lundi 2 janvier 2017

Une soupe toute simple!


Hier, nous avons fait un petit brainstorming sur les légumes. Je suis sûre que vous avez fini par en citer beaucoup plus que quinze!



Nous avons aussi fait un bref inventaire des légumes et herbes que vous aviez à disposition.

Encore des questions pour le plaisir:

- Y a-t-il des légumes que vous avez en permanence sous la main?
- Quels sont-ils? 
- Y a -t-il des légumes que vous aimeriez manger plus souvent? Pouvez-vous le faire? 
- Quel est votre légume bon marché préféré?
- Pouvez-vous classer les légumes en différentes catégories? Lesquelles?

... La suite de la leçon s'adresse surtout à des gens qui ne font pas souvent de soupes. Ceux qui connaissent, vous pouvez y aller.


Maintenant, encore une question: disposez-vous d'un mixeur? Si vous n'en possédez pas, je vous encourage vivement à vous en procurer un. En dehors d'un bon couteau, c'est le seul truc que je conseillerais aux gens d'acquérir: personnellement, je m'en sers plusieurs fois par jour et pour quasi tout ce que je cuisine. Bref, à mon avis ça vaut la peine - profitez des soldes, faites un tour aux petits riens, ou demandez à vos amis si quelqu'un n'en a pas un qu'il n'utilise plus.

En attendant, voici une recette de soupe basique et modulable.






La plupart des gens tapent un max de légumes dans leurs soupes, mais personnellement je fais quasi toujours mes soupes en choisissant maximum deux légumes (quand on mélange trop de trucs,  on ne goûte plus ce qu'on mange). Je prends toujours un légume racine pour donner du corps (panais, pommes de terre, carotte, navet, ...) et un légume d'une autre famille (fruit - potiron, courgette, fleur: chou-fleur, brocoli, ... ou feuille: cresson, ortie, épinards, roquette, ...) J'essaye aussi de faire gaffe aux couleurs (mélanger un truc blanc et un truc d'une autre couleur, par exemple) - histoire que ce soit joli et varié. Et si j'utilise un légume avec une saveur très forte ou peu commune, je prends un truc plus classique comme deuxième légume (exemple: rutabaga + feuille de radis).

Voilà vous êtes paré-e-s pour l'hiver.

Astuce congélation: faites une soupe très concentrée avec peu d'eau, et congeler de petites portions - moins de place dans le congélo et gain de temps au moment de la décongélation en ajoutant de l'eau bouillante.


... à demain!


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants.




***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)








En 2017, je suis végétarien-ne!


Félicitations! Vous êtes en 2017.         (...update: 2018)

Comme chaque année, de très nombreuses personnes profitent des résolutions de nouvel an pour décider de réduire voire arrêter de consommer des animaux. En voilà une idée qu'elle est vraiment très bonne - encore toutes mes félicitations!

Si cela vous paraît ambitieux, voici une idée: testez pendant un mois... Mettez-vous au défi: une semaine, dix jours, ... Vous verrez, vous apprendrez un tas de choses et deviendrez une Divinité de la cuisine, grâce à notre super méthode inédite basée sur le développement de votre créativité culinaire. 

Le 1er juillet, vous regarderez un instant en arrière et penserez avec une infinie satisfaction: "je suis végétarien.ne depuis six mois!"



Seulement voilà: pour certains, ce n'est pas simple, a priori, de devenir végé. Pour les bobos qui adorent cuisiner, qui font déjà toutes leurs courses chez Dolma et qui mangent des lentilles au quinoa trois fois par semaine, ok c'est facile, mais pour les autres, c'est parfois moins simple de s'y mettre.

Pas de souci: je vais vous tenir la main pendant dix jours, et on va faire des petits exercices faciles pour apprendre à connaître nos amis les légumes, se (ré)approprier des connaissances culinaires ancestrales (ou moins ancestrales), apprendre à comprendre les saveurs, trouver des idées, bref, prendre le contrôle de ce qu'on mange, et dire stop à la malbouffe mainstream.

Il y aura des chouettes brainstormings et une belle palettes de recettes super basiques - des héritages de nos grands parents et les classiques de la cuisine végétale: soupes, stoemps, houmous,... Et bien sûr des trucs en TOFU.

Voici un tout premier exercice, tout simple, pour les grands débutants (ne riez pas, d'après mon expérience il y a peut-être des gens pour qui ce ne sera pas si simple):



Questions complémentaires:

- Quel est le contenu de votre frigo en ce moment même?
- Quels légumes y a-t-il dans votre frigo? 
- Et hors de votre frigo? (les pommes de terre comptent!)
- Que pourriez-vous en faire, là tout de suite? ... Une soupe? ...Un wok? ... Une quiche? ...une sauce pour des pâtes? 
- Possédez-vous des herbes et des épices? 
- Disposez-vous des épices suivantes: cumin, thym, origan, menthe, romarin, aneth, coriandre fraîche, sauge, nutmeg, cannelle, ...? Quoi d'autre? 

... à demain :)


Retrouvez tous les articles de notre programme grands débutants.



***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (et plein de desserts)





lundi 26 décembre 2016

La meilleure résolution

La nouvelle année arrive et comme toujours, chacun-e pense à ses bonnes résolutions.

L'autre jour vous vous êtes surpris-e à vous dire que le truc assurerait grave en 2017, ce serait d'arrêter de manger des animaux... Bienvenue au Club des gens super intelligents et trop classes: aujourd'hui c'est Tolstoï qui sert au bar (et Pythagore a fait des cookies).


Thimotée vous dit MERCI et bien joué


Rendez-vous le 1er janvier sur From Belgium Witloof et devenez végétarien en 10 jours grâce à une super méthode basée sur le développement de votre créativité culinaire!!!

Pour celles et ceux qui redouteraient d'avoir de trop grandes ambitions: ma nouvelle résolution pour 2017, c'est d'être à l'heure. Devenir végé, c'est rien à côte, je vous promets! 


***

Table des matières

Jour 1 - introduction
Jour 2 - les légumes: recette de soupe modulable
Jour 3 - au marché (recette: pommes de terres sautées au romarin)
Jour 4 - faire les courses (recette: le houmous!)
Jour 5 - TOFU, mon ami (recette: tofu brouillé -recette de base)
Jour 6 - Lumineuses légumineuses (recette: gratin de haricot)
Jour 7 - Repli vers la zone de confort: stoemp et comfort food... Prenez soin de vous!
Jour 8 - Burger or not burger? Quelques réflexions sur le mot"substitut"
             (recette: tofuburger superfacile)

Jour 9 - L'Annonciation: comment gérer les questions de votre entourage?
             (recette: la salade de lentilles)
Jour 10 - Feu d'artifice, derniers conseils, et quelques recettes super faciles 
             (avec plein de desserts et une photo de fraises)




vendredi 16 décembre 2016

Vrai Gras

UPDATE: CLIQUEZ ICI pour une version plus récente - et encore meilleure

Chaque année en décembre je fais mon fameux Gras Sans Foie Ni l'Oie, mais là j'avais envie de tester quelque chose de nouveau, pour changer un peu de la formule tofu - agar agar. 

Il y a quelques semaines J'ai vu passer cette recette géniale (update: lien ne marche plus...) et j'ai immédiatement été séduite non seulement par le texte et les photos (waow!!!), mais aussi par l'usage de la graisse la plus noble de l'Univers: le beurre de cacao - j'en avais justement un petit peu chez moi. Pour le reste, je m'en tiens surtout à mes ingrédients fétiches: trompettes des morts, pâte de noisette, ume su...

 BREF, cette année, au diable le faux gras, place à l'authenticité: voici le VRAI GRAS.

Une dernière chose - je vous préviens, c'est vraiment, vraiment gras. Sérieux, j'ai checké en ligne les valeurs nutritionnelles du foie gras: c'est la grosse arnaque, y a même pas 50% de gras dans le foie gras. Dans le Vrai Gras, y a bien genre 90%. Le gras, c'est la vie.




Ingrédients
  • 50g de beurre de cacao
  • 20g d'huile de coco
  • 10g d'huile de noix
  • 1 càs de pâte de noisettes 
  • 5-10 trompettes des morts séchées
  • 3 cas de saumure d'oignon rouge (je vous avais dit d'en garder!) (bref: remontez le temps et  faites mariner des lamelles d'oignon rouge 24h dans un mélange de 80% eau et 20% d'ume su)
  • 3 cl de cognac
  • 0.5 cm de vanille
  • 2 clous de girofle
  • 1 mini pincée de 4 épices
  • 1 mini pincée de piment

Préparation
  1. Faire fondre le beurre de cacao avec l'huile de coco, en chauffant le moins possible
  2. Quand c'est fondu, ajouter l'huile de noix
  3. Émietter les trompettes des morts tout tout fin
  4. Les réhydrater dans le cognac avec les épices
  5. Mélanger l'huile fondue et la saumure petit à petit, ça fait une émulsion.
  6. Mixer finement la pâte de noisettes avec les trompettes des morts réhydratées
  7. Mélanger les deux mixtures - il faut procéder rapidement parce que le beurre de cacao va refiger - vous pouvez simplement tout mettre dans le hachoir s'il est assez grand
  8. Transvaser dans un petit pot et conserver au frigo - ça restera bon plusieurs jours; attention ça va devenir très dur dans le frigo donc c'est mieux de le sortir au moins une heure avant de servir (sinon, bon, mettez-le 5 minutes près du radiateur)
  9. Servir sur du pain aux noix ou de la brioche brioche toastée avec du confit d'oignon - voire des oignons fermentés - et un chouette petit vin moelleux (vin nature de préférence - sulfites, mal de tête, toussa)

jeudi 15 décembre 2016

Plaquettes des morts

Votre beau-frère vous trouve bizarre? Il n'a encore rien vu. Cette année pour Noël, offrez-lui des pralines aux champignons. Succès garanti - sans déconner.


Ingrédients
  • 100g de chocolat fondant
  • 5 à 10 trompettes des morts
  • un chouia de cognac
  • 1 mini pincée de 4 épices
  • 1 mini pincée de piment (ou une rondelle de piment frais)
  • 1 cm d'une gousse de vanille ou une pincée de poudre de vanille
  • 2 cm2 d'écorce de citron vert 
Préparation
  1. Émietter grossièrement les trompettes des morts et les faire mariner minimum une demi heure dans le cognac avec les épices et le citron vert
  2. Ne pas oublier d'enlever les bouts de vanille et d'écorce de citron
  3. Faire fondre le chocolat au bain marie
  4. Disposer le chocolat fondu sur du papier de cuisson ou une plaque en silicone (elle même posée sur un plateau rigide, c'est plus facile pour les manipuler après), de façon à former de petites plaquettes de 5 à 7 cm de diamètre (attention, pas trop près les unes des autres sinon elles fusionnent)
  5. Disposer un ou deux petits morceaux de trompettes marinées sur chaque plaquette 
  6. Placer au frigo pour faire bien refroidir
  7. Consommer rapidement


mercredi 14 décembre 2016

Boulettes de Charleroi

Les gens qui me connaissent savent quel est le plus beau coin de terre à mes yeux: je n'ai pas osé les appeler gayettes, mais ces pralines sont (très librement) inspirées des gayettes de Charleroi, les fameuses truffes évoquant un morceau de charbon, fourrés d'un mélange de crème et de chocolat clair. 

La préparation est un peu longue, mais pas très difficile.



Ingrédients
  • 100 g de chocolat blanc (comme celui-là  par exemple)
  • 10 g de chocolat noir
  • + 100 g de chocolat noir pour la couverture
  • 50 g d'huile de coco
  • 5 cl de crème de soja

Préparation
  1. Faire fondre doucement le chocolat blanc et 10 grammes de chocolat noir au bain marie (bien surveiller et mélanger)
  2. Ajouter l'huile de coco vers la fin et mélanger
  3. Retirer du feu et ajouter la crème de soja, mélanger
  4. La préparation est trop liquide à ce stade: comme il faudra former des boulettes, vous pouvez utiliser un moule à glaçons en silicone de façon à préformer les boulettes - placer le moule à glaçons au frigo
  5. Pendant ce temps, faire fondre le chocolat noir au bain marie
  6. Quand le chocolat mou dans le frigo est assez durci (ça peut prendre du temps, je ne connais pas votre frigo), prélever de petites boulettes - idéalement de 1 à 1.5 cm de diamètre
  7. Disposer ces boulettes de chocolat mou sur une plaque
  8. Napper les boulettes molles de chocolat noir fondu; utiliser une cuillère ou une spatule pour bien mettre du chocolat partout
  9. Remettre la plaque au frigo; par contre, garder le choclat noir fondu au chaud pour qu'il reste liquide
  10. Après environ 20 minutes, quand le chocolat noir sur les gayettes est durci, retourner les boulettes et verser le chocolat noir sur la partie qu'il reste à couvrir, de sorte que les boulettes de chocolat mou soient entièrement recouvertes de chocolat noir
  11. Conserver au frigo et manger dans les jours qui suivent





mardi 13 décembre 2016

Plaquettes pistache-gingembre

Tout le monde connaît les mendiants au chocolat - et surtout les vegans, puisque c'est souvent une des seules pralines (accidentellement) vegan proposées par certains chocolatiers. Pour changer un peu des raisins secs, je me suis amusée à tester une version au gingembre confit, c'est très sympa.

Comme souvent quand je fais fondre du chocolat, j'ai ajouté un chouia d'huile de coco, ça rend le chocolat plus tendre et savoureux.



Ingrédients
  • 100 g de chocolat fondant
  • 2 càs d'huile de coco
  • Quelques morceaux de gingembre confit
  • Une poignée de pistaches natue ou grillées/salées, ou encore des éclats de pistache


Préparation
  1. Faire fondre le chocolat au bain marie - ajouter l'huile de coco vers la fin
  2. Décortiquer les pistaches, enlever la petite peau si elle vient facilement
  3. Couper le gingembre confit en tout tout petits bouts
  4. Verser le chocolat fondu sur une feuille de cuisson ou une plaque souple en silicone, elle même posée sur un petit plateau rigide; verser une petite dose à la fois, de façon à former des espèce de disques de 5 à 7 cm de diamètre (un conseil, ne les coulez pas trop près les uns des autres, sinon ils fusionnent et ce n'est pas ce qu'on veut)
  5. Sur chaque disque, disposer une pistache et quelques mini éclats de gingembre
  6. Disposer la plaque au frigo pour que ça refroidisse bien
  7. Consommer très rapidement (après un jour ou deux les pistaches peuvent ramollir)

Variantes

L'association gingembre-pistache est très bonne aussi avec du chocolat blanc, si vous en trouvez un qui fond bien.