Affichage des articles dont le libellé est printemps. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est printemps. Afficher tous les articles

vendredi 23 avril 2021

Beignets de lierre terrestre

La plupart des fleurs comestibles se prêtent avec grâce à la confection de beignets: capucines, fleurs de courge, fleurs de sureau, ... Il y en a pour tout le printemps et tout l'été! 

Le lierre terrestre et ses jolies fleurs bleues sont également délicieux en beignets, que ce soit à l'apéritif avec un filet de citron, ou, pour un entremets hors des sentiers battus, avec du sucre impalpable.



Pour deux ou trois portions
  • Une poignée de brins de lierre terrestre
  • 1/2 bière blonde
  • 1/2 tasse de farine
  • Huile pour friture
Préparation
  1. Préparer la pâte à beignets en mélangeant la bière et la farine
  2. Nettoyer et éponger les brins de lierre terrestre, les tremper par petites grappes dans la pâte à beignets et faire frire ces petites grappes dans l'huile
  3. Servir immédiatement

jeudi 22 avril 2021

Ragoût de lierre terrestre aux cacahuètes

Encore un plat fusion inspiré des cuisines africaines - en l'occurence un mafé sénégalais. 


Pour deux portions

  • quelques grosses poignées de lierre terrestre, haché
  • quelques càs de pindakaas (beurre de cacahuète)
  • 1 ou 2 càs de coulis de tomates
  • 1 oignon haché
  • 1 gousse d'ail
  • quelques cm de gingembre râpé
  • 1 peu de piment sous n'importe quelle forme 
  • huile végétale (éventuellement une huile de palme avec un label durable)
  • facultatif: un pincée de soumbala, une pointe de couteau de tofu fermenté, un peu de jus de citron

Préparation

  1. Faire dorer dans l'huile l'oignon haché avec l'ail, le gingembre, le piment 
  2. Ajouter le coulis de tomate et le pindakaas: si jamais votre pindakaas est trop dur, vous pouvez préalablement le mixer avec le coulis de tomate pour obtenir une purée homogène; 
  3. Ajouter les autres condiments éventuels
  4. Couper le feu, bien mélanger et ajouter le lierre terrestre tout à la fin
  5. Servir avec du riz, du chikwangue, de l'attieke ou des bananes rôties


mardi 20 avril 2021

Pesto de lierre terrestre

Pour apprécier la saveur de certaines herbes sauvages, rien de tel qu'un pesto artisanal, servi sur un plat tout simple - des pommes de terre au four, des blinis ou encore des gnocchi, avec quelques cubes de tofeta.

L'idéeal c'est de trouver des pommes de terre primeur, bien fermes - mais bon c'est encore un peu tôt.



Pour deux portions

  • une grosse poignee de lierre terrestre (RAPPEL: le lierre terrestre est comestible et n'a rien à voir avec le lierre commun, qui, lui, est toxique).
  • une petite poignée d'ail des ours ou une gousse d'ail
  • huile d'olive ou de noix
  • quelques cerneaux de noix
  • sel

Prepartion

  1. Si vous le souhaitez, ôter quelques fleurs du lierre terrestre pour décorer le plat au moment de servir
  2. Pour un pesto dans les regles de l ail, utiliser un pilon et mortier pour ecraser tous les ingredients. Pour un pesto de carolos, comme moi, utiliser un mixer
  3. Servir avec des pommes de terre au four et un verre de vin blanc (comme ce vermentino, qui resonne incroyablement avec l ail)



Pimms Fleur Bleue

Connaissez-vous le Pimms, le variant britannique de l'Apérol?

Eh oui, avec l'arrivée des beaux jours, rien de tel qu'un ponch pour animer vos garden parties... Et dans la catégorie ponch, rien de tel que le Pimms pour une britannique touche très distinguée!

Cette année, lancez la tendance: soyez la première de votre cercle d'amis à remplacer la menthe par du lierre terrestre! L'arôme du lierre terrestre exhauste délicatement les saveurs du pimms et des fruits, tandis que ses charmantes fleurs bleues y apportent une note chic et de bon goût. 

(RAPPEL: le lierre terrestre est comestible et n'a rien à voir avec le lierre classique, qui lui est toxique).


Pour une petite cruche

  • 20 cl de pimms
  • 40 cl de citronné (limonade artisanale le plus simple possible)
  • 4 ou 5 rondelles de concombres
  • Quelques rondelles d'oranges ou autres agrumes
  • Eventuellement quelques autres fruits de saison en petits morceaux, voire quelques rondelles de rhubarbe;
  • Une belle poignée de lierre terrestre (avec plein de fleurs si possible)
  • Beaucoup de glaçons

Préparation

  1. Nettoyer le lierre terrestre et frottez-le entre vos doigts pour en exprimer l'arôme 
  2. Le faire mariner quelques heures à l'avance dans le pimms, avec les fruits et le concombre, histoire que ça infuse
  3. Juste avant de servir, les glaçons et le citronné
  4. Ajouter éventuellement quelques brins ou fleurs de lierre terrestre sur chaque verre pour faire joli

Variantes

Pour une version sans alcool, omettez le pimms ou remplacez-le, par exemple, par deux petites bouteilles de crodino rosso.

De façon générale, le lierre terrestre convient à toutes sortes de boissons, tisanes et autres aïstis. C'est une plante rafraîchissante et miraculeuse qui soigne toutes sortes d'afflictions.



samedi 6 juin 2020

Beignets de fleurs de sureau

Aussi délicieux à l'apéro, avec un filet de citron et du sel fumé, qu'en dessert, avec du sucre impalpable...



Pour une douzaine de beignets
  • 12 ombelles de FDS
  • 1 Bière blonde (j'ai utilisé un corne du bois des pendus parce que bon j'avais que ça, et c'était bien bon)
  • 1/2 tasse de farine
  • 1 càs de levure chimique pour patisseries ou de bicarbonate de soude
  • Huile de friture 
  • 1 pincée de sel
  • Pour servir: soit du citron et du sel fumé, soit du sucre impalpable
Préparation
  1. Préparer la pâte à beignets en mélangeant la farine, la bière et  la levure, et la laisser reposer une petite demi heure 
  2. Nettoyer et bien sécher les fleurs
  3. Faire chauffer l'huile; plonger les fleurs dans la pâte et les faire frire quelques minutes
  4. déguster rapidement

jeudi 4 juin 2020

Taboulé au sureau

Encore une recette très rafraîchissante et réconfortante. 



Pour trois ou quatre portions 
  • 3 ombelles de fleurs de sureau
  • 2 bonnes grosses poignées de persil plat
  • 1 bonne grosse poignée de menthe
  • Quelques brins de ciboulette, et même deux trois fleurs si vous avez
  • 1/2 tasse de couscous
  • 1 filet de jus de citron
  • 1 ou 2 càs de raisins secs
  • Un beau filet d'huile d'olive fruitée
  • Assaisonnement: sumac, piment séché, un chouia de sel marin

Préparation
  1. Verser un peu d'eau chaude sur le couscous pour le réhydrater, mettre les raisins avec
  2. Laisser gonfler et refroidir, en tripotant avec une fourchette pour séparer les grains
  3. Nettoyer les fleurs et les herbes et les hacher très finement
  4. Mélanger tous les ingrédients en sifflotant joyeusement
  5. Servir frais avec éventuellement un petit dressing au tahini

samedi 30 mai 2020

BLITVA

Des patates, des bettes. De l'huile d'olive, de l'ail. Cette recette est la preuve ultime que les Croates ont tout compris à la vie.



Pour deux portions
  • 1 petite botte de bettes
  • 300 g de pommes de terre (prenez des petites bien fermes, je recommande les cornes de gatte)
  • 3 gousses d'ail frais
  • 1 petite rasade d'huile d'olive
  • 1/2 citron

Préparation
  1. Nettoyer les pommes de terre, les couper en morceaux (en 4 dans le sens de la longueur), et les faire cuire 10 minutes dans un peu d'eau salée (attention à ce qu'elles ne soient pas trop cuites)
  2. Nettoyer les bettes. Séparer le blanc du vert, ensuite hacher grossièrement. verser un filet de citron par dessus
  3. Écraser les gousses d'ail et les faire cuire dans l'huile d'olive, à feu doux, dans une grande poêle.
  4. Y ajouter les pommes de terre avec une demi louche de leur eau de cuisson, et ensuite les feuilles de bettes; remuer, couvrir et laisser cuire cinq minutes
  5. Saler, poivrer, rectifier l'assaisonnement

lundi 11 mai 2020

Soparnik

Le soparnik est un grand classique de la streetfood croate. Il s'agit - attention, Nivelloises, Nivellois, accrochez-vous: d'une TARTE AU BETTES!!!! (Et pour la recette de la tarte al djote c'est ici).

En plus, la recette traditionnelle est végétale au départ, ce qui fait toujours plaisir.


Notez aussi qu'à défaut de bettes, vous pouvez utiliser des épinards ou du chou - par exemple du chou fermier (kale), ou du chou noir de Toscane.

Ingrédients

  • 5 ou 6 grandes feuilles de brick
  • 1 botte de bettes
  • 1 botte d'oignons nouveaux
  • 2 ou 3 gousses d'ail
  • 1 petite poignée de persil frais
  • 5 cl d'huile d'olive
  • sel et poivre noir

Préparation

  1. Nettoyer et hacher les bettes, les oignons, l'ail et le persil
  2. Les faire revenir dans l'huile d'olive, assaisonner
  3. Disposer les feuilles de brick dans un plat de n'importe quelle forme. J'utilise un plat rond en silicone que je démoule sur une grille ou feuille de cuisson avant de  mettre le soparnik au four.
  4. Procéder comme suit: placer une feuille horizontalement, la badigeonner, placer la feuille suivante dans l'autre sens, badigeonner, etc. L'idée est de pouvoir replier les parties de feuilles de pâtes qui dépassent du moule pour refermer la tourte après avoir mis la farce
  5. Disposer la farce sur le fond, bien étaler 
  6. Replier les pans de pâte de façon à tout recouvrir, tout en badigeonnant entre chaque feuille
  7. Démouler sur une plaque ou grille de cuisson et faire cuire au four, une vingtaine de minutes à 180 degrés

vendredi 24 avril 2020

Les makis du maquis

C'est reparti pour une super recette aux herbes sauvages. Et par la même occasion, si vous avez au fond du frigo un bocal de raifort acquis il y a plusieurs années dans un moment d'égarement -  personne ne vous juge- c'est l'occasion de vous en débarrasser.


Pour deux portions

  • 150 grammes de riz rond style bomba
  • Une sélection d'herbes du sauvages: ail des ours, lierre terrestre, orties, etc.
  • Quelques càs de tamari
  • Selon vos disponibilités: graines de sésame, tofu lactofermenté, radis, concombre, ... 
  • Du wasabi, ou bien, selon vos disponibilités: pâte de raifort, moutarde, tahini, piment, ail, huile, vinaigre, jus de citron, ... à mixer/goûter/rectifier...




Préparation

  1. Faire cuire le riz et le laisser refroidir
  2. Laver les herbes et les mixer avec le raifort et tous leurs amis
  3. Pour façonner les makis, je me suis amusée à découper une boîte de lait de soja pour l'utiliser comme tapis, ça marche pas trop mal. Il faut l'assouplir par avance en le pliant pour qu'il se roule bien: étaler un rectangle de riz et y étaler la farce avant de le rouler en serrant bien.
  4. Former de grands boudins et les réfrigérer
  5. Pour couper les makis, prendre un grand couteau (idéalement en céramique, ou antiadhésif), et le mouiller
  6. Servir avec de la pâte wasabi et de la sauce tamari










mercredi 25 mars 2020

Soupe aux orties de Jalhay

On le savait déjà: à Jalhay, on a compris le vrai sens de la vraie vie. Et ça, c'est chou.


L'autre jour, je suis tombée sur le vieux grimoire de ma grand-mère:


Alors que je le feuilletais avec émotion, j'eu la surprise de tomber sur une feuille de papier glacé pliée en deux et cachée dans le chapitre légumes verts: c'était une recette de soupe aux orties de Jalhay soigneusement découpée dans un magazine.

Précision: c'est la recette qui est de Jalhay, pas les orties. Ils n'ont pas leur propre variété d'orties: on ne peut pas tout avoir, faut pas pousser.


Une chouette recette à tester et à partager, par ce beau printemps où les orties poussent partout et sont plus faciles à trouver que le PQ (et c'est tant mieux, parce que la soupe au PQ c'est moyen)

Pour deux portions

  • Une bonne poignée d'orties (ne prendre que les têtes)
  • 1 poireau
  • 1 oignon
  • 1 pomme de terre
  • 2 càs d'huile de tournesol ou autre (notez qu'on ne cuisinait pas à l'huile d'olive dans le Jalhay des années 60)
  • 1L d'eau 
  • sel, poivre

Préparation

  1. Prélever les feuilles d'ortie et les laver avec amour
  2. Eplucher et nettoyer la pomme de terre, le poireau et l'oignon; les couper en morceaux et les faire cuire dans l'huile à feu modéré (couvrir)
  3. Ajouter l'eau, faire bouillir jusqu'à ce que les légumes soient cuits
  4. Ajouter les feuilles d'orties, couper le feu, mélanger
  5. Une fois les feuilles ramollies, mixer finement
  6. Assaisonner et rectifier
  7. Servir éventuellement avec un pet de crème végétale





mardi 10 décembre 2019

Feuilletés d'agneau et velouté de basilic à la Blanche de Namur

Une recette un brin printanière et nonobstant bien sympa pour une entrée de Noel: la fraîcheur sophistiquée du basilic apporte une touche originale, tout en se mariant très bien avec le reste d'un menu de Noel.

Notez que cette recette est moins chère et beaucoup plus rapide que la version de Louis Willems, dont je vous passe les détails.


Pour 5 portions
  • 33 cl de bière blanche (Louis Willems utilise de la Blanche de Namur, qui est parfois difficile à trouver: personnellement: alternativement, je recommanderais la Brunehaut, en plus elle est bio et sans gluten)
  • 20 cl de crème de soja
  • Une botte de basilic frais
  • 600 ml de bouillon de légumes
  • 3 càs de fécule de maïs
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 2 càs de saumure de tofu fermenté chinois (à défaut: 1 càs d'huile d'olive avec une pincée d'ail séché et une pincée de sel un peu fancy - sel fumé, sel aux algues, ...)
  • 1 càs d'origan séché
  • Poivre blanc

Préparation
  1. Dérouler la pâte feuilletée, la badigeonner avec la saumure de tofu, émietter l'origan séché par dessus
  2. Plier le grand disque de pâte en deux (c'est plus facile en laissant le papier); passer deux trois coups de rouleaux à tarte pour la comprimer et l'étaler un peu plus sur les bords
  3. Découper les moutons dans la pâte à l'aide d'emporte-pièces adéquants. Notez que selon les emporte-pièces dont vous disposez, vous pouvez remplacer l'agneau par de la dinde, du canard, du faon, du cochon, ou Saint Nicolas. 
  4. Faire cuire les moutons au four environ 15 minutes à 180 degrés (bien surveiller)
  5. Préparer ensuite la crème de basilic à la bière: commencer par mixer la fécule de maïs et le bouillon; transvaser dans une casserole et porter à ébullition en remuant constamment jusqu'à épaississement; si jamais ça devient trop épais, ajouter simplement un peu d'eau
  6. Oter du feu, verser la bière dans la casserole et remuer encore un peu pour bien mélanger
  7. Nettoyer le basilic, garder quelques têtes pour la déco, ôter les tiges, et mixer les feuilles avec la crème de soja et un peu de sel
  8. Verser la crème au basilic dans la casserole, remuer, poivrer généreusement et rectifier l'assaisonnement
  9. Pour dresser les assiettes: dans une assiette creuse, verser d'abord le velouté, et y déposer ensuite trois ou quatre petits moutons, et un petit brin de basilic pour faire joli
  10. Servir avec une bière blanche ou un vin blanc assez gras.


mercredi 12 juin 2019

Arroz con grelos




La cuisine portugaise n'est pas réputée pour être la plus vegan friendly d'Europe, hélàs, et c'est d'autant plus dommage venant d'un pays de potagers, où l'on trouve une incroyable diversité de légumes, tous riches en saveurs et en caractère.

Voici toutefois au moins une recette traditionnelle bien végétale, qui met à l'honneur, en toute simplicité, un des légumes les plus prisés au Portugal: les grelos.

Les grelos sont l'équivalent des cime di rapa italiennes; il peut également s'agir de fanes de navets: si vous cultivez des navets ou trouvez des navets vendus avec leurs fanes sur un marché, ceci est votre jour de chance! Sinon, on vend régulièrement des grelos ou des cime di rapa dans les épiceries portugaises (y compris au rayon surgelés), les épiceries italiennes, certaines épiceries turques, ou encore sur les marchés. Pour les inconditionnel-les de l'agriculture bio, notez que l'ArchenTerre en produit et en vend régulièrement.


J'adore les fanes de navets crues, picklées ou vapeur, mais dans la cuisine traditionnelle portugaise, on les cuit dans de l'eau bouillante (parfois longtemps), afin de les rendre un peu moins amères. Ça m'arrive de faire ça mais alors je garde quand même l'eau de cuisson pour faire une soupe. D'autre part, quand j'y pense, je plonge les grelos cuits dans de l'eau glacée avec un filet de citron pour qu'ils restent vert petant.

Pour deux portions
  • Une botte de grelos (cime di rapa)
  • 120 g de riz portugais de type Carolino
  • 2 ou 3 gousses d'ail
  • 2 ou 3 càs d'huile d'olive
  • 1 petite feuille de laurier frais
  • Sel marin, piri piri
Préparation
  1. Nettoyer les cime di rapa et les couper en morceaux (jeter les tiges dures, ne garder que les feuilles et la partie supérieure de la plante, avec les fleurs)
  2. Les cuire quelques minutes dans de l'eau bouillante salée, les réucpérer avec une grosse pince et les plonger dans de l'eau glacée pour qu'ils restent bien verts
  3. Ensuite, cuire le riz comme pour un risotto: faire chauffer l'huile dans une casserole avec l'ail et le laurier, y verser le riz et remuer régulièrement; une fois que le riz est translucide, y verser progressivement de l'eau chaude (au fur et à mesure que le riz gonfle), tout en remuant régulièrement.
  4. Notez que le plus simple est d'utiliser l'eau de cuisson des grelos, à moins que vous ne la trouviez trop amère
  5. Ajouter les grelos cuits en fin de cuisson, ainsi qu'un filet d'huile d'olive
  6. Saler et poivrer
Alternativement

Si ça ne tenait qu'à moi, je trouve plus simple de hacher les grelos crus et de les ajouter directement au riz quelques minutes avant la fin de la cuisson, mais il paraît que c'est plus amer. A vrai dire, les grelos sont souvent amers effectivement mais notez que certaines variétés de navets peuvent avoir des fanes au goût plus délicat.  

Syndicat d'initiative

Tout comme Covilhã a son festival du panais, la sympathique ville de MIRA (située entre Aveiro et Figueira da Foz) organise quant à elle chaque année une feria dos grelos. Décidément, voilà un pays qui sait célébrer dignement ses légumes! C'est pas demain qu'on verra un festival des fanes de navets à Marchienne-Docherie.


Oui: au festival des fanes de navet, il y a du gin au navet et de de la glace au navet. Ça nous change de pistache - vanille.

vendredi 7 juin 2019

Caldo Verde

Le caldo verde est la soupe portugaise la plus célèbre et la plus emblématique. Il s'agit d'une soupe au chou cavalier (couve-galega), le chou que l'on voit pousser dans tous les potagers portugais. Si vous n'avez pas de potager portugais sous la main, vous pouvez trouver de la couve-galega dans les épiceries portugaises, au moins au rayon surgelés, voire fraîche si vous avez de la chance et selon la saison. A défaut de chou cavalier, toutefois, vous pouvez utiliser une autre variété de chou non pommé, comme du chou fermier (kale), du chou noir de Toscane (chou palmier), voire du chou de Jalhay. 


Un principe essentiel de la cuisine portugaise: pour faire un caldo verde ou toute autre soupe digne de ce nom, il faut respecter la procédure suivante:
  1. cuire une partie des légumes dans le bouillon (généralement les légumes de base: pommes de terre, oignons)
  2. bien mixer
  3. ajouter le reste des légumes, finement hachés (généralement les légumes guest stars et/ou l'une ou l'autre légumineuse), et terminer la cuisson
Le but est d'avoir une structure bien crémeuse ET des morceaux. Sinon, ça fait bouillie pour bébés. 

Pour trois ou quatre portions
  • Deux ou trois feuilles de chou portugais 
  • Deux ou trois pommes de terre à chair ferme
  • Deux ou trois gousses d'ail
  • Quelques càs d'huile d'olive
  • 1 oignon
  • 750 ml de bouillon de légumes
  • Quelques rondelles d'oignon rouge fermenté
  • sel fumé
Préparation
  1. Cuire l'oignon et les pommes de terre dans le bouillon, mixer finement
  2. Hacher très très finement le chou et l'ajouter dans la casserole
  3. Laisser cuire encore un bon 5 minutes
  4. Servir avec une rondelle d'oignon rouge confit pour faire joli

mardi 21 mai 2019

Victorian sponge cake

THE gateau victorien par excellence, le Victoria Sponge est tellement emblématique qu'il a son propre émoticône (allez taper cake dans whatsapp...). Il est devenu assez facile d'en trouver des versions vegan au Royaume Uni, mais en attendant vos prochaines vacances sur les Terres de Sa Majesté, voici une recette pour faire votre propore Victoria Sponge à la maison, et ainsi épater tous vos amis.


Pour dix à douze parts 

Pour le gateau:
  • 400g de farine
  • 100 g de fécule de maïs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 200g de sucre fin
  • 100ml d'huile de coco désodorisée (ou d'huile de tournesol désodorisée, ou ce que vous avez l'habitude d'utiliser)
  • 400ml de lait d'amande
  • 1 citron
  • 1 càc de vanille en poudre
Pour la garniture:
  • 150 g de confiture de framboises
  • 400 g de tofu nature
  • 5 cl de crème de soja
  • 3 càs d'huile de coco désodorisée
  • Vanille en poudre
  • 1 citron (jus et peau)
  • 100 g de sucre impalpable
  • Pour la touche finale: des framboises fraîches, des fraises, ou, à défaut, des pétales de rose


Matériel

Il va falloir cuire deux gateaux ronds de la même taille (en tout cas, le diamètre). J'ai utilisé un moule clipsable et un moule en sillicone qui par chance font quasi le même diamètre: lors de la construction du gateau, j'ai placé le légèrement plus large en dessous...

Sinon, si jamais vous n'avez qu'un seul moule, vous pouvez y cuire les gateaux successivement.

Autres ustensiles nécessaires: une spatule, un mixeur, une douille, et un joli plat qui fait classe.


Préparation

La veille
  1. Mélanger dans un grand bol la farine, le sucre, la fécule, la levure chimique, la vanille
  2. Mélanger le lait d'amandes et le jus de citron dans une tasse
  3. Faire fondre l'huile de coco et l'incorporer progressivement au mélange à base de farine
  4. Incorporer également le lait cailléet l'écorce de citron rapée
  5. Bien pétrir et diviser en deux boules 
  6. Disposer chaque boule dans un moule et faire cuire au four à 180 degrés une petite demi heure (surveiller)
  7. Quand les gateaux sont cuits bien les laisser refroidir, et les démouler
  8. Préparer la crème blanche: couper le tofu en blocs et le faire cuire à la vapeur, ensuite mixer les blocs de tofu avec la crème de soja, le jus de citron et un peu d'écorce râpée, une pincée de vanille, le sucre et l'huile de coco fondue. Il faut bien mixer jusqu'à ce que ça devienne magnifiquement homogène.
  9. Maintenant allez dormir et vous continuerez demain
Le jour J
  1. Il est préférable de monter le Victoria Sponge peu avant de le servir
  2. Placer un des gateaux ronds sur le joli plat
  3. Étaler une généreuse couche de confiture de framboise sur le gateau
  4. À l'aide de la douille, disposer une couche de crème blanche par dessus la couche de confiture de framboise
  5. Placer ensuite délicatement le deuxième gateau par dessus le premier
  6. Toujours à l'aide de la douille, recouvrir le haut du gateau de jolies petites volutes de crème blanche
  7. Pour finir, la touche finale: disposer des framboises fraîches ou des pétales de rose séchées sur l'ultime couche de volutes de crème. 
  8. Garder au frais jusqu'au moment de servir, allez revêtir votre costume de soubrette et apporter le gateau dans la salle à manger en grande cérémonie, en le portant à deux mains devant vous, à deux mètres du sol. Une musique majestueuse s'impose.
Le making of





Syndicat d'initiative
Personnellement, j'ai adoré j'ai adoré le Victoria Sponge de Seeds for the Soul (Edinburgh) et celui de Lele's (Londres), par exemple.

Seeds for the Soul



...L'EMOTICONE

Résultat de recherche d'images pour "cake emoticon"



vendredi 12 avril 2019

Coronation Cauliflower

Parfait pour garnir un britannique sandwiche, ou simplement servi avec du riz, le coronation chou fleur est désormais un classique. C'est une réinterprètation vegan du célèbre "coronation chicken" créé par la cheffe Rosemary Hume pour le couronnement de la Reine Elizabeth II en 1953.

Pour les gens qui en ont marre du chou fleur, retrouvez une précédente recette, le coronation lupeh  (c'est un peu plus corsé et dense que la recette au chou fleur)





Pour 3 à 4 portions
  • 1 magnifique chou fleur
  • 1 bonne pincée de grains de coriandre moulus
  • 1 bonne pincée de poivre noir
  • 1 bonne pincée de vanille
  • 1 bonne pincée d'ail en poudre (facultatif) 
  • 2 ou 3 têtes de clou de girofle écrasées
  • 1 feuille de laurier indien ou de laurier normal
  • 1 bonne pincée de cannelle moulue ou 1 petit morceau de cannelle
  • 1 petit morceau de macis ou une pincée de macis moulu
  • 1 càs de mangue séchée en poudre (amchoor -vendu en épicerie indienne)
  • 1 grand morceau de gingembre frais, râpé
  • 1 petit morceau de curcuma frais, râpé
  • 2 à 3 càs de veganaise
  • 2 à 3 càs de crème de soja nature 
  • 2 càs de raisins de corinthe, ou quelques abricots secs coupés en patits morceaux
  • 1 pincée de safran
  • 1 jus de citron
  • 2 à 3 cm2 de zeste de citron et/ou d'orange
  • du sel
Pour servir:
  • Soit avec du riz basmati, soit en sandwich sur du pain de mie
  • 1 poignée de coriandre fraîche
  • 2 à 3 càs d'amandes effilées, toastées

Préparation
  1. Nettoyer le chou fleur 
  2. Les faire cuire soit au four soit à la vapeur - mais surtout pas trop; il doit rester un chouia croquant - et le couper en petits morceaux
  3. Pendant ce temps, préparer la sauce, en mélangeant: huile de coco fondue, crème de soja, jus de citron, toutes les herbes et épices, le raisin, et le jeune oignon finement haché (bref tous les autres ingrédients sauf la véganaise, la coriandre fraîche et les amandes
  4. Verser la sauce sur le chou fleur, mélanger delicatement, et, idéalement, laisser refroidir et reposer quelques heures, au frais
  5. Peu avant de servir, ajouter la vegayonnaise, mélanger et rectifier l'assaisonnement; 
  6. Ajouter la coriandre fraîche et les amandes effilées en guise de touche finale
  7. Servir avec du riz ou sur un sandwich à base de pain de mie beurré de véganaise

jeudi 11 avril 2019

Le Chou Fleur Roti du New York Times


Le roti du dimanche, c'est sacré. Le rôti du dimanche de Pâques, c'est encore plus sacré, c'est sacré de chez sacré.

Qu'est ce qui est parfait pour rôtir doucement dans le four toute la matinée que ça sent bon dans toute la maison? Ne cherchez plus, le New York Times a trouvé pour vous: UN CHOU FLEUR. Je ne peux que vous conseiller la lecture de cet article mythique, une déclaration d'amour extensive au chou fleur rôti.

Bref, voici ce que vous allez servir à Pâques. Succès garanti. 


Pour trois à quatre portions
  • Un gros chou fleur (se trémoussant avec ardeur) (bio de préférence, pas une crasse pleine d'eau)
  • Quelques càs d'huile d'olive (de la bonne, c'est dimanche bordel)
  • Une bonne pincée de sel

Préparation
  1. Allumer le four (180 degrés) et y placer, dans le bas, un plat avec de l'eau
  2. Nettoyer le chou fleur: couper la tige avec les feuilles extérieures (et les garder pour en faire une soupe), et laisser les feuilles qui sont tout contre la fleur
  3. Placer le chou fleur dans un plat allant au four, le masser avec l'huile d'olive et le sel pour en mettre bien partout
  4. Placer le chou fleur au four et laisser cuire une petite heure
  5. Apporter le plat sur la table en grande cérémonie avec votre costume de femme au foyer des années '50
  6. Servir avec une petite sauce tahini ou une vinaigrette à base de purée d'amandes, ou juste un filet de citron; comme accompagnement, vous pouvez prévoir une petite salade de printemps et des pommes de terre rôties.

lundi 8 avril 2019

Soupe au fanes de chou fleur, gingembre et amandes


Première chose à savoir sur les chou-fleurs: les feuilles se mangent!

Comme pour beaucoup d'autres légumes d'ailleurs, les gens ont l'habitude de jeter les feuilles alors qu'elles sont parfaitement pleines d'énergie - je veux dire: non seulement au prix du chou fleur bio c'est con de jeter la moitié, mais en plus, c'est surtout un gaspillage de ressources. 

Et c'est d'autant plus dommage que les feuilles de chou fleur sont absolument délicieuses. J'en fais systématiquement une soupe avec du gingembre et des amandes - c'est à se rouler par terre.



Pour deux portions
  • Les feuilles et la tige d'un chou fleur
  • 1 petite pomme de terre
  • 2 càs de purée d'amandes, ou d'amandes en poudre
  • 3 ou 4 cm3 de gingembre frais, râpé ou coupé en petits morceaux
  • 2 cm2 de curcuma frais, râpé ou coupé en petits morceaux
  • 1 bonne pincée de chili et/ou de poivre noir
  • 400 ml d'eau ou de bouillon de légumes
Préparation
  1. Nettoyer les feuilles et la tige du chou fleur (essayez d'enlever les fils), et les couper en petits morceaux
  2. Nettoyer la pomme de terre et la couper en petits morceaux
  3. Faire cuire la pomme de terre et le chou-fleur une dizaine de minutes dans le bouillon ou l'eau bouillante, ajouter le gingembre et le curcuma vers la fin de la cuisson
  4. Prélever les morceaux de légumes et les mixer au blender avec les amandes et éventuellement un ou deux grains de poivre noir et/ou du piment
  5. Quand c'est parfaitement mixé, ajouter le bouillon de cuisson et donner un dernier coup de bzzt pour mélanger - saler et rectifier l'assaisonnement
  6. Servir avec des amandes effilées, une feuille de coriandre, ou encore des cacahuètes roties

vendredi 1 juin 2018

Tartelettes nivelloises - le retour de la tarte al djôte vegan!!!!!

La tåte al djote (littéralement tarte aux bettes)* est une spécialité de la ville de Nivelles, située dans le Brabant wallon (Belgique). La plus ancienne mention connue de la tåte al djote date de 1218 (je n'ai malheureusement pas ce texte sous les yeux, mais j'aimerais beaucoup : s'il y a des médiévistes amateurs parmi nous, je suis toute ouïe) ... Quoi qu'il en soit, ça lui fait 800 ans cette année dites donc!

L'ingrédient phare de la recette est bien sur la bette, comme son nom l'indique**; en outre, on utilise généralement aussi de la bètchéye, un fromage de vache local. Juste pour votre culture générale: c'est un  fromage à pâte molle à base de petit lait. Il ne s'agit pas d'un fromage de dégustation, il est essentiellement utilisé pour faire des tartes. Quoi qu'il en soit, pour les personnes qui ne comsomment pas de produits laitiers, il est bien sûr possible de faire une tarte al djote ("aux bettes") sans fromage. 

A part ça, comme c'est souvent le cas pour les  spécialités régionales, les recettes sont familiales, élaborées avec amour et perfectionnées au fil du temps, voire gardées plus ou moins secrètes. J'ai moi-même beaucoup modifié la mienne avec les années. En effet, celles et ceux qui ont une bonne mémoire se rappelleront que j'ai dejà publié une recette de tarte al djote en 2012 (émotion: une des toutes premières recettes du blog!!!), mais ces dernières années j'ai eu pas mal d'occasions de l'améliorer. Pour les fan du Rêve d'Aby: ce sont celles que l'on y vend au marché de Noël... ;)



Pourquoi des mini tartes?

Concours de cirocnstance: la dernière fois que je suis allée chez Stonemanor à Everberg, j'ai acquis des plateaux à muffins avec lesquels je comptais faire des pasteis de nata... Mais pour finir, la première chose que j'ai faite... c'était juste des centaines de mini tartes al djote! Ceci dit, bien sûr, rien ne vous empêche d'en faire une grande, les proportions sont les mêmes.

Pour 42 tartelettes
  • 2 rouleaux de pâte brisée du magasin
  • 400 g de tofu soyeux
  • 70 g d'huile de coco ou de tournesol désodorisées
  • 60 g de farine de tapioca
  • 3 g ail
  • 1 oignon
  • 4 feuilles de bettes
  • 1 poignée de persil frais
  • 7 cl de vin blanc
  • 1 pincée de sel
  • 4 càs d'amandes en poudre
  • 2 càs de levure maltée
  • 1 pincée de noix muscade

Préparation
  1. Faire chauffer l'huile 5 minutes à feu moyen, avec les gousses d'ail
  2. Ajouter le tofu soyeux et le vin blanc, et touiller avec une cuillère en bois
  3. Ajouter la farine de tapioca, en mélangeant bien, couper la plaque et laisser cuire 2 minutes
  4. Quand ça bloblote, laisser blobloter une minute avant de retirer du feu et de mixer finement
  5. Hacher très finement les oignons, le persil et les bettes, et les intégrer au fromage de tapioca, ainsi que la noix muscade et la levure maltée (rectifier l'assaisonnement)
  6. Dérouler la pâte et l'étaler avec un rouleau (la surface doit augmenter de 50%) c'est une mini tarte donc c'est mieux d'avoir une pâte plus fine que pour une tarte normale, sinon l'épaisseur de la pâte est disproportionnée
  7. couper des ronds dans la pâte (j'utilise un cercle à dresser qui a pile le bon diamètre pour la plaque à muffins)
  8. Disposer les ronds dans la plaque à muffins
  9. Placer une grosse cuillère de sauce aux bettes dans chaque tarte
  10. Faire cuire au four à 180 degrés pendant 15 à 20 minutes

Astuce: ensuite, réchauffer les tartes au four 5 minutes hors du moule pour une croute bien croquante


* (au fait c'est du wallon, pas du suédois) (eh oui il y a aussi le Å en wallon, génial non?)
** J'ai cependant cru comprendre que l'on pouvait trouver des tartes al djote sans bettes, quel sacrilège, quelle hérésie ma bonne dame...


 

mardi 29 mai 2018

Bette lactofermentée

Comme beaucoup de vegans, j'ai un fort faible pour les conserves artisanales et suis totalement émerveillée par la magie de la lactofermentation. J'ai donc régulièrement des phases "pickling" ou je fais tout plein de bocaux de kimchis, choucroute, cornichons, et plein d'autres trucs, puisqu'on peut faire pickler a peu près tout ce qu'on veut. Mes petits préférés sont le daikon, le pakchoi et bien sûr les bettes.



Les bettes conviennent assez bien en effet pour faire des kimchis ou autres conserves lactofermentées. J'aime les faire en saumure assaisonnée, et garder la saumure pour cuisiner ou même pour la boire: depuis que je me suis rendu compte qu'on vend dans les magasins bio d'Amérique du Nord des petites bouteilles de saumure sensée se consommer en petits shots (purs ou dilués), j'avoue sans honte mon adoration des jus de choucroute et autres bombes probiotiques (attention parfois elles explosent vraiment); ) rien de tel pour se booster plein d'énergie dès l'aurore. Et en plus c'est hyper rafraichissant, je vous promets.

Mais revenons à nos bettes. Voici une recette dont j'étais assez contente.

Pour un gros bocal


  • 1 grosse bette
  • Quelques feuilles de chou blanc
  • 1/4 de citron
  • 2 à 4 càs de grains de moutarde (J'en mets toujours, c'est une graine miracle anti-mort, je vous expliquerai quand on aura beaucoup de temps)
  • 2 gousses d'ail
  • quelques petits morceaux de gingembre frais
  • 1 càc de flocons de piment... Ou plus si affinités
  • 1 L d'eau
  • 30 g de sel marin (non traité, sinon ça foire)  



Préparation
  • Prévoyez un bocal qui se clipse avec un tour en caoutchouc, mvoyez (la marque Fido est super)
  • Préparer la saumure: faire bouillir l'eau, y ajouter le sel, et laisser refroidir
  • Nettoyer la bette, bien la sécher, et éventuellement la couper en morceaux
  • Prévoir quelques feuilles de chou si jamais il reste de la place dans le bocal et surtout pour mettre une ou deux feuilles de chou tout au dessus du reste pour former un bouchon qui va coincer les feuilles de bettes de façon à ce qu'elles restent bien immergées. Notez que ces feuilles de chou ne seront donc pas mangeables à la fin. - je prends souvent des feuilles extérieures un peu moches ou coriaces. J'ai déjà utilisé du vert de poireau aussi. On peut également utiliser une plaque en verre concue pour ou tout simplement un deuxième bocal plus petit pour tasser les légumes.
  • Nettoyer le citron et le couper - on garde un quart ou deux pour la recette
  • Placer les feuilles de bettes dans le bocal, avec les épices 
  • (Vous pouvez ajouter d'autres légumes si jamais il reste de la place)
  • Placer le bout de citron tout au dessus
  • Verser l'eau salée dans le bocal; attention, éviter qu'il y ait des bulles d'air (ça arrive surtout quand le bocal est trop rempli de légumes, m'voyez)
  • Tout au dessus, placer le bouchon (en feuilles de chou ou autre), et bien s'assurer que les bettes sont immergées
  • Fermer le bocal et laisser fermenter à température ambiante quelques jours
  • Après quelques jours, et selon la température de chez vous, vous pouvez mettre le bocal au frigo
  • Au bout d'une semaine vous pouvez déjà manger les bettes


lundi 28 mai 2018

Tartiblette

Vous connaissez la tartiflette, vous connaissez la tarte al djote, mais saviez-vous que ces deux -là ont une fille cachée: la TARTIBLETTE.

Bref, c'est comme une tartiflette, mais avec des bettes. (Eh oui ami.e.s d'outre-Quiévraing, sachez qu'en Belgique on dit bettes, pas blette. Blette, c'est nul, c'est comme une poire pourrite.)




Pour deux à trois portions
  • 647 g de pommes de terre fermes
  • 2 superbes oignons 
  • Une belle poignée de bettes (à cardes blanches - je n'ai jamais essayé avec des rouges ou des jaunes, mais j'ai un gros doute)
  •  15 à 20 cl de formage de tapioca ou de fromage à fondue (pour rappel, recette de base = 400g de tofu soyeux, 75 ml d'huile de mais, de tournesol ou de coco -désodorisées, 2 gousses d'ail, 75 g de farine de tapioca, 10 à 15 cl de vin blanc, 3 ou 4 càs de levure maltée, sel, noix muscade)
  • poivre noir et noix muscade râpée
Préparation

Commencez par préparer un formage de tapioca
  1. Faire chauffer l'huile dans une casserole haute, avec les gousses d'ail, et ajouter le tofu
  2. Ajouter la farine de tapioca et mixer le tout avec un mixeur plongeur
  3. Augmenter la température de cuisson et ajouter le vin en remuant constamment
  4. Quand ça bloblotte, laisser cuire deux trois minutes tout en remuant toujours
  5. Oter du feu et ajouter le sel, la muscade et la levure
Réservez la casserole de formage sur le côté et occupez vous de vos oignons:
  1. Nettoyer les pommes de terre et les couper en fines tranches
  2. Bien nettoyer les bettes et les couper en lamelles
  3. Éplucher l'oignon et le couper en super fines tranches
  4. Disposer dans un plat huilé, successivement, des rondelles de pommes de terre, des bettes, des rondelles d'oignon, et enfin le formage, et on recommence une ou deux fois
  5. Vous pouvez éventuellement terminer par quelques rondelles d'oignons supplémentaires
  6. Faire cuire au four à 180 degrés 20 à 30 minutes