "eau" de la production de viande, il ne s'agit pas juste de l'eau bue par les vaches, mais aussi, entre autres, de l'eau nécessaire à la production de fourrage mangé par la vache. Et ça ça peut déjà faire mal... A fortiori quand le fourrage n'est pas produit ici. (Et rappelons que non, à 11 millions sur 30.000 km carrés on ne peut pas se nourrir tous les jours avec de la vache qui mange simplement de l'herbe)

Autrement dit, non seulement la production de viande nécessite des tonnes d'eau (littéralement), mais en plus, ce n'est même pas "notre" eau (... et le problème c'est qu'il n'y en a pas partout autant qu'ici...) Mais ceci n'est encore qu'une toute petite partie du problème... Pour en savoir plus sur le sujet, je vous conseille cette page. Ou encore cet article.

Et maintenant, un petit burger super local pour soutenir nos agriculteurs maraîchers (et faire plaisir à mon neveu).

Pour 6 à 8 petits burgers
  • 150 à 200 g de flocons d'avoine
  • 40 g de graines de lin
  • 15 cl de chouffe
  • 1 gros poireau
  • 1 oignon
  • 1 pomme (topaz ou elstar, par exemple)
  • 1 petite pomme de terre cuite (ou un reste de purée)
  • 2 càs de moutarde a l'ancienne
  • thym, sauge du jardin
  • 4 cas d'huile de tournesol ou d'olive
  • 3 ou 4 cas de vinaigre de cidre
  • sel, piment

Préparation
  1. couper le poireau en fines rondelles, l'oignon et la pomme en mini cubes
  2. réduire la pomme de terre en purée
  3. mélanger avoine, poireau, moutarde, purée, lin, en ajoutant la bière petit à petit, et assaisonner avec les autres ingrédients; bien mélanger
  4. la préparation doit ressembler à une pâte à biscuits - souple, un peu mouillé mais pas trop
    (si c'est trop ou pas assez ferme, on peut toujours rectifier en rajoutant un peu d'eau ou au contraire un peu d'avoine)
  5. laisser reposer plusieurs heures au frais (impératif pour que l'avoine et le lin s'imbibent!)
  6. façonner des burgers (avec un cercle à dresser et les faire cuire à la poele, dans un peu d'huile
...Servir sur un petit pain avec plein de salade et votre sauce préférée (pourquoi pas une végannaise du commerce: elles ne contiennent pas beaucoup moins de lait et d'oeufs que la mayo des friteries...). On peut aussi remplacer le pain par une feuille de chou (...le chouburger sera LA tendance de 2018, je vous le dis!)