Affichage des articles dont le libellé est mes meilleures photos. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est mes meilleures photos. Afficher tous les articles

vendredi 24 avril 2020

Les makis du maquis

C'est reparti pour une super recette aux herbes sauvages. Et par la même occasion, si vous avez au fond du frigo un bocal de raifort acquis il y a plusieurs années dans un moment d'égarement -  personne ne vous juge- c'est l'occasion de vous en débarrasser.


Pour deux portions

  • 150 grammes de riz rond style bomba
  • Une sélection d'herbes du sauvages: ail des ours, lierre terrestre, orties, etc.
  • Quelques càs de tamari
  • Selon vos disponibilités: graines de sésame, tofu lactofermenté, radis, concombre, ... 
  • Du wasabi, ou bien, selon vos disponibilités: pâte de raifort, moutarde, tahini, piment, ail, huile, vinaigre, jus de citron, ... à mixer/goûter/rectifier...




Préparation

  1. Faire cuire le riz et le laisser refroidir
  2. Laver les herbes et les mixer avec le raifort et tous leurs amis
  3. Pour façonner les makis, je me suis amusée à découper une boîte de lait de soja pour l'utiliser comme tapis, ça marche pas trop mal. Il faut l'assouplir par avance en le pliant pour qu'il se roule bien: étaler un rectangle de riz et y étaler la farce avant de le rouler en serrant bien.
  4. Former de grands boudins et les réfrigérer
  5. Pour couper les makis, prendre un grand couteau (idéalement en céramique, ou antiadhésif), et le mouiller
  6. Servir avec de la pâte wasabi et de la sauce tamari










mardi 26 décembre 2017

La grande rétrospective 2017

... Retrouvez nos 13 plus grands succès de cette année 2017:

13. TOFONDUE FOREVER



12. Le bigilla, sorte de houmous maltais



11. Ah comme elles sont loin les longues soirées de juin.... Vivement l'été 2018, qu'on s'en refasse!


10. Une de mes grandes découvertes de l'année attention ça pique!



9. Un scandale. UN SCANDALE.


8. Une boisson hyper rafraichissante




7. Parce qu'on ne mange jamais assez de desserts à la bière: un flambi à l'Orval



6. Superbe soupe finlandaise au faumon fumé: le Lohikeitto




5. ...On ne la présinte plus: la poutine!!!







4. Charleroi forever: les pâtes à la cassonade!!!!


3. Encore une petite douceur inspirée du Canada: le mi cuit décadent au potiron et sirop d'érable!



2. Notre mémorable expédition médiévale !



1. Et pour couronner le tout, gloire au ministre président wallon, notre guide, Willy Borsus!


mercredi 13 avril 2016

Salade de champignons crus à l'ail des ours


Quand on a la chance de trouver de beaux agarics bien fermes et bien frais, rien de tel qu'une bonne salade de champignons crus. Choisissez-les bio (les conventionnels cheap sont pleins d'eau), jeunes et en parfait état (la taille n'a pas d'importance, comme chacune le sait).

Si vous n'avez pas d'ail des ours sous la main, utilisez simplement du persil ou du basilic.


Pour 4 portions
  • 250 gr d'agarics (champignons de Paris),
  • 1/2 citron pressé
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 4 à 5 feuilles d'ail des ours, ciselées
  • sel et poivre

Préparation
  1. Nettoyer les champignons (les essuyer délicatement avec un chiffon en coton, couper le bout du pied)
  2. Les couper verticalement en deux
  3. Les placer dans un saladier avec le jus de citron ou vinaigre, mélanger et couvrir
  4. Laisser agir une heure ou deux à température ambiante: le jus de citron va ramollir les champignons
  5. Préparer une sauce en mélangeant l'huile, l'ail des ours, et un peu de sel et de poivre du moulin
  6. Verser cette sauce sur les champignons
  7. Servir comme accompagnement, voire à l'apéritif, comme des olives


lundi 22 février 2016

Lemon Curd

On trouve déjà plein de recettes de Lemon Curd sur le web, oui mais le mien il est aux châtaignes

Voici toute l'histoire: ça faisait un moment que je pensais très fort à essayer de faire du lemon curd, et c'est l'autre jour en vidant mon dernier pot de confiture de châtaignes que PAF, mais c'est bien sûr: voilà un truc qui donne la texture parfaite...

Bon je sais ce que vous allez dire, la saison des châtaignes et la saison des citrons c'est pas en même temps, du coup bon c'est un peu contre nature sur les bords... Le truc c'est que des châtaignes j'en ai ramassé plein l'année dernière et j'en ai congelé la moitié... Du coup cette recette tombe très bien et s'inscrit même assez bien dans l'opération "je vide mes placards".

Si vous n'avez pas de châtaignes dans le placard, vous pouvez en acheter sous vide ou déshydratées; au pire, vous pouvez faire sans, et ajouter plus d'arrow root... (Mais c'est vraiment mieux avec).



Pour un gros pot (ou deux petits)
  • 15 chataignes
  • 1 citron
  • 200 ml d'eau
  • 200 g de sucre canne
  • 3 càs d'arrow root
  • 4 a 5 càs d'huile de coco

Préparation
  1. Cuire et éplucher les châtaignes (conseil pour des châtaignes congelées entières: faire une entaille ou enlever toute la croute extérieure si elle vient facilement, les faire cuire 10 minutes dans de l'eau bouillante, ensuite les plonger dans l'eau froide et les éplucher complètement)
  2. Prélever 5 à 10 cm2 de zeste du citron, ensuite le presser
  3. Faire bouillir l'eau et le sucre avec les châtaignes. le zeste et le jus du citron et l'huile de coco
  4. Prélever l'écume éventuelle
  5. Laisser bouillonner 5 minutes et ajouter l'arrow root
  6. Laisser bouillonner encore 3 minutes tout en remuant
  7. Retirer du feu et passer au mixeur plongeur, il faut bien bien mixer
  8. Laisser refroidir quelques minutes avant de mettre en pot(s)

lundi 1 février 2016

Vautchon

Une fois n'est pas coutume, commençons notre grande semaine verviétoise par une petite douceur... 

Le vaution, également appelé  vôtion , waution,  vôtchon ou vautchon à Verviers et Jabba the Hutt à Woluwe Saint Pierre, est une sorte de gateau rond et plat composé de fines couches de pâte levée, séparées par des couches de sucre à la cannelle, et servi saupoudré de sucre impalpable. 

Le vaution n'est pas la plus connue des sucreries verviétoises -c'est un peu injuste d'ailleurs parce que sa structure en couches lui donnent une texture absolument scandaleuse, sans parler de la cannelle.




Pour un petit vaution (4 personnes)
  • 300 grammes de farine
  • 15 cl de lait de soja ou d'amandes
  • 20 grammes de levure fraîche
  • 50 gr + 150 gr de sucre de canne
  • 50 gr + 150 gr d'huile de coco
  • 1 càc de sel
  • 2 càs de cannelle moulue
  • 2 càs de sucre impalpable  (en France: sucre glace)
Préparation

La pâte
  1. Faites fondre 50 gr d'huile de noix de coco
  2. Dans un bol, additionner le lait de soja de 10 cl d'eau bouillante et y délayer la levure
  3. Dans un grand saladier, mélanger la farine, le sucre, le sel
  4. Y ajouter l'huile de coco fondue et le lait avec la levure, pétrir
  5. Divier la pâte en 5 boulettes (idéalement, l'une doit être un peu plus grosse que les autres)
  6. Faire lever les boules dans un endroit bien chaud avec un essuie propre dessus, pendant une heure
Le gateau
  1. Mélanger le sucre avec la cannelle en poudre
  2. Abaisser la plus grosse boule de pâte et la poser dans un moule à gateau
  3. Etaler une fine couche de sucre à la cannelle sur la pâte (en laissant 2 cm de bord sans sucre). Y poser ensuite quelques noix d'huile de coco.
  4. Étaler les autres boules de pâte, et placer les disques de pâtes les uns sur les autres,en intercalant à chaque fois une couche de sucre et des de noix d'huile de coco, et en soudant les bords par petites pressions
  5. Recouvrir le vaution et le remettre à reposer une demi-heure
  6. Le cuire au four à 180 degrés pendant 20 à 30 minutes
  7. Saupoudrer de sucre impalpable avant de servir avec un verre de cidre







lundi 11 janvier 2016

Groningse Mosterdsoep

Oui, absolument, de la soupe à la moutarde. C'est super bon, je suis totalement fan. Et en été, la version glacée est sympa aussi.


Pour deux portions
  • 2 càs de moutarde de Groningen (ou de moutarde à l'ancienne)
  • 2 càs d'huile de coco
  • 1 gros poireau
  • 1L de bouillon de légumes
  • 2 càs de farine
  • 2 càs de fécule de mais
  • 20 cl de crème de riz

Préparation
  1. Mélanger la farine et la fécule de maïs
  2. Faire fondre l'huile de coco dans un pelon et y faire revenir le poireau
  3. Une fois cuit, enlever le poireaudu poelon
  4. Déposer dans le poelon le mélange de farines en remuant avec cuillere en bois
  5. Y ajouter le bouillon petit à petit (ne vous en faites pas pour les grumeaux, on va mixer après)
  6. Augmenter le feu, laisser bouillir qq minutes
  7. Couper le feu, remettre les poireaux
  8. Ajouter la moutarde
  9. Retirer le poelon du feu, mixer soigneusement la soupe
  10. Ajouter la crème de riz

Servir:
...avec un chouia de crème de riz épaisse et deux trois germes de moutarde  :)

dimanche 25 octobre 2015

Trompettes des Morts séchées

La Trompette des morts est un de mes aliments préférés. Prenez à peu près n'importe quel plat d'hiver, émiettez des trompettes séchées par dessus, et tout de suite, c'est la classe absolue. Bref, préparez-vous:

Grande semaine à thème prochainement (...genre, la semaine du 2 novembre, évidemment)


Je connais une super place où on peut souvent en trouver plein: le marché de Flagey. Allez, et achetez-en tous. Choisissez les en bon état, fermes et sèches. Si jamais elles sont fort humides elles ne sont peut-être plus très bonnes - et comme vous les payez au poids vous avez d'autant plus intérêt à ce qu'elles soient bien sèches et légères!

De retour à la maison, vous pouvez les faire sécher.

Je les nettoie en les frottant avec un sopalin - et en général je les coupe en deux dans le sens de la longueur, parce qu'il y a souvent des brindilles dans le tube. Ensuite je les étale sur du papier (pas un journal, c'est plein d'encre) pendant un jour ou deux jusqu'à ce qu'elles soient complètement sèches. Attention l'odeur est assez forte -personnellement j'adore mais ça peut déranger vos coloc. Il faudra leur faire un bon petit plat après pour vous faire pardonner.

Une fois bien sèches, vous pouvez les mettre dans des bocaux et les conserver dans le placard tout l'hiver.  Certaines personnes vont jusqu'à les réduire en poudre pour les utiliser comme condiment un peu tout le temps.


>>> Toutes les recettes ici.

mardi 22 septembre 2015

Dessine-moi un Mouton

Comme vous le savez, ce jeudi c'est la fête du sacrifice (Aïd el-Kebir), la grande fête qui commémore le sacrifice de son propre fils consenti par Abraham. Comme la fête du sacrifice est essentiellement marquée par l'empathie et la générosité, de plus en plus de gens choisissent logiquement des alternatives végétariennes. Et au fond le fin mot de l'histoire du sacrifice d'Abraham, c'est quand Dieu finit par dire "Ouais attends non c'est trop cruel, on va remplacer par autre chose".

Voici donc une petite recette festive cruelty free et toute simple: un couscous aux fruits secs et au tofu. Les petits moutons en tofu me rappellent ma communion solennelle, quand ma moman avait commandé une glace en forme d'agneau (... avec une poche de grenadine dans le cou pour faire plus vrai quand j'en couperais la tête) (c'est mignon, hein?)

Si vous ne possédez pas d'emporte-pièces en forme de mouton, rassurez-vous, le tofu est très simple à sculpter. Si si.


Pour deux à trois portions
  • 1 tasse de couscous complet
  • 200 à 250g de tofu fumé
  • 1/2 tasse de pois chiches cuits
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d'ail
  • 1 grosse poignée de pistaches
  • 2 càs de raisins de Corinthe
  • 2 càs de graines de sésame
  • 2 càs de ras el hanout
  • 1 càc de graines de nigelle 
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de paprika fumé
  • 1 pincée de piment de cayenne
  • 2 tranches de citron 
  • le jus du reste du citron
  • 1 càs d'ume su
  • 3 à 4 càs d'huile d'olive
  • Quelques brins de menthe ou de coriandre fraîches


Préparation

- Découper le bloc de tofu en tranches de 5 mm d'épaisseur
- Découper des moutons dans les tranches à l'aide d'un emporte-pièce ou d'un petit couteau
- Faire cuire le tofu à la vapeur 5 minutes (les moutons d'un côté et les chutes de l'autre)
- Ensuite, placer les moutons dans un petit bol et y verser le jus de citron et l'ume su; réserver
- Ecraser les chutes de tofu à la fourchette
- Chauffer une poêle à feu moyen et faire toaster les pistaches, les réserver
- Y faire ensuite popcorner les graines de sésame (avec un couvercle, sérieusement, ça explose)
- Réserver les gaines de sésame toastées avec les pistaches
- Faire chauffer l'huile d'olive dans la poêle à feu doux, y faire cuire l'ail et les échalotes hachées
- Après 5 minutes, y ajouter le ras el hanout, la cannelle, les chutes de tofu écrasées, les pois chiches, le citron haché, et un chouia d'eau si c'est trop sec;
- Remuer et laisser mijoter quelques minutes
- Saler, assaisonner, réserver
- Couper ou réduire le feu sous la poêle
- Toujours dans la poêle, verser le couscous, les raisins, le piment
- Y verser de l'eau bouillante progressivement et laisser gonfler,
- Pour les gourmands: ajouter un filet d'huile d'olive
- Quand le couscous est gonflé, verser les pistaches et le sésame
- Mélanger délicatement, rectifier l'assaisonnement
 - Dresser les petits moutons par dessus, ainsi que quelques grains de nigelle

Servir
Présenter froid ou chaud dans un joli plat, avec de la coriandre et/ou de la menthe




vendredi 14 août 2015

Salade des Capucines

Cette année, c'est la sizaine des Capucines qui gagne le concours cuisine, avec un super plat froid à base de riz très joliment décoré! ...Voilà qui est original, bravo les Lutins!

La recette est nulle, mais je suis très fière de cette photo

Pour deux portions
  • 150g de riz blanc
  • 1/2 bocal de maïs
  • 1/2 nectarine fraîche (c'est la fête aujourd'hui)
  • 3 à 4 càs de câpres
  • 1 petite poignée de persil haché
  • 2 à 3 càs de veganaise
  • Quelques feuilles et fleurs de capucine
  • Facultatif: quelques dés de tofu fumé ou une saucisse de tofu de type "zwan" (ou "knacki")

Préparation

  1. Bien cuire le riz dans une grande casserole d'eau salée (pour un vrai goût scout, ajouter 5 à 10 minutes au temps de cuisson mentionné de l'emballage) 
  2. Le laisser refroidir
  3. Couper la nectarine en petits morceaux, ainsi que les feuilles de capucine
  4. Mélanger tous les ingrédients - sauf les fleurs à laisser au dessus pour faire joli (... mais elles se mangent, hein!)






mardi 5 mai 2015

Champignons à la Saint Feuillien

Retenez bien ceci:


Le Hainaut,
C'est Beau.

... Comme vous le savez tous, nous sommes en 2015 et notre très charmante ville de Mons est la capitale de l'Univers. C'est donc un plaisir et un honneur pour moi de vous proposer cette super recette montoise.

D'autres recettes hennuyères suivront tout au long de la saison!




Pour 2 portions
  • 300g de petits champignons de paris (agarics)
  • 2 càs d'huile de coco (ou toute autre huile pour cuisson)
  • 1/2 poireau ou 1 jeune oignon
  • 1/2 bouteille de St Feuillien triple
  • 1/2 boite de crème de soja
  • un petit bouquet de fines herbes (estragon, persil, aneth ... ou pour une version plantes sauvages: ail des ours, lierre terrestre, lamier blanc, cardamine, ...)
  • poivre noir
  • sel

Préparation
  1. Dans une casserole, faire cuire le poireau et les champignons (entiers) dans l'huile de coco, à feu  doux à moyen
  2. Ne pas couvrir, l'eau des champignons doit pouvoir s'évaporer (...et il peut y en avoir beaucoup)
  3. Après 10 minutes, ajouter la Saint Feuillien
  4. Poursuivre la cuisson 5 à 10 minutes, toujours sans couvrir
  5. Ajouter la crème et bien mélanger. cuire encore quelques minutes et couper le feu
  6. Ajouter le sel, poivre, les fines herbes hachées.

Servir bien chaud, sur une bintje au four, un stoemp ou une bonne purée, et avec un verre de St Feuillien ou de vin blanc.

vendredi 24 avril 2015

Houmours

Pour terminer notre grrrrande quinzaine, une recette évidente, toute simple, et merveilleuse.

Et pourquoi des oranges? Mais pour faire écho au maitrank que vous allez boire avec!




Pour 3 à 4 portions

  • 400g de pois chiches cuits
  • Le jus d' 1/2 orange
  • 1 poignée d'ail des ours
  • 1 gros filet d'huile d'olive
  • 1 càs de vinaigre balsamique (blanc de préférence)
  • 1 grosse pincée de sel
  • 1 petite pincée de graines d'anis
  • 1 petite pincée de piment

Préparation

... Tout mixer.

Alternative

En remplaçant les pois chiches par un avocat - et l'anis par du cumin - vous obtenez bien sûr un excellent guacamours.



vendredi 17 avril 2015

Ajoblanco des ours

En général j'évite d'utiliser de l'ail cru dans mes recettes, non seulement ça me donne une haleine de zombie mais en plus ça me donne vaguement mal à l'estomac dans les heures qui suivent. Du coup je cuis généralement les gousses d'ail quelques minutes au four avant de les utiiser... Alors idéalement il vaut mieux avoir en permanence quelques gousses d'ail cuites dans le frigo, pour éviter de devoir mettre de l'ail tout chaud dans un gazpacho par exemple... Alternativement, MIRACLE! - on peut utiliser de l'AIL DES OURS bien sûr! C'est beaucoup plus frais, doux et digeste qu'une gousse d'ail.

Voici justement une recette de type gazpacho: l'AJOBLANCO. Ah! Je me souviendrai toute ma vie du jour où j'ai découvert l'ajoblanco - c'était le 19 février 2011 à Málaga (dans un formidable restaurant appelé Cañadu que je vous recommande avec emphase). C'est un potage andalou à base de vieux pain, d'eau, d'huile d'olive et surtout d'amandes, que l'on sert bien frais avec quelques morceaux de fruits en garniture. Celui-ci sera légèrement verde, car on y remplace l'ail par des feuilles d'ail des ours.



Pour deux portions
  • 3 tranches de pain blanc
  • 400 à 600 ml d'eau
  • 3 càs d'huile d'olive
  • 3 càs de crème d'amandes, voire plus si affinités
  • 5 ou 6 petites feuilles d' ail des ours
  • qq fleurs d'ail des ours
  • 1 petite poire
  • une pincée de sel, un peu de poivre noir éventuellement

Préparation
  1. Faire tremper le pain dans l'eau. S'il est tout sec - et en principe c'est pour ça que vous en faites un ajoblanco- ça prendra un peu plus de temps. N'hésitez pas à le laisser une heure au frigo.
  2. Ajouter l'huile, la crème d'amandes, le sel et les feuilles d'ail des ours et tout mixer au mixe-soupe (mixeur-plongeur)
  3. Servir bien froid avec une fleur d'ail des ours et quelques petits morceaux de poire.

Remarque
Il doit être possible de réaliser un ajoblanco sans gluten avec un reste de riz nature à la place d'un reste de pain...

lundi 23 mars 2015

Salade de chicons aux poires et cresto

Je n'aime pas poster des recettes de salade mais celle-ci c'était trop de la bombe... Vite VITE courrez au marché pendant que c'est encore la saison des chicons!



Pour la salade:
  • 3 chicons
  • 1 poire
  • 1 poignée de noix de grenoble

Pour la sauce cresto:
  • 1 petite botte de cresson
  • 1 poignée de noix de cajou, 
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 1 càs de levure maltée
  • 1 grosse pincée de sel

Préparation:
  1. Pour le cresto, commencez par hacher les noix de cajou avec le sel et la levure. réservez dans un bol
  2. Hacher le cresson avec l'huile d'olive
  3. Quand le cresson est bien haché, remettre les noix de cajou dans le hachoir et remixer encore quelques secondes.
Hacher les noix séparément permet de garder des petits morceaux croquants
  1. Pour la salade: mettoyer les chicons, enlever les culs amers, les couper en rondelles (les chicons)
  2. Nettoyer la poire et la couper en rondelles
  3. Mélanger le chison, la poire et la sauce
  4. Servir immédiatement avec une poignée de cerneaux de noix




Pindaballekes


Je fais souvent des burgers à base de cacahuètes avec des restes de cacahètes apéritives qui trainent dans le fond du placard. La dernière fois, mes burgers étaient vraiment trop chargés en cacahuètes... du coup, j'ai décidé d'utiliser le reste de la pâte pour faire plutôt des petites boulettes.

C'est encore un truc facile à congeler et dégeler - super pratique pour les fêtes improvisées.




Pour 36 boulettes

  • 1 tasse de cacahuètes apéritives
  • 3 càs de pindakaas
  • 1 grosse carotte
  • 1 oignon
  • 1 càs de purée de gingembre (ou du gingembre frais)
  • 3 ou 4 gousses d'ail
  • 1 càs sésame
  • 1 càs graines de pavot
  • 1 càs de mélange d'épices au choix (style curry, garam masala, ...)
  • coriandre moulue
  • cumin moulu

Préparation
  1. Mixer les cacahuètes dans un hachoir, réserver dans un grand saladier
  2. Peler la carotte, la couper en petits bouts et la mixer dans le hachoir avec la pâte de gingembre. Verser la purée de carottes dans le saladier
  3. Éplucher, couper et mixer l'oignon, ajouter dans le saladier
  4. Ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger
  5. Idéalement, placer quelques heures au réfrigérateur
  6. Façonner les boulettes... Ma technique: je les roule avec les doigts de la bonne main dans la paume de l'autre main... C'est plus facile avec les mains mouillées, et j'utilise un pinceau en silicone et un gobelet d'eau pour les remouiller régulièrement. Quand on acquiert la technique il y a moyen de devenir raisonablement rapide.
  7. Déposer les boulettes sur une plaque ou sur la grille du four avec une feuille de papier sulfurisé.
  8. Cuire au four 10 à 20 minutes à 180 degrés

Servir

...Avec de la véganaise et/ou de la sauce piquante.


Congélation
  • Une fois les boulettes refroidies, on peut les transvaser dans des petits sacs de congélation.
  • Pour réchauffer les boulettes congelées, quelques minutes au four suffisent.


vendredi 27 février 2015

Salade du maître d'armes... des graines, mais pas que.


So what do vegan zombies eat? ...  

GRAINNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNZ!!!





Graines toastées

Ce n'est même pas une recette, mais des potes venus manger l'autre jour me l'ont quand même demandée... Je me suis dit que ça valait le coup de partager...

Ingrédients

Graines de pavot, sésame, lin, tournesol, et surtout de courge, en quantités variables.

Préparation

Les faire chauffer quelques minutes à feux moyen dans un poelon antiadhésif - sans huile, sans rien... Mais avec un couvercle: ça poppe comme du pop corn! Les graines de courge en particulier prennant une consistance légère et croquante, c'est fabuleux.

Servir ...

Ajouter juste avant de servir.
On peut en faire plein et les conserver dans un bocal, évidemment.



Ma vinaigrette culte

Ingrédients

1 càs de confiture de myrtilles ou de framboises (sans pépins)
2 càs de moutarde de dijon
1 càc de thym
vinaigre balsamique
huile d'olive 

Préparation

Bien mélanger la confiture, la moutarde et le thym, ensuite ajouter le vinaigre, bien mélanger, et finalement l'huile...

feuille de chêne avec de jeunes pousses de cresson, vinaigrette culte et graines toastées







dimanche 7 décembre 2014

Chicons aux noisettes

* * * spécial fêtes! Trop cool! * * *




Les feuilles de chicon, c'est la classe. Quand elle reçoit des étrangers, ma maman prépare toujours des feuilles de chicons pour l'apéritif. Avec un petit tchiniss dedans: un peu comme ces cuillères à zakouskis en porcelaine, sauf que là tu manges la cuillère. C'est quand même bien fait ce truc.

Cette tartinade sucré-salé aux noisettes se marie juste parfaitement avec l'amertume des chicons. 


Ingrédients (pour 7 ou 8 feuilles) (donc, je dirais, une personne, en fait):

1 chicon

4 cuillères à soupe de pâte de noisettes
3 cuillères à soupe de raisins de corinthe, marinés dans du pêket ou de la bière
1 échalote hachée finement
1 càc de thym
1 pincée de marjolaine
1 pincée de sauge

Préparation

1. Il suffit de mélanger dans un bol la pâte de noisette, l'échalote, les raisins et les herbes.

2. Idéalement, on peut laisser reposer quelques heures

3. Servir une cuillère à café de pâte au creux de chaque feuille de chicon.


J'ai menti. La pâte, c'est pas sucré-salé, en fait c'est juste sucré. Mais on s'en fout. Ce qui compte, c'est que c'est bien sympa avec un vin blanc frais (genre, vinho verde). Ou alors juste du Crémant. On a dit qu'on faisait la fête et que c'était classe.