Affichage des articles dont le libellé est male tears. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est male tears. Afficher tous les articles

lundi 24 juin 2019

GOGOSARI MURATI - Poivrons en saumure

L'automne arrive en Roumanie, c'est le moment de récolter les poivrons du jardin et de s'en garder quelques uns en conserve. Conserver les légumes  en saumure c'est le plan parfait en Roumanie: autant les étés sont hyper chauds et apportent une récolte merveilleuse, autant les hivers sont rigoureux et froids , avec 40 cm de neige sur le potager, et un grand  besoin de vitamines et autres micro bons trucs pour consolider son système immunitaire. En plus, il y a des mines de sel dans tout le pays, autant en profiter.

Pour faire des poivrons en saumure, c'est mieux de prendre une variété de poivrons avec beaucoup de saveur: comme les poivrons hongrois ou les ramiro.


Pour un bocal d'un litre
  • 2 à 4 beaux poivrons rouges fraichement récoltés (idéalement des ramiro ou des hongrois, particulièrement délicieux)
  • 1 feuille de chou blanc ou autre morceau de légume similaire pour empêcher les poivrons de flotter. A défaut, bous pouvez utiliser un verre ou un mini bocal
  • 1L d'eau
  • 30 g de sel blanc naturel
  • 2 càs de vinaigre blanc
  • Aromates: quelques càs de graines de moutarde, quelques grains de poivre, un brin de romarin.

Préparation
  1. Nettoyer les poivrons et les couper en gros morceaux (enlever la tige et les pépins)
  2. Faire bouillir l'eau et y dissoudre le sel, laisser refroidir
  3. Placer les morceaux de poivron et les aromates dans un gros bocal 
  4. Y verser le vinaigre et l'eau salée jusqu'à quelques cm du bord
  5. Coincer la feuille de chou (ou autre bouchon) de façon à empÊcher les légumes de flotter à la surface
  6. Laisser le bocal à température ambiante, à l'abri de la lumière, un ou deux ou trois jours
  7. Consommer jeune. J'ai l'habitude d'ouvrir mes bocaux au bout de quelques jours, c'est bien meilleur, et d'autre part je ne suis pas une experte de la fermentation à long terme.Une fois le bocal ouvert, vous pouvez le conserver quelques jours au frigo.

lundi 3 septembre 2018

Jeunes cornichons en saumure


Longtemps j'ai détesté les cornichons. Mais ça, c'était avant. Avant que je ne découvre l'été letton.

Juillet 2015, alors que je passais devant un marché fermier du côté de Jurmala (très, très belle plage), j'ai eu le regard attiré par un énorme bocal de cornichons et j'ai eu la bonne idée d'en goûter un. Un énorme. Frais, croquant. De plus, il était en saumure (plutôt que dans un vinaigre sucré dégueu comme ceux qu'on trouve ici), et surtout, il n'était manifestement dans la saumure que depuis quelques jours, et donc seulement au tout début du processus de lactofermentation.

Même si le but des cornichons en conserve, c'est de pouvoir les manger tout l'hiver, rien à faire: des cornichons fermentés de deux jours, c'est un luxe absolu de l'été.



Pour un bocal d'un litre
  1. Une bonne dizaine de petits cornichons frais le plus frais possible (coupés le jour même, idéalement)
  2. 1 L d'eau
  3. 30 g de sel marin
  4. de l'aneth sous toutes ses formes: fueilles, graines, et si vous avez une ou deux ombelles en fleur c'est encore plus classe
  5. 2 càs de grains de moutarde
  6. 1 petit filet de vinaigre blanc
Matériel: un bocal de conservation d'un litre (essayez de trouver une bonne marque, style Fido ou Le Parfait, ils sont plus durables et plus faciles à laver), et un bocal plus petit qui rentre tout juste dedans.


Préparation
  1. Faire boullir l'eau et y ajouter le sel; laisser refroidir
  2. Nettoyer affectueusement les cornichons, couper l'extrémité avec la cicatrice de la fleur, et fendre les cornichons dans le sens de la longueur presque jusqu'en haut (à deux trois centimètres du bout où il y avait la tige)
  3. Placer les cornichons dans le bocal avec l'aneth, la moutarde et un chouia de vinaigre, et couvrir d'eau salée
  4. Placer le petit bocal dans le grand de façon à bloquer les cornichons sous la surface de l'eau. Il ne faut pas qu'ils puissent flotter, ils doivent être complètement immergés pour se conserver
  5. Refermer le bocal et le laisser à température ambiante
  6. Consommer dès le lendemain pour des cornichons super croquants

mardi 29 mai 2018

Bette lactofermentée

Comme beaucoup de vegans, j'ai un fort faible pour les conserves artisanales et suis totalement émerveillée par la magie de la lactofermentation. J'ai donc régulièrement des phases "pickling" ou je fais tout plein de bocaux de kimchis, choucroute, cornichons, et plein d'autres trucs, puisqu'on peut faire pickler a peu près tout ce qu'on veut. Mes petits préférés sont le daikon, le pakchoi et bien sûr les bettes.



Les bettes conviennent assez bien en effet pour faire des kimchis ou autres conserves lactofermentées. J'aime les faire en saumure assaisonnée, et garder la saumure pour cuisiner ou même pour la boire: depuis que je me suis rendu compte qu'on vend dans les magasins bio d'Amérique du Nord des petites bouteilles de saumure sensée se consommer en petits shots (purs ou dilués), j'avoue sans honte mon adoration des jus de choucroute et autres bombes probiotiques (attention parfois elles explosent vraiment); ) rien de tel pour se booster plein d'énergie dès l'aurore. Et en plus c'est hyper rafraichissant, je vous promets.

Mais revenons à nos bettes. Voici une recette dont j'étais assez contente.

Pour un gros bocal


  • 1 grosse bette
  • Quelques feuilles de chou blanc
  • 1/4 de citron
  • 2 à 4 càs de grains de moutarde (J'en mets toujours, c'est une graine miracle anti-mort, je vous expliquerai quand on aura beaucoup de temps)
  • 2 gousses d'ail
  • quelques petits morceaux de gingembre frais
  • 1 càc de flocons de piment... Ou plus si affinités
  • 1 L d'eau
  • 30 g de sel marin (non traité, sinon ça foire)  



Préparation
  • Prévoyez un bocal qui se clipse avec un tour en caoutchouc, mvoyez (la marque Fido est super)
  • Préparer la saumure: faire bouillir l'eau, y ajouter le sel, et laisser refroidir
  • Nettoyer la bette, bien la sécher, et éventuellement la couper en morceaux
  • Prévoir quelques feuilles de chou si jamais il reste de la place dans le bocal et surtout pour mettre une ou deux feuilles de chou tout au dessus du reste pour former un bouchon qui va coincer les feuilles de bettes de façon à ce qu'elles restent bien immergées. Notez que ces feuilles de chou ne seront donc pas mangeables à la fin. - je prends souvent des feuilles extérieures un peu moches ou coriaces. J'ai déjà utilisé du vert de poireau aussi. On peut également utiliser une plaque en verre concue pour ou tout simplement un deuxième bocal plus petit pour tasser les légumes.
  • Nettoyer le citron et le couper - on garde un quart ou deux pour la recette
  • Placer les feuilles de bettes dans le bocal, avec les épices 
  • (Vous pouvez ajouter d'autres légumes si jamais il reste de la place)
  • Placer le bout de citron tout au dessus
  • Verser l'eau salée dans le bocal; attention, éviter qu'il y ait des bulles d'air (ça arrive surtout quand le bocal est trop rempli de légumes, m'voyez)
  • Tout au dessus, placer le bouchon (en feuilles de chou ou autre), et bien s'assurer que les bettes sont immergées
  • Fermer le bocal et laisser fermenter à température ambiante quelques jours
  • Après quelques jours, et selon la température de chez vous, vous pouvez mettre le bocal au frigo
  • Au bout d'une semaine vous pouvez déjà manger les bettes


jeudi 8 mars 2018

Hommelette aux male tears

Un peu de brutalité dans ce monde de chochotes.

L'heure est grave. Les femmes font rien que d'envahir les lieux de pouvoir. Ouin! Dans certaines institutions et conseils d'administrations, il y en a plus de dix pourcent: Mais OÙ VA-T-ON!? C'est presqu'autant qu'un film hollywoodien mainstream!

Une si grande proportion des femme est une MENACE pour l'Ordre. Ouin. La chose publique, c'est une jungle: il faut de la virilité. Il faut de la poigne. Ouin ouin. Et une grosse armée avec des tanks, surement pas des écoles et des hopitaux! Soyons sérieux, Messieurs: on ne fait pas d'omelettes sans casser d'oeufs. 

C'est moi le chef, sinon je pleure!!!!!
Oh, wait.

...Ah oui: le problème avec les talibobovegaféminazis, c'est que non seulement elles font des hommelettes sans casser d'oeufs, mais en plus, vous l'aurez deviné, l'ingrédient essentiel d'une bonne hommelette c'est bien sûr une grande cup de male tears. Et ça c'est chouette, car comme nous le savons toutes: à toute heure de la journée, de l'apéro au dessert, les male tears donnent un exquis goût à tout.

Les champignons sont nos amis.

Pour trois ou quatre hommelettes
  • 40 g de farine de pois chiches
  • 20 g de fécule de tapioca
  • 150 ml de male tears
  • 150 ml de lait de soja 
  • 1 pincée d'agar agar
  • 1 ou 2 càs d'huile d'olive
  • 1 pincée de kala namak
  • 1 pincée de piment
Préparation
  1. Mélanger la farine de pois chiches et la fécule de tapioca
  2. Mélanger les males tears et le lait de soja (si vous n'avez pas de male tears, expliquez le Bechdel test à votre beau-frère - il va se sentir menacé le pauvre- ou, à la limite, prenez juste de l'eau salée)
  3. Mixer tout ensemble, mixer si nécessaire
  4. Ajouter un peu d'eau si jamais c'est trop épais
  5. Laisser reposer une demi heure
  6. Cuire les hommelettes à la poele commes des crèpes, et ajouter une pincée de kala namak au dernier moment
  7. Les servir avec une poelée de champignons, du ricofu, ou encore farcies avec une petite sauce au basilic, des carottes gravadlaxées ou des brocolis.
  8. On peut également rouler l'hommelette et la découper en petits morceaux à l'aide d'un sécateur
On peut rouler l'hommelette et la découper en morceaux avec un sécateur.




lundi 6 mars 2017

Calimero's lime soda (alcool free)


C'est la saison du citron, profitons-en pour nous faire un petit soda citron comme dans les pays chauds. Plutôt que du sel, rien de tel que les male tears pour agrémenter le piquant du citron.



Pour obtenir des male tears, rendez-vous à proximité d'un de ces clubs où on laisse les filles rentrer gratuitement. Les hommes qui font la file pour y rentrer sont généralement en larmes, le coeur brisé par l'injustice de leur sort. Placez une petite fiole juste en dessous de la glande lacrymale de façon à obtenir une male tear bien fraîche.

Une fois votre forfait accompli, fuyez vite cet endroit, n'oubliez pas: si vous payez, vous êtes un client, si c'est gratuit, vous êtes le produit.


Pour 2 verres
2 citron frais (verts ou jaunes)
2 gouttes de male tears ou 1 pincée de sel
30 cl d'eau pétillante
(facultatif) quelques glaçons

Presser les citrons, saler le jus, le servir avec l'eau pétillante et quelques glaçons.

mercredi 30 novembre 2016

Oignon rose

Yay! Plus que 3 jours avant la Sainte Barbe!

J'ai fait plusieurs prototypes de machins fermentés roses pour préparer cette semaine à thème et finalement j'ai décidé de vous donner cette recette-ci, qui est la plus facile, la plus rapide, et aussi la plus puante.

Vieille astuce de grand-mère: si vous avez des amis chiants et que vous ne savez comment vous en débarrasser, mangez ceci quelques heures avant de les voir: ils s'éloigneront naturellement de vous. Bref: encore un truc pour puer de la gueule... et qu'est-ce que c'est bon!

Bref, voici une recette d'oignon "confit", condiment idéal pour accompagner ou juste garnir une assiette, par exemple sur une bonne grosse soupe au pois.


Pour 1 bocal
  • 3 oignons rouges
  • 3 càs d'ume su
  • 1 tasse d'eau
  • 1 càs de grains de moutarde
Préparationr
  1. Couper l'oignon en fines rondelles (idéalement avec une mandoline)
  2. Les placer dans un petit bocal avec les grains de moutarde
  3. Ajouter l'umesu et compléter avec de l'eau pour remplir le bocal
  4. Fermer le bocal et laisser fermenter 12 à 24 heures avant de consommer
Alternatives

L'ume su c'est génial pour faire des conserves de légumes rapides. Poireau, chou rave, daikon, ...
On peut toujours juste utiliser de l'eau salée mais bon l'ume su a vraiment ce côté acidulé qui rend tout un peu magique.

TRUC


...Bien garder la saumure et les grains de moutarde! Tout comme le jus de choucroute, ils sont riches en probiotiques et autres micro machins, en plus d'avoir une chouette couleur et un gout intéressant. On peut donc en faire plein de choses, des cocktails, des sauces, l'ajouter dans un gazpacho ou un ricofu à tartiner... voire carrément l'utiliser comme ferment pour un fromage végétal.

mercredi 10 août 2016

Câpres de capucines

Tout est bon dans la capucine: les fleurs, les feuilles, mais aussi les fruits! Une fois que les fleurs fanent les graines commencent à pousser en dessous. Il faut les laisser grossir quelques jours - mais pas trop longtemps sinon ils deviennent plus coriaces.

Procurez-vous si possible un petit bocal comme sur la photo.


Pour un petit bocal
  • Une belle poignée de graines de capucines
  • Une petite poignée d'aneth frais
  • Quelques têtes de menthe fraîche
  • 1 càc de baies roses
  • 1 verre de vinaigre blanc (environ la moitié de la contenance du bocal)
  • La même quantité d'eau que de vinaigre
  • 1 càs de sel (blanc)

Préparation
  1. Nettoyer les graines de capucine et les sécher en les frottant avec du sel dans un essuie
  2. Faire bouillir le vinaigre et l'eau
  3. Mettre les graines dans le bocal avec les herbes, le sel et les baies roses
  4. Recouvrir avec le vinaigre bouillant
  5. Fermer le bocal et le laisser faire sa vie quelques semaines (...bon moi j'ai craqué après une semaine  et c'était déjà bon - mais en principe ça se conserve des mois, c'est d'ailleurs le but...)
Remarque

Il est également possible de faire des conserves avec les boutons des fleurs - personnellement je préfère les graines.