Affichage des articles dont le libellé est vegan basics. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est vegan basics. Afficher tous les articles

jeudi 8 mars 2018

Hommelette aux male tears

Un peu de brutalité dans ce monde de chochotes.

L'heure est grave. Les femmes font rien que d'envahir les lieux de pouvoir. Ouin! Dans certaines institutions et conseils d'administrations, il y en a plus de dix pourcent: Mais OÙ VA-T-ON!? C'est presqu'autant qu'un film hollywoodien mainstream!

Une si grande proportion des femme est une MENACE pour l'Ordre. Ouin. La chose publique, c'est une jungle: il faut de la virilité. Il faut de la poigne. Ouin ouin. Et une grosse armée avec des tanks, surement pas des écoles et des hopitaux! Soyons sérieux, Messieurs: on ne fait pas d'omelettes sans casser d'oeufs. 

C'est moi le chef, sinon je pleure!!!!!
Oh, wait.

...Ah oui: le problème avec les talibobovegaféminazis, c'est que non seulement elles font des hommelettes sans casser d'oeufs, mais en plus, vous l'aurez deviné, l'ingrédient essentiel d'une bonne hommelette c'est bien sûr une grande cup de male tears. Et ça c'est chouette, car comme nous le savons toutes: à toute heure de la journée, de l'apéro au dessert, les male tears donnent un exquis goût à tout.

Les champignons sont nos amis.

Pour trois ou quatre hommelettes
  • 40 g de farine de pois chiches
  • 20 g de fécule de tapioca
  • 150 ml de male tears
  • 150 ml de lait de soja 
  • 1 pincée d'agar agar
  • 1 ou 2 càs d'huile d'olive
  • 1 pincée de kala namak
  • 1 pincée de piment
Préparation
  1. Mélanger la farine de pois chiches et la fécule de tapioca
  2. Mélanger les males tears et le lait de soja (si vous n'avez pas de male tears, expliquez le Bechdel test à votre beau-frère - il va se sentir menacé le pauvre- ou, à la limite, prenez juste de l'eau salée)
  3. Mixer tout ensemble, mixer si nécessaire
  4. Ajouter un peu d'eau si jamais c'est trop épais
  5. Laisser reposer une demi heure
  6. Cuire les hommelettes à la poele commes des crèpes, et ajouter une pincée de kala namak au dernier moment
  7. Les servir avec une poelée de champignons, du ricofu, ou encore farcies avec une petite sauce au basilic, des carottes gravadlaxées ou des brocolis.
  8. On peut également rouler l'hommelette et la découper en petits morceaux à l'aide d'un sécateur
On peut rouler l'hommelette et la découper en morceaux avec un sécateur.




mardi 10 janvier 2017

Déjeuner en paix

Aujourd'hui nous allons réaliser une salade de lentilles, l'un des plats végétariens les plus populaires et faciles à réaliser. C'est un plat qui se mange froid et peut facilement se transporter, comme pique-nique ou si vous êtes invité-e quelque part. 

Mais avant de passer à la recette, je vais vous donner des leçons de vie sociale, ce pour quoi je ne suis d'ailleurs absolument pas qualifiée.


Manger à l'extérieur

Être végétarien-ne est assez facile tant que vous mangez chez vous et gardez le contrôle. Manger à l'extérieur est parfois plus compliqué - a fortiori avec des gens, et a fortiori si vous ne les connaissez pas bien.

Lorsque vous sortez au restaurant, suggérez un restaurant végétarien, bio, libanais ou indien - vous y trouverez des plats végétaux à la carte, ce qui vous épargnera même de dire que vous êtes végé si vous ne le souhaitez pas (ça peut être pénible, on y reviendra dans un instant). A défaut, commandez une salade verte ou des frites, ou contactez le restaurant à l'avance. 

Lorsque vous êtes invité-e chez des gens, si ce sont des gens que vous connaissez bien, vous pouvez leur demander s'ils ont prévu un plat végétal, voire leur proposer un coup de main; même chez des gens que vous ne connaissez pas bien et que vous ne pouvez pas contacter à l'avance, vous pouvez apporter spontanément une salade de lentilles (prétextez que ça se fait toujours dans votre famille, ou que vous aviez mal compris).

Dans tous les cas, gardez le contrôle. Évitez absolument d'en arriver à manger de la viande par simple manque d'assertivité: cela vous rendrait simplement très malheureux -se. Si néanmoins cela vous est arrivé, ne vous blâmez pas indéfiniment: cela arrive à beaucoup de gens au début (... y compris moi) ... Mais ne le refaites pas. C'est vraiment important d'être assertif-ve. Lisez des bouquins de développement personnel.

"L'annonciation"
Pour les gens comme moi qui sont créatives mais peu assertives, le plus difficile en devenant végé n'est pas de trouver à manger, mais plutôt de l'annoncer aux gens, et de gérer leurs réactions. Mais soyez rassuré-e: dans la plupart des cas, vous aurez la bonne surprise de voir votre décision accueillie avec bienveillance voire avec admiration.

Comment procéder? Une seule règle: vous faites comme vous le sentez. Vous le dites ou pas, vous répondez aux questions ou pas, vous choisissez si, où, quand, et avec quels mots. Gardez le contrôle en toutes circonstances.

Le plus simple: dites simplement "j'ai décidé de ne plus manger de viande". En utilisant le verbe décider vous rappelez aux gens que vous et vous seul-e avez le contrôle de votre vie. D'autre part, c'est nul mais c'est comme ça: sachez que le mot "végétarien" fait encore peur aux gens (et a fortiori le mot "vegan"...) Rien ne vous oblige donc à utiliser ce mot si vous n'êtes pas à l'aise et redoutez de choquer les gens. Si par contre cela ne vous fait pas peur, faites-vous plaisir et dites "j'ai décidé d'arrêter de mettre des morceaux de cadavres dans ma bouche": là vous allez bien vous amuser.

Gérer les questions

Dans la plupart des cas, les gens réagissent, et posent des questions. Celles-ci peuvent être très enthousiastes ou très hostiles. Dans tous les cas, il est important d'analyser la situation et d'apprendre à reconnaître les différents types de question. Selon moi, il en existe essentiellement trois:
  • les questions sincères
  • les questions polies
  • les questions malveillantes
Les questions sincères émanent de personnes qui s'intéressent réellement à vous et/ou au végétarisme. Elles peuvent être répétitives, mais prenez le temps d'y répondre. A défaut, vous pouvez proposer à la personne d'en rediscuter à une autre occasion, ou lui donner de la documentation si vous estimez ne pas être (encore) assez informé-e vous même: vous êtes végétarien, vous n'êtes pas wikipedia.

Les question polies visent uniquement à faire la conversation. C'est très déroutant lorsque vous constatez que la même personne vous pose systématiquement la même question à chaque fois que vous la voyez. Si cela se produit, rien ne vous oblige à répondre. Vous avez le droit de changez de sujet. 

Enfin, les questions malveillantes ne visent ni à s'informer ni à meubler, mais à vous pourrir la vie, ni plus ni moins. Malheureusement, ça arrive. Parfois les gens sont simplement un peu lourds, ce n'est pas la fin du monde mais dites-leur fermement que leur comportement n'est pas acceptable. Si par contre vous avez affaire à un comportement plus pernicieux (des gens qui ne vous lachent pas la grappe et semblent incapables de vous parler d'autre chose), méfiez-vous sérieusement. Dans tous les cas, ce n'est ni normal, ni acceptable. Les questions malveillantes sont des agressions: évitez d'y répondre, car cela donne une prise à votre agresseur; cela revient à le laisser vous marcher dessus.

La salade de lentilles

Et maintenant que je vous ai foutu les boules, une petite recette.

Les lentilles sont des légumineuses, commes les haricots et les pois chiches. Ce qui est pratique, c'est qu'elles ne doivent pas tremper ni cuire longtemps: il est donc facile de préparer des lentilles sèches. La seule difficulté, c'est le temps de cuisson: il faut bien surveiller, parce que quand c'est trop cuit, c'est beurk. L'idéal est qu'elles soient quasi al dente.


Pour 2 petites portions
  • 100g lentilles vertes
  • 3 cas huile d'olive
  • 2 cas vinaigre balsamique
  • sel, paprika, chili, herbes au choix (romarin, laurier, ...)

Préparation
  1. Faire cuire les lentilles dans de l'eau bouillante non salée, bien surveiller (ça prend 15 à 20 minutes)
  2. Quand elles sont al dente, égouttez-les et les assaisonnez
  3. Servir chaud ou froid. Idéal pour les piques-niques

à demain...


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)



Tadaaaaaaam!!!!

Félicitations!!! Vous arrivez au bout de votre programme: vous êtes un vrai veggie. Vous faites maintenant officiellement partie du club très select (c'est cool aujourd'hui Yourcenar a fait des cupcakes).

Vous avez choisi d'accorder de l'attention à vos valeurs et de les remettre au centre de votre style de vie. Vous avez eu le courage de vous remettre en question et de changer. C'est vraiment admirable.

Quelques derniers conseils:
  • Testez régulièrement de nouveaux aliments, de nouvelles recettes
  • Gardez le contrôle
  • Faites vous plaisir, offrez-vous un livre de cuisine, faites-vous un gateau
  • Passez du temps avec des amis végés - et si vous n'en avez pas encore, il y a plein de forums sur le net, d'activités organisées, piques-niques, meetups, potlucks etc
  • Gardez le contrôle

Evidemment, en 10 jours on a pas eu le temps de cuisiner grand chose (han, on a même pas fait de pâtes ni de risotto! et on a pas fait de desserts!) ... Voici donc toute une série de pistes pour aller plus loin dans votre exploration culinaire des grands classiques de la cuisine végétarienne.


Tofu éternel

Nous avons fait du tofu brouillé et des burgers, mais il y a plein d'autres recettes faciles que vous pouvez essayer, et qui font l'unanimité:



Le seitan

C'est une sorte de pain mais avec juste du gluten (c'est pas une blague). On le cuit au bouillon ou à la vapeur, et ensuite on peut en faire toutes sortes de plats mijotés.

Recettes de base: version classique, (la photo est marrante), version légère à la farine de riz

Recettes à base de seitan:


Les protéines de soja texturé

Un produit à base de soja, assez bon marché et tout aussi polyvalent que le tofu. On les vend dans la plupart des magasins bio. On peut en utiliser dans toutes sortes de plats traditionnels, par exemple:

La crème de cajou

Une crème végétale fermentée maison, au parfum délicat et acidulé. J'en ai toujours dans le frigo, je ne sais plus vivre sans.


Quelques douceurs (vous l'avez bien mérité!)



***

Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!

***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)



jeudi 5 janvier 2017

Le Tofu (avec une recette super facile)

Félicitations: vous êtes maintenant l'heureux-se propriétaire d'un ou plusieurs blocs de tofu.

Une des recettes de tofu les plus basiques: le tofu brouillé

...Qu'est-ce qu'on fait maintenant? Bin on le mange. Mais avant de commencer, quelques considérations générales sur le tofu.

  • Le tofu (prononcer tofou) a été inventé en Chine il y a plus de deux-mille ans. C'est un aliment ancien et traditionnel aussi respectable que le pain ou la bière. Ce n'est donc pas un "substitut de viande" contrairement à ce qu'on entend parfois. Beaucoup de recettes traditionnelles à base de tofu ne sont d'ailleurs pas végétariennes.
  • "Le tofu, c'est fade".  De toutes les idées reçues sur le végétarisme, c'est la seule qui est vraie. Le tofu est une excellente source d'énergie et de protéines, et peut donner du corps à beaucoup de préparations, mais il n'a pour ainsi dire pas de saveur. Est-ce un problème? Bin au contraire, c'est justement ce qui en fait un aliment si intéressant et polyvalent: vous pouvez en utiliser pour réaliser plein de plats très différents, y compris des desserts.
  • Le seul truc à garder en tête, du coup, c'est que quoi que vous en fassiez vous devez toujours bien l'assaisonner: beaucoup de gras, beaucoup de sel, et des aromates en quantité suffisante (le plus souvent: ail, sauce soja, vinaigres, cumin, ...)
  • On trouve toutes sortes de tofu, notamment des tofu fermes et aromatisés voire lacto fermentés, qui peuvent même se manger tels quels: n'hésitez pas à tous les goûter... Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui c'est d'apprendre à cuisiner le tofu nature.
Un des trucs les plus simples à faire avec une barquette de tofu, c'est du tofu brouillé: il sagit de l'écraser en morceaux et de le cuire à la poele avec quelques aromates. Après, vous pouvez en faire tout ce que vous voulez: le manger tel quel, accompagner des pâtes, un gazpacho, un risotto, ... Vous pouvez même en mettre sur vos sandwiches. Et on peut aussi le congeler.

Dans la plupart des recettes de tofu brouillé on met aussi des petits légumes (généralement: tomates, oignons, voire épinards), mais je préfère le tofu brouillé basique avec juste des épices (indispensables!): il est plus polyvalent et se conserve plusieurs jours au frigo.

Enfin, à toutes fins utiles, sachez qu'un tofu brouillé bien assaisonné plaît généralement même aux non végétariens.

Tofu brouillé - pour deux belles portions
  • 250 g de tofu
  • 3 càs d'huile d'olive
  • Aromates indispensables: cumin moulu, thym, sel et chili ou poivre
  • C'est mieux avec: 1 pincée de curcuma ou de safran

Préparation
  1. Couper le bloc de tofu en petits blocs de 1 à 2 cm de côté
  2. Faire chauffer l'huile à feu modéré dans une poele et y faire dorer les dés de tofu (ça prend 5 à dix minutes); remuer régulièrement avec une cuillère en bois
  3. Quand ils sont quasi cuits, écraser grossièrement les blocs avec la cuillère
  4. Enfin, ajouter les aromates, mélanger et laisser cuire encore deux ou trois minutes. Si jamais cela vous semble trop sec, vous pouvez ajouter un chouia d'eau ou de crème de soja

1. Couper le bloc de tofu en petits blocs de 1 à 2 cm de côté

2. Faire dorer le tofu dans l'huile d'olive en remuant de temps en temps

3. Quand ils sont quasi cuits, écraser grossièrement les blocs, et assaisoner


à demain!



Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants!




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)




lundi 2 janvier 2017

En 2017, je suis végétarien-ne!


Félicitations! Vous êtes en 2017.         (...update: 2018)

Comme chaque année, de très nombreuses personnes profitent des résolutions de nouvel an pour décider de réduire voire arrêter de consommer des animaux. En voilà une idée qu'elle est vraiment très bonne - encore toutes mes félicitations!

Si cela vous paraît ambitieux, voici une idée: testez pendant un mois... Mettez-vous au défi: une semaine, dix jours, ... Vous verrez, vous apprendrez un tas de choses et deviendrez une Divinité de la cuisine, grâce à notre super méthode inédite basée sur le développement de votre créativité culinaire. 

Le 1er juillet, vous regarderez un instant en arrière et penserez avec une infinie satisfaction: "je suis végétarien.ne depuis six mois!"



Seulement voilà: pour certains, ce n'est pas simple, a priori, de devenir végé. Pour les bobos qui adorent cuisiner, qui font déjà toutes leurs courses chez Dolma et qui mangent des lentilles au quinoa trois fois par semaine, ok c'est facile, mais pour les autres, c'est parfois moins simple de s'y mettre.

Pas de souci: je vais vous tenir la main pendant dix jours, et on va faire des petits exercices faciles pour apprendre à connaître nos amis les légumes, se (ré)approprier des connaissances culinaires ancestrales (ou moins ancestrales), apprendre à comprendre les saveurs, trouver des idées, bref, prendre le contrôle de ce qu'on mange, et dire stop à la malbouffe mainstream.

Il y aura des chouettes brainstormings et une belle palettes de recettes super basiques - des héritages de nos grands parents et les classiques de la cuisine végétale: soupes, stoemps, houmous,... Et bien sûr des trucs en TOFU.

Voici un tout premier exercice, tout simple, pour les grands débutants (ne riez pas, d'après mon expérience il y a peut-être des gens pour qui ce ne sera pas si simple):



Questions complémentaires:

- Quel est le contenu de votre frigo en ce moment même?
- Quels légumes y a-t-il dans votre frigo? 
- Et hors de votre frigo? (les pommes de terre comptent!)
- Que pourriez-vous en faire, là tout de suite? ... Une soupe? ...Un wok? ... Une quiche? ...une sauce pour des pâtes? 
- Possédez-vous des herbes et des épices? 
- Disposez-vous des épices suivantes: cumin, thym, origan, menthe, romarin, aneth, coriandre fraîche, sauge, nutmeg, cannelle, ...? Quoi d'autre? 

... à demain :)


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants.



***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (et plein de desserts)





dimanche 27 novembre 2016

Houmous rose


Wouhou! Plus que 6 jours avant la Sainte Barbe!


Commençons notre grrrrande semaine à thème avec un classique très rapide et facile à réaliser! Classique, si si - ça fait des années que le houmous aux betteraves fait partie de l'assortiment standard de n'importe quel supermarché, au Royaume Uni. Ok, nous on ne peut pas se plaindre, on a d'autres sortes... Mais quand même le houmous aux betteraves c'est bon, ça vaut la peine d'apprendre à en faire soi-même. Idéal en pique-nique ou pour un repas "tartines" rapide.

Dans cette recette, les grains d'aneth ajoutent un petit plus un peu explosif, personnellement j'adore, mais vous pouvez aussi faire sans. Ou bien vous pouvez mettre un peu de zeste de citron, par exemple.


Pour une "barquette" de houmous
  • 1 tasse de pois chiches cuits
  • 1/2 betterave rouge cuite
  • Le jus d'1/2 citron
  • 1 càs de tahini 
  • 1 càc de graines d'aneth (facultatif)
  • 1 grosse pincée de cumin moulu
  • 1 mini pincée de chili 
  • sel, poivre noir
Préparation
  1. Mixer tous les ingrédients sauf l'aneth jusqu'à obtenir un houmous bien homogène
  2. Ajouter les graines d'aneth après avoir mixé

jeudi 20 octobre 2016

Choucroute dégarnie

Choucroute nature -la choucroute pointue crue, qui tue, qui pique et qui pue.

Jusqu'ici, je n'ai jamais été spécialement branchée alimentation vivante, mais quand même, je dois dire que plus le temps passe, plus je suis super fan de machins fermentés. La Reine des machins fermenté étant bien sûr... Sa Majesté Choucroute!!!

Bref, depuis quelques mois, je fais ma propre choucroute - d'ailleurs, c'est un rite de passage obligatoire pour tous les vegan de niveau 22.



Ingrédients et matériel:
  • 1 chou pointu (à défaut, un chou blanc - mais il me semble qu'avec du chou pointu c'est meilleur)
  • Environ 15 g de sel
  • De quoi raper le chou (mandoline ou robot)
  • Un bocal à joint en caoutchouc (ou bien un pot spécial à choucroute si vous en avez - ceci dit un bocal à joint fait l'affaire )

Préparation
  1. Ôter les deux/trois premières grandes feuilles du chou, les nettoyer et les garder pour plus tard
  2. Couper le reste du chou et le hacher finement, à la main, avec une mandoline, ou avec un robot. Si vous utilisez un robot, prenez bien garde qu'il ne prenne pas la contrôle de l'Univers, c'est toujours un peu gênant quand ça arrive.
  3. Placer le chou râpé dans un grand saladier, ajouter le sel et bien brasser pour répartir le sel sur le chou
  4. Laisser reposer pendant 30 à 60 minutes (ça dépend des choux, le chou pointu est plus rapide selon moi)
  5. A ce stade, vous avez obtenu une salade de chou, vous pouvez déjà en manger. Si vous êtes curieu-se, prélevez-en un bol et ajoutez-y un filet d'huile, du poivre et quelques herbes séchées, et vous obtenez une "Pizzasalad", la salade à pizza suédoise. (Les gens qui raillent les pizze suédoises -ou plutôt les pizzor- et la culture suédoise de la pizza, goutez-y et on en reparle.)
  6. Continuons. Lavez-vous bien les mains et plongez-les dans le saladier avec le chou
  7. Malaxez le chou à pleines mains pour faire sortir le jus. Allez-y Franco.
  8. Normalement, ça fait sprouch sprouch et il doit y avoir plein de jus qui sort.
  9. Il est temps de mettre la choucroute dans son bocal. Les lanières de chou doivent baigner entièrement dans le jus
  10. Bien fister la choucroute pour la tasser et chasser les bulles. Il ne doit pas y avoir de bulles.
  11. Quand vous avez mis tout le chou (ou quand le bocal est presque rempli), prendre les grandes feuilles initialement mises de côté et les plier pour en faire un bouchon, que vous aller placer au dessus de la choucroute dans le bocal afin de bien maintenir toutes les lanières de chou immergées dans leur jus
  12. Garder le bocal à température ambiante et à l'abri de la lumière pendant quelques jours, idéalement une semaine... Si vous etes impatient-e d'ouvrir le bocal, ok, après trois ou quatre jours la fermentation est déjà bien présente. À vous de voir.
  13. Idéalement, il faut chaque jour déclipser et reclipser le couvercle juste pour laisser sortir l'air comprimé (pchit) (sinon, ça explose) (non, je déconne, ça explose pas) (je crois)
  14. À déguster cru de préférence (afin de profiter des bonnes molécules de detox, alimentation vivante, machin truc)
  15. Rendez-vous dans une semaine pour la recette de la choucroute garnie!!!!!


Je me suis cassé le pet à prendre plein de photos:

1. Ôter les deux/trois premières grandes feuilles du chou

2. Hacher finement le chou, à la main ou avec Nono

3. Placer le chou rapé dans un saladier, ajouter le sel, bien mélanger

4. Laisser reposer le chou avec le sel. Ça commence à suinter.




10. Bien fister la choucroute pour chasser les bulles.

12. Laisser fermenter une semaine à température ambiante et à l'abri de la lumière



jeudi 23 juin 2016

Crème de noix de cajou

Le casheese: un truc que j'utilise tout le temps, et dont j'ai déjà parlé ici et ici et aussi . C'est un truc devenu tellement indispensable pour moi que je m'arrange pour en avoir en quasi permanence dans le frigo.

Le must de cette recette: le petit goût sûr qui apparaît après un jour ou deux de fermentation. On peut utiliser des ferments (rejuvelac, kefir, un chouia de jus de choucroute, ...) (oui, s'erieux, du jus de choucroute, j'ai essayé c'est bon); ceci dit, la crème de  cajou fermente déjà très bien avec juste du jus de citron et du sel.

On peut ajouter plus ou moins d'eau et ainsi obtenir une crème plus liquide ou plus épaisse: vous pouvez préparer une crème très compacte si vous ambitionnez d'en faire des galets à pâte dure, mais a priori une crème moins épaisse sera plus facile à mixer et convient à toute une série d'usages (tartines, lasagnes, desserts, ...).


Pour un petit bocal de crème
  • 300 g de noix de cajou nature
  • le jus d'1/2 citron
  • 1 pincée de sel
  • 10 à 15 cl d'eau
Préparation
  1. Placer les noix de cajou dans un grand récipient, les couvrir d'eau (l'eau doit arriver au moins 5 cm au dessus des noix de cajou: elles vont gonfler)
  2. Laisser tremper 12 à 24 heures
  3. Jeter l'eau de trempage et bien rincer les noix
  4. Placer les noix trempées avec 10 cl d'eau, le jus de citron et le sel dans un récipient haut et mixer finement au mixeur plongeur
  5. Ajouter éventuellement de l'eau au fur et à mesure
  6. A ce stade, vous pouvez déjà manger la crème. Si vous voulez qu'elle fermente, poursuivez:
  7. Verser la crème ainsi obtenue dans un gros bocal et fermer le hermétiquement
  8. Laisser le bocal fermé à température ambiante pendant 48 heures - regarder les petites bulles qui se forment dans la crème!
  9. Après 2 jours, donc, vous pouvez ouvrir le bocal et goûter: attention ça va faire un gros pschhhhit
  10. Normalement, la crème est devenue un peu acide, un peu pétillante, voire mousseuse: quand on plonge sa cuillère dedans, si la crème est super réussie, ça fait frrrrrt comme dans une mousse au chocolat...
Vous pouvez conserver le bocal de crème plusieurs jours au frigo. Quand vous voyez qu'il est à moitié vide pensez à en refaire, vu que ça prend trois jours... C'est toute une logistique pour en avoir tout le temps sous la main mais ça en vaut sérieusement la peine :)

mardi 24 mai 2016

Seitan ragoutant


Voici une recette de seitan particulièrement adaptée aux recettes mijotées en sauce style ragouts, stew, carbonnades, quand vous voulez des bouts gras et visqueux qui se détachent. Si vous préférez un seitan plus compact, essayez le seitan cochon.

La liste des épices et herbes tilisées est à adapter en fonction de l'usage que vous destinez au seitan (dans ce cas-ci, un ragout aux chicons) :)

Pour 4 portions
  • 100g de poudre de gluten
  • 50g de farine de riz
  • 1 càs d'ail en poudre
  • 1 pincée de 4 épices
  • 1 petite tasse de bouillon de légumes, additionnée de 2 càs de tamari, 1 càs d'huile de coco, et 1 càc de fumée liquide (facultatif)
  • Pour la cuisson: 1,5 litre de bouillon, additionné d'1 feuille de laurier, 1 morceau de macis ou de noix muscade, 2 clous de girofle, 1 petit navet en fines tranches, 1 branche de romarin, 1 branche de thym, 1 morceau d'oignon, 2 càs de tamari (liste à adapter en fonction de la recette finale)
Préparation
  1. Mélanger les ingrédients en poudre: gluten, farine de riz, aromates
  2. Mélanger les ingrédients liquides (la tasse de bouillon)
  3. Enfin, mélanger le liquide et la poudre (verser le bouillon progressivement - vous devez obtenir une boule élastique et pas trop mouillée)
  4. Pétrir quelques minutes et laisser reposer un quart d'heure
  5. Faire chauffer le bouillon de cuisson et y plonger la boule de seitan
  6. Laisser cuire 45 minutes à feu moyen 
  7. Laisser refroidir, et garder le bouillon pour laisser mariner le seitan et pour faire votre ragout






mardi 10 mai 2016

Mousse glacée banane-fraise

Vous n'avez pas de sorbetière? Moi non plus. Mais si vous avez un mixeur et un congélateur ( ...oui, ça il faut quand même) il y a moyen de faire de petits quatre-heures glacés... Voici un grand classique de la gastronomie crue: la glace de bananes, cette fois-ci avec une petite touche de rose pour faire classe.


A garder en tête, surtout si vous comptez la sevir en dessert: une banane mixée, c'est peu volumineux (moins qu'une banane entière: c'est plein d'air ces trucs), et donc relativement bourratif. Il faut éviter de l'à-fonner en deux secondes sous peine d'attraper "mal son ventre": à servir avec une toute petite cuillère, donc...



Pour deux grosses portions
  • 2 bananes
  • 4 fraises
  • 2 càs de purée d'amandes blanches
Préparation
  1. Éplucher les bananes et les mettre au congel au moins 4 heures - idéalement 5 à 6 heures (bon en gros ça dépend de la puissance de votre congel mais en gros l'idée c'est que les bananes ne soient pas complètement congelées; lorsqu'elles sont 100% congelées, la recette est plus difficile à réaliser, et le résultat est aussi beaucoup moins bon)
  2. Couper les bananes congelées en rondelles, et les mixer avec les fraises et la purée d'amandes dans un récipient haut et avec un mixeur plongeur

mardi 19 avril 2016

Babaghanours

Le classique des classiques.

Hors saison de l'ail des ours, tester avec de l'aneth, c'est divin.

pique nique!

Ingrédients
  • 1 aubergine
  • 2 à 3 càs d'huile d'olive
    (de la bonne, et plutôt fruitée a priori -sauf si vous aimez celle qui pique un peu)
  • 3 feuilles d'ail des ours, ciselées
  • 1 pincée de sel marin
Préparation
  1. Faire cuire l'aubergine au four, en entier (genre 15 minutes à 180 degrés - pour vérifier qu'elle est cuite, y enfoncer la pointe d'un couteau pour voir si c'est bien mou)
  2. La laisser refroidir
  3. L'éplucher avec les doigts: en principe la peau se détache toute seule
  4. L'écraser à la fourchette dans un petit bol
  5. Ajouter l'huile et le sel et mélanger
  6. Parsemer d'ail des ours ciselé juste avant de servir


jeudi 14 avril 2016

Mayonours

    Aujourd'hui les amis nous allons faire une véganaise maison et y ajouter des herbes, en l'occurence de l'ail des ours -évidemment- mais une autre fois vous pourrez essayer avec de l'aneth (parfait avec des tofush sticks), du basilic (parfait sur un bête burger), ou tout ce que vous voulez.

    La véganaise à l'ail des ours, quant à elle, sera parfaite pour accompagner des asperges - et ça tombe bien, c'est la saison.


    Pour un petit pot de véganaise
    • 2 càs de lait de soja (non sucré)
    • 150 ml d'huile d'olive
    • 1 pincée de sel
    • 5 ou 6 feuilles d'ail des ours ciselées

    Préparation
    • Dans un petit bol, mélanger une càs de lait de soja et 1 càs d'huile d'olive
    • Fouetter énergiquement  avec une cuillère ou fourchette jusqu'à ce que ça commence à faire une émulsion
    • Ajouter encore une càs de lait de soja et une càs d'huile et continuer à remuer
    • Transvaser dans un réciptient haut et fouetter avec un fouet électrique en ajoutant l'huile d'olive très progressivement, par petites quantités
    • Quand la consistance n'est plus liquide, ajouter le sel et l'ail des ours, et passer un coup de mixeur plongeur
    • Servir avec des asperges blanches vapeur: le sommet du chic.

    Astuces

    Très important: utiliser un récipient haut, des ingrédients bien froids, et commencer par une petite quantité. Si jamais la mayo ne prend pas, remettre le mélange au frigo et réessayer plus tard...

    Fun fact:

    Je voulais appeler la recette veganours, mot-valise composé de véganaise + ail des ours, et je me suis rendu compte que véganaise étant déjà un mot-valise, dans le mot veganours le mot mayonaise disparaissait complètement, et que du coup ce n'était pas très explicite...

    ... Étonnant, non?...Non? Bon.



    lundi 10 août 2015

    Pêches de bon ton


    Pour beaucoup de Belges la pêche au thon est un grand classique de notre enfance - attention émotion!!! Aussi, quand je suis devenue végétarienne, j'ai rapidement eu l'idée de faire des pêches au houmous, et c'était très très bon (j'ajoutais souvent une herbe un peu anisée  dans mon houmous -du cerfeuil musqué par exemple). Plus récemment, en parcourant internet, j'ai d'ailleurs constaté avec bonheur que je ne suis pas la seule maniaque de houmous à avoir véganisé la salade de thon en utilisant des pois chiches (Il y a aussi d'autres recettes à base d'amandes ou de tempeh).

    Cette recette-ci est inspirée d'une recette de sandwich au thon que j'ai trouvée l'an dernier dans le super livre Tut gut - schmeckt gut! de Jérôme Eckmeier: entre autres, il utilise des artichauts, ce qui ajoute encore énormément par rapport à un simple houmous. Non seulement l'acidité et le goût de l'artichaut ajoutent une dimension gustative certaine, mais la texture rendue est très intéressante aussi. Attention quand même de ne pas mettre trop d'artichaut - j'en mets juste un ou maximum deux petits pour une boîte de pois chiches.



    Pour deux à trois portions 

    Attention: pour retrouver les saveurs des camps scouts de votre enfance, assurez-vous de n'utiliser aucun produit frais.
    • 1 grosse boîte de demi pêches au sirop
    • 1 boîte de pois chiches
    • 1 boîte d'artichauts
    • 2 càs de véganaise
    • 1/2 citron
    • Poivre
    • Quelques brins d'aneth ou de feuilles de fenouil
    • Éventuellement: un peu de persil frais

    Préparation
    1. Mixer les pois chiches
    2. Écraser deux coeurs d'artichauts à la fourchette (et faire autre chose avec le reste de la boîte)
    3. Mélanger les pois chiches mixés, les artichauts écrasés, la véganaise, les herbes hachées et le jus du citron; assaisoner
    4. Dresser les demi pêches sur un joli plat et les farcir avec la salade de pois chiches, décorer avec des fines herbes
    Remarques

    Je n'ai plus mangé de salade de thon depuis près de 15 ans, mais à mon avis, cette recette "ressemble vraiment" à la version conventionnelle (...en mieux, hein!), ce qui peut être perturbant. Par exemple, l'odeur qui me reste sur les doigts après avoir manipulé les pêches au houmous me rappelle celle des pêches au thon... c'est sans doute simplement à cause des pêches, mais quand même, c'est troublant.
    Du coup, il est possible qu'un petit malin vous demande quel est l'intérêt d'utiliser des légumes pour imiter une salade de thon, plutôt que de manger du thon... il va falloir patiemment lui expliquer la différence entre un animal mort et un animal vivant. Accessoirement, rappelons que les thons sont menacés par la surpêche, je dis ça je dis rien.

    A tester aussi pour varier les plaisirs: ajouter à la salade de "no thon" un oignon haché, ou encore une petite branche de céleri haché ou encore de fenouil...



    lundi 22 juin 2015

    Chiaviar

    Le caviar de chia, au début je croyais que c'était juste un truc de hipsters rawfoodists, mais  maintenant non je le trouve super. 

    Je viens de passer quelques jours à tester des prototypes de caviar végétaux et celui-ci est clairement mon préféré. De plus, il est facile à faire et super rapide (contrairement à cet horrible caviar d'amaranthe qui prend des plombes à cuire). C'est un poil cher peut-être, mais probablement moins que le cavi-art de delhaize ou le tångkaviar d'ikea.



    Ingrédients

    50g de graines de chia
    200ml de bouillon ou d'infusion d'algues (dulse, nori, kombu, ...) et/ou d'un mélange d'epices "pour poisson" (en général, sel, fenouil, aneth, poivre, ...)
    1 càs d'huile de noix
    1 citron
    1 brin d'aneth frais


    Préparation

    Faire tremper les graines de chia dans le liquide, ajouter l'huile et un filet de citron. Ça va gonfler tout seul en une heure -même pas!

    On peut utiliser une autre huile végétale selon ses goût -personnellement j'ai trouvé l'olive trop prononcée par exemple. On peut préférer une huile au gout plus subtil, comme de l'huile de tournesol ou de mais - mais je déconseille l'huile de coco, qui se recoagule. L'huile de soja donne un goût cheap que j'aime bien aussi - bien que cela manque de subtilité.

    Servir

    Bien frais sur des blinis ou des pommes de terre, avec de la crème épaisse (d'avoine par exemple)
    On oublie pas la petite rondelle de citron et la branche d'aneth.


    ++++

    mercredi 13 mai 2015

    Seitan cochon

    Spongieux, gras et fumé: pour toutes vos préparations rustiques!

    ...Idéal pour choucroutes, cassoulets, judd mat gardebounen, et tout autre bon vieux plat traditionnel de notre vrai terroir de chez nous, bien rustique et vaguement antisémite.


    Huhuhu...
    Pour 4 à 6 portions
    • 150g de poudre de gluten
    • 1,5l de bouillon de légumes
    • 3 à 4 càs d'huile de coco
    • 1 grosse pincée de sel
    • 1 filet de fumée liquide
      (alternativement: un sachet de lapsang souchong infusé dans un verre d'eau froide)
    • 2 feuilles de laurier

    Préparation
    1. Faire dissoudre l'huile de coco dans 1 tasse de bouillon chaud. Ainsi vous aurez du bouillon gras (à manger avec des rutabagas, pas comme les trois esquimaux)
    2. Verser le gluten dans une grand plat avec le sel
    3. Verser la tasse de bouillon gras et la fumée sur le gluten
    4. Pétrir - ajouter du bouillon si tout le gluten n'est pas "pris"
    5. Dans une casserole, faire bouillir le reste du bouillon avec du sel et le laurier
    ...Deux options de cuisson:
    Pour une version molle et spongieuse: faire bouillir le bloc de seitan tel quel

    Pour une version dure et compacte: l'emballer dans un tissu (type étamine, également appelée "torchon à confiture" - à ne pas confondre avec "serviette" ou "essuie-vaisselle")

    à suivre...
    Je préfère la version "spongieuse": ainsi, le seitan peut absorber les saveurs; il peut aussi être cuit à la poele de façon à devenir bien croustillant à l'extérieur et mou à l'intérieur comme un bon vieux pain perdu.



    ******

    vendredi 24 avril 2015

    Houmours

    Pour terminer notre grrrrande quinzaine, une recette évidente, toute simple, et merveilleuse.

    Et pourquoi des oranges? Mais pour faire écho au maitrank que vous allez boire avec!




    Pour 3 à 4 portions

    • 400g de pois chiches cuits
    • Le jus d' 1/2 orange
    • 1 poignée d'ail des ours
    • 1 gros filet d'huile d'olive
    • 1 càs de vinaigre balsamique (blanc de préférence)
    • 1 grosse pincée de sel
    • 1 petite pincée de graines d'anis
    • 1 petite pincée de piment

    Préparation

    ... Tout mixer.

    Alternative

    En remplaçant les pois chiches par un avocat - et l'anis par du cumin - vous obtenez bien sûr un excellent guacamours.



    mardi 14 avril 2015

    Polenta au tofu et à l'ail des ours

    Alors ça... Je m'attendais à ce que ce soit super bon, mais c'est encore meilleur que ça. Evidemment ,j'adore et la polenta et l'ail des ours, mais c'est certainement le tofu mariné qui assure ici.

    Pour le tofu mariné à l'ume su, j'ai utilisé la recette de base de to-feta que j'ai découverte dans le génial bouquin de Virginie Péan, Fromages végétaux, que je vous recommande avec enthousiasme... Depuis que j'ai découvert cette recette de cubes de tofu marinés, j'en ai à peu près en permanence dans mon frigo.

    Quand à l'ingrédient mystère, l'ume-su, ça a l'air compliqué comme ça mais en fait ce n'est pas trop dur à trouver (il me semble en avoir vu dans tous les magasins bio que je connais), et ce n'est même pas extrêmement cher (3 euros et quelques). Je n'ai découvert l'ume-su qu'il y a quelques mois mais une fois adopté c'est à coup sûr un must de placard.




    Pour deux personnes

    • 100g de tofu
    • 3 à 4 càs d'ume-su
    • 150g de polenta
    • 400 ml d'eau ou de bouillon de légumes léger
    • 1 filet d'huile d'olive (douce)
    • 1 dl de crème végétale (soja, riz, ...)
    • 10 feuilles d'ail des ours
    • une pincée de noix muscade fraîchement rapée
    • une pincée de sel
    • poivre noir

    Préparation
    1. La veille (...de préférence): couper le tofu en cubes d'1 cm de côté et le faire bouillir 5 minutes; égouter les cubes, les disposer dans un récipient, arroser d'ume-su, garder au frigo.
    2. préparer la polenta en la faisant cuire dans le bouillon à feu doux 5 à 10 minutes en mélangeant bien
    3. (ajouter de l'eau si ça devient trop épais)
    4. couper le feu, ajouter l'huile, la crème, la noix muscade, le sel et le poivre
    5. ajouter les cubes de tofu
    6. couper les feuilles d'ail des ours en morceaux d'un ou deux centiètres de large et les ajouter à la polenta. 
    7. Servir aussitôt, avec une petite salade par exemple

    Conseil vin

    J'ai eu la chance de tester ce plat accompagné d'un excellent pinot noir (...celui-ci, qui est bien végan). Mon bonheur fut total.




    vendredi 6 mars 2015

    Tofu brouillé avec son beau frère

    Chez moi, le scrambled tofu est the must des brunches du week end. (...Toi aussi, écris une phrase avec un mot sur deux en anglais).





    J'en ai souvent fait goûter à des hôtes, y compris des non végétariens, qui sont toujours très agréablement surpris par ce plat.

    Or, il semble que dans nos contrées le tofu brouillé ne soit pas souvent préparé - alors qu'il s'agit d'un grand classique en Amérique du Nord ou en Grande Bretagne. C'est d'autant plus dommage qu'il s'agit d'un plat extrêmement simple, idéal pour les grands débutants du tofu, et même capable de convertir au tofu les omnis les plus ignorants.

    Avant de rédiger cet article, j'ai effectué une rapide petite recherche: j'ai trouvé quelques autres recettes de tofu brouillé en français, mais comme elles étaient assez différentes de la mienne (par exemple, la plupart contiennent des tomates), j'ai estimé utile de partager ma version.

    C'est idéal pour un petit déjeuner costaud (servi avec des champignons, une portion de baked beans, voire carrément des saucisses), mais il m'arrive d'en faire une plus grande quantité que je garde au frigo et utilise pour accompagner une assiette de gnocchi, garnir un salmorejo ou une pizza. On peut égalemnt en mettre sur ses tartines.

    ...Avec tout ça je ne sais toujours pas où je vais TROUVER MES PROTEINES

    Ingrédients:

    223g de tofu ferme
    2 càs d'huile d'olive
    1 càc de thym
    1 grosse pincée de cumin moulu
    1 petite pincée de piment
    1/2 dé de saffran moulu
    sel marin


    Préparation:
    1. couper grossièrement le tofu en gros cubes
    2. le faire revenir à feu moyen dans une poele avec l'huile d'olive
    3. laisser mijoter quelques minutes, afin d'obtenir des morceaux un peu rissolés dans l'huile
    4. ajouter le thym, le cumin, le piment et le sel
    5. écrabouiller grossièrement; 
    6. si c'est trop sec, ajouter un filet d'eau et laisser mijoter encore un peu
    7. ajouter le saffran en toute fin de cuisson, et ne mélanger qu'à moitié, pour obtenir un peu de contraste dans la couleur

    Remarques:
    • Pour le sel, vous pouvez utiliser du KALA NAMAK, un sel noir volcanique qui sent le soufre (...littéralement!) ... Ça pue mais ça rappelle les oeufs. Eh oui, "l'odeur d'oeuf" c'est une odeur de soufre en fait (...et non pas le contraire!) :)
    • On peut assaisoner davantage, avec des paillettes d'oignon ou d'ail par exemple, ou un mélange d'herbes. Mais n'oublions pas: Trotski tue le ski.
    • On peut partir d'un mélange tofu ferme + tofu soyeux pour obtenir une consistance plus contrastée, avec des morceaux fermes et du baveux...
    • Il m'est arrivé d'utiliser un bloc de tofu que j'avais congelé, et la consistance convenait particulièrement bien au brouillage (en effet des "bulles" se forment dans le tofu quand on le congèle, ce qui le rend friable)


    mardi 3 mars 2015

    Ricofu

    Voici une recette de base pour faire plein de bons trucs avec du tofu. 

    OUI, c'est possible de faire des bons trucs avec du tofu. 

    N'écoutez pas les mauvaises langues: écoutez-moi, moi.


    J'ai réussi à prendre ma tartine en photo avant de la manger! Dingue, non?

    Le but est d'obtenir une sorte de ricota végétale: un truc très polyvalent qu'on va pouvoir assaisonner (avec de l'huile d'olive, des herbes aromatiques), mais aussi utiliser dans des préparations (canelloni aux épinards, ...) ou encore déguster nature sur une bonne tranche de pain rustique avec de la confiture ou de la ciboulette et des radis.




    Pour une barquette de ricofu:
    • 1 barquette de tofu ferme (200 ou 250 grammes)
    • 1/2 citron pressé
    • suffisamment de sel
    • éventuellement: 1 càs d'huile de coco neutre

    Préparation:
    • Couper le tofu en morceaux et les faire cuire 5 à 10 minutes à la vapeur
    • Mixer le tofu cuit avec le jus de citron et le sel (et éventuellement l'huile de coco)
    • Transvaser dans un bocal et laisser bien refroidir; le ricofu se conserve 3-4 jours au frigo.

    Et voilà.

    vendredi 27 février 2015

    Salade du maître d'armes... des graines, mais pas que.


    So what do vegan zombies eat? ...  

    GRAINNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNZ!!!





    Graines toastées

    Ce n'est même pas une recette, mais des potes venus manger l'autre jour me l'ont quand même demandée... Je me suis dit que ça valait le coup de partager...

    Ingrédients

    Graines de pavot, sésame, lin, tournesol, et surtout de courge, en quantités variables.

    Préparation

    Les faire chauffer quelques minutes à feux moyen dans un poelon antiadhésif - sans huile, sans rien... Mais avec un couvercle: ça poppe comme du pop corn! Les graines de courge en particulier prennant une consistance légère et croquante, c'est fabuleux.

    Servir ...

    Ajouter juste avant de servir.
    On peut en faire plein et les conserver dans un bocal, évidemment.



    Ma vinaigrette culte

    Ingrédients

    1 càs de confiture de myrtilles ou de framboises (sans pépins)
    2 càs de moutarde de dijon
    1 càc de thym
    vinaigre balsamique
    huile d'olive 

    Préparation

    Bien mélanger la confiture, la moutarde et le thym, ensuite ajouter le vinaigre, bien mélanger, et finalement l'huile...

    feuille de chêne avec de jeunes pousses de cresson, vinaigrette culte et graines toastées