Affichage des articles dont le libellé est tdm. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est tdm. Afficher tous les articles

jeudi 15 décembre 2016

Plaquettes des morts

Votre beau-frère vous trouve bizarre? Il n'a encore rien vu. Cette année pour Noël, offrez-lui des pralines aux champignons. Succès garanti - sans déconner.


Ingrédients
  • 100g de chocolat fondant
  • 5 à 10 trompettes des morts
  • un chouia de cognac
  • 1 mini pincée de 4 épices
  • 1 mini pincée de piment (ou une rondelle de piment frais)
  • 1 cm d'une gousse de vanille ou une pincée de poudre de vanille
  • 2 cm2 d'écorce de citron vert 
Préparation
  1. Émietter grossièrement les trompettes des morts et les faire mariner minimum une demi heure dans le cognac avec les épices et le citron vert
  2. Ne pas oublier d'enlever les bouts de vanille et d'écorce de citron
  3. Faire fondre le chocolat au bain marie
  4. Disposer le chocolat fondu sur du papier de cuisson ou une plaque en silicone (elle même posée sur un plateau rigide, c'est plus facile pour les manipuler après), de façon à former de petites plaquettes de 5 à 7 cm de diamètre (attention, pas trop près les unes des autres sinon elles fusionnent)
  5. Disposer un ou deux petits morceaux de trompettes marinées sur chaque plaquette 
  6. Placer au frigo pour faire bien refroidir
  7. Consommer rapidement


dimanche 8 novembre 2015

Tartiflette des morts

Oh je sais bien ce que vous pensez. Vous vous dites que je passe mon temps bêtement à faire des plats en ETTE et à ajouter des tdm dedans pour m'amuser.  EH BIN PASDUTOUT. C'est sérieux ici ce qu'on fait.

Si je cuisine tout avec des trompettes des morts, c'est parce que  ÇA DONNE UN EXQUIS GOUT A TOUT. Point final. Essayez si vous ne me croyez pas.


Pour deux personnes
  • 456g de pommes de terre à chair ferme
  • 1 bel oignon
  • 1 petite poignée de tdm séchées
  • 400g de tofu soyeux
  • 75 ml d'huile mais
  • 2 gousses d'ail
  • 50 g de farine de tapioca
  • 10 cl de vin blanc
  • 2 càs de levure maltée
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 pincée de noix muscade

Préparation

Commencez par préparer un formage de tapioca:
  1. Faire chauffer l'huile de maïs dans une casserole haute, avec les gousses d'ail, et ajouter le tofu
  2. Ajouter la farine de tapioca et mixer le tout avec un mixeur plongeur
  3. Augmenter la température de cuisson et ajouter le vin en remuant constamment
  4. Quand ça bloblotte, laisser cuire deux trois minutes tout en remuant toujours
  5. Oter du feu et ajouter le sel, la muscade et la levure
Réservez la casserole de formage sur le côté et occupez vous de vos oignons:
  1. Nettoyer les pommes de terre et les couper en fines tranches
  2. Éplucher l'oignon et le couper en super fines tranches
  3. Disposer dans un plat, successivement, les rondelles de pommes de terre, les rondelles d'oignon, les trompettes émiettées, et enfin le formage
  4. Vous pouvez éventuellement terminer par quelques rondelles d'oignons supplémentaires
  5. Faire cuire au four à 200o 20 à 30 minutes




Remarques:

OUI, vous pouvez faire une tartiflette normale en omettant simplement les trompettes des morts. L'oignon, par contre, n'oubiez pas, c'est super important. 

Sinon, pour boire: un muscadet (Roger).


samedi 7 novembre 2015

Paupiettes des morts

Chères, chers compatriotes, savez-vous ce qu'est une paupiette? Parce que personnellement je l'ignorais jusqu'il y a peu! Mais grâce à wikipedia, maintenant je sais: les paupiettes, c'est les oiseaux sans tête.

Chères amies françaises, chers amis français, savez-vous ce qu'est un oiseau sans tête? Et bien c'est une paupiette. Nous en Belgique on aime bien manger des trucs avec un nom dégueu.



Pour 4 paupiettes
  • 1 ou 2 beaux  poireaux
  • une belle poignée de tdm (trompettes des morts)
  • 2 tdp (tranches de pain)
  • 1 tasse de bouillon
  • 4 ou 5 noix en morceaux
  • 1 pincée d'ail en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 1 càc de levure maltée
  • 3 ou 4 càs de gluten en poudre
Préparation
  1. Couper précautionneusement les feuilles de poireaux afin d'en obtenir 4 grandes feuilles blanches de 20 cm de long (et 8 de large environ)
  2. Garder le reste des poireaux pour faire une bonne soupe
  3. Émietter le pain dans une assiette et le mouiller avec un peu de bouillon
  4. Y ajouter l'ail, les trompettes des morts, les noix, le sel et la levure
  5. Bien mélanger pour obtenir un truc mouillé, homogène et pâteux sans complètement casser les bouts de pain
  6. Enfin, verser le gluten en pluie tout en mélangeant: le gluten va agluttiner la préparation mouillée
  7. Placer une grosse noix de cette farce à l'intérieur de chaque feuille de poireau, dans le premier tiers de la feuille, et en laissant bien au moins 2 cm de poireau de chaque côté
  8. Rouler ensuite la feuille de façon à obtenir un petit tube, et le faire tenir à l'aide d'un cure-dents
  9. Faire cuire les paupiettes à la vapeur environ 30 minutes (profitez-en pour faire cuire les restes de poireaux)
  10. Vous pouvez éventuellement les faire dorer à la poele



Servir 

Avec de la purée, des pleurottes, et une bonne compote de pommes. Accompagner de vin blanc se.
 Alternativement, utiliser des tranches d'aubergines à la place des poireaux

vendredi 6 novembre 2015

Croquettes des morts

L'autre jour je savais pas quoi manger et je discutais avec un pote, qui m'a dit : "Fais des croquettes, c'est bon, les croquettes". Faut dire, c'est un chat. C'est malin.




Pour une douzaine de croquettes
  • 50 ml d'huile olive + un peu pour la fin
  • 5 gousses d'ail
  • 13 trompettes des morts fraîches ou séchées
  • 400 g de tofu soyeux
  • 100g de polenta (instantanée/précuite)
  • 50 ml de vin blanc (... ou rouge! même si ça donnera une couleur plus osée)
  • 150 à 200 ml de bouilon aux cèpes ou de bouillon végétal
  • 2-3 càs de maizena
  • 1 càs de levure maltée
  • 1 petite càc de sel
  • 2 à 3 càs de chapelure
Préparation
  1. Dans une casserole assez haute, faire chauffer l'huile à feu doux, et y faire cuire l'ail 5 minutes
  2. Ajouter le tofu soyeux et remuer
  3. Ajouter ensuite la polenta et 150 ml de  bouillon, laisser cuire 5 bonnes minutes en mélangeant régulièrement (ajouter du bouillon si ça devient trop dur)
  4. Ajouter la maizena, remuer et laisser cuire 2 minutes
  5. Couper le feu et incoprorer le vin tout en remuant
  6. Retirer du feu, ajouter la levure maltée
  7. Mixer avec un mixeur plongeur
  8. Ajouter ensuite les trompettes des morts nettoyées, bien remuer, gouter et rectifier l'assaisonnement 
  9. Laisser refroidir (idéalement, laisser la préparation quelques heures au frigo, voire toute la journée)
  10. Enfin, façonner les croquettes en roulant la pâte en petits boudins dans vos mains humidifiées, et en les roulant ensuite dans la chapelure après les avoir badigeonnées d'huile d'olive.
  11. Faire dorer les croquettes à la poele ou au four 


Servir

En entrée avec une petite salade de roquette; à déguster avec un Muscadet Sèvre et Maine ou un chouette Pinot noir par exemple.

jeudi 5 novembre 2015

Gosette des morts

Un bon petit quatre-heures de nos compagnes avec un avant-goût d'hiver...  Bon j'avais trop de pâte feuilletée alors dans mon élan j'ai ajouté des pitites étoiles au dessus pour faire fête. Ça fait tellement fête que ça fait même un peu Noël :D

Les p'tites étoiles c'est juste pour faire fête - et parce que j'avais trop de pâte

Pour 4 gosettes
  • 1 rouleau de pâte feuilletée vegan
  • 1 pomme
  • 1 petite poignée de noix
  • 1 petite poignée de trompettes des morts séchées
  • 1 peu de sel

Préparation 
  1. Découper dans la pâte 8 "trois-quarts de cercles" de la même taille (8 à 10 cm de diametre)
  2. Sur 4 d'entre eux, commencer par placer une petite pincée de sel
  3. Y déposer ensuite les trompettes et les noix, en laissant 1.5 cm de bord
  4. Placer ensuite quelques morceaux de pommes par dessus
  5. Ajuster délicatement un trois-quart de cercle de pâte sur chaque trois-quart de cercle garni
  6. Bien sceller les bords à l'aide d'une fourchette 
  7. Faire cuire au four à 180 degrés, 15 à 20 minutes

mercredi 4 novembre 2015

Rosette des morts

Bon les courgettes c'est un peu la fin de la saison, hélas... Profitons-en pour leur rendre hommage quasi-posthume avec un petit machin festif et très joli qui va en mettre plein la vue à votre beau-frère.



Pour quatre rosettes 
  • 4 morceaux de pâte feuilletée*, d'environ 25 x 6 cm
  • 1 ou 2 petites courgettes
  • 4 beaux cerneaux de noix
  • Une petite poignée de trompettes des morts séchées
  • 1 càc de sel fumé
  • Quelques càs de fromage frais de noix de cajou*
Préparation
  1. Préparer 4 bandes de pâte feuilletée d'environ 25 x 6 cm
  2. Couper la courgette en très fines tranches, avec une mandoline par exemple
  3. Sur chaque bande de pâte feuilletée, étaler deux ou trois tranches de courgettes (en laissant un bord de 2 cm de pâte en dessous et aux bords - voir photo), badigeonner d'huile d'olive, et parsemer la base de la courgette de sel fumé et de trompettes séchées émiettées
  4. Ajouter une petite càc de fromage de noix de cajou au début de la bande, ainsi qu'un cerneau de noix
  5. Enfin, replier la bordure de pâte vers l'intérieur sur la base des lamelles de courgettes, et enrouler ensuite la bande sur elle-même, à partir du bout avec les noix et le fromage, de façon à obtenir une rose
  6. A la fin, coller la pate qui dépasse avec de l'eau contre la rose (pour que ça tienne) (Astuce: pour que la rose ne se déroule pas, on peut la faire cuire dans un petit moule à muffin)
  7. Les faire cuire au four 20 minutes à 180 degrés et laisser refroidir un peu avant de manger
Sur chaque bande de pâte feuilletée, étaler deux ou trois tranches de courgettes
Parsemer de sel et de trompettes ; ajouter le fromage de cajou et un bout de noix
Replier la bordure de pâte vers l'intérieur sur la base des lamelles de courgettes
Enrouler la bande sur elle-même pour obenir une rose

* Commentaires sur les ingrédients: la pâte feuilletée et le fromage frais de cajou

Honnêtement, j'avoue le crime: la pâte feuilletée, je l'achète toute faite. Je n'ai même encore jamais essayé d'en faire moi-même. En effet, la plupart des pêtes prêtes à dérouler que l'on trouve dans les magasins sont vegan (les rares où il y a du beurre c'est écrit en grand dessus), alors pourquoi s'empoisonner la vie... Et surtout, si vous voulez essayer de la faire vous même... utilisez des ingrédients non transformés: récemment je suis tombée sur une recette de pâte feuilletée où on pouvait lire "en la faisant moi-même au moins je sais ce qu'il y a dedans" ... Or la recette était à base de ... margarine... purpose missed :(
Le fromage de noix de cajou, par contre, ÇA vous pouvez le faire maison! Ça prend plusieurs jours, mais c'est super simple: on fait tremper des noix de cajou 12h dans de l'eau, on les rince, on les mixe avec un jus de citron et un peu d'eau et de sel, et on conserve la mixture 2 jours dans un bocal fermé à température ambiante: ça va fermenter! Après on le peut le garder facilement une semaine au frigo. En fait, ça vaut la peine d'essayer d'en avoir plus ou moins tout le temps sous la main.

mardi 3 novembre 2015

Boulettes des morts

Ça, c'est un truc que j'avais improvisé un jour pour caser un reste de riz... C'est toujours comme ça qu'on pond les meilleurs trucs.

Vous pouvez évidemment cuire du riz exprès, ce n'est pas interdit. Mais c'est aussi une idée à retenir pour le jour où vous avez un reste de riz à caser, donc - et vous pouvez congeler les boulettes pour les ressortir lors d'un petit apéro improvisé.




Pour six boulettes
  • 1 gros bol de riz cuit (du riz rond et collant)
  • 7 trompettes des morts séchées et émiettées
  • 100g de tofu fumé, écrasé à la fourchette
  • 1 petit oignon rouge, haché
  • 2 càs de pâte de noisettes
  • 1 càs de thym
  • 1 càc d'ail en poudre
  • 2 à 3 càs de graines de tournesol, de lin et/ou de sésame

Préparation
  1. Dans un grand bol, bien mélanger le riz avec le tofu, l'oignon haché, les trompettes des morts, la pâte de noisettes, le thym, l'ail et le poivre
  2. Goûter et rectifier éventuellement l'assaisonnement
  3. Former de betites boulettes bien compactes (5,8 cm de diamètre) (conseil: humidifiez vos mains pour que ça ne colle pas)
  4. Mélanger les graines de tournesol, de lin ou de sésame dans une assiette plate et roulez-y les boulettes
  5. Faire cuire les boulettes au four ou dans une poele avec un peu d'huile d'olive

Servir
Comme entrée, plat, accompagnement, voire comme petite bouchée apéritive... Avec un vin blanc pas trop sec voire un chouette pinot noir.

lundi 2 novembre 2015

Trempette des morts

L'automne, l'automne, l'automne. La saison de plein de bons trucs. Non seulement y a plein de champignons, mais il y a aussi... les chataîgnes!

Allez, faut fêter ça: hop hop hop, un verre de crémant, quelques noix, et quelques feuilles de chicon à tremper dans un super dip de saison...




Pour un bon bol
  • 1 poignée de trompettes séchées
  • une dizaine de châtaignes
  • 1 cube de bouillon végétal dilué dans 10 cl d'eau bouillante
  • 2 càs d'huile de noisettes (ou de noix)
  • 1 échalote finement hachée (facultatif)

Préparation
  1. Réhydrater les trompettes dans le bouillon
  2. Cuire les chataignes et les peler (ou bien d'abord les peler, c'est comme on veut et ça dépend des chataîgnes, si elle sont un peu sèches, tout ça)
  3. Mixer les chataignes avec le bouillon aux trompettes et l'huile
  4. Rectifier l'assaisonnement, incorporer éventuellement l'échalote finement hachée

Servir avec des crudités de saison (délicieux avec des tranches de chicons) et un verre de crémant ou un petit vin blanc pas trop trop sec.


dimanche 1 novembre 2015

Compote des morts

Voici un entremets sucré salé dérivé d'une de mes recettes préférées, et qui devrait plaire aux gens qui ne sont pas fans de sucré...
 

Pour deux verrines
  • 4 càs de fromage frais de cajou*
  • 1 petite pomme
  • qq rondelles de rhubarbe (si vous en avez, sinon tant pis)
  • sirop d'érable
  • 3 ou 4 trompettes des morts séchées
  • une pincee de vanille
  • qq cerneaux de noix

Préparation
  1. Melanger la rhubarbe, la pomme coupee en morceaux, le sirop d'érable, et faire cuire au four pour obtenir une compote
  2. Laisser ensuite refroidir la compote
  3. Disposer dans chaque verrine 2 cuilleres a soupe de fromage de cajou et deux cuilleres de compote
  4. Ajouter les noix, la vanille et eventuellement un chouia de sirop d'érable
  5. Terminer en émiettant les trompettes par dessus

*L'ingrédient fou, le fromage de cajou

En deux mots, ce sont des noix de cajou trempées 12h, rincées, mixées avec du jus de citron et un peu de sel, qu'on laisse fermenter un jour ou deux a température ambiante dans un bocal bien fermé... Alternativement, on peut utiliser du ricofu ou un fromage frais végétal du commerce.




dimanche 25 octobre 2015

Trompettes des Morts séchées

La Trompette des morts est un de mes aliments préférés. Prenez à peu près n'importe quel plat d'hiver, émiettez des trompettes séchées par dessus, et tout de suite, c'est la classe absolue. Bref, préparez-vous:

Grande semaine à thème prochainement (...genre, la semaine du 2 novembre, évidemment)


Je connais une super place où on peut souvent en trouver plein: le marché de Flagey. Allez, et achetez-en tous. Choisissez les en bon état, fermes et sèches. Si jamais elles sont fort humides elles ne sont peut-être plus très bonnes - et comme vous les payez au poids vous avez d'autant plus intérêt à ce qu'elles soient bien sèches et légères!

De retour à la maison, vous pouvez les faire sécher.

Je les nettoie en les frottant avec un sopalin - et en général je les coupe en deux dans le sens de la longueur, parce qu'il y a souvent des brindilles dans le tube. Ensuite je les étale sur du papier (pas un journal, c'est plein d'encre) pendant un jour ou deux jusqu'à ce qu'elles soient complètement sèches. Attention l'odeur est assez forte -personnellement j'adore mais ça peut déranger vos coloc. Il faudra leur faire un bon petit plat après pour vous faire pardonner.

Une fois bien sèches, vous pouvez les mettre dans des bocaux et les conserver dans le placard tout l'hiver.  Certaines personnes vont jusqu'à les réduire en poudre pour les utiliser comme condiment un peu tout le temps.


>>> Toutes les recettes ici.

vendredi 5 décembre 2014

Pommes qui sentent bon

DES POMMES!!!!


J'aime servir ça en automne avec des chataignes et du kale, ou en accompagnement d'un truc un peu classe genre roti de seitan aux champignons des bois, toussa. Ou alors des hamburgers à l'avoine. C'est sucré salé, c'est génial, j'adore, voilà. 




Ingrédients (Pour 4 personnes)

4 ou 5 pommes bio (des Elstar, par exemple, c'est bien)
7 ou 8 trompettes des morts séchées, émiettées
2 grosses pincées de sel fumé + encore une petite pincée pour la fin
1 pincée de paprika fumé
1 pincée de thym frais
5 cm d'une gousse de vanille
5 cl d'huile d'olive
5 cl de sirop d'érable
2 càs de raisins de corinthe marinés dans du calvados ou du whisky (par exemple du Islay)

Préparation

1. Mélanger dans un petit bol les trompettes, le sel, le paprika, le thym, l'intérieur de la gousse de vanille. On obtient une jolie poudre rouge/noire qui sent très bon la forêt.
2. Ne pas éplucher les pommes, juste les laver (elles sont bio, on est bien d'accord?)
3. Les couper en 10 dans le sens de la hauteur, et enlever les crasses dures au milieu.
4. Verser les morceaux de pommes dans un plat allant au four
5. Verser la poudre qui sent bon sur les pommes, et mélanger.
6. Verser le sirop d'érable et les raisins, mélanger
7. Arroser d'un filet d'huile d'olive
8. En dernier lieu, émiettez encore un peu de sel par dessus tout.
9  Faire cuire au four à 168 degrés pendant 20 à 30 minutes

Nomnomnomnom.


Le Gras sans Foie ni l'Oie

* * *  spécial fètes! Trop chouette! * * *



L'hiver approche, et les gens commencent à avoir envie d'un truc gras et onctueux à déguster sur une tranche de pain aux noix avec un confit d'oignons et un verre de Sauternes... 

On demande souvent aux vegans si leurs recettes "ressemblent au vrai". Là dessus je crois qu'il faut être bien clair: évidemment que non -et encore heureux!? Si les trois quart de nos contemporains n'ont rien trouvé de mieux pour accompagner leur confit d'oignons que les glandes malades d'animaux torturés, c'est en soi déjà assez tordu, mais pourquoi devrions-nous par dessus le marché rechercher des "goûts" similaires? Cela n'a aucun sens. 

Les options véganes sont bien plus savoureuses et sophistiquées, et surtout variées. Certes, on connaît le tartex de luxe de Gaia, le désormais fameux faux gras - qui en réalité est vraiment gras. Bien que l'on puisse se réjouir en voyant les vidéos où des omnis mangent des toasts au faux gras en pensant manger du "vrai", ce brol industriel n'arrive pas à la cheville d'un plat fait avec amour par nos petites mains, et les recettes proposées par les chef-fe-s et bloggeur-ses véganes sont chaque année plus nombreuses.  

Je me joins tout naturellement à la tendance en proposant ma super recette de gras sans foie ni l'oie telle que je l'avais faite à Noël dernier.


...Gras sans foie ni l'oie, pour 4 personnes:

Ingrédients:
  • 200g de Tofu soyeux
  • 10 cl de lait de soja (non sucré - à défaut, de l'eau)
  • 50g d'huile de coco
  • 1 cuillère à soupe de pâte de noisettes
  • 5cl de whisky ou de cognac
  • une petite poignée de trompettes des morts (une bonne dizaine, séchées ou fraîches)
  • 1 grosse pincée de vanille en poudre, ou 5 cm d'une gousse de vanille, fendue
  • 1 pincée de 4 épices
  • 1 pincée de piment de cayenne
  • qq pincées de sel
  • 1 gramme d' agar agar
  • 1 pincée de sumac
Préparation:

1. Mixer ensemble le tofu, l'huile, la pâte de noisettes, les trompettes des morts, la vanille, et les autres épices. Il faut bien mixer et longtemps (typiquement dans un récipient haut avec un mixeur plongeur), pour qu'il ne reste pas de morceaux

2. Dans un poelon, faire chauffer le lait de soja, verser la poudre d'agar agar; quand ça commence à bouillir, et laisser bouillir une minute.

3. Retirer le poelon du feu, ajouter le whisky, remuer.

4. verser immédiatement sur l'appareil à base de tofu, et remixer encore un peu.

5. Verser aussitôt la préparation dans de jolis moules, des verrines, voire des cercles à dresser (dans ce cas, pour éviter que ça ne coule en dessous, y verser une cuillère à la fois pour permettre à la mixture de se figer progressivement.) 

6. laisser refoirdir au frigo une ou deux heures. Le gras sera bon plusieurs jours. Le gras, c'est la vie.


Pour le confit d'oignons:
  • 4 ou 5 petits oignons rouges, coupés en quartiers ou en lamelles
  • 2 càs huile de tournesol
  • 1 feuille de leurier
  • 1 cc de thym
  • 1 càs de raisins secs
  • sel, poivre, paprika fumé
  • 2 càs de vinaigre balsamique
  • de la gnole (cognac, bière belge, vin rouge, ... Vous ne saurez pas ce qui vous convient le mieux tant que vous n'aurez pas tout essayé)
Préparation: 

1. Dans une poele, faire cuire les oignons dans l'huile à feu doux
2. Surveiller bien au début. Ça ne doit pas attacher. Au bout de 5 à 6 minutes, ajouter le vinaigre, ensuite l'alcool après qq minutes encore, ainsi que les raisins et les herbes.
3. Diminuer le feu, couvrir et laisser cuire à feu super doux au moins 20 minutes

Remarque: avec des échalotes c'est très sympa aussi.