Affichage des articles dont le libellé est soupes. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est soupes. Afficher tous les articles

lundi 18 décembre 2017

C'est la fête quand Bob Chorba!

Bob Chorba (боб чорба), c'est une soupe aux haricots: chorba c'est soupe (comme au Maroc... voilà un mot à l'étymologie mystérieuse dites!), et bob ça veut dire haricot. Ça me fait penser que je ne sais pas si je laisserais vraiment Mr Bean conduire à la fin de la soirée, mais je m'égare un peu.


Pour 4 portions
  • 250 g de haricots blancs (secs)
  • 500 ml de bouillon
  • 3 à 4 càs d'huile de tournesol
  • 2 gousses d'ail
  • 1 oignon
  • 1 petit poivron
  • 1 petite carotte
  • 2 càs de concentré de tomate
  • sel, poivre
  • 1 à 2 càs de paprika (éventuellement fumé)
  • 1 petite branche d'origan (facultatif)
  • 1 petite poignée de menthe
Préparation
  1. Remonter le temps et faire tremper les haricots toute la nuit
  2. Les rincer et les faire cuire dans de l'eau bouillante NON salée (ça prend une heure ou deux)
  3. Pendant ce temps, nettoyer les légumes et les hacher très finement
  4. Faire chauffer l'huile de tournesol à feu doux dans une casserole, et y faire revenir lentement les légumes
  5. Quand les légumes sont cuits, ajouter le paprika et/ou le chili, le concentré de tomate, et mélanger
  6. Ajouter les haricots et le bouillon et mélanger
  7. Couvrir et laisser mijoter à feu très doux au moins une dizaine de minutes
  8. Ajouter éventuellement l'origan
  9. Ajouter la menthe hachée juste avant de servir

vendredi 8 décembre 2017

Lohikeitto

Voici ma recette préférée de la semaine - une soupe finlandaise traditionnelle et 200% réconfortante qui va vous faire aimer l'hiver. Il s'agit d'une réinterprétation très personnelle de la recette traditionnelle, puisque j'ai remplacé les bouts de poissons morts par des carottes et un mélange d'épices qui déchire.



Pour deux ou trois portions 
  • 2 grosses pommes de terre farineueses
  • 1 oignon
  • 1 ou 2 carottes gravadlaxées (voir recette de mardi)
  • 2 càs d'huile de tournesol
  • 2 càs de pureé d'amandes
  • 1 càs de wakamé ou de sargasse séchée
  • 1 petite branche de thym (citronné, si vous avez)
  • 1/2 càc de cumin moulu (ou pas moulu à la limite, pour les vrai-es fans de cumin)
  • Sel marin fumé 
  • Pour le mélange d'epices: graines d'aneth, aneth séché, carvi en poudre, sel fin, graines de nigelle (cumin noir), écorce de citron séchée
Préparation:
  1. Couper l'oignon grossièrement
  2. Éplucher et couper les pommes de terre en gros morceaux
  3. Faire cuire l'oignon dans l'huile avec le thym et le cumin, à feu modéré
  4. Quand l'oignon est à moitié translucide, ajouter les pommes de terre et les algues, mélanger et couvrir
  5. Ajouter progressivement 400 à 600 ml d'eau, couvrir et laisser cuire (environ 10 minutes, ça dépend des pommes de terre)
  6. En fin de cuisson, quand les pommes de terre sont bien cuites et vaguement décomposées, couper le feu, ajouter la purée d'amandes et mélanger, ajouter un peu d'eau si la soupe vous semble trop épaisse
  7. Pour le mélange d'épices: mélanger tous les ingrédients et les faire toaster 1 ou deux minutes dans une poele (à sec); on peut en faire un peu plus et le garder dans un petit bocal (c'est excellent sur des pommes de terre nature avec un filet d'huile d'olive, par exemple)

Servir
Dresser le potage dans des assiettes à soupe, disposer par dessus un peu de mélange d'épices, et enfin les carottes chiffonnées.



mardi 24 octobre 2017

Porée blanche

Le XVIè siècle. Des quatre coins de l'Europe, de gigantesques voiliers partent à la conquête du Nouveau Monde. A bord de ces navires des hommes avides de rêves, d'aventure et d'espace, à la recherche de fortune. Qui n'a jamais rêvé de ces mondes souterrains, de ces mers lointaines peuplées de légendes, ou d'une richesse soudaine qui se conquerrait au détours d'un chemin de la cordilière des Andes ? Qui n'a jamais souhaité voir le soleil souverain guider ses pas au cœur du pays Inca, vers la richesse et l'histoire des Mystérieuses Cités d'Or ?
Canne à Sucre. Chocolat. Café. Tomates. Mais aussi: maïs. tapioca, pommes de terre. C'est dingue quand on y pense. Les gens vivaient sans patates. 

Mais alors, comment qu'on fait pour lier des soupes et des sauces? ...Avec la star de la cuisine médiévale: le PAIN tout simplement. Rappellons d'ailleurs que le pain est l'ingrédient de base du gazpacho et de plein d'autres potages traditionnels depuis les Romains. 

Si j'ai bien compris, il faut le faire tremper, et ensuite le tamiser pour récupérer un jus épais, avec lequel on fait des sauces et des soupes. Moi j'ai triché, j'ai pris mon mixeur. Les débutants ont le droit.

Un dernier commentaire: le mot porée (soupe médiévale) a la même origine que "poireau", mais on peut la faire avec d'autres légumes en fait.


Esteban, mange ta soupe.
Pour deux ou trois portions
  • 400 g de blancs de poireau
  • 1 petit oignon blanc
  • 1 petit verre de vin blanc (facultatif)
  • 1 ou 2 tranches de pain (juste la mie si la croûte est trop cuite ou trop épaisse)
  • 500 ml de lait d'amandes (Pour les puristes, sachant que le lait d'amandes et fabriqué avec de l'eau... Vous pouvez en faire avec du vin à la place de l'eau -je n'ai pas testé, mais ça peut certainement être interessant).
  • 2 à 3 càs d'huile d'olive
  • sel
Préparation
  1. Faire ramollir le pain dans le lait d'amandes. Quand c'est tout mou, passer pour obtenir un liquide épais
  2. Hacher finement l'oignon, nettoyer le blanc de poireau et le couper en rondelles
  3. Faire chauffer l'huile à feu doux dans dans une casserole et y faire cuire l'oignon
  4. Ajouter le poireau dans la casserole, avec un petit verre de lait d'amandes et/ou de vin blanc, remuer, couvrir, laisser cuire à feu doux
  5. Ajouter la mixture au pain, bien mélanger
  6. Saler et poivrer, rectifier

mardi 5 septembre 2017

Mini boulettres


Voici une recette riche en gluten pour bien se retoxer après les régimes de l'été. Ce sont de simples boulettes de seitan, mais les lettres ajoutent un petit quelque chose à la texture. D'ailleurs, quitte à ajouter un truc dans la soupe, pourquoi choisir entre lettres et boulettes quand on peut avoir les deux?

A la base, ces mini boulettes sont conçues pour aller dans une soupe aux tomates - ou mieux: dans la soupe au cerfeuil de ma grand mère mais on peut aussi les servir à l'apéro avec une petite sauce cocktail.


Pour une douzaine de mini boulettes
  • 4 càs de poudre de gluten
  • 3 càs de pâtes alphabet
  • 3 càs de farine
  • 500 ml de bouillon de légumes
  • sel, piment, et herbes en poudre (origan, sauge, romarin)
  • (facultatif) une càc de racine de livèche
Préparation
  1. Mélanger le gluten, la farine, les pâtes, les épices et une pincée de sel
  2. Ajouter 5 à 10cl de bouillon et mélanger pour obtenir une pâte
  3. Façonner des mini boulettes de 1,5 cm de diamètre (mouillez-vous les mains)
  4. Cuire les boulettes 10 minutes dans le bouillon, éventuellement additionné de livèche
  5. On peut congeler les boulettes ou les conserver quelques jours au frigo
  6. BONUS: Pour une soupe aux tomates express: garder le bouillon, virer les bouts de livèche, et y délayer un petit pot de concentré de tomates.


lundi 4 septembre 2017

Lettre ou ne pas lettre

On ne présente plus le minestrone, la soupe repas qui contient tous les bons microtrucs dont on a besoin pour être heureux et en bonne santé. J'ai utilisé des lettres à base de farine d'épeautre, qui sont un chouia plus fermes et plus goûtues que les blanches, et avec un temps de cuisson un brin plus long.


Alors justement ce qui est cool avec ces lettres c'est qu'elles ont le même temps de cuisson que les petites lentilles (5 à 10 minutes), on peut donc les cuire en mème temps et surtout préparer des mélanges à l'avance: vous pouvez préparer votre propre mélange et le mettre dans des petits bocaux, pour gagner de la place dans le placard (... le rêve impossible!), ou pour faire de jolis petits cadeaux de Noël par exemple.

Le mélange que j'ai fait pour le bocal sur la photo: 1/3 de lettres d'épeautre, 1/3 de lentilles corail, 1/3 d'un mélange de lentilles brunes, jaunes et vertes).

Pour deux portions
  • 1 litre de bouillon
  • 1 tasse de petites lentilles (au moins deux variétés différentes sinon c'est pas marrant)
  • 1/2 tasse de lettres de farine d'épeautre
  • Quelques feuilles de navet ou de radis, ou encore de chou frisé, coupées en morceaux
  • Quelques càs d'huile d'olive
  • 1 grand moreau d'écorce de citron
  • 1 pincée de piment
  • Herbes séchées ou du jardin: sauge, origan, et éventuellement romarin.
  • Une poignée de feuilles de basilic fraîches

Préparation
  1.  Préparer un pesto en mélangeant le basilic haché avec plein d'huile d'olive et du sel
  2. Faire cuire les lentilles et les lettres 8 à 10 minutes dans le bouillon, avec l'écorce de citron, le piment et les herbes séchées
  3. Ajouter les feuilles de navet ou de chou peu avant la fin, couper le feu
  4. Ajouter un filet d'huile d'olive, rectifier l'assaisonnement, ôter l'écorce de citron
  5. Servir le minestrone dans des assiettes profondes avec une généreuse portion de pesto sur chacune

jeudi 10 août 2017

Soupe crémeuse à l'oignon et à la sauge


Voici encore une recette on ne peut plus simple. Excellent avec de beaux oignons blancs bien frais et goûtus.



Pour deux ou trois portions

  • 1 gros oignon frais
  • 1 tête d'ail (...qu'est-ce que l'amitié, finalement?)
  • 15 feuilles de sauge
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 2 càs de purée d'amandes
  • 1 verre d'eau ou de lait de soja



Préparation
  1. Éplucher l'oignon et le couper en gros morceaux
  2. Placer la l'oignon et la tête d'ail dans un plat, avec les feuilles de sauge en dessous et entre les morceaux d'oignon
  3. Arroser généreusement d'huile d'olive
  4. Faire cuire au four à 180 degrés pendant 15 à vingt minutes
  5. Quand les légumes sont bien cuits, éplucher l'ail et tout placer dans un blender avec la purée d'amandes
  6. Mixer consciencieusement 
  7. Ajouter l'eau ou le lait à la fin - afin que ça devienne plus liquide et moins chaud



lundi 19 juin 2017

Soupe d'été aux cornichons frais

Une recette à ne pas manquer si vous trouvez des cornichons frais sur un marché! 

J'ai trouvé une recette similaire sur plusieurs sites. Après l'avoir testée telle quelle, je n'ai pas résisté à la tentation de la refaire en ajoutant du pain, d'une part parce que je suis accro aux gazpachos en tout genre, et ensuite parce que j'avais un bout vieux pain blanc à upcycler. Satisfaction totale.



Pour deux à trois portions
  • 7 Cornichons frais (ou des mini concombres)
  • 1 poignée d'aneth haché + qq brins pour la déco
  • 500 ml de bouillon
  • 2 càs d'huile de tournesol
  • 1 oignon haché
  • Une ou deux tranches de vieux pain blanc si vous en avez qui traîne
  • 100 ml de crème d'avoine
  • 5 cl de sherry
  • qq cm de zeste de citron
  • sel, poivre noir
Préparation
  1. Si vous ne supportez pas les oignons crus, cuisez-les (c'est ce que j'ai fait)
  2. Faire tremper le pain dans le bouillon
  3. Couper les cornichons frais en petits morceaux, ainsi que l'aneth
  4. Mixer finement tous les ingrédients ensemble sauf la crème d'avoine
  5. Gouter et rectifier l'assaisonnement en poivre et en sel
  6. Laisser refroidir
  7. Servir glacé avec un peu de crème d'avoine et un brin d'aneth


mardi 16 mai 2017

Minestrone aux orties

On trouve des mélanges pour minestrone dans les magasins bio, mais on peut aussi faire son propre mélange avec quelques céréales et petites légumineuses, par exemple: orge, lentilles et pois cassés. On peut même en faire plein et le conserver dans des bocaux transparents, c'est joli - ça peut même faire un petit cadeau home made et sympa.

Pour les légumes, personnellement je prends presque toujours soit du chou frisé (kale), soit du chou de Toscane, soit des bettes (je suis archi fan), mais à la base tout est permis. Ou alors des fanes de radis ou de navet - c'est aussi la saison justement.


Pour deux ou trois portions
  • 1 tasse de mélange pour minestrone ou scotch brot 
  • 2 càs de mini pâtes type "vermicelles" (j'ai trouvé des pâtes "alphabet", j'adore!)
  • Quelques feuilles de légumes d'hiver/printemps: kale, chou de Toscane, côtes de bettes, fanes de radis ou de navet 
  • Une quinzaine de têtes d'orties
  • 4 à 5 càs d'huile olive
  • 1 morceau d'écorce de citron de quelques centimètres
  • 1 cube de bouillon végétal
  • sel, piment

Préparation
  1. Nettoyer les têtes d'ortie, les mixer avec l'huile d'olive et un peu de sel pour obtenir un pesto. Réserver
  2. Nettoyer les légumes feuilles et les couper en petits morceaux
  3. Faire cuire les légumineuses dans 1.5 L d'eau bouillante avec le cube de bouillon et le morceau de citron.
  4. Cinq minutes avant la fin théorique de la cuisson des légumineuses, ajouter les vermicelles et les légumes feuilles, laisser cuire cinq minutes. 
  5. Penser à enlever le morceau de citron
  6. Servir chaque bol avec une cuillèrée de pesto d'orties
Remarque: le pesto d'ortie ne se conserve pas super bien au frigo, il noircit. On peut à la limite le congeler mais le plus sage est de n'en faire qu'un petit peu à la fois.

lundi 2 janvier 2017

Une soupe toute simple!


Hier, nous avons fait un petit brainstorming sur les légumes. Je suis sûre que vous avez fini par en citer beaucoup plus que quinze!



Nous avons aussi fait un bref inventaire des légumes et herbes que vous aviez à disposition.

Encore des questions pour le plaisir:

- Y a-t-il des légumes que vous avez en permanence sous la main?
- Quels sont-ils? 
- Y a -t-il des légumes que vous aimeriez manger plus souvent? Pouvez-vous le faire? 
- Quel est votre légume bon marché préféré?
- Pouvez-vous classer les légumes en différentes catégories? Lesquelles?

... La suite de la leçon s'adresse surtout à des gens qui ne font pas souvent de soupes. Ceux qui connaissent, vous pouvez y aller.


Maintenant, encore une question: disposez-vous d'un mixeur? Si vous n'en possédez pas, je vous encourage vivement à vous en procurer un. En dehors d'un bon couteau, c'est le seul truc que je conseillerais aux gens d'acquérir: personnellement, je m'en sers plusieurs fois par jour et pour quasi tout ce que je cuisine. Bref, à mon avis ça vaut la peine - profitez des soldes, faites un tour aux petits riens, ou demandez à vos amis si quelqu'un n'en a pas un qu'il n'utilise plus.

En attendant, voici une recette de soupe basique et modulable.






La plupart des gens tapent un max de légumes dans leurs soupes, mais personnellement je fais quasi toujours mes soupes en choisissant maximum deux légumes (quand on mélange trop de trucs,  on ne goûte plus ce qu'on mange). Je prends toujours un légume racine pour donner du corps (panais, pommes de terre, carotte, navet, ...) et un légume d'une autre famille (fruit - potiron, courgette, fleur: chou-fleur, brocoli, ... ou feuille: cresson, ortie, épinards, roquette, ...) J'essaye aussi de faire gaffe aux couleurs (mélanger un truc blanc et un truc d'une autre couleur, par exemple) - histoire que ce soit joli et varié. Et si j'utilise un légume avec une saveur très forte ou peu commune, je prends un truc plus classique comme deuxième légume (exemple: rutabaga + feuille de radis).

Voilà vous êtes paré-e-s pour l'hiver.

Astuce congélation: faites une soupe très concentrée avec peu d'eau, et congeler de petites portions - moins de place dans le congélo et gain de temps au moment de la décongélation en ajoutant de l'eau bouillante.


... à demain!


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants.




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)








lundi 4 juillet 2016

Kapustnica (Soupe à la choucroute)

Voici une soupe bien sympathique qui devrait plaire aux Belges: c'est un truc bien costaud pour nous réchauffer lors de nos longues et froides soirées d'été. Très utile aussi un lendemain de guindaille.

Un mot sur la choucroute: récemment je me suis amusée à en faire moi-même... Comment dire, y a même pas de comparaison avec ce qu'on achète (même bio)... En plus c'est trop marrant à faire! Essayez, vous verrez...



Pour 4 portions
  • 500g de choucroute crue bio ou maison
  • 700 ml de bouillon (éventuellement additionné de lapsang souchang ou de liquid smoke)
  • 200 g de tofu fumé
  • 4 càs d'huile de coco
  • 1 petite pomme de terre
  • 1 petite carotte
  • 2 càs de paprika (fumé idéalement)
  • 5 à 6 gousses d'ail (ou plus si affinités)
  • une feuille de laurier
  • une pincée de cumin
  • Pour la final touch: de la crème épaisse (...j'ai un fort faible pour la crème de riz de la marque Isola Bio), et encore une pincée de paprika

Préparation
  1. Nettoyer les pommes de terre et les carottes et les couper en petits morceaux
  2. Couper le tofu en petites tranches ou lamelles de maximum 1 cm d'épaisseur
  3. Faire fondre l'huile de coco dans la poele à feu doux
  4. Y faire revenir l'ail, ajouter le laurier et le cumin
  5. Ajouter les pommes de terre et carottes coupées en cubes, laisser suer à feu doux, tout en remuant, 5 à 10 minutes
  6. Ajouter le tofu et le paprika, laisser cuire quelques minutes
  7. Enlever le tofu (sinon il va se casser quand on va mélanger), et le garder sur le côté
  8. Ajouter le bouillon et augmenter le feu 
  9. Quand ça bout, couper le feu, ajouter la choucroute et bien remuer (elle ne doit pas cuire, juste réchauffer)
  10. Servir dans une assiette creuse en ajoutant le tofu, la crème, et une pincée de paprika

lundi 30 mai 2016

Soupe au cerfeuil

A la fin du siècle dernier, quand ma grand mère venait dîner à la maison le dimanche, elle apportait toujours la soupe. Elle la faisait le matin et la transportait dans un tupperware orange avec une fleur. La plupart du temps, c'était cresson ou cerfeuil: mes préférées!

Voici la recette de la soupe au cerfeuil, reproduite avec tendresse et nostalgie avec le cerfeuil du jardin du salon que je fais pousser avec amour dans une petite jardinière (...essayez, c'est facile et ça pousse vite!)


Pour 3 à 4 portions
  • 1 botte de cerfeuil
  • 1 grosse patate ou deux petites (Nicola par exemple)
  • 1 oignon
  • 1 branche de thym
  • 1 cube de bouillon
  • 1L d'eau
Préparation
  1. Faire bouillir l'eau
  2. Nettoyer les patates et les couper en morceaux
  3. Mettre les patates dans l'eau avec le cube de bouillon et le thym
  4. Nettoyer et découper l'oignon et l'ajouter dans l'eau, réduire le feu
  5. Nettoyer le cerfeuil et le hacher grossièrement (c'est à dire en vous exclamant "Non d'un petit bonhomme", à la manière de ma grand-mère)
  6. Quand les pommes de terre et oignon sont cuits, couper le feu
  7. Enlever la branche de thym!!!!!!!!
  8. Ajouter le cerfeuil
  9. Mixer finement (c'est le contraire de grossièrement) avec un mixeur plongeur
  10. Servir avec un chouia de crème de riz


Variantes

Pour la soupe au cresson, suivez la même recette, en remplaçant le cerfeuil par du cresson.

Toutes les soupes à feuilles vertes peuvent être réalisées en suivant cette recette super simple (et en général je ne mets pas d'oignon ni de thym): orties, fanes de radis, bettes, ... Le truc c'est de mettre les feuilles tout à la fin pour qu'elles ne cuisent pas - ou à peine.

mardi 29 mars 2016

Soupe aux Schtroumpfs


Bientôt avril: le printemps commence à schtroumpfer, mais il fait encore un petit peu schtroumpf. Rien de tel qu'un bon schtroumpf de soupe bien chaud pour se reschtroumpfer...



Pour quatre schtroumpfs
  • Une grosse poignée de Schtroumpfs bien frais (d'environ 150 à 200 ans, idéalement)
  • Trois panais, schtroumpfés en gros morceaux
  • Quelques schtroumpfs de chou rouge
  • 1 schtroumpf de bouillon de légume dilué dans 1 schtroumpf d'eau chaude
  • 3 à 4 schtroumpfs à soupe d'huile d'olive ou de schtroumpf
  • 200 millischtroumpfs de crème d'avoine
Schtroumpf
  • Schtroumpfer les légumes et les schtroumpfer en petits morceaux
  • Schtroumpfer l'huile d'olive à feu doux dans une grande schtroumpf et y verser les légumes schtroumpfés
  • Laisser stroumpfer quelques minutes en schtroumpfant avec une schtroumpf en bois
  • Verser le bouillon dans la schtroumpf et augmenter le schtroumpf
  • Quand ça commence à schtroumpfer, jeter les Schtroumpfs tout habillés dans la schtroumpf (ça fait un bruit impressionnant, mais pas de soucis, c'est juste l'air qui s'échappe de leur poumons)
  • Laisser schtroumpfer 5 à 10 minutes
  • Lorsque les Schtroumpfs ont fondu (ça fond vite, un Schtroumpf), schtroumpfer les petits bonnets et les petits pantalons à l'aide d'une schtroumpf à trous
  • Schtroumpfer avec un schtroumpfeur-plongeur
  • Schtroumpfer la soupe bien schtroumpf avec une schtroumpf de crème d'avoine (schtroumpfer pour avoir une jolie schtroumpfe de bleu) et un brin de salsepareille


dimanche 13 mars 2016

Guinness Broth

Une bonne grosse soupe pour bien commencer la semaine, spécialement pour celles et ceux qui ont fait une répétition générale de la Saint Pat': voilà qui devrait vous aider à vous remettre des excès du week end tout en gardant la forme en attendant jeudi.

Le sucré de la carotte apporte un peu de douceur qui équilibre la saveur corsée et légèrement métallique de la guinness.


Pour deux à trois portions
  • 25 à 33 cl de guinness
  • 1 pomme de terre à chair ferme
  • 1 carotte
  • 1 poireau
  • 1 tasse de grains d'avoine 
  • 2 tasses d'eau
  • 2 càs de moutarde
  • 1 càs d'huile de coco
  • 1 càs de marmite
  • 1 pincée de sauge
  • 1 pincée de tête de clous de girofle
  • 1 pincée de sel fumé ou de sel marin normal
Pour servir:
quelques càs de crème d'avoine, éventuellement un peu d'herbes ciselées pour faire classe (menthe, cresson, ciboulette,...)

Préparation
  1. Nettoyer les légumes et les couper en petits cubes - le poireau: en rondelles
  2. Faire chauffer doucement l'huile dans une casserole et commencer par y cuire le poireau 
  3. Quand il est cuit, l'enlever de la casserole, on le remettra après (sinon il ressemble plus à rien)
  4. Mettre l'avoine et tous les autres légumes dans la casserole 
  5. Dans un premier temps, faire cuire à feu doux en ajoutant l'eau petit à petit, comme pour un risotto
  6. Au bout de cinq à dix minutes, ajouter les épices, la marmite et le reste de l'eau 
  7. Couvrir et laisser cuire dix minutes
  8. Remuer, ajouter la guinness, couper le feu (si électrique) et laisser cuire encore cinq minutes, remettre le poireau
  9. Servir bien chaud avec de la crème d'avoine et une bonne pincée d'herbes dans chaque bol

lundi 11 janvier 2016

Groningse Mosterdsoep

Oui, absolument, de la soupe à la moutarde. C'est super bon, je suis totalement fan. Et en été, la version glacée est sympa aussi.


Pour deux portions
  • 2 càs de moutarde de Groningen (ou de moutarde à l'ancienne)
  • 2 càs d'huile de coco
  • 1 gros poireau
  • 1L de bouillon de légumes
  • 2 càs de farine
  • 2 càs de fécule de mais
  • 20 cl de crème de riz

Préparation
  1. Mélanger la farine et la fécule de maïs
  2. Faire fondre l'huile de coco dans un pelon et y faire revenir le poireau
  3. Une fois cuit, enlever le poireaudu poelon
  4. Déposer dans le poelon le mélange de farines en remuant avec cuillere en bois
  5. Y ajouter le bouillon petit à petit (ne vous en faites pas pour les grumeaux, on va mixer après)
  6. Augmenter le feu, laisser bouillir qq minutes
  7. Couper le feu, remettre les poireaux
  8. Ajouter la moutarde
  9. Retirer le poelon du feu, mixer soigneusement la soupe
  10. Ajouter la crème de riz

Servir:
...avec un chouia de crème de riz épaisse et deux trois germes de moutarde  :)

vendredi 10 juillet 2015

Bouneshlupp glacée

Par cette chaleur, j'ai eu envie de proposer une version glacée d'un autre grand classique luxembourgeois: la bouneschlupp - potage aux haricots. Remarquez, la même recette est tout aussi bonne servie chaude.



Pour 2 à 3 portions

  • 300g de fèves des marais
  • 1 oignon
  • 3 petites échalotes
  • 1 gousse d'ail
  • 1L de bouilllon de légumes
  • 5 cl d'huile d'olive
  • 10 cl de crème d'amande
  • 1 pincée de thym
  • Poivre noir du moulin
  • Menthe (facultatif)


Préparation

  1. Décortiquez les fèves, éplucher et hacher l'oignon et les échalotes
  2. Dans une casserole, faites cuire l'oignon et les échalotes dans un peu d'huile d'olive, à feu moyen
  3. Quand ils deviennent transparents, ajouter les fèves et le thym
  4. Ajouter le bouillon progressivement et portez à ébullition
  5. Laisser cuire 10 à 15 minutes
  6. Ajouter la crème et l'huile, et mixer finement
  7. Laisser éventuellement refroidir

Servir
chaud avec une goutte de crème, ou glacé avec une feuille de menthe ou une rondelle de citron



mardi 28 avril 2015

Soupe aux asperges blanche

Rhooooh! Y en a plein des asperges cette année dites donc! Voici une de mes recettes fétiches, j'en fais tout le temps.

En plus, ici vous allez pouvoir mettre vos restes d'asperges, eau de cuisson, etc. Le top c'est de faire infuser les épluchures d'asperges histoire de ne vraiment rien perdre!

on peut la servir glacée comme un gazpacho


Pour 4 portions
  • 1L de bouillon végétal ou d'eau de cuisson d'asperges
  • 80g de riz blanc (de type arborio par exemple, mais un riz parfumé peut être sympa aussi)
  • 5 ou 6 asperges blanches
  • 1 filet d'huile d'olive
  • sel, poivre
Préparation
  1. nettoyer et éplucher les asperges, et les couper en petits morceaux
  2. cuire le riz et les asperges dans le bouillon
  3. éventuellement: ôter les pointes des asperges et quelques morceaux 
  4. mixer la soupe (et éventuellement remettre les morceaux réservés après dedans)
Servir chaud ou glacé, avec un filet d'huile d'olive, et une feuille de basilic ou un peu de cresson. (voire une tranche de citron) 


jeudi 23 avril 2015

Wild scotch broth à l'ail des ours

Voici une nouvelle britannique recette.



Quand je ne vais pas en vacances en Angleterre dans un château, je vais en vacances en Écosse dans un château.


La plupart des recettes à l'ail des ours sont des recettes de printemps toutes fraiches. Mais imaginons que vous soyez en vacances en écosse en mai (dans un château) et qu'il pleuve pendant un jour ou deux (...on ne sait jamais, ça peut arriver): là vous serez fort aise de pouvoir vous réchauffer avec une bonne grosse soupe rustique bien chaude et néanmoins aromatisée avec l'ail des ours du jardin (je veux dire du parc).

La cuisine du château!

Pour 3 à 4 portions
  • 100gr de mélange pour scotch broth *
  • 500 ml de bouillon végétal
  • 1 petite beterave rouge (cuite)
  • 2 petites feuilles de laurier
  • 1 pincée de thym
  • 1 pincée de marjolaine
  • 1 càs de paprika fumé
  • 2 pincées de sel
  • 2 càs d'huile de noix
  • 2 càs d'huile d'olive (fruitée) 
  • 1 poignée de feuilles d'ail des ours 
Préparation
  1. Faire tremper le mix pour scotch broth pendant 8 à 12 heures
  2. Bien le rincer et le faire cuire dans l'eau bouillante salée 30 minutes
  3. Rincer à nouveau et terminer la cuisson dans le bouillon avec le laurier, le thym et la marjolaine
  4. Ajouter le paprika et la betterave coupée en petits dés, ensuite couper ou réduire le feu
  5. Pendant ce temps, préparer une sorte de pesto en mixant l'ail des ours avec le sel, l'huile de noix et l'huile d'olive
  6. Servir le broth bien chaud en déposant une cuillère de pestours sur chaque bol

Suggestions
* A titre indicatif, le mélange que j'ai utilisé contient environ 55% d'orge perlé, 20% de pois jaunes et pois cassés, 20% lentilles diverses, et 5 % de flakes de légumes déshydratés). Je ne sais pas si on en trouve facilement sur le continent mais vous pouvez aisément faire votre propre mélange ou utiliser un mélange de type minestrone. Pour une version sans gluten, remplacer l'orge par de l'avoine. D'autre part, on peut certainement augmenter la proportion de légumes - de préférence des légumes racine et légumes d'hiver. Faites y passer le petit bout de chou qui traîne dans le fond du frigo.


Syndicat d'initiative  

Toi aussi, passe tes vacances dans le château.

Catle of Park, Glenluce

lundi 2 mars 2015

Velouté alpin

Une recette extrêmement réconfortante... Encore une bonne soupe d'hiver, mais qui va vous rappeler mes dernières vacances dans les Dolomites. Et peut-être les vôtres aussi.




Ingrédients

200g d'agarics ("champignons de Paris")
1,5l de bouillon végétal ou de bouillon aromatisé aux cèpes (chaud)
1 petite poignée de cèpes séchés (4 ou 5 morceaux)
50 g de polenta
2 càs d'huile d'olive
1 ou 2 gousses d'ail
1 petite pincée de noix de muscade

Préparation
  1. Couper les champignons et les faire cuire à feu modéré dans une poele avec l'huile et l'ail.
  2. Verser la polenta dans une casserole, y verser progressivement le bouillon tout en remuant. Faire chauffer à feu doux 
  3. Quand les champignons sont cuits, les verser dans la casserole de bouillon. (On peut en garder quelques un pour la déco), bien mélanger
  4. Mixer soigneusement

Servir

...avec une goutte de crème végétale et quelques morceaux de ciboulette, ou bien avec un filet d'huile aromatisée aux truffes... voire un petit filet de citron et une pincée de poivre.

Ou encore un chouia d'écorce de citron séchée... Sérieusement!

Remarque: 

Bon alors, le bouillon aux cèpes, c'est ça:

...Who's your dadi?


C'est très parfumé... mais bon c'est pas bio, et c'est certainement une crasse. Je ne compte pas en racheter, c'est mieux d'utiliser des cèpes séchés...
(dommage quand même, l'emballage est trop design!)

jeudi 22 janvier 2015

Soupe aux pois cassés et miso blanc

Voilà un bon brol rustique pour l'hiver, bien chaud, bien épais, c'est plein de fibres et de protéines et tout. C'est bien quand on a mal sa tête et mal son ventre en janvier.



Pour 4 portions

1 oignon rouge, en lamelles de 2 – 3 cm de long
150 g de pois cassés
2 oignons blancs, en gros morceaux
1 gousse d'ail écrasée et épluchée
1 dl d'huile d'olive
1 pincée de thym
1 pincée de sauge séchée
1 pincée de cumin en poudre
1l. de bouillon végétal
1 càs de miso blanc


La soupe

  1. Cuire les pois cassés (30 minutes) dans de l'eau non salée, égoutter et réserver.
  2. Dans une casserole, faire revenir l'oignon blanc dans l'huile d'olive.
  3. Ajouter le thym, la sauge, le cumin les pois cuits, le bouillon, et laisser cuire 5 à 10 minutes à feu doux.
  4. Entre temps, faire dorer les oignons rouges dans l'huile d'olive et réserver.
  5. Couper le feu, ajouter le miso et mixer. (le miso ne doit pas cuire, juste fondre).


Servir la soupe avec les oignons rouges dessus pour faire joli.